La Sliqua

En ce 4 décembre nous célébrons la sainte Barbara, bonne fête à toute les Barbara! En Provence, notre tradition est de préparer 3 coupelles de blé ou de lentilles à faire germer dans du coton humidifié et à déposer sur la table de Noël en espérant qu’elles aient bien germées en signe d’abondance pour l’année qui vient. Aujourd’hui je vous propose de partir au Liban et de découvrir la tradition culinaire qu’ont les chrétiens du moyen orient en cette période. Il s’agit d’un dessert très simple à réaliser à base de blé, de grenades et d’épices, qui s’appelle la Sliqua. En général, la recette traditionnelle contient bien plus de sucre que la version que je vais vous proposer, ceci étant, je suis restée proche de la recette classique.

La Sliqua

Ingrédients pour 4 verrines:

  • 200g de blé précuit
  • 1 belle Grenade
  • 50g de sucre de fleurs de coco
  • 1 c à s d’amandes effilées
  • 1 c à s de raisins sultanes
  • 1 c à s de cannelle moulue
  • 1 c à c d’anis moulu
  • 1 c à c de fenouil moulu
  • 1/2 c à c de noix de muscade moulue

Dans de l’eau bouillante faite cuire votre blé pendant 30minutes. Préparez votre grenade en parallèle, ce qui est la partie la plus fastidieuse de cette recette ( c’est dire la simplicité de celle-ci). Une fois le blé bien cuit, laissez-le un peu refroidir et mélangez-le bien avec le sucre de coco, la cannelle, l’anis, le fenouil, la noix de muscade. Ajoutez les grenades et le raisin et enfin les amandes effilées ( dont quelques une sont à garder pour la présentation). Je ne l’ai pas fait mais vous pouvez toaster les amandes si vous le souhaitez. C’est prêt gardez au frais et dégustez en dessert au goûter ou même au petit déjeuner. C’est plutôt consistant, mais riche en antioxydants avec la grenade dont je vous remets l’article ici, si vous voulez voir ou revoir ses nombreuses vertus: La Grenade.

Je vous souhaite une belle sainte Barbe en espérant que vos blés vous apportent l’abondance.

Chloé

4 décembre: La bruyère

En ce jour de la Sainte Barbe, où la tradition veut que l’on plante des grains de blé dans une coupelle afin d’apporter la prospérité, je vous propose de parler de la bruyère une plante remarquable et qui symboliserait la chance chez les Celtes. Aussi,  je trouve que le 4 décembre est un jour propice pour parler de celle-ci afin qu’elle vous porte chance mais aussi qu’elle vous accompagne grâce à ses nombreux bienfaits.

 

Sa carte d’identité:

La Bruyère, Calluna vulgaris, appartient à la famille des Ericacées. On la trouve fréquemment dans les Landes, d’ailleurs j’ai photographié ces bruyères là-bas. Elle est en fleurs entre juillet et novembre et est constituée entre autres de tanins et de flavonoides. Ce sont bien ses belles sommités fleuries que l’on utilisera pour bénéficier de ses propriétés.

 

 

IMG_E2936.jpg

 

Ses actions:

Elle contient un antiseptique des voies urinaires. Elle est diurétique, dépurative, anti-inflammatoire et astringente. Aussi, elle est remarquable en cas de cystites ( notamment avec pus) et infections urinaires, c’est la plante par excellence ( avec une autre qui viendra plus loin dans le calendrier 😉 ) liée aux système urinaire. En augmentant les urines elle permet d’éliminer l’urée, l’acide urique et oxalique. Elle est également utile en cas de rhumatismes et peut être utilisée avant un effort sportif  en massage pour tonifier les muscles.

 

Son utilisation:

Bien sûr , elle est excellente en décoction, à raison de 30 à 50 grammes de bruyère pour 1litre d’eau qu’on laissera infuser 15min, à déguster dans la journée.

Elle peut aussi être utilisée en externe, en prenant 50 grammes de fleurs fraîches que vous laissez macérer une quinzaine de jours dans de l’huile d’olive. Idéal comme huile de massage, pour les rhumatismes et tonifier les muscles.

Elle pourra être associée à d’autres plantes, en décoction et en infusion, que nous rencontrerons un peu plus loin dans le calendrier de l’avent.

 

Je pense que ces utilisations (non exhaustives), viennent confirmer les légendes qui prêtent des vertus magique et protectrice sur cette plante merveilleuse.

Belle journée, et bons semis de blé.

A demain,

 

Chloé