19 décembre: Nyponsoppa, la soupe aux cynorhodons

En cette dernière pleine lune 🌕 de l’année annonciatrice du passage au solstice d’hiver d’ici 2 jours, ainsi que du froid qui l’accompagne ( même si cette année on l’a vu venir plus tôt), il est primordiale de chercher à se renforcer mais aussi à se chouchouter 😊. Aussi en ce 19 décembre, je vous propose de remettre en lumière le cynorhodon dont j’avais déjà parlé, mais dans une recette typique de Suède 🇸🇪 qui se nomme Nyponsoppa ou la soupe aux cynorhodons ( ou encore soupe aux « gratte-cul ».

Le grand intérêt du cynorhodon est sa grande richesse en vitamine C et sa robustesse. En effet, le grand intérêt du cynorhodon est qu’il ne perd pas sa vitamine C lors de la cuisson, ce qui donne des possibilités infinies pour le consommer et bénéficier de ses nombreux bienfaits en cette saison. Je vous remets d’ailleurs l’article sur le cynorhodon ( l’églantier étant l’arbuste et le cynorhodon son « fruit ») et ses propriétés ici: Le cynorhodon.

On peut le consommer de diverses manières que ce soit en sucré ou en salé. Aujourd’hui je vous propose cette recette suédoise très hivernale qui vous offrira un instant de douceur associé aux bienfaits du cynorhodon, un plaisir sans culpabilité en somme 😊.

Cette soupe sucrée se déguste en dessert ou en goûter mais aussi comme une boisson en la diluant. Même si la recette est simple, elle prend un peu de temps à mettre à l’œuvre et nécessite de faire tremper les cynorhodons au préalable afin qu’ils soient plus facile à travailler ensuite.

Pour réaliser cette soupe 🥣 il vous faudra:

– 100g de cynorhodon séchés ( frais c’est possible aussi, pas besoin de faire tremper)

– 4 cuillère à café de sucre muscovado

– 1 l d’eau

– 1 cuillère à soupe de fécule de pomme de terre 🥔

– 4 gouttes d’huile essentielle de vanille

Rincez vos cynorhodons puis laissez-les tremper pendant 4/5h ( étape importante) dans une casserole, puis sans jeter l’eau faites les chauffer pendant 30 minutes. Il faut qu’ils soient bien tendres, si ce n’est pas le cas laissez-les encore un peu sur le feu. Récupérez les cynorhodons avec un écumoire sans jeter l’eau et mixez les afin d’obtenir une purée. Utilisez un tamis pour ôtez les graines. Remettez les cynorhodons dans l’eau restante de la casserole et ajoutez-y la fécule de pomme de terre en remuant puis le sucre et portez à ébullition en remuant bien pendant quelques minutes. Sortez la préparation du feu et ajoutez-y 4 gouttes d’huile essentielle de vanille en mélangeant le tout . Votre soupe 🥣 est prête, c’est assez fort en goût, le goût de rose ressort bien.

Cette soupe peut accompagné de la glace, être servit avec des croquants aux amandes, des petits gâteaux secs, macarons, des noisettes,… les idées ne manquent pas. Ce qui est sûr c’est que le plein de vitamine C sera fait. Cette soupe aide à adoucir la gorge aussi. Une gourmandise utile 🙂.

Bon dimanche,

Chloé

Toscakaka

Il est probable que ce nom ne vous dise pas grand chose, c’est pourtant une spécialité sucrée d’un pays voisin du notre. Le toscakaka est une spécialité suédoise à base de beurre et d’amandes, de quoi se réchauffer en ce 3 décembre qui s’annonce glacial ( parfait pour déguster un plat scandinave ;)). Si vous me lisez depuis un petit moment, vous vous doutez bien qu’il y a un de ces deux ingrédients que je ne possède même pas chez moi et que par conséquent la recette que je vais proposer sera quelques peu différente quoi que plus forte en amandes ;). L’amande riche en magnesium et en zinc est un oléagineux à ne pas négliger en ce moment, et sur ce point là vous verrez qu’on ne le négligera pas avec cette recette. Recette d’ailleurs qui m’a moi même surprise tant je l’ai trouvé à la fois gourmande et subtilement équilibrée ( et apparemment je ne suis pas la seule) en goût ni trop sucrée, ni trop lourde, mais addictive ;)!

Voici donc mon approche plus légère, plus digeste et végétalienne.

Les Ingrédients pour 4/6 personnes:

Pour le fonds de tarte:

  • 50g de farine de riz semi-complet
  • 100g de farine de petit épeautre
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1 c à c de graines de chia
  • 10cl de lait de riz
  • 1 pincée de sel de guérande
  • 50g de pâte de dattes
  • 1 c à s de sirop d’érable

Pour la garniture:

  • 2 c à s de purée d’amande
  • 1 c à s de sirop d’érable
  • 1 c à s de graines de chia
  • 1 pincée de sel de guérande
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 belle poignée d’amandes grossièrement concassées ou des amandes effilées si vous préférez

Dans un premier temps, préparez votre garniture en mélangeant la purée d’amande, le sirop d’érable, le sel, le sucre vanillé,les graines de chia, puis incorporez les amandes. Gardez-là de côté.

En parallèle,mélangez vos deux farines, les graines de chia, la poudre à lever,le sel. Mixez la pâte de dattes avec le lait de riz et le sirop d’érable. Mélangez le tout afin d’obtenir une pâte homogène.Dans un moule à manquer graissé au préalable, transférez votre pâte précédente et faîte la cuire à 150C° pendant 20minutes. Sans couper le four, sortez votre pâte cuite et ajoutez-y la garniture uniformément, en rajoutant quelques amandes dessus si vous le souhaitez. Enfournez à nouveau pour 10minutes. Laissez refroidir avant de déguster.

Il n’y a plus qu’à se préparer une bonne infusion de plantes et savourez au chaud cette douceur, avec ce froid nous avons besoin d’énergie, voilà une bonne excuse ;).

Belle journée,

Chloé