La farine de bananes vertes

J’ai partagé récemment une photo de muffins vegan et sans gluten que j’avais fait dans le but de passer 2 pommes qui étaient un peu abimées et d’éviter le gaspillage. Apres une bonne dégustation, je vous livre aujourd’hui la recette de ces muffins très digestes et j’en profites pour faire un focus sur un des ingrédients clés de la recette, à savoir la farine de bananes vertes.

 

Les bananes vertes utilisées proviennent de l’équateur, elles sont séchées avant d’être broyées sous forme de farine.

Le grand intérêt de cette farine est qu’il s’agit d’une autre alternative sans gluten bien-sûr mais aussi de nombreux autres bienfaits apportés par la banane verte. Grâce à son amidon résistant, elle est riche en prébiotiques et participe donc à un bon équilibre de la flore intestinale.

Elle s’utilise aussi bien dans des recettes salées que sucrées et est très digeste tout en augmentant la satiété.

Elle est riche en potassium ( celui-ci permet notamment la contraction du muscle du coeur) et en fibres.

Elle possède un index glycémique bas puisqu’il est de 35 , mais attention plus une banane murie, plus l’indice augmente, aussi si vous contrôlez votre glycémie ( diabète, régime amincissant,…) favorisez les bananes vertes au détriment des autres ( jaunes, noires ou plantain, qui ont un indice glycémique bien plue élevé! Pour en savoir plus sur l’index glycémique, je vous invite à lire cet article: Un grand ennemi!

 

Autre précision sur cette farine tout terrain, on en utilise environ 25% de moins qu’une farine habituelle. Concernant le goût, il est très subtil et pour l’avoir testé auprès de mes gouteurs professionnels ;), si on ne le sait pas on ne pense pas forcément à la banane.

 

La farine en action, dans cette recette légère, à faible index glycémique, sans gluten, vegan et surtout délicieuses. J’ai utilisé ici des pommes mais un autre fruit peut tout aussi bien aller.
AfterlightImage (6).jpg

La recette, pour environ 10 muffins, il vous faudra:

  • 200g de farine de bananes vertes ( en magasin bio)
  • 1 c à s de graines de lin
  • 1c à s de graines de chia
  • 50g de sucre complet
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 80g de purée d’amandes
  • 20cl de lait d’amandes
  • Une gousse de vanille grattée
  • 2 pommes ariane
  • Quelques graines de courges et/ou de lin ( j’ai opté pour un muffin de chaque chacun)
  •  Des petits moules à muffins

Préchauffez votre four à 180C°.

Dans un récipient mélangez la farine de bananes vertes, les graines de lin, les graines de chia, le sucre, la poudre à lever et la gousse de vanille. Puis incorporez la purée d’amandes, et le lait d’amandes,  afin d’obtenir une page homogène.

Une fois le mélange obtenu versez-le dans les petits moules à muffins.

Découpez vos pommes en tranches et placez en une dans chaque moule au centre de la pâte. Saupoudrez de graines de courges.

Enfournez pour 20min.

AfterlightImage (4)

Douce soirée aux douces saveurs.

 

Publicités

Recette de l’Inde au Pérou

Force et douceur caractérisent cette recette à base de gingembre confit et de mangue. Deux produits qui viennent de deux lieux très éloignés et qui pourtant s’associent ici à merveille et invitent au voyage de nos papilles.

Je vous propose la recette d’un cake protéiné riche en micronutriments  notamment en magnesium, manganèse, phosphore et vitamine B3. Biensur la recette ne contient que des protéines végétales (et sans soja comme toute mes recettes) puisqu’elle est vegan et tous les ingrédients utilisés sont issus de l’agriculture biologique.

Les 3 ingrédients qui font de ce cake un aliment aussi nutritif et riche en protéines sont :

  • la purée d’amande complète ( 21,8 g de protéines au 100g soit la quantité exacte pour cette recette), très énergétique
  • la farine de khorazan ( Kamut) (12g de protéines au 100g, soit 16,8g pour les 140 grammes nécessaires ici) qui est également riche en fibres
  • le mélange en poudre Absolute protein Bio,composé de protéine de courge, de chanvre, de tournesol, de lin et de farine de riz uniquement et qui contient tous les acides aminés essentiels ( tryptophane, thréonine, phénylanine, isoleucine, leucine, valine, lysine, méhionine). Ce mélange apporte 50,8g de protéines au 100g ( soit 15,2 g de protéines ici pour les 30g nécessaire).

Cette recette gourmande à souhait, aux saveurs exotiques sera tout à fait recommandé en cas d’activité physique intense, aux végétariens/végétaliens, mais aussi aux personnes âgées qui manquent souvent de protéines. Ce sera un encas très nutritif pour le gouter des enfants aussi. Mais attention ça reste très énergétique, donc avec parcimonie :).

TWISE9014

Tous les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique:

  • 140g de farine complète de khorazan ( Kamut)
  • 30g d’Absolute protein Natural Nutrition (courge, chanvre, tournesol, lin, riz) ici
  • 1 sachet de sucre vanillé bio Nature aliments
  • 80g de sucre complet
  • 1 c à c de graines de chia
  • 1 c à c d’arrow-root Celnat ici
  • 100g de mangues bio surgelés Picard ici
  • 2/3 morceaux de gingembre confits râpés
  • 20cl de lait de chanvre bio
  • 50ml d’extrait naturel de citron bio
  • 100g de purée d’amande complète ici
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1 pincée de poudre de noix de coco
  • 1 noisette d’huile de coco pour le moule

AfterlightImage (8).jpg

Préchauffer votre four à 180C°.

Dans un récipient mélangez la purée d’amande complète, le sucre complet, le sucre vanillé, le lait de chanvre.

Ajoutez en mélangeant, les graines de chia, l’extrait naturel de citron, puis la farine de khorazan, l’arrow-root, la poudre à lever, les mangues surgelés et le gingembre confit.

Huilez avec l’huile de coco votre moule à cake, versez la préparation puis saupoudrez avec une pincée de poudre de noix de coco.

Enfournez pour 45min à 180C°.

Voilà de quoi bien courir ce dimanche par exemple 😉

Belle soirée,

Note: Pour l’Absolute Protein Bio, bénéficiez de 20% de remise avec mon code CHLOE20 ici

Love cake vegan proteiné

Qu’on s’y intéresse ou pas, que l’on soit seul ou accompagné, difficile d’échapper à la Saint Valentin! Quel que soit votre situation amoureuse, je ne vais pas ici faire le jeu du commerce mais plutôt partager une recette à faire avec amour pour soi, ou pour partager avec sa moitié, entre amis, en famille,…

Pour le clin d’oeil à la Saint Valentin, j’ai choisi de le faire en forme de coeur, et avec des fruits rouges et de la rose, ces deux couleurs étant souvent représentées pour cette fête. Néanmoins,  cette recette est surtout interessante car elle est riche en protéines, donc idéale après le sport ( sans arrières pensées …), pour diminuer la quantité de glucides contenue dans la farine ( puisqu’on diminue celle-ci) , parfaite pour un régime alimentaire végétarien ou végétalien.

Avant d’entrer dans le vif du sujet concernant la recette, je souhaitais parler de la fête de la Saint Valentin, souvent blâmée de part son aspect très commerciale ou oubliant les personnes qui ne sont pas en couples. Comme pour beaucoup de choses ( pour ne pas dire toutes), ce sont nos pensées, projections, souvenirs, moeurs, …. qui donnent un sens à tout ce que nous vivons. Aussi pourquoi ne pas profiter de cette fête pour partager de l’amour avec les gens qui nous entourent en leur donnant une plus grande attention,  mais aussi pour se donner de l’amour à soi-même. Même s’il est bien de tenir ces attentions tout au long de l’année, la vie quotidienne nous fait parfois vite oublier l’essentiel, aussi il est bon de se fixer une date comme celle-ci mais il peut y en avoir d’autres, où nous accordons plus de temps au partage de l’amour avec les autres mais aussi avec soi-même. Pour soi, on peut par exemple se faire une séance de méditation autour du sentiment de l’amour et pour partager avec une personne ( ou seul aussi)  je vous propose donc ce beau et bon gâteau protéiné à offrir ou à s’offrir.

Les protéines que j’utilise ici sont un mélange de protéine de courge, de protéine de chanvre, de protéine de tournesol, de farine de riz et de graines de lin, le tout réduit en poudre. Ce mélange apporte 25g de protéines pour 50g qui est la quantité que j’utiliserai dans cette recette. Vous pouvez retrouver cette poudre protéiné certifiée biologique, et qui est sans gluten, sans lactose, sans soja, sans sucres ajoutés, sans édulcorants et végan ici: Absolute protéin

Autre spécificité, je remplace ici les matières grasses traditionnelles ( beurre, margarine, huile) par de l’avocat bio riche en acide oléique (mono-insaturé), il apporte également des fibres. Une bonne alternative aux matières grasse classiques, d’autant que c’est encore la saison jusqu’en avril.

 

 

AfterlightImage (6).jpg

Sans plus tarder voici la recette du Love cake , il vous faudra :

  • 2 petits avocats bio et le jus d’un demi citron bio
  • 50g de poudre végétale Absolute protein 
  • 50g de purée de pommes bio sans sucres ajoutés
  • 150g de farine de petit épeautre bio
  • 100g de fruits rouges bio surgelés
  • 1 sachet de poudre à lever bio
  • 1 cuillère à soupe de graines de chia
  • 10 cl de lait de riz bio
  • 60g de sucre de coco
  • 10 cl d’extrait naturel d’eau de rose
  • 1 noisette d’huile de coco pour le moule

Tout d’abord faites tremper dans un bol d’eau vos graines de chia pendant 15min.

Préchauffez votre four à 180 C°.

Dans un saladier mélangez les 2 avocats avec le jus de citron.

Ajoutez-y la purée de pommes, les graines de chia, le sucre de coco, l’extrait d’eau de rose, le lait de riz, la poudre végétale, la farine de petit épeautre et la poudre à lever.  Quand la pâte est homogène, ajoutez les fruits congelés en les mélangeant délicatement au reste de la préparation.

Versez le contenu de  votre pâte dans le moule de votre choix, ici un coeur en l’occurence, préalablement huilé avec l’huile de coco.

Enfournez pour 25min à 180 C°.

Après cuisson, attendez que le gâteau refroidisse pour le démouler.

Je vous souhaite une bonne dégustation entouré des gens que vous aimez.

Belle soirée de Saint Valentin.

 

Rappel: pour la poudre Absolut Protein, bénéficiez de 20% de remise avec le code CHLOE20

Galette des rois revisitée

Le calendrier de l’avent me manquait, et comme l’heure est encore festive puisque nous arrivons déjà à l’épiphanie, je vous propose une recette traditionnelle revisitée.

Qui dit épiphanie, dit calories ( encore 😉 ), et ce que vous soyez plutôt adepte de la brioche ou de la galette. Néanmoins, on peut toujours limiter le combo gras, sucre et lourd. C’est pourquoi j’ai eu envie de partager une recette de galette à la frangipane ( que j’adore) plus légère, à l’index glycémique mesuré et sans beurre.

En effet, une des principale modifications que j’apporte dans l’appareil à frangipane, est le remplacement du beurre par de la purée d’amande, idéale dans cette préparation et qui apporte davantage de protéines ( 26g), mais aussi du fer, du magnesium, du potassium, du phosphore,de la vitamine E. Un remplaçant qui ne dénature pas le goût de la frangipane, au contraire, il va le renforcer et nutritionnellement beaucoup plus intéressant. Quand au sucre, je le remplace par du sucre de coco, et en utilise une bien plus faible quantité qu’habituellement.

En outre, j’utilise seulement 6 feuilles de briques badigeonnées à l’huile de coco en guise de feuilletage.

Sans plus tarder, je vous donne la recette de cette frangipane ci-dessous.

 

AfterlightImage (4).jpg

Ingrédients:

Pour l’appareil à frangipane:

  • 100G de purée d’amande blanche
  • 100G de poudre d’amande
  • 30G de sucre de coco
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 1 fève

Pour le feuilletage:

  • 6 feuilles de brick
  • 2 cuillères à soupe d’huile de coco ramollie au bain marie
  • 1 filet de sirop d’érable
  • 7/8 amandes concassées pour le décor

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un premier temps, préparez l’appareil à frangipane en mélangeant la purée d’amande, la poudre d’amande, le sucre de coco, et le rhum. Réservez.

Badigeonnez chaque feuilles de brick avec l’huile de coco. Dans un plat à tarte de la dimension correspondant à vos feuilles de brick, placez un papier cuisson sur lequel vous positionnerez 3 feuilles de brick superposées ( préalablement badigeonnez). Etalez votre frangipane dessus et placez-y votre fève. Recouvrez des 3 feuilles de brick restantes.

Pour le décor, mettez une filet de sirop d’érable en zigzag sur lequel vous disposerez vos amandes concassées en décor.

Enfournez pour 10/12 min à 180°C.

Je vous souhaite une belle année 2019 ainsi qu’une épiphanie gourmande. On se retrouve bientôt, pour les articles d’après-fêtes, après toutes ces recettes ;).

Prenez-soin de vous.

 

 

Crumble chou romanesco et potimarron

A quelques jours de Noël, voilà une recette qui pourrait faire un bel accompagnement de fête, à la fois sain et gourmand.

Il s’agit d’une version revisité du crumble que l’on est plus souvent habitué à manger dans sa version sucrée.

Deux légumes de saison sont à l’honneur dans ce plat, le chou romanesco et le potimarron.

Le chou romanesco, outre sont esthétisme indéniable, est une variété ancienne de chou. Comme tous les choux, c’est un aliment très riche d’un point de vue nutritionnel pour très peu de calories ( environ 25calories aux 100grammes), il favorise la formation des globules rouges et apporte notamment des vitamines (B6, B9,C) , du sélénium et du magnésium. A mi-chemin entre le brocoli et le chou-fleur, il se démarque par un subtil goût de noisette.

Le potimarron que l’on a déjà vu ici  contient peu de calories également et viendra équilibrer le goût de ce crumble avec sa saveur légèrement sucrée.

J’utilise un mélange de farine de khorazan ( aussi appelé kamut) et de flocons de quinoa afin de rendre le croustillant plus digeste.

Cette recette contient aussi de la crème de chanvre ( oui il y en avait déjà avant-hier au menu, mais sous une autre forme 😉 ), qui est parfaite en remplacement de la crème fraiche et apporte des oméga 3. Et pour le crumble, j’utilise de la purée de cacahuètes à la place du beurre, qui se travaille très bien  et apporte davantage de protéines et de fibres, du gras certes mais dont une bonne partie est insaturés,  et donne un goût divin.

La recette est vegan mais contient du gluten puisque j’utilise de la farine de khorazan ( qui est un blé ancien), si vous souhaitez la réaliser sans gluten vous pouvez mettre de la farine de sarrasin en remplacement.

AfterlightImage (30).jpg

Pour 4 personnes, ils vous faudra:

  • 1 chou romanesco
  • 1 potimmaron ( environ 800G)
  • 20cl de crème de chanvre
  • 50g de farine de khorazan
  • 30g de flocons de quinoa
  • 1 cuillère à cafe d’arrow-root
  • 1 cuillère à soupe de purée de cacahuète
  • sel, poivre

 

Faites préchauffer votre four à 180°C.

Après avoir coupé et épluché votre potimarron, coupez le en gros dés et faites le cuire à la vapeur 20min. Lavez votre chou romanesco et coupez les petits bouquets pointus puis ajoutez le pour les 10 dernières minutes à la cuisson vapeur du potimarron.

Disposez les dans un grand plat à gratin puis ajoutez-y la crème de chanvre mélangée au préalable avec l’arrow-root, le sel, le poivre.

Dans un mixeur, mélangez farine de khorazan, flocons de quinoa,et purée de cacahuète, puis disposez sur les légumes.

Enfournez pour 45min à 180°C ( thermostat 6).

Bon appétit,

Dahl de lentilles aux légumes

En ce 18 décembre, je vous propose un voyage culinaire en Inde avec un Dahl.

Un dahl est un plat indien végétarien à base de légumineuses ( généralement des lentilles) et d’épices. Ce plat à accompagner avec un bol de riz réchauffera vos soirées d’hiver.

La lentille, ingrédient principal du dahl, possède de nombreux atouts. La lentille corail présente l’avantage de cuire plus rapidement que la lentille verte et de pouvoir obtenir un effet un peu plus « pâteux » souvent plus apprécié notamment chez les enfants.

Les lentilles sont réputées pour leur teneur en protéines, en zinc, en magnesium et en fer ( c’est un des végétaux  les plus riche en fer). C’est un aliment important dans le cadre d’une alimentation à dominante végétarienne ainsi que pour les personnes cherchant à limiter leur consommation de proteines animales.

Cette recette est vegan et sans gluten et se consomme idéalement accompagné de riz semi-complet biologique.

AfterlightImage (26).jpg

Pour 3/4 personnes il vous faudra:

  • 200g de lentilles
  • 1 gousse d’ail
  • 1 ou 2 cm de de gingembre ( selon que vous vouliez plus ou moins épicer ce plat)
  • 1 ou 2 cm de racine de curcuma
  • 5/6 tiges de blettes ( selon la grosseur)
  • 4/5 carottes
  • 1 ou 2 feuilles de lauriers sauce
  • une pincée de garam massala
  • 10 cl de lait de coco
  • huile de coco

Après avoir rincé vos lentilles, mettez les dans un wok , préalablement huilé avec l’huile de coco  ( en mettre à peine sur un essuietout , et l’étendre dans le wok) avec la gousse d’ail écrasé, le gingembre et le curcuma coupé  en petit morceaux, faites frémir 1 à 2 min.

Recouvrez les lentilles d’eau en mélangeant régulièrement, pendant 15 à 20 min. Ajoutez-y les carottes coupées en longueurs ainsi que le lait de coco.

En parallèle dans une casserole d’eau, faites chauffer 10 min les cardons de blettes dans de l’eau avec la feuille de laurier puis ajoutez les feuilles de blettes pour 10min de plus. Après les avoir égoutté vous pouvez les ajouter au reste de la préparation dans le wok.

Salez et poivrez et ajoutez-y le garam masala. Mélangez puis enfin dégustez.

Butternut au quinoa et chou kale

Rappelons-nous que nous sommes toujours en automne le 17 décembre et que la famille des courges est encore largement disponibles sur les étals.

C’est pourquoi aujourd’hui j’avais envie de mettre le butternut à l’honneur avec cette recette complète, puisqu’elle apporte tous les macronutriments nécessaires ( glucides, lipides, protéines).

Le butternut à un petit goût de noisette d’où son nom. Il est faible en calories et est une bonne source de vitamine A qui est utile dans la lutte contre les infections entre autres.

Grâce au béta-carotene qu’il contient il est antioxydant  et permet notamment de limiter le stress oxydatif.

Ici je l’accompagne de quinoa qui est riche en protéines végétales. Il contient des acides aminés essentiels et apporte fer et zinc. C’est une bonne alternative végétale pour limiter les apports de protéines animales.

Cette recette peut convenir au plus grand nombre puisqu’elle est vegan et sans gluten et très simple à réaliser.
AfterlightImage (25).jpg

Pour 2 personnes, il vous faudra:

  • 1 butternut
  • 100g de quinoa
  • 1 branches de chou kale
  • 1 demi gousse d’ail
  • 3/4 noisettes
  • 1 filé d’huile d’olive
  • sel, poivre

Préchauffez votre four à 180°C.

Après avoir lavé ou brosser le butternut, coupez le en 2 dans le sens de la longueur, et coupez le bout. Evidez les pépins avec une cuillère.

Puis placez les deux parties sur une plaque et mettez les au four pour 40min.

Pendant ce temps, faites cuire votre quinoa dans de l’eau salé ( vous pouvez ajouter une feuille de laurier sauce à l’eau de cuisson) 20min.

Prenez votre branche de chou kale, dont vous ôterez la tige et récupérez la feuille que vous découperez en fines lanières. Mélangez les dans un récipient contenant un fond d’huile d’olive, pour les ramollir.

Une fois le butternut cuit, mettez un peu d’ail au creux de chaque moitié et remplissez le de quinoa. Dessus disposez votre chou kale cru, concassez des morceaux de noisettes par dessus. Salez et poivrez, et arrosez d’un filet d’huile d’olive.

Voilà un plat complet et très digeste. Bon appétit!