Que faire de ses fanes de radis?

Pour tout vous dire, j’ai un article en court d’écriture qui n’est pas celui-ci, mais étant assez éparpiller en ce moment et ayant eu pas mal de radis au jardin 🪴 dont pleins de jolies fanes, je me suis dis que ça serait sympa de partager ici ce que l’on peut faire avec, puisque rien ne se jette et de vous proposer une petite recette anti-gaspillage au passage, car il est évident que c’est comestible et elles contiennent pleins de bonnes choses en plus.

Fanes de radis

Dans une époque où tout se recycle et s’utilise, en 2022 il est hors de question de jeter ses fanes. Leur composition est plus qu’intéressante qui plus est, puisqu’elles contiennent de la vitamine A, bonne pour la vue et pour la peau, de la vitamine B9 ( acide folique essentiel à notre système nerveux et immunitaire), de la vitamine C ( contre là fatigue, renforce le système immunitaire,…) mais aussi du fer, du cuivre et du calcium. Ce serait vraiment dommage de les jeter avec tout cela. Le goût est un peu acide mais il est intéressant justement à associer en cuisine à des saveurs aux notes plus douces. Vous pouvez les consommer de diverses manières: en poêlées, en soupe, en jus bien sûr, en salades, en pesto,… Il n’y a plus qu’à faire preuve d’imagination culinaire.

Étant donné les températures élevées de ce mois d’octobre, je mange encore pas mal de salades, j’ai donc choisi de rehausser rapidement ma salade automnale de midi avec un pesto de fanes de radis. Le gros avantage est que nous garderons bien tous les micronutriments intacts, puisqu’il n’y a pas de cuisson. Pour en revenir à ma salade, je n’ai donc pas eu à l’assaisonner avec de l’huile, j’ai simplement agrémenté les endives d’un filet de condiment blanc pour équilibrer le goût. Mais le sujet étant le pesto de fanes, je cesse les digressions et vous fournis ma recette improviser ci-dessous.

Pesto de fanes de radis

Ingrédients:

– Une belle poignée de fanes de radis fraîchement cueillis

– 2 c à s d’huile d’olive

– une demi-poignée de noix de cajoux (ou de cerneaux de noix)

– une branche de fleur de basilic thaï( pour la déco; en outre le basilic thaï a un goût plus citronné)

– 1 gousse d’ail

– une pincée de sumac en poudre ( c’est une épice orientale, si vous n’en n’avez pas vous pouvez remplacer par un trait de jus de citron et une pincée de sel, le sumac a naturellement un goût salé ce qui permet de ne pas saler)

Choisissez vos belles fanes bien vertes et rincez les à l’eau. Dans un blender ajoutez vos fanes, la gousse d’ail, l’huile d’olive, les noix et le sumac, mixez jusqu’à obtenir une texture purée grossière. Présentez dans un récipient et pour la déco placez une branche de basilic thaï en fleurs si vous en avez. Les fleurs sont comestibles et tout aussi délicieuses. Un mélange acidulé qui devrait plaire à beaucoup et qui accompagne parfaitement une belle salade ou qui peut être servi pour un apéritif plus sain.

Cette petite recette très simple, me permet de reprendre un peu du service par ici, ce qui m’avait énormément manqué. J’espère pouvoir être plus régulière comme je l’étais sur le blog, je le souhaite en tout cas.

Belle soirée,

Chloé