Tarte épinards/chou romanesco

Envie de me remettre au fourneaux en ce 9 décembre, et je vais même vous faire une confidence, j’avais prévue une autre recette en lieu et place de celle-ci mais toutes les tentatives n’étant pas forcément fructueuses avec ce qu’il me restait en mains je suis partie sur cette recette-ci et j’en suis plutôt contente.

Le chou romanesco étant l’un de mes choux favoris avec le brocoli 🥦, je souhaitais faire au moins une recette avec pour ce mois de décembre, d’autant que ceux que j’ai trouvé dans mon magasin bio habituel sont magnifiques et peu coûteux en ce moment, une aubaine donc 😊. Pour la petite présentation de celui-ci , c’est une variété ancienne de choix qui est très peu calorique ( environ 25calories aux 100grammes), et qui est intéressant d’un point de vue micronutritionnel. Celui-ci apporte notamment les vitamines B6, B9, est très riche en vitamine C, il apporte aussi du sélénium et du magnésium. Ce chou exceptionnel qui est entre le brocoli et le chou-fleur, offre un subtil goût de noisette très appréciable.

J’ai opté pour une base à l’épinard, afin de rester sur une tarte aux légumes verts 🥬 et d’éviter que la tarte ne soit trop sèche.

Cette tarte est sans gluten, mais j’ai pu obtenir une pâte assez moelleuse malgré tout grâce à l’utilisation du mélange psyllium et gomme de guar qui est assez efficace je trouve. D’autant que j’ai utilisé de la farine de riz semi-complet qui est assez friable en général. Sans plus tarder voici la petite recette 😊.

Ingrédients:

Pour la pâte:

– 125g de farine de riz semi-complet

– 60g d’arrow-root

-1 c à c mix’gom ( mélange psyllium et gomme de guar) disponible chez Ma vie sans gluten si vous voulez la référence

– 1 sachet de poudre à lever sans gluten

– 1 c à s d’huile d’olive

– 1 œuf

– sel aux épices

Pour la garniture:

– quelques fleurs de choux romanesco ( une quinzaine mais faites le entier pour en avoir en accompagnement )

– 200g d’épinards frais ou surgelé

– 200ml de crème de coco

– une gousse d’ail

– herbes de Provence

– graines de courges

– noix de muscade

– sel

Tout d’abord préchauffez votre four à 180C.

Lavez vos légumes et coupez les fleurettes de votre chou romanesco . Faites cuire à la vapeur votre chou pendant 20 minutes. À côté de cela, dans une casserole versez la crème de coco avec la gousse d’ail écrasé les épinards, la noix de muscade râpée, les herbes de Provence, une pincée de sel et laissez cuire à feu doux 15minutes en remuant.

Pendant ce temps préparez votre pâte, en mélangeant tous les ingrédients secs dans un saladier ajoutez ensuite l’œuf, l’huile et 100ml d’eau tiède et pétrissez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Dans un plat à tarte agrémenté d’un papier sulfurisé, étalez votre pâte sans forcément chercher à faire les bords, et piquez-la avez une fourchette. Tapissez la tarte avec les épinards et gardez ce qu’il reste pour accompagnement. Disposez les fleurettes de chou romanesco dessus à votre guise et enfournez pour 30 minutes à 180C. A la sortie du four parsemez la tarte avec les graines de courge pour donner du croquant. Attendez que la tarte refroidisse un peu pour la couper et bon appétit 😋.

Légère et moelleuse, avec peu de matière grasse, une bonne alternative pour satisfaire les envie de tarte souvent trop riches et dépourvues de fibres.

Belle journée,

Chloé

Lentilles et légumes rôtis

En ce 4 décembre, le blé 🌾 ou les lentilles sont toujours à l’honneur pour attirer la prospérité, voici donc le petit pense-bête du jour pour préparer vos 3 coupelles ☺️.

Pour cette occasion , j’ai par le passé proposé des recettes autour du blé ou du blé ancien dont voici les liens pour ceux qui serait intéressé : La sliqua, le blé de l’espérance . Mais aujourd’hui je choisi plutôt de cuisiner avec la lentille pour cette première recette de l’avent 2022. L’avantage de ce choix est que cette recette pourra convenir aux intolérants au gluten, ou simplement ceux qui veulent en réduire leur consommation.

J’ai opté pour la lentille corail, plus rapide à préparer, plus digeste avec des notes plus douces un peu sucrés même et dont la couleur illumine un peu ces journées au temps gris. L’intérêt de la lentille couleur est qu’elle est riche en fibres et en protéines végétales bien sûr , elle apporte aussi du phosphore du zinc et du fer, très appréciés en cette période froide. Je vous propose de l’associer à un bon potimarron ( bêta carotène bonjour 👋 ) et au chou kale. Je n’insisterai pas sur les bienfaits de ces légumes d’autant qu’ils vont être rôtis d’où une perte de micro nutriments mais voici un article où je présente le chou kale: ici .

Cette recette très rassasiante, le potimarron et les lentilles étant bien nourrissantes, est sans gluten et vegan et pourtant tellement riche en goût. C’est désormais le moment de vous donner les ingrédients et la recette.

Les ingrédients pour 3/4 personnes:

– 300 grammes de lentilles corail

– 1 potimarron

– 2/3 branches de chou kale

– 600ml de crème de coco à 10% de matière grasse ( je vous recommande celle de chez base)

– 2/3 branches de coriandre 🌿 fraîche

– 2/3 branches de romarin

– 2 c à c d’ Huile de coco ( c’est elle qui supporte le mieux la cuisson à haute température, je vous conseille donc de ne pas la modifier par une autre huile)

– 1 ail

– 1 échalote

– 1 racine de curcuma fraîche

– sel

Tout d’abord préchauffe votre four à 200C ( mode rôti). Puis continuons en coupant le potimarron en tranches après l’avoir brossé au préalable puisque nous allons garder la peau de ce dernier. Lavez le chou kale et ôtez lui sa tige principale en faisant glisser vos doits pour récupérer uniquement son feuillage. Découpez le grossièrement. Réservez vos légumes.

Dans une grande poêle anti adhésive (sans pfoa bien sûr) mettez une c a c d’huile de coco avec l’échalote émincée ajoutez-y les lentilles, et couvrez les de crème de coco ensuite, ajoutez la coriandre à souhait selon votre goût et une pincée de sel . Laissez mijoter à feu doux ( 15 minutes) en remuant régulièrement et ajoutez un peu d’eau si vous voyez que ça accroche un peu, En fin de cuisson ajoutez la racine de curcuma coupée en dés ( 1/2 minute avant la fin de cuisson) . En parallèle, disposez vos légumes ainsi que le romarin parsemé dessus sur une plaque de cuisson agrémenté d’un papier sulfurisé, arrosez les d’un demi citron et humidifiez avec un peu d’eau et ajoutez l’ail haché. Enfournez comme cela pendant une dizaine de minutes, après quoi on viendra les badigeonner avec un pinceau à raison d’une petite c à c d’huile de coco ( préalablement fondue au bain marie étant donné la saison ❄️). Enfournez à nouveau pour 5/6 minutes ( vérifiez en fin de cuisson avec un couteau si cela est assez cuit). Il ne vous reste plus qu’à disposé à votre guise et à vous régaler, la cuisine devant sentir bon le romarin en prime 😉.

Un repas simple et copieux qui colorera votre dimanche 4 décembre.

Belle journée,

Chloé

L’Avent 2022

Est-ce que je me lance dans cette 7eme édition du calendrier de l’avent sur le blog? Je dois avouer que jusqu’à la dernière minute quasiment je me suis questionnée, après cette année très remuante pour moi. Mais à la veille du mois de décembre, je ne peux abandonner cette tradition que j’affectionne particulièrement et qui fête l’anniversaire du blog par la même occasion, puisque mon tout premier article était la présentation du calendrier de l’avent autour du yoga en 2016. Ce blog que j’ai créé pendant que j’étais étudiante en naturopathie, m’a permis de partager énormément de choses tout en me permettant d’apprendre encore et encore. Aussi même si cela implique toujours beaucoup de travail sur le mois de décembre, ce que m’apporte ce partage est inestimable et je décide donc d’ouvrir cette 7eme éditions.

Comme l’année dernière, il n’y aura pas de thème défini mais chaque jour un article autour du bien-être et de la nature qui est un puis infini à explorer, et où l’intérêt sera de passer un mois de décembre cosy ensemble avec des partages pour être bien dans sa tête et dans son corps et donc avec les autres ( ça peut être pas mal en cette saison de retrouvailles 😉). Cette période de fêtes qui peut être une grande source de bonheur pour les uns peut aussi être plus difficile à vivre pour les autres. Dans la tradition de l’image offerte chaque jour avant Noël aux enfants, humblement je vous propose des petits articles chaque jour avec peut-être quelques surprises aussi 😉. Pour le matérialiser, cette année j’ai créé un calendrier circulaire que j’ai agrémenté de branches d’oliviers 🌿 du jardin, l’olivier symbolisant la paix ☮️ et serait le don le plus utile à l’humanité d’après une légende grecque, voilà qui devrait être de bon augure pour nous accompagné durant cette période ✨.

Ce que je sais, c’est que je ressens toujours une immense joie à partager autour des thèmes qui me tiennent à cœur ici♥️ et l’impression d’être avec vous pendant presque tout le mois de décembre est très stimulante et me permet d’approfondir certaines questions au quotidien. En espérant que ce mois s’annonce doux et paisible, je vous donne rendez-vous dès demain ici, pour le premier article de cette édition 2022 du calendrier de l’avent.

« Le pardon, la paix, la joie et la justice: l’expression des 4 bougies 🕯 de l’avent. »

À très vite,

Chloé

Que faire de ses fanes de radis?

Pour tout vous dire, j’ai un article en court d’écriture qui n’est pas celui-ci, mais étant assez éparpiller en ce moment et ayant eu pas mal de radis au jardin 🪴 dont pleins de jolies fanes, je me suis dis que ça serait sympa de partager ici ce que l’on peut faire avec, puisque rien ne se jette et de vous proposer une petite recette anti-gaspillage au passage, car il est évident que c’est comestible et elles contiennent pleins de bonnes choses en plus.

Fanes de radis

Dans une époque où tout se recycle et s’utilise, en 2022 il est hors de question de jeter ses fanes. Leur composition est plus qu’intéressante qui plus est, puisqu’elles contiennent de la vitamine A, bonne pour la vue et pour la peau, de la vitamine B9 ( acide folique essentiel à notre système nerveux et immunitaire), de la vitamine C ( contre là fatigue, renforce le système immunitaire,…) mais aussi du fer, du cuivre et du calcium. Ce serait vraiment dommage de les jeter avec tout cela. Le goût est un peu acide mais il est intéressant justement à associer en cuisine à des saveurs aux notes plus douces. Vous pouvez les consommer de diverses manières: en poêlées, en soupe, en jus bien sûr, en salades, en pesto,… Il n’y a plus qu’à faire preuve d’imagination culinaire.

Étant donné les températures élevées de ce mois d’octobre, je mange encore pas mal de salades, j’ai donc choisi de rehausser rapidement ma salade automnale de midi avec un pesto de fanes de radis. Le gros avantage est que nous garderons bien tous les micronutriments intacts, puisqu’il n’y a pas de cuisson. Pour en revenir à ma salade, je n’ai donc pas eu à l’assaisonner avec de l’huile, j’ai simplement agrémenté les endives d’un filet de condiment blanc pour équilibrer le goût. Mais le sujet étant le pesto de fanes, je cesse les digressions et vous fournis ma recette improviser ci-dessous.

Pesto de fanes de radis

Ingrédients:

– Une belle poignée de fanes de radis fraîchement cueillis

– 2 c à s d’huile d’olive

– une demi-poignée de noix de cajoux (ou de cerneaux de noix)

– une branche de fleur de basilic thaï( pour la déco; en outre le basilic thaï a un goût plus citronné)

– 1 gousse d’ail

– une pincée de sumac en poudre ( c’est une épice orientale, si vous n’en n’avez pas vous pouvez remplacer par un trait de jus de citron et une pincée de sel, le sumac a naturellement un goût salé ce qui permet de ne pas saler)

Choisissez vos belles fanes bien vertes et rincez les à l’eau. Dans un blender ajoutez vos fanes, la gousse d’ail, l’huile d’olive, les noix et le sumac, mixez jusqu’à obtenir une texture purée grossière. Présentez dans un récipient et pour la déco placez une branche de basilic thaï en fleurs si vous en avez. Les fleurs sont comestibles et tout aussi délicieuses. Un mélange acidulé qui devrait plaire à beaucoup et qui accompagne parfaitement une belle salade ou qui peut être servi pour un apéritif plus sain.

Cette petite recette très simple, me permet de reprendre un peu du service par ici, ce qui m’avait énormément manqué. J’espère pouvoir être plus régulière comme je l’étais sur le blog, je le souhaite en tout cas.

Belle soirée,

Chloé