Que faire de ses fanes de radis?

Pour tout vous dire, j’ai un article en court d’écriture qui n’est pas celui-ci, mais étant assez éparpiller en ce moment et ayant eu pas mal de radis au jardin 🪴 dont pleins de jolies fanes, je me suis dis que ça serait sympa de partager ici ce que l’on peut faire avec, puisque rien ne se jette et de vous proposer une petite recette anti-gaspillage au passage, car il est évident que c’est comestible et elles contiennent pleins de bonnes choses en plus.

Fanes de radis

Dans une époque où tout se recycle et s’utilise, en 2022 il est hors de question de jeter ses fanes. Leur composition est plus qu’intéressante qui plus est, puisqu’elles contiennent de la vitamine A, bonne pour la vue et pour la peau, de la vitamine B9 ( acide folique essentiel à notre système nerveux et immunitaire), de la vitamine C ( contre là fatigue, renforce le système immunitaire,…) mais aussi du fer, du cuivre et du calcium. Ce serait vraiment dommage de les jeter avec tout cela. Le goût est un peu acide mais il est intéressant justement à associer en cuisine à des saveurs aux notes plus douces. Vous pouvez les consommer de diverses manières: en poêlées, en soupe, en jus bien sûr, en salades, en pesto,… Il n’y a plus qu’à faire preuve d’imagination culinaire.

Étant donné les températures élevées de ce mois d’octobre, je mange encore pas mal de salades, j’ai donc choisi de rehausser rapidement ma salade automnale de midi avec un pesto de fanes de radis. Le gros avantage est que nous garderons bien tous les micronutriments intacts, puisqu’il n’y a pas de cuisson. Pour en revenir à ma salade, je n’ai donc pas eu à l’assaisonner avec de l’huile, j’ai simplement agrémenté les endives d’un filet de condiment blanc pour équilibrer le goût. Mais le sujet étant le pesto de fanes, je cesse les digressions et vous fournis ma recette improviser ci-dessous.

Pesto de fanes de radis

Ingrédients:

– Une belle poignée de fanes de radis fraîchement cueillis

– 2 c à s d’huile d’olive

– une demi-poignée de noix de cajoux (ou de cerneaux de noix)

– une branche de fleur de basilic thaï( pour la déco; en outre le basilic thaï a un goût plus citronné)

– 1 gousse d’ail

– une pincée de sumac en poudre ( c’est une épice orientale, si vous n’en n’avez pas vous pouvez remplacer par un trait de jus de citron et une pincée de sel, le sumac a naturellement un goût salé ce qui permet de ne pas saler)

Choisissez vos belles fanes bien vertes et rincez les à l’eau. Dans un blender ajoutez vos fanes, la gousse d’ail, l’huile d’olive, les noix et le sumac, mixez jusqu’à obtenir une texture purée grossière. Présentez dans un récipient et pour la déco placez une branche de basilic thaï en fleurs si vous en avez. Les fleurs sont comestibles et tout aussi délicieuses. Un mélange acidulé qui devrait plaire à beaucoup et qui accompagne parfaitement une belle salade ou qui peut être servi pour un apéritif plus sain.

Cette petite recette très simple, me permet de reprendre un peu du service par ici, ce qui m’avait énormément manqué. J’espère pouvoir être plus régulière comme je l’étais sur le blog, je le souhaite en tout cas.

Belle soirée,

Chloé

Salade asperges/fraises

En mai, mange de bonnes asperges 🌱 et de belles fraises 🍓!

C’est leur saison, et vue les températures de ce mois de mai c’est un bonheur d’avoir ces végétaux frais gorgés d’eau à notre disposition, dont la récolte est particulièrement excellentes je trouve cette année.

Salade d’asperges et de fraises

Commençons par présenter ces deux végétaux qui vont si bien ensemble.

La fameuse Asparagur officinalis qui appartient à la famille des Aspargacées est un légume de printemps dont on peut profiter en avril, mai et juin. Elle peut être blanche, verte ou violette, cette dernière ayant un goût un peu plus fruité. On veillera à toujours la consommer cuite.

Riche en minéraux tel que le zinc, le manganèse, le calcium, le potassium elle apporte aussi des vitamines notamment A, C, E et de la vitamine B9. Peu calorique, elle est diurétique et dépurative, elle est un drainant rénal, hépatique et bronchique. Néanmoins, attention car elle contient des substances azotées nommées purines qui génèrent de l’acide urique. De ce fait, elle est à éviter en cas de goutte, d’arthrose, de cystite, d’insuffisance rénale,…

J’associe l’asperge avec le fruit que la plupart des enfants adorent: la fraise 🍓 fragaria vesca qui appartient à la famille des rosacées. Fruit du printemps qui peut, selon les variétés, durée jusqu’en automne, la fraise est riche en vitamine C ( 50mg au 100g! de quoi avoir du peps! C’est sûrement un des secrets de l’énergie des enfants :)) en vitamin B9 et apporte calcium, potassium et est très riche en fibres ( légèrement laxative) . Elle est également diurétique et en phytothérapie ses racines et ses feuilles sont utilisées pour lutter contre les calculs rénaux et la goutte, intéressant pour contrebalancer l’asperge. La fraise est riche en fer, peu calorique et est un fruit qui peut convenir notamment au diabétiques. En revanche attention en cas de sensibilité à l’histamine, qu’elle libère, qui peut provoquer de l’urticaire, sinon tout va bien. Saviez-vous qu’en usage externe elle est réputée pour donner un bel éclat au teint ( petite recette maison à faire ☺️).

Voici donc ma petite recette fraîcheur du moment avec ces deux cadeaux printaniers!

Recette pour 2 personnes:

  • 250g de fraises 🍓 bio
  • 500g d’asperges bio 🌱
  • 1 poignée d’amandes émondées 🌰
  • 1 poignée de menthe fraîche bio🪴
  • 1 poignée de pignons
  • 1 c à s d’huile d’olives
  • 1/2 citron bio 🍋
  • ( bonus facultatif, des fleurs de capucine 🌺 )

Portées une casserole d’eau salée à ébullition et ajoutez-y les asperges lavées dont vous aurez préalablement coupez les parties dures à l’économe. Laissez-les cuire pendant 10 minutes et passez les de suite sous l’eau froide après. Pendant la cuisson de ces dernière lavez et coupez vos fraises 🍓 en fines tranches. Dans un saladier associez vos fraises et vos asperges, ajoutez l’huile d’olive, le jus de citron, la menthe ciselée les amandes et les pignons. Un peu de poivre si besoin, mais il n’est pas forcément utile de saler. La touche finale est la capucine du jardin si vous en avez. Je les avez semés l’année dernière et j’ai eu la joie de les retrouver cette année, bien que mon jardin ai déménagé 😆. Pour plus d’infos sur la capucine c’est ici: https://clolenaearth.com/2021/02/10/la-capucine/

Je vous souhaite une bonne dégustation si vous tentez cette petite recette et une belle soirée.

Chloé

Gâteau au Cédrat

Vous l’avez peut-être vu passer sur mes réseaux récemment puisque c’est un gâteau que j’ai cuisiné avec beaucoup d’amour, il va s’en dire 🥰, pour la Saint-Valentin. Évidemment, le moule en cœur est tout à fait optionnel, mais comme je voulais un gâteau d’amour, fait avec amour, il était indispensable pour moi 😊. D’autant qu’en publiant cette recette aujourd’hui, le cœur ♥️ reste toujours d’actualité mais pour une tout autre raison 🙏.

Je souhaitais faire un gâteau peu sucrée et aux notes d’agrumes sans trop d’amertume, et en regardant dans mon panier de fruits, j’avais récemment pris un beau Cédrat, l’ingrédient parfait pour ce que je voulais faire 😊. Voici sa petite présentation avant de vous donner la recette d’amour!

Le cédrat vient du cédratier que l’on nomme en latin Citrus Medica, ce qui laisse présager d’intéressantes propriétés que je nommerai un peu plus bas. Son nom de Cédrat est lié à l’odeur de l’écorce de l’arbre qui fait penser au Cèdre. Il est originaire de l’Himalaya et est cultivé sur le pourtour méditerranéen, car il nécessite un climat doux et ensoleillé, il est d’ailleurs le premier agrume qui a été cultivé en Europe. Il a une place très importante dans la religion juive où on le nomme également Etrog, il symbolise la beauté. Ce gros citron 🍋 bosselé peut devenir très gros ( jusque 3 kilo 😲) et à la particularité d’avoir une chair épaisse donnant peu de jus, mais offre de nombreux micronutriments. En effet, riche en vitamines A, B1, B2, B3, et C il stimule le système immunitaire et aide à retrouver vitalité lors de la saison hivernale, il contient également du silicium, du calcium, du cuivre, du phosphore et du manganèse. Il aide ainsi à prévenir des maladies hivernales. Il est alcalinisant et aide en cas de brûlures d’estomac.

On peut l’utiliser de nombreuses manières, et la gourmande que je suis, vous propose donc une recette de gâteau 😋 où j’associe le Cédrat avec de la cardamome 😋. Il est vegan et sans gluten et plutôt rapide à réaliser.

Le cédrat

Les ingrédients:

  • 80g de sucre de coco
  • 1 c à c de graines de basilic 🌿 ( ou de graines de chia)
  • 250g de farine de Teff
  • 1 Cédrat frais bio ( si il est gros une moitié suffira)
  • 1 à 2 graines de cardamome écrasée ( sans la coque)
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 2 c à s d’huile de coco fondue
  • De l’eau de source

Préchauffez votre four à 180 degrés. Dans un petit bol, mettez de l’eau de source avec vos graines de basilic ( ou chia) et laissez-les gonfler. Dans un récipient plus grand mélangez la farine de teff, le sucre de coco, et la poudre à lever ajoutez-y, l’huile de coco fondue au bain marie, les graines de basilic 🌿 gonflées, la cardamome. Enfin râpez au-dessus de votre récipient les zestes de votre cédrat et ajoutez-y le jus. Huilez avec de l’huile de coco un moule à gâteau ❤️ et versez-une la pâte obtenu, qui doit être assez épaisse. Enfournez pour 30minutes. Partagez un bon moment 😊.

Une recette peu sucrée où la saveur du Cédrat est sublimée par une pointe de cardamome, à déguster avec une bonne infusion ou un bon thé et il y a de fortes chances d’avoir la même tête que le gâteau 🤤.

Douce soirée,

Pancakes aux épinards

Tout récemment c’était la chandeleur, et donc le moment de partager des douceurs comme les crêpes, gaufres et autres pancakes. C’est toujours une occasion pour moi d’explorer une de ces recettes de façon plus légère et digeste et je décide également cette fois de la faire en version salée. Cette année je vous propose donc une recette de pancakes aux épinards en utilisant un minimum d’ingrédients et bien sûr comme j’aime souvent le proposer ici, sans gluten et totalement végétale.

Pour se faire j’utiliserai bien sûr comme indiqué dans le titre de l’article, des épinards mais également de la farine de teff.

Pancakes aux épinards

Ce beau légume vert, qu’est l’épinard a le grand avantage d’être riche en chlorophylle ( l’article sur cette dernière est à retrouver ici: la chlorophylle) ainsi qu’en fer ( même si l’ortie notamment en est beaucoup plus pourvue) et en acide folique. Il est réputé pour être laxatif et dépuratif et également antianémique. Étant donné que c’est la belle saison pour celui-ci, il est intéressant de l’incorporer dans une recette qui peut réconcilier ceux qui en sont moins fan, petits et grands ;). Bien sûr, et c’est encore plus important sur les légumes à feuilles, il est impératif d’utiliser des épinards de qualité biologique.

Quand à la farine de teff que j’utilise ici, elle est faite à partir de cette graminée qui est le teff . Le teff est originaire d’Ethiopie, on utilise sa farine pour préparer la fameuse injera, une galette 🫓 fermentée, une des nombreuses et délicieuses spécialités éthiopiennes. Le teff a le grand avantage d’être dépourvu de gluten, d’avoir un index glycémique moyen ( environ 55), d’être riche en protéines ( dont la lysine, un acide aminé essentiel) ainsi qu’en fibres. Enfin, elle a le gros avantage d’apporter de l’élasticité, qui est souvent ce qui pèche dans les farines sans gluten qui sont souvent assez friables. Aussi on comprend alors pourquoi elle est utilisée pour faire l’injera.

Voici ce dont vous aurez besoin pour une dizaine de pancakes 🥞:

Ingrédients:

  • 100g de feuilles d’épinards fraîches bio
  • 200ml de lait de noix de coco 🥛
  • 100g de farine de teff
  • 1 c à c de fecule de pomme de terre
  • 1 pincée de sel et de poivre
  • Huile de coco pour graisser votre support de cuisson

Lavez soigneusement les feuilles d’épinards et séchez les dans un torchon propre ou une feuille de sopalin afin d’ôter un maximum d’eau. Dans un blender broyez les feuilles d’épinards mélangées au lait de coco et à la fécule de pomme de terre. Dans un récipient versée la farine et ajoutez-une le mélange liquide vert et homogène que vous venez d’obtenir. Après avoir ajouté le sel et le poivre, mélangez bien au fouet afin d’obtenir une pâte parfaitement homogène. Couvrez le récipient et laissez reposer au moins 30 minutes. Ensuite il est temps de graissez votre poêle 🍳, appareil à crêpe, à pancakes,… et de cuire vos pancakes de la taille qu’il vous plaira. Je compte 2 minutes de chaque côté pour la cuisson, mais je laisse cela à votre appréciation selon vos équipements.

C’est prêt, que ce soit pour un apéritif avec des préparations à tartiner, en accompagnement d’un plat de légumes, en petits wraps garnis, pour remplacer le pain,… ils peuvent être agrémentés de diverses manières et pourquoi pas consommer juste tel quel aussi.

Je vous souhaites de belles recettes et un beau week-end.

Chloé