Vœux et gourmandises

Quelque peu en retard pour vous souhaitez mes vœux ici en ce début d’année 2022, qui en 7 jours a déjà beaucoup secoué; je reviens avec une recette que j’ai créé pour l’épiphanie ( donc hier), mais comme tout est décousu en ce moment, disons que je suis encore dans les temps pour le week-end si vous voulez concocter de petites douceurs gourmandes rappelant les rois mais en beaucoup plus légère et saines , pour adoucir cette fin de semaine 😊.

Avant cela pour commencer cette année qui s’annonce remuante, un des vœux qui me tient à cœur est que chacun fasse preuve d’empathie, de vraie empathie, en se mettant chacun à la place de l’autre et en étant honnête avec soi-même , on ne peut qu’arriver au constat que nous avons tous de bonnes raisons de faire tel ou tel choix. Néanmoins j’insiste sur le fait d’être honnête avec soi-même, car c’est souvent cela qui fait peur et qui pousse à se voiler la face créant ainsi de mauvaises relations aux autres. Aussi mon plus grand souhait pour 2022, dont beaucoup de choses positives pourraient découler, est que nos relations les uns aux autres soient meilleures et que le partage sincère, la joie, la bienveillance, le respect des libertés de chacun illustrent tout nos liens sociaux. En lisant bien ce propos, vous verrez qu’avec cela en principe, l’année pourrait être bien plus sereine, encourageons-nous à œuvrer pour cela ❤️. Qui plus est , des études montrent que les bonnes relations avec les autres serait ce qui nous rendrait le plus heureux, pourquoi s’en priver?

D’ailleurs on peut commencer en partageant un bon moment ce week-end autour d’une boisson chaude et d’une gourmandise maison que je vous propose de découvrir aujourd’hui 😊.

N’étant pas une grande fan de feuilletage notamment car je trouve cela très gras et peu digeste, mais étant fan de frangipane, j’ai choisi de revisiter complètement la chose en m’inspirant d’une de mes gourmandises d’hiver favorites: les roulées à la cannelle.

L’idée est de changer de la traditionnelle galette ( néanmoins j’en avais revisitée une si cela vous intéresse la recette est ici: recette galette), tout en gardant la frangipane ( revisitée toujours 😉) et aussi la fève, sauf que là il sera plus difficile de tricher, puisqu’elle est dans un roll , pas de risque de tomber dessus en coupant une part!

Cette recette est peu sucrée, végétalienne et sans gluten, voici la marche à suivre:

Les ingrédients pour 5 gros roulés :

Pour la pâte:

– 150g de farine de patate douce 🍠

– 20g de compote de pommes sans sucre

– 1 c à c de poudre à lever

– 25g de poudre d’amande

– 20g d’huile de coco

– 1 pincée de sel

– 1 c à c de sirop d’érable

Pour la frangipane:

– 125g de poudre d’amande

– 40g de sucre de coco

– 20cl de crème d’amande

– 1 c à c d’arôme d’amande amère

Préchauffez votre four à 180C, thermostat 6.

Mélangez dans un récipient les ingrédients sec de la pâte et ajoutez-y l’huile de coco fondue au bain marie et la compote de pommes, ainsi que 50cl d’eau tiède . Formez une boule avec la pâte. En parallèle préparez l’appareil en mélangeant dans un récipient la poudre d’amande, le sucre de coco, l’arôme d’amande amère et la crème d’amande. Reprenez votre pâte et coupez là en 5 morceaux à peu prêt équivalents. Roulez les entre vos mains afin d’obtenir des pâtons que vous aplatirez au rouleau ensuite . Étalez généreusement la frangipane sur chaque bande de pâte ( si vous mettez une fève c’est à ce moment là qu’il faut la placer) , avant de les enrouler et de les poser sur un papier sulfurisé. Dorez les bords à l’aide d’un pinceau au sirop d’érable et enfournez pour 15minutes. Laissez un peu refroidir et régalez vous.

Rolls à la frangipane

Une douce manière de commencer l’année que je vous souhaite sereine et bien entourée pour partager de beaux moments de vies, car ce qui nous anime le plus c’est bien d’échanger avec les autres. Nos énergies guident beaucoup plus de choses qu’on ne le croit 🙏😉✨.

Belle suite,

Chloé

23 décembre: tartelettes granola/ clémentines

Si il y a quelque chose que j’ai trouvé excellent en cette année 2021, ce sont les clémentines 🍊 que l’on a actuellement à disposition, les Corses pour être plus précise. Aussi j’avais envie de les mettre à l’honneur dans un petit dessert de fête. Plutôt rapide à faire et sans gluten puisque sans aucune farine de blé ou autre j’ai réalisé de petites tartelettes végétaliennes à la clémentine 🍊. Un dessert ou un encas avec le fruit star des 13 desserts de Noël.

Issue de l’hybridation entre l’orange amère et la mandarine 🍊, la clémentine se savour en hiver. Même si quand on parle de clémentines on pense automatiquement à la Corse, elle est pourtant originaire d’Oran en Algérie. Découverte par le père Clément, on comprend mieux pourquoi on l’appelle Clémentine.

Peu calorique, ce petit agrume 🍊 est en revanche riche en vitamine C, idéale pour l’organisme en cette période hivernale. Elle est également riche en bêta carotène, en potassium et contient des flavonoïdes, connues pour aider à réduire le taux de mauvais cholestérol. Les oligo-éléments et minéraux qu’elle contient la rendent reminéralisante. En cas de fringale ou de coup de fatigue, c’est un encas parfait.

Ceci étant je vous propose une recette gourmande la mettant en valeur tout en maîtrisant l’apport en sucre. Il s’agit de tartelette que j’ai réalisé avec un granola de chez La Noix Tigrée, (que vous pouvez aussi réalisé vous même si vous avez les ingrédients). Récemment je vous parlais du Souchet dans ma recette des petit biscuit pour la saint Nicolas ( voir l’article ici), et il se trouve que La Noix Tigrée est spécialisée sur cet ingrédient ( tout est bio il va s’en dire). Le granola que j’utilise est donc composé de souchet, de bananes et d’amandes, de noix de cajou et de pâte de dattes dans additifs. J’ai choisi de créer des petits fonds de tartelettes à partir de ce mélange en y ajoutant juste de la purée d’amande, qui ne contient que des ingrédients de qualité. La pâte étant nourrissante je vous conseille de faire de toutes petites tartelettes, d’environ 5cm de diamètre.

Sans plus tarder voici la recette.

Ingrédients ( pour 6 petites tartelettes):

Pour le fond de tarte:

– 70g de granola La noix Tigrée ( que vous pouvez faire comme indiqué plus haut)

– 1 c à s de purée d’amandes complètes

– 2 c à c de sirop d’érable

Pour l’appareil:

– 200ml de crème de coco

– 1 c à s de fécule de pomme de terre

– 1c à c de curcuma en poudre ( facultatif: c’est pour la couleur jaune)

– 5/6 gouttes d’huile essentielle de vanille bourbon

– 1 c à c de cannelle en poudre

– 2 clémentines 🍊🍊

Faites préchauffer votre four à 180C. Pendant ce temps mixer votre granola avec la purée d’amande et le sirop d’érable. Vous devez obtenir une pâte compacte un peu collante que vous allez travailler en étalant des petits disques d’environ 5cm de diamètre. Ensuite faites des petits bords à la main en relevant un peu les côtés ( c’est très artisanale 😅 mais ça a son charme). Sur un papier sulfurisé ou dans des petites caissettes sur une plaques de cuisson, enfournez pour 8 minutes. Pendant ce temps dans une casserole faites chauffer la crème de coco ajoutez y la fécule de pomme de terre et la poudre de curcuma en remuant énergiquement au fouet. Hors du feu, ajoutez 5/6 gouttes d’huile essentielle de vanille bourbon. Avec une petite cuillère et après avoir sortit les tartelettes du four, mettez votre « crème pâtissière » végétale dans chacune d’elles. Enfin garnissez chaque tarlette et sa crème de deux quartiers de clémentine. Saupoudrez d’un peu de cannelle voire de noix de pecan concassées si vous en avez . C’est prêt, vos petits desserts acidulés sont à conserver au frais en attendant d’être dégusté.

Un dessert pour changer de la bûche aux notes acidulées adoucis par le doux crémeux de la noix de coco et équilibré par la pâte croustillante au granola. Le mot doit être surprenant 🙃.

Dernière chose, si le souchet sous toutes ses formes vous intéresse et que vous souhaitez essayer de nouvelles saveurs de qualité biologiques , vous bénéficiez de 10% de remise sur le site de La noix Tigrée avec le code promotionnel Chloe10Tigre valable une seule fois sur tout le site jusqu’au 31 mars 2022.

Plus qu’un dodo à patienter 😊.

À demain,

Chloé

22 décembre: Energy balls pomme/cannelle

Bientôt les bonne résolutions sportives, alimentaires,… vont faire leur grand retour et pour tenir le coup dans vos éventuelles bonnes résolutions en lien avec cela, je vous propose de faire vous-même vos propres encas afin de maîtriser tous les aliments que vous ingurgitez et de ne pas céder à l’appel des offres industriels hyper marketing.

Souvent on me demande quels encas consommer en randonnée ou avant une course à pieds par exemple.La vérité est que je n’en prenais pas particulièrement, mais récemment une randonnée difficile au niveau du froid en particulier, m’a rappelé qu’avec un peu d’énergie pour se booster n’aurait pas été un luxe. Du coup j’ai pris la résolution de faire mes propres encas selon mes goûts en faisant mes énergy balls ou boules d’énergie.

Pourquoi des energy balls?

On les nommes comme cela car ces petites boules que l’on roule à la main sont le plus souvent composées d’oléagineux qui apportent protéines végétales, minéraux et vitamines et sont très énergétiques. Le gros avantage des energy balls faites maison, est qu’elles sont 100% crues, sans aucun additifs, sans compter qu’il est très facile et rapide de les préparer et à nos goûts . Le plus long peut être le trempage de certains aliments pour pouvoir mieux les mixer, mais j’ai ma petite parade à cela 🙃 que je vous noterai lors de la recette.

J’ai opté pour une recette simple sans fioritures avec des aliments très faciles à trouver et qui contiennent tous ce dont ont a besoin pour avoir les watts. Voici certains ingrédients que vous pourriez envisager d’utiliser pour créer vos energy balls selon vos goûts et/ou disponibilité dans vos placards: dattes, figues, pruneau, bananes, abricots, raisins, pommes, épines vinettes, cranberries, baies de goji, mulberries,… ainsi que noix, noisettes, amandes, noix de coco, graines de tournesol, graines de courge, sesame, flocons d’avoine, miel, cannelle,cacao, spiruline,… les combinaisons sont infinies.

Idéalement on les consommera soit au petit-déjeuner soit avant une épreuve sportive ou en encas à apporter durant un effort d’endurance long comme la randonnée sportive. 2/3 balls suffisent car elles sont très énergétiques.

Je vous propose deux petites recettes aux saveurs de noël 🎄 tout de même pour l’occasion. Par manque de temps j’ai choisi de faire très simple avec deux bases différentes, soit pour les amateurs de dattes, soit pour ceux qui préfèrent la figue. Pour éviter d’avoir à les faire tremper la veille ces deux ingrédients sont facilement trouvable sous forme de pâte que vous trouverez facilement en magasin bio et qui facilite grandement la vie en cuisine. En revanche, je vous conseille de faire tremper les oléagineux quelques heures 4/5 heures ou même la veille, cela sera plus digeste, plus facile à travailler.

Pour une quinzaine de balls:

– une dizaine de dattes ou 50g de pâte de dattes ( idem pour la figue)

– une poignée d’amande décortiquée trempée ( vous pouvez sans trempage aussi ou avec des amandes émondées)

– 2 c à c de poudre de cannelle ou de mélange épicé Noël

– 3 rondelles de pommes 🍎 séchées ou à faire sécher ( voir l’article sur la déshydratation ici: la déshydratation)

– 2 c à c de graines de tournesols

Dans un mixeur puissant, mixez les dattes ou figues avec les pommes et la cannelle ainsi que les amandes. Les graines de tournesol peuvent être mixez aussi ou utilisée à la fin en toping en roulant la boule dessus. Sinon si vous mixez tout il vous suffira de rouler à la main vos balls et de les conservez au frais pour les raffermir.

Ces recettes peuvent aussi se décliner en salées avec des herbes aromatiques. On peut ajoutez des fleurs 🌷 en toping aussi. Créatif et délicieux, vous ne pourrez plus vous en passer, alors maintenant il va falloir aller se dépenser 😉 plus d’excuse!

Gardez la forme!

Chloé

9 décembre: Crupote

Quoi de mieux à l’approche de l’hiver que de bénéficier d’un maximum de vitamines dans notre alimentation, afin d’être au mieux de notre forme ( voir mon article du 1er décembre ici ➡️ Un hiver en forme )? Les fruits de saisons en sont gorgés qu’il s’agisse des pommes 🍎, des poires 🍐, des clémentines 🍊, des kakis,… en consommer chaque jour est essentiel. Souvent pour consommer plus de fruits, par souci de rapidité, d’économie, de conservation,… on se dit que consommer de la compote ( sans sucre ajouté bien sûr) fera l’affaire. Si la compote sans sucre ajoutée ( donc c’est en réalité une purée de fruits, mais le principe est le même des fruits cuits mixés) n’est pas mauvaise pour la santé et à l’avantage d’être plus digeste à la fin d’un repas en raison de la cuisson des fruits, elle a un énorme inconvénient..

En effet, lors de la cuisson des fruits, on perd tous les micronutriments de ceux-ci ainsi qu’une bonne partie des fibres… bien dommage sauf en cas de gastro ou de diarrhée où la compote notamment pommes 🍏 coings est intéressante. La compote n’est pas à bannir, mais si vous avez des vieux fruits que vous voulez rapidement consommer et en garder les bénéfices, je vous encourage à vous tourner vers la crupote, qui en plus est extrêmement rapide à réaliser et vous permettra d’éviter tout gaspillage.

Quelques vieux fruits

Pour ma part, j’avais quelques pommes 🍎 et une bergamote un peu vieillissante, j’ai donc décidé de faire une crupote extrêmement simple mais qui peu aussi être incorporé dans une recette de dessert gourmand🧁. Par exemple si vous réaliser une crème d’amande ou pour encore plus revisiter le délicieux risalamande ( recette de Noël danoise qui était dans mon calendrier voyage culinaire de l’année dernière , à retrouver ici) où vous remplacerez le coulis de cerise par la crupote de votre choix, un dessert dernière minute assuré 😉.

Mais revenons à la crupote dont voici la recette pour un beau bol ou 2 petits ramequins 😋

Ingrédients:

– 3/4 petites pommes

– 1 bergamote

– 2 c à c de poudre de cannelle ou plus selon vos goût

Je pars du principe que les pommes sont de qualité biologiques ( en tout cas il le faut), donc on conserve la peau. Ôtez les trognons des pommes et coupez les en quartiers. Pressez le jus de la bergamote. Dans un bon blender mixez les ensemble en ajoutant la cannelle. Présentez, savourez.

J’ai mis des pommes vertes qui ont apporté une note plus acidulée, que vous n’aurez probablement pas si vous prenez des pommes naturellement plus sucrées. Si vraiment vous trouvez que cela manque de sucre, optez pour une ou deux dattes dénoyautées maximum pour sucrée votre crupote, mais normalement ce n’est pas nécessaire, le fructose des pommes fait le job 😉.

Je vous souhaite une journée de saine gourmandise 😉.

À demain,

Chloé