Journal de confinement J+36

Mardi 21 avril,  trente sixième jour de confinement, ici dans le sud le temps est maussade, mais la météo n’a en réalité pas grand chose à voir avec la difficulté qui surgit après les un mois de confinement. En effet, comme je l’ai énoncé précédemment, « l’acceptation de la situation » dans le sens  » normalité » ( mot inadéquat, mais c’est pour être claire dans ce que je veux expliquer), est mise en place grâce à un rythme pris, une accommodation. En revanche, ce qui arrive avec le temps et le hasard a fait que le passage du mois de confinement tombait pour Pâques, traditionnellement fêté entouré de ses proches, est le manque lié au gens que l’on aime qui devient difficile à combler, mais aussi le questionnement sur « l’après », les remises en questions de ce que l’on fait, ne fait pas, devrait changer, … l’émotionnel en prend un coup, même si la période est plus ou moins bien vécu, ce temps avec le mental et cette diminution des relations humaines imposée, amène son lot d’émotions parfois difficiles à comprendre et à accepter.

 

Concernant les émotions, diverses possibilités naturelles s’offrent à nous, et je ne cesserai jamais de rappeler les nombreux bienfaits apportés par la pratique du yoga et de la méditation . 

Néanmoins, je n’en n’ai encore jamais parlé ici, bien que cela fasse partie intégrante de ma formation et que j’en conseille très souvent, mais d’autres choses, naturelles toujours, peuvent nous accompagner au niveau émotionnel et cela sans aucune contre-indication qui plus est. Il s’agit des élixirs floraux, plus connu sous le nom des fleurs de Bach.

 

Les fleurs de Bach

Le Dr Edward Bach est à l’origine de cette méthode qui consiste à utiliser des plantes, majoritairement des fleurs.  Les élixirs floraux sont fabriqués à partir de la résonance énergétique et la fréquence vibratoire d’une fleur dans de l’eau pure, voilà ce qui en ôte toutes contre indication à la différence des huiles essentielles qui elles sont très concentrées des actifs propres à chaque plante utilisée.

Le Dr Bach a crée 39 « remèdes », mais d’autres ont travaillé avec diverses plantes, qu’on appelle alors de façon générale des élixirs floraux. La discipline se nomme la leibothérapie qui vient du grec leibo, qui signifie goutte, et qui correspond au mode d’utilisation des élixirs dits floraux mais tous ne proviennent pas de fleurs. Mais pour faire simple, tout le monde est plus à l’aise avec le terme fleurs de Bach, alors nous resterons sur celui-ci, d’autant que je ne vais vous présenter que quelques fleurs  et ce  sont bien des fleurs de Bach.

 

Je vais vous parler du complexe RESCUE, le plus connu, c’est souvent par son biais que beaucoup rencontrent les fleurs de Bach. L’intérêt de Rescue, qui est presque « tout terrain », et que d’une part j’en possède un flacon à la maison et donc je peux vous le présenter en photo, mais  aussi que les plantes que ce complexe contient sont chacune intéressantes à utiliser en individuelle. De façon générale, les fleurs de Bach se présentent sous forme de pipettes, que vous pouvez prendre jusque 6 fois par jour à raison de 4 gouttes par prises, soit diluées dans un verre d’eau, soit à mettre directement sur la langue comme l’indique clairement chaque compte-gouttes sur le paquet.

Rescue est conseillé pour les chocs émotionnels intenses, et je pense qu’en ce moment le changement radical et soudain de mode de vie, peut en affecter certains à plus haut niveau, aussi ce mélange peut être un grand soutient pour retrouver calme et sérénité et vivre mieux ce moment.

Le mélange RESCUE contient 5 fleurs, que je vais détailler ci-dessous et que vous pouvez vous procurer individuellement chacune selon les problématiques émotionnelles que vous rencontrer.

Cherry Plum, le prunier mirobolan ( Prunus cerasifera) est particulièrement intéressant si vous avez la sensation de perdre le contrôle, d’avoir du mal à maîtriser votre impulsivité qui peut vous pousser à faire des choses embarrassantes ( violence par exemple).

Clematis, la clématite ( Clématis vitalba) est utile pour vivre pleinement le moment présent, intéressante à utiliser avec la pratique de la méditation. En effet, en ce moment, il peut y avoir un désintérêt pour le moment présent et beaucoup de rêveries poussant la personne concernée à être déconnectée d’elle même, rêver sa vie mais ne rien faire…

Impatiens, l’impatience ( Impatiens glandulifera) son nom dévoile son champs d’action à savoir l’impatience. Particulièrement utile pour les personnes trop speed, qui ne peuvent attendre, s’énervent vite,  et qui de ce fait s’isolent des autres. En période de confinement avec d’autres personnes, elle peut être d’un grand soutient.

Rock Rose, l’héliantème ( Helianthemum nummularium) qui est clairement pour la peur extrême, les angoisses, les terreurs et paniques qui peuvent s’accompagner de pleurs, de cris,… En cette période peut-être certains ressentent cette peur incontrôlable les envahir, aussi Rock Rose sera d’excellente compagnie.

Star of Bethlehem, la dame de onze-heure ( Ornithogale Umbellatum) va agir au niveau du découragement, du désespoir qui peut nous bloquer. Cela fait suite à un choc, rien n’arrive à consoler la personne, ces chocs entravent dans l’avancement.

 

Vous aurez compris pourquoi RESCUE est si connu, il rassemble 5 plantes qui balaie un large spectre d’émotions. Ce complexe est, il me semble, un incontournable à avoir chez soi, surtout en ce moment, et pour le coup je pense surtout aux personnes en activité comme les soignants qui vivent des situations dramatiques chaque jour. A avoir sur soi pour les urgences, car l’avantage de RESCUE est que quelques gouttes sur la langue suffisent pour se calmer.

 

 

 

FLEUR DE BACH

Je tiens aussi à parler de Wild Oat, la folle avoine ( Avena fatua) qui elle touche au domaine de l’incertitude et du découragement. En ce grand changement de vie, car tout sera forcément différent, de nouvelles et nombreuses possibilités vont s’offrir à nous. Néanmoins, il peut être difficile de faire des choix, l’esprit peut être confus et les ambitions rester sans actions concrètes. Wild Oat va aider à y voir plus clair et à avancer vers de nouvelles opportunités sans confusion.

Enfin, je vous propose de peut-être associer à la prise de fleurs de Bach oral, l’utilisation d’un roll-on à appliquer au creux des poignets qui lui contient un complexe de fleurs de Bach et d’huiles essentielles. Il va agir un peu comme RESCUE dans l’urgence mais à respirer et non à ingérer. Ce complexe  comprend les fleurs de Bach que l’on trouve dans RESCUE mais aussi  Scleranthus et Crab Apple.

Scleranthus, le Scleranthe ou alène ( Scleranthus annuus) a également un impact sur l’incertitude et le découragement comme Wild Oat mais va plutôt s’adresser aux personnes hésitantes, qui changent rapidement d’avis et qui ne savent pas choisir entre deux choses, une fleur pour les balances ;).

Crab Apple, le pommier sauvage ( Malus pumila) intervient sur le découragement notamment d’une personne qui n’est pas en accord avec elle-même, qui a un sentiment de honte, parfois même de souillure. Cette fleur peut aider à purifier sa propre image.

 

Ces deux dernières sont donc ajoutées aux cinq autres fleurs de Bach du complexe RESCUE et associées à 4 huiles essentielles, aussi soyez attentif aux contres-indications de chacunes dans ce genre de complexes puisque là il peut y en avoir.

Je vous présente sommairement les huiles essentielles que contient le Roll-on en question:

La Sauge sclarée ,cliquez sur le lien

La verveine exotique, cliquez sur le lien

La menthe sauvage, Mentha spicata, elle est ici utilisée pour ses propriétés relaxante sur le système nerveux pour limiter les angoisses et l’anxiété. En raison des cétones qu’elle contient, cette huile essentielle ne doit pas être utilisée chez l’enfant de moins de 6 ans et chez la femme enceinte et allaitante.

Le lavandin, cliquez sur le lien

 

Voilà donc un petit tour d’horizon autour des fleurs de Bach que je vous conseillerez pour la période. Bien sûr, comme toujours chacun est différent, et peut-être que d’autres fleurs serez plus adaptés à vous, mais cela nécessite un bilan plus complet. Néanmoins, je pense qu’il y a ici un bon panel d’émotions qui pourront être soutenues.  Dernière chose, les fleurs de Bach sont le plus souvent diluée dans de l’alcool, mais vous en trouverez sans, n’hésitez pas à demander.

Belle et douce soirée,

 

Chloé

Journal de confinement J+10

En ce dixième jour de confinement, les rituels bien-être que je pratique se multiplient pour mon plus grand bonheur. Une forme de nouveau planning s’est naturellement installé depuis le début de ce confinement. Je ne sais pas comment vous vivez celui-ci, mais fort est de constater qu’il y a des étapes à franchir comme dans chaque moment de vie.

Pour ma part, après l’annonce de cette mise en quarantaine assez floue, j’ai accepté cette nouvelle condition de vie en essayant rapidement d’y incorporer mon rythme, mais surtout en occupant beaucoup mon cerveau… Puis arrivée au samedi, donc au cinquième jour de confinement, je n’ai plus du tout accepté la situation, mon égo voulait retrouver son confort, sa liberté, bref tout ce qui parle à chacun d’entre vous je pense.

Après cette journée difficile, j’ai utilisé mon attestation de sortie ( c’est important de le mentionner, cela n’étant pas anodin quand à notre liberté, bien que je ne remette pas en cause le système) pour aller faire un tour seule à pied autour de chez moi et admirer le coucher de soleil. C’est en admirant ce dernier que j’ai pris conscience de quelque chose que je sais, mais c’est toujours dans les moments où on en a besoin qu’on oublie cela,  que la liberté c’était nous même qui nous l’offrions en sachant orienter notre mental vers ce que nous voulons et non en restant focaliser sur ce que nous craignons.  La soirée de ce cinquième jour fût donc pour moi, la soirée de l’acceptation et mon rythme « bien-être de confinement » a ainsi pu vraiment démarrer.  Parmi mes pratiques personnelles régulières, qui se sont drôlement rallongées donc en cette période de confinement, se trouve bien sûr la méditation, dont je parle fréquemment.

En réalité,  j’alterne avec plusieurs techniques visant à améliorer l’état mental, soit j’utilise l’application 7mind ( que je vous conseille d’ailleurs et qui a étoffé son offre gratuite spécialement pour le confinement), en ciblant des problématiques spécifiques, soit je me crée ma propre méditation. Mais j’utilise également d’autres techniques ( je parlerai plus tard en détail de l’une d’entre elle) qui me permettent de me relaxer, d’aider à la gestion des émotions également. L’une d’entre elle dont je vais parler aujourd’hui, est la sophrologie qui vise à rétablir le dialogue entre le corps et l’esprit et qui vise à améliorer le bien-être. Cette science est inspirée notamment de diverses méthodes tel que le training autogène de Schultz, le Yoga,… et vise à orienter l’attention grâce à divers outils tel que la visualisation,  la respiration et la décontraction musculaire en s’appuyant sur des sentiments positifs.

Aussi pour rentrer dans le vif du sujet, je vous propose une séance de sophrologie avec  visualisation à pratiquer chez soi, je vous propose ici en cette période de confinement de vous évader de chez vous en pensée, le temps de quelques minutes un paysage inspirant que l’on peut modifier selon ce qui nous inspire le plus. Je vous mets un enregistrement en plus du texte, afin que vous puissiez réaliser cette séance sans avoir à lire et ainsi complètement vivre le moment. L’enregistrement est a retrouver à la fin du texte en lien.

IMG_6411.jpg

 

Asseyez-vous le dos bien droit, les pieds ancrés au sol

– Posez vos mains sur vos cuisses

– Fermez les yeux délicatement pour vous recentrer

– Prenez conscience de votre assise

– Respirez profondément à partir du ventre

– Portez votre attention à votre visage

– Desserrez les mâchoires, relâchez la langue

– Ressentez votre visage détendu

– Cette détente se propage à votre nuque,vos épaules,…

– Prenez conscience du relâchement du haut de votre corps

– Portez attention à votre dos

– Relâchez toutes vos tensions à ce niveau

– Sentez vos pieds bien ancrés au sol

– Relâchez bien tout les muscles du bas du corps, tout en restant les pieds bien ancrés dans le sol

– Ressentez que tout votre corps est détendu, relâché

– Maintenant, imaginez-vous au milieu d’une plaine verdoyante et fleurie

– Le temps est très ensoleillé et la température idéale

– Une luminosité rare, qui vous recharge instantanément

– Vous êtes au pied d’une montagne majestueuse, un lac est également devant vous

– Face à tant de beauté vous vous sentez serein

– Vous entendez les oiseaux, les petits animaux qui peuplent ce beau paysage

– En vous promenant dans ce lieu, vous découvrez un tapis de fleurs colorées

– Sentez le doux parfum des fleurs qui ornent ce paysage

– Ressentez cette nature pure vous envahir

– Puis visualisez un papillon devant vous

– Il vous invite à le suivre afin de vous faire découvrir un peu plus ce lieu merveilleux

– Vous lâchez prise et suivez le papillon

– Il vous emmène au pied de la montagne où une magnifique cascade coule pour se jeter dans le lac

– Une onde de bonheur vous envahi à la vue de tant de beauté

– Puis le papillon se pose délicatement sur l’une de vos mains

– Vous ressentez un profond bien-être

– L’air pur caresse votre peau, vous ressentez un frisson de bien-être vous parcourir

– Vous vous sentez connecté à la terre

– Puis vous vous approchez de la cascade et buvez une gorgée d’eau pure à la source

– Cette eau d’une pureté rare irrigue tout votre corps, vous sentez ses bienfaits jusqu’aux bouts de vos doigts et de vos orteils

– Vous êtes en harmonie avec la nature et l’univers

– La couleur verte de la nature vous inonde d’un profond bien-être

– Savourez pleinement cet instant…

– Petit à petit le paysage s’estompe

– Reprenez maintenant doucement contact avec le monde réel, en écoutant les bruits extérieurs

– Bouger délicatement vos mains, vos pieds,…

– Etirez votre corps

– Vous pouvez ouvrir vos yeux en douceur

 

L’enregistrement: ici

 

 

 

IMG_6410.jpg

 

J’espère que cette parenthèse vous aura fait du bien, quoi qu’il en soit retenez, que le moment est à vivre, il n’y a rien à réussir, aucun objectif à atteindre, si des pensées parasites se présentent, laissez-les passer.

Prenez soin de vous, à très vite.

Chloé

La méditation

Il s’agissait du thème de mon mémoire de fin d’étude en naturopathie et je trouvais intéressant et même cohérent d’aborder le sujet ici.

Vous le savez maintenant, la naturopathie étant une approche holistique, elle a un large champs de possibles et utilise diverses techniques pour prévenir ou accompagner des déséquilibres.

Parmi les techniques utilisées, il y en a une qui s’apparente à la relaxation/ gestion du stress, il s’agit de la méditation.

Je ne vais pas vous refaire mon mémoire thématique, mais nous parlerons ici de ce qu’est la méditation, ses bienfaits et comment la mettre à l’oeuvre simplement au quotidien.

 

IMG_2067« Souvenons-nous que notre esprit peut-être notre meilleur ami comme notre pire ennemi… » Matthieu Ricard

 

Pourquoi méditer?

Nous avons un flot de pensées impressionnant qui traverse notre esprit à chaque instant et nous empêche de rester concentrer sur l’essentiel: le moment présent. Cela ne s’arrange pas avec les nouvelles technologies, qui encouragent à toujours rester « connecter » ( mails, réseaux sociaux, téléphones,…)  mais pas à soi-même évidemment.

La conséquence de cela, c’est qu’en plus d’avoir du mal à être en phase avec soi, des désordres tant psychiques que physiques peuvent alors apparaitre.

D’où l’intérêt de pratiquer la méditation qui consiste à atteindre une stabilité émotionnelle en tournant son attention vers quelque chose ( palpable ou non palpable), afin d’harmoniser nos pensées.

Mais la méditation apporte d’autres bienfaits, tel que:

  • l’amélioration des fonctions cognitives
  • une plus grande confiance en soi
  • une meilleure capacité d’écoute et de bienveillance
  • une meilleure gestion des douleurs chroniques, des addictions
  • une réduction des troubles du sommeil, des maux de tête et de la fatigue chronique
  • une amélioration de la qualité de vie des personnes souffrants de fibromyalgie, de troubles du comportement alimentaire

En effet, la méditation va vous aider à vous mettre dans un état de relaxation et à entrer en ondes Alpha voire Thêta. Il s’agit de l’activité cérébrale que l’on mesure dans le cerveau en Hertz. Pour vous donner une idée, les ondes Alpha se situeront entre 8 et 13 Hz ce qui correspond à une relaxation légère, alors que les ondes Thêta se situeront entre 4 et 7 Hz ce qui correspond à une relaxation profonde.

Dans la vie quotidienne nous nous situons en ondes Bêta (entre 14 et 30 Hz).

Voilà pour  la partie scientifique!

 

IMG_9202.jpg« La méditation c’est une conscience claire de tout évènement, un souffle apaisé, un accord avec le monde ». Blaise Pascal

 

Comment méditer?

 

Tout d’abord la méditation est accessible à tout le monde et il existe plusieurs façons de méditer. Pour commencer inutile de s’imposer un temps trop long, quelques minutes quotidiennes suffisent.

Vous pouvez vous créer vous même votre propre méditation en vous appuyant sur votre respiration, en la ressentant et en l’observant. Mais le plus simple ( surtout au début) est de suivre des méditations guidées notamment pour calmer le mental.

Il en existe pour différents thèmes, par exemple, une méditation pour la confiance en soi, pour la productivité, pour la créativité,… l’essentiel étant que lors de ce temps de méditation votre attention soit focalisée sur ce qui est dit et sur vos sensations intérieures en étant pleinement présent à ce moment.

Si vous souhaitez méditer chez vous tout en étant accompagné, je vous recommande l’application 7mind développée par Jonathan Lehmann ( auteur du livre » Journal intime d’un touriste du Bonheur »), qui offre 7 méditations gratuites que vous pouvez suivre autant de fois que vous le souhaitez. L’application contient également une partie payante facultative qui permet de cibler les méditations.

Enfin, si vous avez besoin d’être accompagné par une personne qui soit à côté de vous je propose des méditations guidées pour vous accompagner selon vos demandes ( pour me contacter c’est ici).

En espérant avoir pu vous donner l’envie d’explorer cette clé du bonheur, je vous mets ci-dessous les liens de l’application 7mind. Soyez dans la joie, la méditation vous y aidera :).

7mind

Bonne découverte,

Chloé

 

 

 

 

La naturopathie: pourquoi, pour qui?

Suite à de nombreuses questions que l’on m’a posé, je m’aperçois que beaucoup de personnes connaissent la naturopathie de nom ou dans les grandes lignes, mais sans pour autant comprendre exactement de quoi il s’agit.

Pour commencer, si vous ne l’avez pas déjà lu, je vous invite à découvrir ou   redécouvrir  l’article que j’avais fait sur ce qu’est la naturopathie ( ici)  .

Je vais compléter cet article, notamment en présentant les cinq concepts fondamentaux utilisés en naturopathie, ainsi que le champs d’applications possibles de cette médecine traditionnelle.

 

 

206319_1027179552468_1843_n

 

Les cinq concepts fondamentaux

 

La naturopathie s’appuie sur cinq concept fondamentaux qui sont:

  • le vitalisme: la capacité de chacun à s’auto-réparer ou se réguler

 

  • le causalisme:  rechercher les causes et non traiter un symptôme

 

  • l’humorisme: il s’agit de l’ensemble de liquides biologiques sang, lymphe, liquide interstitiel qui influent sur notre santé

 

  • l’hygienisme: vivre sainement en harmonie avec la nature

 

  • l’holisme  la personne est prise en charge dans sa globalité incluant les divers plans de l’être

 

 

Ces cinq concepts pourront être mis en oeuvre grâce aux dix techniques aussi appelées les piliers de la santé que j’avais donc cité dans mon premier article

Les trois premiers sont fondamentaux il s’agit de:

• L’alimentation: « Que ton aliment soit ta première médecine » Hippocrate

Il est primordial de manger sainement et de manière équilibrée pour rester en bonne santé.

• La psychologie: gestion du stress et des émotions ( sophrologie, relaxation, méditation…)

• L’exercice physique: ( gymnastique, yoga, stretching, marche, course à pieds,…)

7 autres piliers vont pouvoir venir soutenir ces fondamentaux :

 

L’hydrologie: thalassothérapie, thermalisme, argiles, … !

Les techniques manuelles ou chirologie: massages non médicaux ( californien, suédois, hawaien…)

La réflexologie: pieds, dos, oreilles, nez…

Les techniques respiratoires ou pneumologie: méthodes de Plent, de Jacquier, techniques de respiration en yoga (pranayama),…

Les plantes ou la phytologie: phytothérapie, aromathérapie, gemmothérapie, tisanothérapie,…

• Les techniques énergétiques: magnétisme, reiki…

• Les techniques vibratoires ou actinologie: utilisation des couleurs, la musicothérapie,…

 

Le naturopathe cherchera toujours à trouver des solutions les plus naturelles et les plus adapter au consultant, afin d’améliorer le quotidien de celui-ci.

 

Pour qui et pourquoi?

 

AfterlightImage (2).jpg

 

Tout le monde peut venir consulter un naturopathe, en revanche il ne faut pas substituer un naturopathe à son médecin. En effet, le naturopathe ne remplace en aucun cas la médecine allopathique, et il peut même refuser certaines consultations s’il juge qu’il n’est pas la personne adéquate et vous diriger vers le professionnel de santé adapté à votre cas.

La naturopathie peut être utilisé à titre préventif, par exemple une fois par an on peut venir voir un naturopathe pour faire un point sur son état général, sa vitalité, et mettre en place les réajustements nécessaires pour améliorer la qualité de vie.

Il peut aussi s’agir de demandes plus spécifiques, comme perdre du poids, améliorer ses capacités sportives,  de concentration, un accompagnement pour arrêter de fumer, pour pallier à des soucis digestifs, ORL, une fatigue chronique, des troubles hormonaux, aider à gérer son stress, des soucis articulaires, musculaires, de peau,… la liste est non exhaustive.

Elle peut aussi être utilisée en accompagnement d’un suivi en médecine allopathique, le naturopathe pourra soutenir en parallèle grâce à des méthodes de relaxations par exemple, ou toutes autres techniques selon le cas et la pathologie de la personne.

Le naturopathe a pour but de rendre le consultant autonome en lui donnant des conseils liées à son cas personnel. Le premier rendez-vous qui dure entre 1H30 et 2H ( compter 2h avec moi le plus souvent 🙂 ), va permettre par un questionnement complet de dresser un bilan d’hygiène et de vitalité. Il s’agira de questions d’ordres générales sur vos antécédents, mais aussi sur votre environnement, sur votre hygiène de vie, et selon votre demande, d’autres questions seront plus ciblées. Suite à cela le naturopathe pourra discuter avec vous et vous donner les recommandations à mettre en place si vous êtes d’accord.

En général, il faut compter 3 rendez-vous pour que les résultats soient présents et que la personne ai le recul nécessaire sur les modifications qui ont été opéré et ai adopté ces nouvelles habitudes. Les séances suivantes sont moins longues, il faut compter 1h, et permettent éventuellement de réajuster s’il le faut, et de voir où vous en êtes. Ces séances peuvent aussi donner lieu à d’autres techniques selon les « spécialités » du naturopathe. Pour moi par exemple, il pourra s’agir de méditations guidées, de relaxations, de massages… Mais ce n’est pas systématique.

En espérant vous avoir éclairé sur le sujet, si vous avez des questions où que cet article vous a  fait ressentir le besoin de consulter un naturopathe,  vous pouvez me contacter directement soit sur mes réseaux, soit par mail ou téléphone ( lien direct ici).

 » Ce n’est pas dans ses effets qu’on attaque un mal, c’est dans sa cause. »- François Guizot

 

Prenez soin de vous,

 

Chloé