Routine matinale

L’heure du renouveau arrive avec l’équinoxe du printemps. Vous le savez maintenant si vous suivez quelques naturopathes, il s’agit d’une saison propice à la mise en place de nouvelles bonnes habitudes ainsi qu’à divers nettoyages ( les fameuses « detox »). Pour les personnes qui cherchent à faire des cures détox sans trop savoir comment s’y prendre, ou quelle cure commencer, je vous remet en lien quelques articles que j’ai déjà publié par le passé qui pourront probablement vous aider:

Liens « detox »ci-dessous: 

Nettoyer les émonctoires

La sève de bouleau

Le brossage à sec

 

En cette veille de printemps 2019 suivie de prêt par cette belle pleine lune le 21, j’avais envie de vous proposer  de mettre en place une nouvelle habitude ou rituel ou morning routine ( pour faire moderne 🙂 ) pour bien accueillir chaque journée.

En effet, le printemps dans sa symbolique représente le commencement d’un nouveau cycle , l’éveil de la nature et donc un renouveau.

Aussi pour se connecter à ce renouveau et cette nouvelle énergie  je vous propose de mettre en place chaque matin la très connue salutation au soleil (Sùrya Namaskàr).

 

Quels sont les bienfaits de la salutations au soleil?

 

Evidemment, si je vous en parle et que je vous propose de prendre quelques minutes ( entre 2 et 3min maximum) chaque matin, c’est qu’il y’a de nombreux bienfaits à la clef.

Il y a des effets immédiats et d’autres à plus long terme, si vous pratiquez la salutation au soleil chaque jour au levée.

Les effets à court terme:

  • Lance la journée avec entrain
  • Permet de se reconnecter à son corps
  • Remet en marche les fonctions cognitives
  • Comme une méditation, on se concentre sur son souffle et son mouvement, pour poser l’esprit avant d’attaquer la journée

Les effets à long terme:

  • Améliore la souplesse et la force
  • Meilleure coordination corporelle en reliant respiration et mouvements
  • Elle renforce la sangle abdominale
  • Elle permet de diminuer le stress
  • Améliore la capacité respiratoire
  • Stimule les organes
  • Limite les blessures et aide à la récupération sportive

 

La salutation au soleil en pratique:

La salutation au soleil est un enchainement simple de 12 postures  ( qu’on appel Vinyasa) que l’on renouvelle 2 fois ( il faut donc reproduire une seconde fois l’enchainement posturale des images ci-dessous).

Elle se pratique face à l’est, où le soleil se lève.

On commence debout les mains jointe en Anjali au niveau du coeur, puis avec une inspiration Ujjayi ( c’est une respiration par le nez, bouche fermée qui produit un son par la contraction de la glotte) on vient porter ses mains jointes en arrière.

L’expiration qui suit, vous déroulez le dos vers l’avant le plus proches possibles de vos cuisses en allant toucher le sol avec vos mains. Puis l’inspiration suivante vous allongez la jambe droite à l’arrière et repliez la jambe gauche en relevant la tête de face.

Ensuite vous rassemblez vos 2 jambes tendues en arrière et maintenez cette position 3 secondes en retenant le souffle à poumons pleins, puis expirez en descendant le corps en planche ( un peu comme une pompe) en restant en appuie sur vos bras et pieds avant de relevez le buste dans une inspiration en chien tête en haut , puis expirez en chien tête en bas.

Sur l’inspiration suivante vous repliez la jambe droite en regardant devant vous. Puis expirez en ramenant vos 2 jambes cote à cote, en laissant vos mains au sol, avant de les remontee en Anjali vers l’arrière dans une dernière inspiration et de terminer les mains au coeur dans une expiration.

Les photos seront surement plus claires pour vous permettre de réaliser cet enchainement posturale précieux.

 

IMG_3959.jpg

 

Design sans titre.jpg

Sachez que vous pouvez la pratiquer plusieurs fois dans la journée en plus de la pratique matinale, vous aurez alors encore plus d’effets bénéfiques.

Il s’agit là d’un exemple de routine matinale que vous pouvez débuter en ce nouveau printemps et qui correspond tout à fait à la saison, le printemps dans la roue de médecine étant lié à l’aube, à l’air et à l’est. Il s’agit là d’un autre sujet que j’aborderai probablement bientôt.

Je vous souhaite un beau printemps florissant de projets.

Chloé

 

Publicités

En route vers 2019

L’heure est aux bonnes résolutions et mieux vaut les prendre avant l’arrivée de la nouvelle année, afin de pouvoir s’y préparer et prévoir la mise en place de vos nouvelles habitudes.

Car oui quelques soient les résolutions personnelles que vous prenez, elles reposent principalement sur l’abandon d’anciens schémas qu’il faudra remplacer par de nouvelles habitudes. Or, changer une habitude, voire un automatisme parfois même, est très difficile au départ, il faut compter trois semaines pour pouvoir vraiment s’y faire et que cela devienne moins difficile.

Ceci étant, l’une des premières choses que je vous propose dans cet article c’est de changer votre angle de vue sur la résolution. Cette dernière n’a pas pour but d’être une contrainte mais bien de vous permettre de devenir une meilleure version de vous même, envers vous et envers les autres.

IMG_8744.jpg

Ma proposition est donc de vous donner des pistes pour trouver ce qui vous ai peut-être le moins inconfortable au départ pour pouvoir le mettre à l’oeuvre et de ce fait réussir à tenir sa ou ses résolutions pour 2019.

Premièrement, une résolution vise à se faire du bien à soi même ( même si votre résolution est altruiste, elle vise une retombée personnelle comme améliorer son karma, être une bonne personne,…), ce qui est quelque chose de positif auquel chacun aspire et qui demande paradoxalement une certaine discipline.

Pour prendre soin de soi, il est important de ne pas viser trop haut d’un coup, sous peine de se démotiver rapidement. Je vais prendre l’exemple de la cigarette, l’ayant déjà vécu personnellement  il y a quelques années. On dit souvent qu’il faut arrêter d’un coup et ne pas diminuer sa consommation de tabac. C’est à moitié vrai, car en général lorsqu’on prévoit d’arrêter de fumer ( hors cas de maladie, je ne parle ici que de volonté personnelle d’améliorer sa vie), on commence naturellement à diminuer sa consommation, en essayant de prendre conscience de ce geste que l’on souhaite arrêter un jour.

Cet exemple, nous montre que d’une part il faut une réelle motivation, on ne prend pas une résolution pour quelqu’un, c’est bien quelque chose de personnel et qui par ricochet améliorera la vie de notre entourage, et d’autre part, qu’il faut être honnête avec soi-même: « Suis-je capable, d’arrêter seul où ai-je besoin d’un accompagnement? Est-ce qu’à l’aube de cette année, je suis vraiment prêt pour arrêter, ou est-ce une année charnière pour diminuer considérablement ma consommation en vue d’un arrêt d’ici quelques mois?… »

L’honnêteté envers soi est primordiale pour réussir à tenir sa résolution, et la réussite des objectifs que l’on s’est fixé est stimulante, d’où l’intérêt de se mettre des choses réalisables pour nous et des échéances raisonnables ( perdre 10 kilos en un mois, n’en n’est pas une par exemple… plutôt en un an en évitant le régime drastique et en revoyant son hygiène de vie globalement).

Je tenais à faire cet article afin de partager avec vous quelques exemples de résolutions stimulantes, réalisables et bienveillantes.

Liste non exhaustive de résolutions pour 2019:

Pour se recentrer et revenir à l’essentiel de soi:

  • avec l’écriture : pour commencer écrire 3 pages par jour comme conseiller dans l’excellent livre de Julia Cameron  » Libérez votre créativité » ou en suivant des ateliers d’écritures, il y en a un peu partout.

 

  • avec la méditation: vous pouvez utiliser une application comme 7Mind  , être accompagné avec une méditation guidée ( j’en propose), ou/et vous exercer seul à la méditation ( exercice pas simple au début, je vous l’accorde mais pourquoi pas dans un second temps).

 

  • avec le yoga: si vous ne vous sentez pas prêt pour attaquer une année complète de yoga au départ, par manque de temps ou par peur que cela ne vous convienne pas, offrez-vous une retraite de yoga, je vous conseille les retraites de Tina Fleur, adaptés à tous les niveaux dont la prochaine disponible aura lieu en mars ( plus d’info ici: https://www.billetweb.fr/retraite-sepanouir-et-avancer-ensemble)

 

Pour prendre soin de son corps en douceur:

  • avec la marche: une marche dans un endroit plutôt naturel,  d’au moins 45min, 3 fois par semaine apporte entre autre tonicité, meilleur transit intestinal, une meilleure circulation sanguine, évacuation du stress, amélioration du sommeil,…

 

  • en revoyant son alimentation: pas question de régime hypocalorique ici, mais plutôt de manger en conscience, en se faisant plaisir, en cuisinant des aliments variés et de qualité. Mieux vaut manger en moins grande quantité des produits de très bonnes qualité, plutôt que des grosses quantités de produits bas de gamme… lorsqu’un aliment est riche en nutriments et micronutriments on ressent la satiété, alors que lorsqu’il n’y a que du sucre ajouté, de la friture, etc… effectivement, on a vite faim, car ce ne sont pas des aliments nourrissants, ils sont seulement caloriques ( exemple: entre manger des frites après lesquelles on a vite faim, et des pâtes qui contiennent des sucres lents et sont donc plus rassasiantes, il vaut mieux les pâtes).

 

  • en pratiquant quelques exercices qui musclent en profondeur: comme le pilate et même le yoga , qui apportent souplesse et musculature avec des exercices non violents.

 

Pour prendre soin de la nature et de soi:

  • en consommant des produits issu de l’agriculture biologique: les pesticides et résidus de pesticides étant néfastes pour l’environnement et pour nous même. Pour commencer votre transition vers le tout biologique, commencez par les fruits et légumes qui en étant biologiques, apportent plus de goût et de nutriments, puisque bien souvent leurs peaux est comestible, il suffit juste de les brosser au préalable.

 

  • en consommant de saison: en plus d’être en harmonie avec la nature, les produits de saison sont bien souvent moins chère et, la nature étant très bien faites, apportent bien souvent ce dont on a besoin au bon moment ( exemple: la vitamine C du kiwi et des courges, indispensable en hiver pour renforcer le système immunitaire).

 

  • en prenant conscience de nos addictions quelles qu’elles soient: en cherchant à diminuer dans un premier temps en vu d’un arrêt complet. Selon vos addictions, vous pouvez être accompagné ( c’est même recommandé) par un psychologue, un hypnothérapeute, un naturopathe,… ce premier pas de la prise de conscience et du passage à l’action pour essayer étant déjà très important.

 

Il ne s’agit là que de quelques exemples de résolutions envisageables, qui en fin de compte peuvent toutes être regroupées , puisque le bien-être de l’humain constitue un tout et qu’avec une approche holistique, l’équilibre se créer.

Je vous souhaite le meilleur en cette fin 2018, une belle préparation de vos résolutions pour 2019. Bon bout d’an, qu’il soit teinté de joies et d’amour.

La méditation

Il s’agissait du thème de mon mémoire de fin d’étude en naturopathie et je trouvais intéressant et même cohérent d’aborder le sujet ici.

Vous le savez maintenant, la naturopathie étant une approche holistique, elle a un large champs de possibles et utilise diverses techniques pour prévenir ou accompagner des déséquilibres.

Parmi les techniques utilisées, il y en a une qui s’apparente à la relaxation/ gestion du stress, il s’agit de la méditation.

Je ne vais pas vous refaire mon mémoire thématique, mais nous parlerons ici de ce qu’est la méditation, ses bienfaits et comment la mettre à l’oeuvre simplement au quotidien.

 

IMG_2067« Souvenons-nous que notre esprit peut-être notre meilleur ami comme notre pire ennemi… » Matthieu Ricard

 

Pourquoi méditer?

Nous avons un flot de pensées impressionnant qui traverse notre esprit à chaque instant et nous empêche de rester concentrer sur l’essentiel: le moment présent. Cela ne s’arrange pas avec les nouvelles technologies, qui encouragent à toujours rester « connecter » ( mails, réseaux sociaux, téléphones,…)  mais pas à soi-même évidemment.

La conséquence de cela, c’est qu’en plus d’avoir du mal à être en phase avec soi, des désordres tant psychiques que physiques peuvent alors apparaitre.

D’où l’intérêt de pratiquer la méditation qui consiste à atteindre une stabilité émotionnelle en tournant son attention vers quelque chose ( palpable ou non palpable), afin d’harmoniser nos pensées.

Mais la méditation apporte d’autres bienfaits, tel que:

  • l’amélioration des fonctions cognitives
  • une plus grande confiance en soi
  • une meilleure capacité d’écoute et de bienveillance
  • une meilleure gestion des douleurs chroniques, des addictions
  • une réduction des troubles du sommeil, des maux de tête et de la fatigue chronique
  • une amélioration de la qualité de vie des personnes souffrants de fibromyalgie, de troubles du comportement alimentaire

En effet, la méditation va vous aider à vous mettre dans un état de relaxation et à entrer en ondes Alpha voire Thêta. Il s’agit de l’activité cérébrale que l’on mesure dans le cerveau en Hertz. Pour vous donner une idée, les ondes Alpha se situeront entre 8 et 13 Hz ce qui correspond à une relaxation légère, alors que les ondes Thêta se situeront entre 4 et 7 Hz ce qui correspond à une relaxation profonde.

Dans la vie quotidienne nous nous situons en ondes Bêta (entre 14 et 30 Hz).

Voilà pour  la partie scientifique!

 

IMG_9202.jpg« La méditation c’est une conscience claire de tout évènement, un souffle apaisé, un accord avec le monde ». Blaise Pascal

 

Comment méditer?

 

Tout d’abord la méditation est accessible à tout le monde et il existe plusieurs façons de méditer. Pour commencer inutile de s’imposer un temps trop long, quelques minutes quotidiennes suffisent.

Vous pouvez vous créer vous même votre propre méditation en vous appuyant sur votre respiration, en la ressentant et en l’observant. Mais le plus simple ( surtout au début) est de suivre des méditations guidées notamment pour calmer le mental.

Il en existe pour différents thèmes, par exemple, une méditation pour la confiance en soi, pour la productivité, pour la créativité,… l’essentiel étant que lors de ce temps de méditation votre attention soit focalisée sur ce qui est dit et sur vos sensations intérieures en étant pleinement présent à ce moment.

Si vous souhaitez méditer chez vous tout en étant accompagné, je vous recommande l’application 7mind développée par Jonathan Lehmann ( auteur du livre » Journal intime d’un touriste du Bonheur »), qui offre 7 méditations gratuites que vous pouvez suivre autant de fois que vous le souhaitez. L’application contient également une partie payante facultative qui permet de cibler les méditations.

Enfin, si vous avez besoin d’être accompagné par une personne qui soit à côté de vous je propose des méditations guidées pour vous accompagner selon vos demandes ( pour me contacter c’est ici).

En espérant avoir pu vous donner l’envie d’explorer cette clé du bonheur, je vous mets ci-dessous les liens de l’application 7mind. Soyez dans la joie, la méditation vous y aidera :).

7mind

Bonne découverte,

Chloé

 

 

 

 

Les 5 tibétains

Il existe bien des techniques pour aider à lutter contre le stress. L’une d’entre elle très efficace, a été gardé secrète pendant longtemps dans des monastères de l’Himalaya. Des moines bouddhistes ont mis au point 5 exercices visant à réactiver l’énergie du corps, ces exercices sont appelés les 5 tibétains. La méthode  nous a été rapporté en occident en 1939 par Peter Kelder grâce à son ouvrage  » The eye of révélation ».

Ce rituel, si il est pratiqué quotidiennement  permet de gérer le stress, de revitaliser, d’apporter un bien-être physique et mental et d’augmenter la longévité. Les 5 tibétains associent la respiration à des exercices physiques simples. Les 5 exercices que je vais vous présenter sont à pratiquer chacun entre 3 et 21 fois ( selon votre niveau, vous pouvez commencer graduellement), dans un endroit où vous vous sentez bien, en portant attention à votre respiration. On inspire par le nez et on expire doucement par la  bouche. A la fin de chaque exercice, on pratique 3 respirations profondes, avant de passer à l’exercice suivant.

 

Premier tibétain

Tenez-vous debout les pieds écartés de la largeur du bassin, les bras écartés, paumes de mains vers le sol, tournez dans le sens des aiguilles d’une montre en inspirant et expirant sur chaque tour. Répétez entre 3 et 21 fois cet exercice. A la fin effectuez les 3 respirations profondes, en restant debout les mains sur les hanches.

Cet exercice permet d’évacuer l’énergie négative, de se réaligner et améliore l’équilibre. Au début de cette pratique, la sensation de vertige à la fin est normal, pour la limiter fixez un point.

 

EWAYE9293.jpg

 

Second tibétain

Allonger sur le dos, les bras le long du corps, les paumes de mains sur le sol. A l’inspiration levez la tête, puis relevez les jambes droites à la verticale, puis redescendez les jambes droites à l’expiration. Pratiquez cet exercice entre 3 et 21 fois, puis faites 3 respirations profondes allongé sur le dos.

Le second tibétain renforce les abdominaux ( vous le sentirez je pense :)) et la nuque. Il tonifie la thyroïde et le pancréas et renforce le chakras du plexus solaire ( le point situé à la naissance de la poitrine, au milieu).

 

IMG_E8409.jpg

 

QFJME7872.jpg

Troisième tibétain

 

 

Mettez-vous à genoux, le corps droit, bras le long du corps, les orteils flex sur le sol. A l’expiration, inclinez la tête, le menton vers la poitrine puis à l’inspiration penchez la tête en arrière le plus possible, en positionnant les mains en bas des reins. Après avoir pratiqué entre 3 et 21 cycles, revenez à genoux le corps droit, et pratiquez 3 respirations profondes.

Cette exercice étire les abdominaux, la colonne vertébrale, le cou, il envoie l’énergie au coeur depuis le plexus solaire, tonifie le thymus, la thyroïde et les surrénales.

 
IMG_E8412.jpg

 

Quatrième tibétain

 

Assis, jambes écartées de la largeur des épaules, allongées devant vous, le dos bien droit, les mains à plat sur le sol. Rentrez le menton dans la poitrine, puis en inspirant penchez la tête en arrière le plus loin possible. Dans le même temps, pliez les genoux et levez le corps à l’horizontal, en veillant à avoir le dos le plus droit possible. A l’expiration revenez à la posture assise de départ. Répétez l’exercice entre 3 et 21 fois, puis terminez dans la position assise de base par les 3 respirations profondes.

Cette pratique renforcera les épaules, le bas du dos, les fessiers ainsi que les chakras racine ( le point entre l’anus et les parties génitales), et du nombril.

 

CMAME3948.jpg

 

UIZHE3699.jpg

 

Cinquième tibétain

 

Positionnez-vous sur la face est du corps ( buste face au tapis) mains sur le sol, les bras tendus, les jambes allongées, les orteils flex sur le tapis. Le ventre ne doit pas toucher le sol. A l’inspiration, levez les hanches et les fesses en gardant appui sur les bras et les pieds, et rentrez le menton vers la poitrine. A l’expiration descendez en étirant la colonne et levant la tête vers  le haut. Après avoir répétez cet exercice entre 3 et 21 fois, allongez-vous sur le dos et respirez profondément 3 fois.

Cet enchainement, renforce les épaules, étire l’arrière des jambes, tonifie le thymus, la thyroïde et les surrénales. Il active tout nos centres d’énergie.

KHIIE2467.jpg

 

BLOCE8914.jpg

 

Cette pratique est très puissante, et vous en ressentirez rapidement les bienfaits. Vous l’aurez compris, c’est une routine à intégrer à son quotidien pour en récolter tout les fruits et maximiser les effets de ceux-ci. Pourquoi pas commencer par 3 respirations de chaque, puis augmentez d’une respiration chaque jour jusqu’à pouvoir mettre à l’oeuvre les 21 respirations au quotidien?

 

Prenez soin de vous,

 

Chaleur, chaleur,…

Article un peu tardif, quoi que, plus que nécessaire en cette première semaine du mois d’août qui s’annonce caniculaire! Je vais donc partager avec vous quelques astuces naturopathiques afin de garder la forme et limiter les désagréments liés aux trop fortes chaleurs, tel que fatigue, jambes lourdes, rétention d’eau,…

 

Conseils de base:

Evidemment, la première mesure à prendre est de bien s’hydrater tout au long de la journée sans attendre que la soif se fasse ressentir. Pour bien s’hydrater il vaut mieux boire de l’eau et/ou des infusions fraiches ( à base de menthe, citron,…) en limitant les boissons déshydratantes, tel que l’alcool ( oui oui  😉 ) le café, le thé noir, les sodas qui n’étanchent pas vraiment la soif,…

Ensuite il vaut mieux manger léger en favorisant au maximum les fruits et légumes ( pas de scoop jusque ici, mais il est bon de le rappeler 😉 )afin d’éviter d’avoir une digestion trop lourde.

Autres conseils de bases, limiter les sources de chaleur chez soi  ( fermer les volets et les fenêtres) , s’habiller avec des matières légères, amples, si cela est possible prendre plusieurs petites douches fraiches, limiter les activités sportives au moment les plus chaud de la journée, si vous avez accès à une piscine ne vous en privez pas,…

En aromatherapie:

Outre ces quelques conseils « classiques » vous pouvez également utiliser l’aromathérapie pour lutter contre la chaleur avec notamment l’huile essentielle de Menthe Poivrée* qui favorise la micro-circulation entre autre. Vous pouvez l’utiliser en diffusion dans la maison pour son effet rafraichissant, vous pouvez aussi en ajouter quelques gouttes dans une huile végétale neutre ( exemple: l’huile végétale d’abricot) et vous frictionner les jambes de bas en haut avec, effet rafraichissant garantie!

L’HE de menthe poivrée, les précautions: on ne l’utilise jamais seule sur la peau, on dilue maximum30% d’HE de menthe poivrée dans une huile végétale. Toujours essayer sur une petite zone du corps ( exemple, creux du poignée) pour vérifier qu’on ne fasse pas de réaction allergique. Cette huile est interdite aux femmes enceintes, et aux enfants de moins de 6ans. Attention aussi car elle est œstrogène-like.

Processed with VSCO with a4 preset

Vous pouvez aussi utiliser l’hydrolat de Menthe Poivrée ( l’hydrolat est obtenu par distillation par entraînement à la vapeur d’eau de ses parties aériennes. Il s’agit de l’eau distillée séparée de l’HE, qui est chargée de molécules aromatiques au cours de la distillation des parties aériennes). Mettez une cuillère à café dans un verre d’eau, une fois par jour, c’est délicieux et sans sucre en plus! Cette boisson rafraichissante est indiquée pour lutter contre la transpiration excessive mais aussi dans les bouffées de chaleur liées à la ménopause. 

DA9348B2-917A-4501-9AA3-D45593FF10F5.jpg

 

Pour les problèmes de jambes lourdes aggravées par la chaleur, l‘HE de cyprès est recommandée. En effet cette huile a des vertus décongestionnante, drainante et lymphatique. Diluez quelques gouttes dans une huile végétale et frictionnez les jambes de bas en haut. En usage oral, vous pouvez mélanger 2 gouttes d’HE de cyprès dans une cuillère à café de miel, pour apaiser les troubles circulatoires.

 

Précautions d’emploi pour l’HE de Cyprès: elle est interdite aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux enfants de moins de 6ans.

 

En phytotherapie: 

 

Vous pouvez lutter contre les jambes lourdes et la rétention d’eau avec les plantes suivantes ( à consommer sous forme d’infusion, décoction, gélules,..):

  •  la vigne rouge
  • le marronnier d’inde
  • l’hamamélis
  • le ginkgo biloba
  • le mélilot

 

Pour terminer:

Si vous pratiquer le yoga, vous pouvez pratiquer un prânâyâma puissant qui est rafraichissant. Il s’agit de Shîthali.

Shîthali signifie  » la fraicheur » en sanskrit.

La technique: sortez la langue et repliez là dans la longueur, de manière à faire une sorte de « tube ». A l’inspiration, levez la tête en arrière en laissant passer l’air par la langue, puis à l’expiration rentrez la langue dans la bouche en baissant la tête et mettez à l’oeuvre la respiration Ujjâyi ( . A faire 12 fois.

 

 

Je vous souhaite un beau mois d’août, sous le soleil, les pieds dans l’eau.

Prenez soin de vous.

Chloé

 

 

 

 

 

 

No stress

Le mois de juin, le mois de l’été, des longues journées ensoleillées,… mais aussi le mois des examens, de la préparation de ces deux mois « off » où il va falloir tout réorganiser avant le renouveau de septembre. Bref le cycle classique qui rend ce beau mois de juin un peu stressant voire très stressant selon les situations. De ce fait je trouvais intéressant d’aborder ce sujet en cette période et de partager quelques techniques afin de limiter les sources de stress et d’y faire face le plus sereinement possible. Pour ceux qui me connaissent un peu en tant que stressée, je vous assure que je vais beaucoup mieux  grâce à ces astuces ;).

 

Qu’est ce que le stress?

Le stress n’est pas une maladie mais une réaction normale de l’organisme qui permet de mobiliser très rapidement les réserves de celui-ci afin de pouvoir s’adapter rapidement à une situation. Cependant, il peut aussi nuire à l’action et donc être néfaste.

Nous avons besoin d’un niveau minimal de stress au quotidien afin d’avancer, de relever des défis stimulants et accessibles,… dans ce cas c’est une énergie positive et essentielle qui est appelée Eustress. 

En revanche, et c’est de celui-ci dont il sera question bien évidemment, il y a un stress qui est négatif. Ce stress négatif mène à l’épuisement et à une diminution des performances, il est appelé Distress ou stress dépassé.

Je vous propose donc quelques techniques ou astuces, simples et rapides à mettre en place afin de limiter ce mauvais stress et rester concentrer sur ses objectifs quels qu’il soient.

Sur le court terme, en urgence:

Plusieurs solutions existent dans différents domaines.

En Aromathérapie: au niveau des huiles essentielles, l’orange douce est efficace contre l’anxiété, l’Ylang-Ylang est apaisant, le laurier noble calme le trac et favorise la confiance en soi.

En Lithotérapie: Certaines pierres ont des vertus qui peuvent aider à gérer des situations difficiles ou stressantes. La Cornaline est recommandée pour les examens, la calcédoine bleue quand à elle est réputée pour être  la pierre anti-stress par excellence et facilite la communication (utile en cas d’oral par exemple).

En Phytothérapie: Concernant les plantes, l’escholtzia aussi appelé le pavot de Californie est un sédatif et un anxiolytique naturel, il y a aussi le rhodiola qui favorise la résistance au stress tout en améliorant la mémoire. En cas de troubles du sommeil, la passiflore est idéale.

IMG_1885.JPG

Sur le long terme:

Evidemment, en plus de ces aides en urgence pour lutter contre le stress , il est important d’avoir une hygiène de vie propice. La première chose étant un sommeil de qualité ( pas facile je sais bien) en limitant bien sur les écrans à lumière bleu le soir ( tv, téléphone, ordinateur,…. pas facile non plus de résister à ces sollicitations ;)) . Autant que possible il vaut mieux avoir des heures de coucher et de réveils régulières. Si vraiment l’endormissement est difficile je vous conseille de prendre un complexe de plantes à base de passiflore, d’aubépine et d’escholtzia ( on en trouve en magasins bio assez facilement).

Outre le sommeil, l’exercice physique est très important car il va permettre d’oxygéner le cerveau et de fabriquer des hormones du bonheur, les endorphines. L’alimentation est également primordiale pour combattre le stress entre autre en privilégiant une alimentation riches en oméga-3 ( poissons gras, noix,…) qui jouent un rôle essentiel aux niveau cérébral notamment. Les fruits et légumes de saisons riches en vitamines et minéraux sont a privilégier.Les vitamines du groupe B sont également recommandées pour lutter contre le stress et aider à mémoriser.

IMG_6163

 

Evidemment, des techniques tel que le yoga, la méditation ou la sophrologie sont précieuses pour se recentrer et gérer le stress, et s’inscrivent dans un équilibre de vie.

 

IMG_2655

Enfin, une dernière chose à ne pas négliger, même si on a une hygiène de vie exemplaire, est d’avoir une organisation et de s’y tenir en évitant le plus possible « les voleurs de temps ». 

« Les voleurs de temps » sont des choses que nous n’avons pas prévue dans notre journée, qui vont venir d’une part encombrer notre cerveau mais aussi probablement nous empêcher de mener à bien tout ce que nous avions prévue. Cela peut-être indépendant de notre volonté ( quelqu’un qui a besoin de nous, un souci technique par exemple) mais cela peut aussi venir directement de nous-même par manque de motivation, peur,etc,… on va s’éparpiller et ne pas avoir le temps de mener à bien nos missions. L’astuce pour pallier à cela c’est de ne planifier sa journée qu’a 60% ainsi il restera du temps pour les imprévus et également pour flâner ou se reposer si l’on en ressent le besoin.

 

Le sujet du stress est infini, il y aurait encore beaucoup à dire, c’est quelques ajustements, techniques et astuces sont donc loin d’être exhaustifs mais constituent déjà une bonne base, et nécessitent de la rigueur. Je vous souhaite une fin juin paisible et sereine.

Prenez soin de vous 🙂

Chloé

 

 

 

 

 

 

Accro d’Acro Yoga

Il y a des rencontres qui sont forcément écrites :). Il y a notamment eu ma rencontre avec la discipline du Yoga il y a quelques années qui m’a littéralement transformé mais ce n’est pas le propos d’aujourd’hui.

Cet été j’ai eu la chance de faire la rencontre de Tina, complètement par hasard ( merci les synchronicités 🙂 ) qui se préparait à partir en Inde pour finaliser sa formation en tant que professeur de Yoga. Fraichement diplômée, je l’ai retrouvé en ce début d’année avec de superbes projets divers et variés autour du yoga (vous pouvez voir cela sur son site en cliquant ici .)

En regardant d’un peu plus près les différentes approches qu’elle proposait, mon attention s’est particulièrement porté sur l’Acro Yoga. Les cours se font sous forme d’atelier ludique en extérieur en petit groupe ( calendrier des dates ici).

17309583_1372685182792975_1466130019230093022_n.jpg

Qu’est ce que l’Acro Yoga?

Développée aux Etats-Unis récemment ( début des années 2000), c’est une pratique des postures de yoga ( Asanas en sanskrit) réalisé par plusieurs personnes ( généralement deux pour commencer). Il s’agit d’une discipline reliant yoga et acrobaties. En effet les postures traditionnelles de yoga ( Asanas) sont réalisées par un porteur ( la base) et un porté ( le voltigeur). Bien que le rôle de la base paraisse être plus simple, elle permet d’aborder les fondements du yoga: l’alignement du corps, la respiration, la concentration.  Le voltigeur quand à lui aborde les postures de yoga de manière plus ludique et artistique en équilibre.

L’approche proposée par Tina

Lorsque l’on voit des photos d’Acro Yoga, on peut avoir une appréhension ( moi la première) quand à la réalisation de ces postures ( asanas) qui paraissent périlleuses.

En réalité, avec l’aide d’un professeur et un peu d’entrainement pour trouver son point d’équilibre, on peut arriver à faire quelques choses de sympa et en toute sécurité ( photos à l’appui ci-dessous 🙂 ).


Mais le gros plus que propose Tina dans ses ateliers, c’est que l’on commence par du Partner Yoga qui aide à se recentrer, se connecter avec son partenaire, faire confiance et se faire confiance avant toute chose.

Qu’est-ce que le Partner Yoga?

Cette discipline consiste à mettre à l’oeuvre des postures en duo , ensemble, par des jeux de poids, contre-poids avec l’autre, on peut étirer le corps de manière plus profonde, être plus connecté à soi-même mais aussi à l’autre ( ce dernier point est décuplé chez les couples).

17457806_1379847492076744_6799302603447522662_n.jpg

Les ateliers sont donc en deux parties: on débute par le Partner Yoga, puis après quelques respirations et étirements  du corps en synchronisation avec l’autre, on pratique des postures d’Acro Yoga.

Les bienfaits de ces ateliers:

Il y a bien sûr les effets du Yoga traditionnel, qui permettent de se recentrer, de prendre conscience de la respiration qui s’allonge tout en étirant et assouplissant le corps. C’est d’ailleurs l’étymologie du mot Yoga qui signifie union, tenir ensemble ( le corps et l’esprit).

Mais ces deux pratiques apportent également, confiance en soi et en l’autre,concentration, tonicité et force. Le mental est rapidement apaisé et il faut le dire aussi, il y a souvent quelques fous rires en Acro Yoga (toujours bienveillants, pas de moquerie) , ce qui apporte tout de suite de la joie et de la bonne humeur au sein du groupe.

Pour qui?

Pour tous! Ceux qui font déjà du Yoga et souhaitent découvrir une nouvelle forme de Yoga en complément, ceux qui n’en font pas et veulent essayer une approche ludique, etc… il n’y a pas de pré requis particulier. Vous pouvez pratiquer en couple, en famille, entre amis,…

Pour conclure:

Vous retrouverez sur le site de Tina, toutes les disciplines qu’elle propose, entre autre:

  • des cours de Yoga traditionnels, en cours particulier ou en groupe
  • du Yoga prénatal et postnatal
  • du Yoga dancer
  • et bien d’autres …

Je vous invite à consulter son site où tout est expliqué ici . En plus d’une grande professionnelle, Tina est aussi une belle personne très à l’écoute de l’autre.

Le prochain atelier est ce dimanche sur Avignon, j’y serai, il reste quelques places ( lien de l’événement Facebook ici).

A très vite!