23 décembre: tartelettes granola/ clémentines

Si il y a quelque chose que j’ai trouvé excellent en cette année 2021, ce sont les clémentines 🍊 que l’on a actuellement à disposition, les Corses pour être plus précise. Aussi j’avais envie de les mettre à l’honneur dans un petit dessert de fête. Plutôt rapide à faire et sans gluten puisque sans aucune farine de blé ou autre j’ai réalisé de petites tartelettes végétaliennes à la clémentine 🍊. Un dessert ou un encas avec le fruit star des 13 desserts de Noël.

Issue de l’hybridation entre l’orange amère et la mandarine 🍊, la clémentine se savour en hiver. Même si quand on parle de clémentines on pense automatiquement à la Corse, elle est pourtant originaire d’Oran en Algérie. Découverte par le père Clément, on comprend mieux pourquoi on l’appelle Clémentine.

Peu calorique, ce petit agrume 🍊 est en revanche riche en vitamine C, idéale pour l’organisme en cette période hivernale. Elle est également riche en bêta carotène, en potassium et contient des flavonoïdes, connues pour aider à réduire le taux de mauvais cholestérol. Les oligo-éléments et minéraux qu’elle contient la rendent reminéralisante. En cas de fringale ou de coup de fatigue, c’est un encas parfait.

Ceci étant je vous propose une recette gourmande la mettant en valeur tout en maîtrisant l’apport en sucre. Il s’agit de tartelette que j’ai réalisé avec un granola de chez La Noix Tigrée, (que vous pouvez aussi réalisé vous même si vous avez les ingrédients). Récemment je vous parlais du Souchet dans ma recette des petit biscuit pour la saint Nicolas ( voir l’article ici), et il se trouve que La Noix Tigrée est spécialisée sur cet ingrédient ( tout est bio il va s’en dire). Le granola que j’utilise est donc composé de souchet, de bananes et d’amandes, de noix de cajou et de pâte de dattes dans additifs. J’ai choisi de créer des petits fonds de tartelettes à partir de ce mélange en y ajoutant juste de la purée d’amande, qui ne contient que des ingrédients de qualité. La pâte étant nourrissante je vous conseille de faire de toutes petites tartelettes, d’environ 5cm de diamètre.

Sans plus tarder voici la recette.

Ingrédients ( pour 6 petites tartelettes):

Pour le fond de tarte:

– 70g de granola La noix Tigrée ( que vous pouvez faire comme indiqué plus haut)

– 1 c à s de purée d’amandes complètes

– 2 c à c de sirop d’érable

Pour l’appareil:

– 200ml de crème de coco

– 1 c à s de fécule de pomme de terre

– 1c à c de curcuma en poudre ( facultatif: c’est pour la couleur jaune)

– 5/6 gouttes d’huile essentielle de vanille bourbon

– 1 c à c de cannelle en poudre

– 2 clémentines 🍊🍊

Faites préchauffer votre four à 180C. Pendant ce temps mixer votre granola avec la purée d’amande et le sirop d’érable. Vous devez obtenir une pâte compacte un peu collante que vous allez travailler en étalant des petits disques d’environ 5cm de diamètre. Ensuite faites des petits bords à la main en relevant un peu les côtés ( c’est très artisanale 😅 mais ça a son charme). Sur un papier sulfurisé ou dans des petites caissettes sur une plaques de cuisson, enfournez pour 8 minutes. Pendant ce temps dans une casserole faites chauffer la crème de coco ajoutez y la fécule de pomme de terre et la poudre de curcuma en remuant énergiquement au fouet. Hors du feu, ajoutez 5/6 gouttes d’huile essentielle de vanille bourbon. Avec une petite cuillère et après avoir sortit les tartelettes du four, mettez votre « crème pâtissière » végétale dans chacune d’elles. Enfin garnissez chaque tarlette et sa crème de deux quartiers de clémentine. Saupoudrez d’un peu de cannelle voire de noix de pecan concassées si vous en avez . C’est prêt, vos petits desserts acidulés sont à conserver au frais en attendant d’être dégusté.

Un dessert pour changer de la bûche aux notes acidulées adoucis par le doux crémeux de la noix de coco et équilibré par la pâte croustillante au granola. Le mot doit être surprenant 🙃.

Dernière chose, si le souchet sous toutes ses formes vous intéresse et que vous souhaitez essayer de nouvelles saveurs de qualité biologiques , vous bénéficiez de 10% de remise sur le site de La noix Tigrée avec le code promotionnel Chloe10Tigre valable une seule fois sur tout le site jusqu’au 31 mars 2022.

Plus qu’un dodo à patienter 😊.

À demain,

Chloé

Moelleux à la farine de patates douces et butternut

Les recettes gourmandes d’automne sont de retour et celle-ci, si elle ne paye pas de mine est un vrai délice à la fois léger et riche en saveurs.

Pour cette recette, je vais faire un focus sur la farine de patate douce 🍠 que j’ai utilisé exclusivement. En effet, sans gluten elle est tout à fait digeste et conviendra ainsi même aux personnes intolérantes au gluten ou celles qui veulent le diminuer. Mais ce n’est pas son seul atout, en effet cette farine est riche en fibres et à un index glycémique faible ( environ 60) malgré son goût légèrement sucré ( voir mon article sur le sucre ici ). C’est une farine très intéressante lorsqu’on est sportif car elle ne provoque pas de pic d’insuline. Si personnellement j’utilise celle de chez Matahi, sachez que vous pouvez aussi vous amuser à la faire vous même si vous avez des patates douces bio ( et du temps aussi 😅). Après les avoir soigneusement lavées et épluchées, puis coupées en fine tranches, il suffit de déshydrater vos patates douces au four ou au deshydrateur pendant 7/8h à 60 degrés. Une fois vos patates douces bien déshydratées, il faut les broyer soit dans un robot ou un moulin à café. Vous comprenez mieux pourquoi je ne me suis pas amusée à le faire car c’est assez long et energivore :).

Pour accompagner cette farine aux notes sucrées j’ai également utilisé du butternut qui avec sa note de noisette se marie parfaitement bien à la farine de patates douces et va apporter du moelleux à la recette. On est dans la bonne saison autant en profiter :).

C’est donc une recette sans gluten et vegan que je vous propose mais rassurez-vous il y a quand même une note de chocolat et d’épices, un vrai bon moment cosy à savourer avec un bon thé.

Ingrédients (pour environ 12 petits moelleux):

– une petite courge butternut ( environ 120g)

– 50g de purée d’amandes complètes

– 30g de sucre muscovado

– 125g de farine de patates douces

– 50g de chocolat noir à minimum 72%

– 30g de graines de courges

– 1 sachet de poudre à laver sans gluten

– 1 à 2 c à c de mélanges pains d’épices

– 1pincée de sel

Après avoir épluché votre butternut et coupé grossièrement en morceaux, faites le cuire à la vapeur une vingtaine de minutes. Pendant ce temps, préchauffez votre four à 180 degrés ( thermostat 6), puis dans un saladier mélangez la purée d’amande et le sucre. Après avoir bien égoutté votre butternut, ajoutez-le dans ce même saladier en l’écrasant. Ajoutez-y la farine de patates douces, la poudre à lever, le sel et les épices. Mélangez bien et ajoutez le chocolat 🍫, soit concassé soit en pépites si vous en avez, et les graines de courges.

Présentez la pâte obtenue dans de petites caissettes en papier sulfurisé allant au four et enfournez à 180 degrés pour 25 minutes. Une fois la cuisson terminée, laissez refroidir avant de déguster ces petits moelleux épicés tellement de saison.

Bon appétit,

Chloé

Taboulé libanais

Très largement inspiré du taboulé libanais que j’affectionne énormément, je vous propose une version à peine revisiter de ce dernier dans une version sans gluten. Aussi j’y vois l’occasion de faire un focus sur le persil qui constitue en grande majorité ce plat frais, très appréciable encore en cette fin d’été.

Le persil:

À feuilles plates ou frisées, le persil reste toujours aussi séduisant, que ce soit gustativement bien sûr, mais aussi de par ses constituants qui en font une herbe remarquable, dont on aurait tort de se priver. De la famille des apiacées, ses feuilles vertes sont riches en vitamine C et E, en chlorophylle, en bêta carotènepolyphenols dont les flavonoïdes ( apigenine, quercetine,…), … autant de caractéristiques qui auront des effets diurétiques, hypotenseurs, très anti-inflammatoires et antioxydants qui lui conférerait notamment un rôle important, d’après certaines études menées, sur certains cancers…

Sachez que vous pouvez utiliser des feuilles en cuisine évidemment mais aussi en décoction à utiliser en externe ( après avoir laisser refroidir en infusion votre décoction une dizaine de minutes) avec un coton sur votre visage pour éclaircir le teint. Les feuilles peuvent aussi soulager les piqûres d’insectes.

Pas mal pour une des herbes les plus connues et les plus faciles à se procurer. Néanmoins, il est à éviter pendant la grossesse et l’allaitement ( abortif et diminution de la lactation ) ainsi qu’en cas d’insuffisance rénale.

Après cette présentation sommaire, de celui sans lequel ce taboulé ne serait pas, je vous propose cette recette vegan et sans gluten, aux notes herbacées. Petit spoil, il contient de la Grenade dont vous retrouverez les bienfaits juste ici.

Les ingrédients ( pour une personne):

– 1/2 bouquet de persil frais

– 1 tomate 🍅 noire de Crimée

– 1 petit concombre Noa

– 1/4 d’oignon rouge

– une dizaine de feuilles de menthe

– 40g de semoule de pois cassés

– une grenade

-huile de basilic sacré

– quelque graines de nigelle

– jus de citron

– sel aux herbes

Portez de l’eau à ébullition dans une casserole, puis versez la sur la semoule de pois cassés afin de la faire gonfler, 6/7 minutes suffisent. Égrenez la semoule est mettez la dans votre plat/ assiette de présentation. Découpez en petits dés le concombre, la tomate, l’oignon, hachez le persil, la menthe, décortiquez la grenade et ajoutez tout cela à votre semoule réhydratée. Assaisonnez avec raison, avec l’huile et le jus de citron en y ajoutant une pincée de sel aux herbes et mélangez. Pour la présentation, gardez un petit brin de menthe et enfin saupoudrez de graines de Nigel.

Fraîcheur, légèreté, saveurs et arômes qui dansent tour à tour dans la bouche et nous transporte le temps d’un repas en orient. Je vous souhaite un bon appétit.

Chloé

Faire sa farine de tilleul

Le tilleul, Tilia platyphyllos, on le connait en général depuis notre plus jeune âge, c’est l’une des deux premières infusions que l’on consomme enfant; la seconde étant la verveine. On rencontre l’arbre fréquemment en ville qui apporte un peu de verdure et offre cette délicate odeur mielée durant les beaux jours. Une grande partie de la production française vient de Buis-les-Baronnies dans la Drôme provençale, ainsi on a la chance dans le sud est. d’avoir accès à une précieuse ressource plutôt locale.

D’un point de vue thérapeutique le tilleul n’est pas avare de bienfaits puisque ses feuilles, ses sommités fleuries mais aussi son aubier nous offrent de grandes propriétés mais bien différentes selon la partie utilisée. Ces propriétés seront calmantes et apaisantes au niveau des fleurs et des feuilles avec un effet sédatif sur le système nerveux qui aide à l’endormissement, mais aussi antispasmodique aidant à la digestion. En revanche, l’aubier qui est la seconde partie de l’écorce, plus tendre, est drainant et excellent pour nettoyer le foie en douceur, après quelques excès notamment, je vous remet l’article sur le sujet ici: l’Aubier de Tilleul.

Aujourd’hui ce que je vous propose c’est une approche complètement différente du tilleul, qui peut être intéressante si vous avez un arbre 🌳 de tilleul chez vous ou tout simplement du tilleul que vous voulez utiliser différemment, un moulin à café et de l’huile de coude si le moulin est manuel 😊. D’autant que la période de cueillette arrive (mi-juin) , ça peut être une activité sympathique au vert.

Le tilleul est très nutritif, d’où sont intérêt en tant que farine. Qui plus est il est dépourvu de gluten, et vient ainsi s’ajouter à la liste de farine sans gluten que l’on peut utiliser si on veut diminuer sa consommation ou qu’on ne le supporte pas. Les feuilles de tilleul contiennent entres autre des flavanoides ( quercetine et kaempfeol), des tanins aux effets antioxydants, des acides phenols aux effets bénéfiques sur le cholestérol, du mucilage riche en fibres,…

Comment faire sa farine de tilleul?

Rien de plus simple, il vous suffit de vous munir d’un moulin à café, d’un torchon propre, d’un rouleau à pâtisserie, d’huile de coude si votre moulin est manuel ( c’est tellement plus intéressant et bucolique 😊), d’une bonne playlist en fond sonore pour profiter de l’instant et respirer en prime les douces effluves qui se dégagent du tilleul lors du broyage et enfin d’un bocal propre pour stocker votre farine. Tout est prêt, on y va!

Premièrement si vous cueillez vos feuilles faites les sécher avant. Ensuite mettez vos feuilles dans un torchon et écrasez les grossièrement au rouleau à pâtisserie. Au fur et à mesure, passez les au moulin à café. Ça ne paraît rien mais c’est assez long, je dirais 2 bonnes heures mais un bon moment détente paradoxalement, d’où l’ambiance proposée plus haut 😊.

Et forcément avec de la farine on peut faire un tas de recette, tant salées que sucrées. Je vous propose ici, une recette de cookies sans gluten et vegan.

Cookie au tilleul

Les ingrédients (environ 18 🍪 ):

– 150g de farine de riz demi-complet

– 50g de farine de tilleul

– 50g de sucre complet muscovado

– 1 pincée de bicarbonate de soude

– 2 c à s d’huile de coco fondue ou d’olive

– 80 ml de lait végétal ( coco, riz,…)

– 10g de graines de lin broyés

– 10g de fèves de cacao concassées

– 3 carreaux de chocolat noir 70% coupées grossièrement

– une poignée de noix de macadamia et amandes concassées

Préparatifs: Préchauffez votre four thermostat 7 et préparez une plaque de cuisson recouverte d’un papier cuisson non blanchi en parallèle.

Dans un récipient mélangez les deux farines, le sucre et le bicarbonate. Puis ajoutez l’huile, les graines de lin, le lait végétal auquel vous ajouterez les fèves de cacao concassées, les copeaux de chocolat, les amandes et les graines de macadamia. Vous devez obtenir une pâte assez compacte que vous travaillerai à la main. Formez de petites boules que vous déposerez une à une sur la plaque de cuisson. Décorez selon vos envies et enfournez pour 10min thermostat 7.

Bonne dégustation,

Chloé

« Un tilleul qui embaume dans la fin du jour, c’est un ravissement qui s’imprime en nous de manière indélébile et, au creux de notre joie d’exister, trace un sillon de bonheur que la douceur d’un soir de juillet a elle seule ne saurait expliquer. » Muriel Barbery, Une gourmandise