Autour de la châtaigne

Il y a peu j’ai pu faire une belle cueillette de 3 kg de châtaignes, aussi après le plaisir de ce moment, s’en sont suivis pas mal de travail en cuisine pour utiliser au mieux ces 3 kilos et surtout que la récolte ne s’abime pas.

Aussi, je vous propose un partage de quelques recettes que j’ai pû expérimenter et un petit point sur les atouts de la châtaigne.

Peut-être le genre d’article à lire, avec une boisson chaude, posé tranquillement chez soi, au chaud; la bonne ambiance d’automne est en place, c’est parti 😉

IMG_1855.jpg

La Châtaigne

Elle est le fruit du châtaignier domestiqué qui appartient à la famille des fagaceae. On la ramasse entre la mi-septembre et la fin octobre, et par conséquent on la déguste les mois qui suivent, le fruit de l’automne et de l’hiver par excellence, qui vient nous réchauffer :).

Je ne vais pas tourner autour du pot, elle est calorique avec environ 140 calories au 100grammes lorsqu’elle est cuite, ce qui n’est pas nécessairement une mauvaise chose surtout pour la saison. En effet, elle contient énormément d’amidon, que l’on retrouve dans les féculents, et de ce fait, nous offre d’une part de l’énergie mais surtout un effet très rassasiant, pas mal donc surtout quand on fait du sport. Son gros avantage à ce sujet est qu’elle est sans gluten et par conséquent bien plus digeste que le blé, encore faut-il ne pas en abuser 😉 .

Au niveau des macronutriments, elle  est donc riche en glucide complexes en ayant un index glycémique modéré d’environ 65. Mais elle a aussi un intérêt micronutritionnel, notamment grâce au magnesium qu’elle contient, indispensable pour les fonctions nerveuses et musculaires mais aussi qui aide à lutter contre stress et déprime saisonnière. Elle est également riche en potassium qui en agissant à l’intérieur des cellules va permettre aux muscles de se contracter, le potassium étant entre-autres aussi un grand protecteur cardio-vasculaire, mieux vaut ne pas en manquer pour éviter fatigue, insomnies, troubles du rythme cardiaque…. Elle apporte également pas mal de vitamines notamment la B9 et la B3.

La châtaigne bénéficie donc de nombreux atouts et il serait dommage de s’en priver, aussi sans plus tarder je vous partage 2 recettes simples, sans gluten et vegan que j’ai récemment faites ( et dégusté en partit 😉 ). On y va!

 

Chou-fleur vert aux châtaignes 

Ingrédients, il vous faudra:

  • 1 chou-fleur de couleur ou pas, en l’occurence vert ici
  • 100g de châtaignes
  •  3 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • Du gomasio ( sel au sésames)
  • Du poivre et (facultatif) des épices de votre choix

Au préalable nous allons préparer les châtaignes. Pour se faire, il vous suffira d’entailler avec un couteau toutes vos châtaignes dans la largeur à leurs bases et de les présenter sur un papier cuisson. Préchauffez votre four à 210 C° ( th 7) et enfournez les pendant 20min. Réservez-les de côté afin qu’elles refroidissent un peu.

Faites cuire votre chou-fleur à la vapeur ( mieux qu’à l’eau pour les nutriments, même si dans ce cas il y en aura tout de même), pendant 20min. Abaissez la température de votre four à 150 c° ( thermostat 5). Dans un plat mettez vos gousses d’ail  écrasées, ajoutez-y le chou ainsi que les châtaignes. Mettez l’huile d’olive, le gomasio, le poivre et les épices si vous le souhaitez.

Après 35min d’une longue attente, dégustez enfin.

 

IMG_2157.jpg

 

La crème de châtaignes au thermomix

Non non je ne travaille pas pour Thermomix mais il y a des fois où  je dois avouer que c’est une des meilleures options et c’est le cas de cette recette inspirée par l’espace thermomix mais à laquelle j’ai apporté quelques modifications ;).

 

Donc il vous faudra pour cette crème:

  • 1 thermomix
  • 600 grammes de châtaignes
  • 2 gousses de vanille
  • 160 g de sucre complet
  • 30 cl de jus de citron

 

Tout d’abord, mettez un peu de musique, créez une ambiance sympa et c’est parti pour épluchez la première peau des châtaignes… pour la seconde peau, plus coriace, je vous conseille de faire bouillir de l’eau et d’y plonger vos châtaignes épluchées pendant 10 à 15 min. Une fois ce temps passé… doucement avec un couteau et beaucoup de patience, ôtez la seconde peau.

 

Ensuite pour faire votre sucre vanillé, fendez vos gousses de vanille, et mettez 80 g de sucre. Mixez 1 minute à vitesse 9.

Ajoutez le reste de sucre, et 30 cl d’eau. 10 min, varoma vitesse 2. Ajoutez les châtaignes et le jus de citron, mixez vitesse 5 pendant 30 secondes puis laissez cuire 20min à 90C° vitesse 3.

Et là… régalez vous 🙂

 

14E18294-FB5C-4B1D-8411-FC78945A7AA9.jpg

 

Sur ce je vous laisse saliver et vous souhaite une très douce soirée.

 

Chloé

 

 

Tarte crue à la rhubarbe

Après avoir aborder le sujet du jeun, me voici de retour avec une recette gourmande, car après tout il faut savoir se faire plaisir, tout en se maitrisant et en restant attentifs aux ingrédients et modes de préparation de ce que nous cuisinons.

Vous le savez probablement, les modes de cuissons sont pointés du doigt, notamment avec des matières grasses qui peuvent se transformer en substances nocives ( le gras trans). Pour cette recette, un seul ingrédient sera chauffé, il s’agit de la rhubarbe. Elle sera chauffée avec de l’huile de coco, qui est une huile qui supporte extrêmement bien la chaleur et reste stable lorsqu’elle est chauffée. Qui plus est, elle donne un goût exquis ( parfum de paradis assuré dans la cuisine lorsque vous ferez chauffer la rhubarbe dans l’huile de coco). Cette huile est riche en acide caprylique et acide laurique ( des acide gras saturé) particulièrement intéressants pour lutter contre les levures tel que le candida albican. IMG_E9727.jpg

L’association de la rhubarbe et l’huile de coco est exquise, la rhubarbe riche en fibres et en vitamine C, avec son goût acidulé sera adoucie par le goût subtilement sucré de la noix de coco.

Autre ingrédient phare de cette recette, la datte. J’ai choisi par facilité, d’utiliser de la pate de dattes bio issues du commerce équitable. Cette pâte est faîte à partir de dattes qui ne peuvent être vendues car trop petites,  et qui au lieu d’être jetées sont juste broyées. Aussi en plus de gagner du temps, acheter de la pâte de datte permet aux producteurs de valoriser tous leurs produits en évitant le gaspillage et en améliorant en plus notre confort de cuisine il faut bien l’avouer.

La datte riche en potassium, va nous permettre d’éviter l’utilisation du sucre et de la farine.

Aussi, cette tarte sera sans gluten, vegan, et limiter en sucre ajouté.

IMG_E9726.jpg

Les ingrédients:

Pour la pâte crue:

-200g de pâte de dattes

-100g de poudre d’amandes

 

Pour la garniture:

– 3/4 branches de rhubarbes

– 1 cuillère à soupe d’huile de coco

– 100g de fruits rouges bio congelés ( myrtilles, mûres, framboises)

-2 c à s de purée de noix de cajou

– une pincée de sucre muscovadoIMG_E9725.jpg

 

Pour la pâte, dans un blender mixer les dattes et les amandes puis étalez votre pâte. Conservez-là au réfrigérateur 8h.

Le lendemain ou 8h après, coupez la rhubarbe en rondelles. Dans une poêle en bon état mettez une cuillère à soupe d’huile de coco, la rhubarbe et une pincée de sucre muscovado. Faîtes chauffer une dizaine de minutes tout en remuant.

Sortez votre pâte du réfrigérateur,  après avoir laissé refroidir la mixture que vous venez de faire chauffer ajoutez-là sur la pâte ainsi que les fruits rouges.

Il ne reste plus qu’à se régaler de ce met aux saveurs exotiques. Idéal avant une course par exemple 😉

Bon appétit,