Les canelés

Petite gourmandise du dimanche 18 décembre! C’est l’une de mes pâtisseries 🥮 sèches préférées ( j’hésite aussi avec le macaron et le financier 😋), le canelé si emblématique de la région bordelaise est une recette bien spécifique, mais vous commencez à me connaître, j’aime revoir les recettes à ma manière, non pas parce qu’elles sont mauvaises mais parce que souvent je les trouves trop grasses et/ou trop sucrés. En général, j’aime aussi expérimenter des alternatives sans gluten comme c’est le cas ici. Sans plus tarder entrons dans l’histoire du cannelé, suivi de ma recette revisitée.

Plusieurs légendes existent autour de cette délicieuse pâtisserie 🥮, la plus connue est celle des religieuses du couvent des Annonciades qui faisaient des cannelés pour les plus démunis avec des ingrédients qu’elles récupéraient sur le port de Bordeaux. Ceci étant le canelé était plus austère (farine et jaunes d’œufs), il n’avait pas cette forme, ni ce nom d’ailleurs, les religieuses furent chassées du couvent, toujours d’après la légende et ce n’est que des années après ( vers 1790) que sur les quais on pouvait croiser des bordelais qui vendaient des canelés. Mais il ne deviendra vraiment emblématique qu’au début du XXeme siècle, le rhum et la vanille en plus. Il existe je ne sais combien de versions sur l’origine de cette petite merveille bordelaise, que j’ai goûté pour la toute première fois dans une pâtisserie… avignonnaise bien sûr 🙃. Le mystère reste entier et le grand challenge pour réussir un canelé c’est sa cuisson… on en reparle vite.

Pour des raisons sanitaires j’ai opté pour des moules en cuivre qui sont ceux avec lesquelles on fait les vrais canelés. Jusqu’à maintenant j’en faisais dans des moules en silicones qui sont à éviter de par les substances nocives qui ont été décelé. Beaucoup plus pratique et facile, j’ai donc oublié les moules en silicones, pour ceux en cuivre qui demandent plus de maîtrise dirais-je. Voici ma recette qui est sans gluten et sans lactose.

Ingrédients pour 6 canelés:

( Attention il y a 48h de repos pour la pâte, donc il faut un peu anticiper)

– 200ml de lait d’avoine sans gluten

– 1 c à c d’huile de coco

– 1 gousse de vanille

– 60g de sucre complet

– 50g de farine de teff

– 1 œuf + 1 jaune d’œuf

– 1 c à s de rhum

Faites bouillir le lait végétal avec l’huile de coco et la gousse de vanille fendue et gratée. En mélangeant, ajoutez-y le sucre complet, la farine de teff, l’œuf et son jaune et le rhum. Une fois la texture homogène, gardez cette préparation au frais pendant 48h.

2 jours après donc, préchauffez votre four à 210 C et versez votre pâte dans les moules en cuivre préalablement extrêmement bien HUILÉ ( ce détail est important). Enfournez à 210C pendant 10min puis à 180 C pendant 50min.

Et là c’est le drame, ça sent bon, la texture semble parfaite et pourtant je n’ai jamais réussi à démouler mes canelés 😢. En fait si j’ai réussi à faire du hachi canelé ( une nouvelle légende dans l’histoire du canelé peut-être 🤔😂) … donc délicieux mais pas présentable. Aussi pensez à bien bien huiler vos moules, démoulez de suite à la sortie du four quand ils sont encore bien chauds. Je compte vite en refaire pour ne pas rester sur cet échec visuel tout du moins, mais j’avoue que les moules en cuivre ce n’est pas simple d’utilisation et encore moins à laver.

Une recette pleine d’authenticité 😅. Je vous souhaite de faire bien mieux que moi, il n’y aura pas de mal. En tout cas, malgré des ingrédients maîtrisés pour une pâtisserie 🥮, le goût est bien équilibré et gourmand ( merci la macération du rhum et de la vanille 😉).

Beau dimanche,

Chloé

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s