9 décembre: Crupote

Quoi de mieux à l’approche de l’hiver que de bénéficier d’un maximum de vitamines dans notre alimentation, afin d’être au mieux de notre forme ( voir mon article du 1er décembre ici ➡️ Un hiver en forme )? Les fruits de saisons en sont gorgés qu’il s’agisse des pommes 🍎, des poires 🍐, des clémentines 🍊, des kakis,… en consommer chaque jour est essentiel. Souvent pour consommer plus de fruits, par souci de rapidité, d’économie, de conservation,… on se dit que consommer de la compote ( sans sucre ajouté bien sûr) fera l’affaire. Si la compote sans sucre ajoutée ( donc c’est en réalité une purée de fruits, mais le principe est le même des fruits cuits mixés) n’est pas mauvaise pour la santé et à l’avantage d’être plus digeste à la fin d’un repas en raison de la cuisson des fruits, elle a un énorme inconvénient..

En effet, lors de la cuisson des fruits, on perd tous les micronutriments de ceux-ci ainsi qu’une bonne partie des fibres… bien dommage sauf en cas de gastro ou de diarrhée où la compote notamment pommes 🍏 coings est intéressante. La compote n’est pas à bannir, mais si vous avez des vieux fruits que vous voulez rapidement consommer et en garder les bénéfices, je vous encourage à vous tourner vers la crupote, qui en plus est extrêmement rapide à réaliser et vous permettra d’éviter tout gaspillage.

Quelques vieux fruits

Pour ma part, j’avais quelques pommes 🍎 et une bergamote un peu vieillissante, j’ai donc décidé de faire une crupote extrêmement simple mais qui peu aussi être incorporé dans une recette de dessert gourmand🧁. Par exemple si vous réaliser une crème d’amande ou pour encore plus revisiter le délicieux risalamande ( recette de Noël danoise qui était dans mon calendrier voyage culinaire de l’année dernière , à retrouver ici) où vous remplacerez le coulis de cerise par la crupote de votre choix, un dessert dernière minute assuré 😉.

Mais revenons à la crupote dont voici la recette pour un beau bol ou 2 petits ramequins 😋

Ingrédients:

– 3/4 petites pommes

– 1 bergamote

– 2 c à c de poudre de cannelle ou plus selon vos goût

Je pars du principe que les pommes sont de qualité biologiques ( en tout cas il le faut), donc on conserve la peau. Ôtez les trognons des pommes et coupez les en quartiers. Pressez le jus de la bergamote. Dans un bon blender mixez les ensemble en ajoutant la cannelle. Présentez, savourez.

J’ai mis des pommes vertes qui ont apporté une note plus acidulée, que vous n’aurez probablement pas si vous prenez des pommes naturellement plus sucrées. Si vraiment vous trouvez que cela manque de sucre, optez pour une ou deux dattes dénoyautées maximum pour sucrée votre crupote, mais normalement ce n’est pas nécessaire, le fructose des pommes fait le job 😉.

Je vous souhaite une journée de saine gourmandise 😉.

À demain,

Chloé

6 décembre: petits biscuits souchet/noisettes

La tradition de la Saint Nicolas est toujours une bonne excuse pour faire des gourmandises plutôt mignonnes. Inspirée par les fameux manele alsaciens de circonstances aujourd’hui et dont le nom signifie petit bonhomme, j’ai préféré faire des petits bonhommes biscuits 🍪 aux épices sans gluten plutôt qu’une brioche. Pour ce faire je vous propose aujourd’hui de découvrir la farine de souchet que j’ai donc utilisé dans cette recette gourmande aujourd’hui. Je précise que j’ai d’ailleurs réalisé cette toute nouvelle recette accompagné d’un Nicolas à littéralement mis la main à la pâte 😉 pour la pétri, un grand merci 🙏.

Qu’est-ce que le souchet?

Souchet épluché

Le souchet cyperus esculentus est un tubercule qui vient du bassin méditerranéen, notamment d’Egypte où il est connu depuis l’Antiquité pour ses vertus médicinales. Le souchet a effectivement beaucoup de qualité, il est dépourvue de gluten et sa farine contrairement à la farine de riz peut-être utiliser seule. Il est riches en fibres et à un goût sucrée naturel surprenant . Sur la photo ci-dessus, le souchet est épluché et peut être consommer en l’état ( c’est délicieux voire addictif avec sa douceur sucrée, comme les amandes, mieux vaut le trempé avant pour qu’il soit plus tendre). Sa richesse en vitamine E le rend protecteur, et sa teneur en fibres favorise le transit intestinal. C’est un bon moyen de diminuer sa consommation sommation des sucres raffinés.

Ainsi je vous propose une recette à base de cette étonnante farine de souchet. Moins friables que la farine de riz 🍚 avec un goût légèrement sucrée, sans gluten, je l’ai testé pour la première fois avec cette recette de biscuit 🍪 ( exercice périlleux avec le sans gluten 🍪😉) et le résultat est plus que concluant! Je remercie aussi mon second de cuisine 😉.

Les ingrédients pour environ 40 biscuits 🍪:

– 250g de farine de souchet chez Ecoidées

– 70g de sucre de dattes en poudre

– 100 g de purée de noisettes

– 2 c à c d’huile de coco

– 2 c à c de graine de basilic 🌿 trempées ( sinon graines de chia, ou œuf)

– 1 c à c de cannelle en poudre

– 1 c à c de poudre 5 épices

Pour le glaçage chocolat 🍫 pour faire les yeux 👀 et les boutons des personnages

– 20g de chocolat noir 70% 🍫

– 10cl de lait de coco 🥛

Préchauffez votre four à 180C. Mélangez dans un récipient, la farine de souchet, le sucre de dattes, la purée de noisettes, les graines de basilic 🌿 gonflées, la cannelle, les 5 épices et pétrissez le tout. Ajoutez l’huile de coco fondu en court de pétrissage, pour plus de tenue de la pâte. Après avoir bien pétrie votre pâte et l’avoir compacté, mettez la au réfrigérateur pendant une heure. Sur un papier cuisson, étalez là au rouleau et avec un emporte pièce faites vos biscuits 🍪. Enfournez pour 15 minutes à 180C . Pendant ce temps faites chauffer au bain marie le chocolat puis ajoutez le lait de coco en mélangeant. Une fois vos biscuits cuits, mettez votre glaçage chocolat dans un poche à douille et faites les yeux et les boutons de vos petits bonhommes. Vite un bon thé 🍵, régalez vous 😉.

Savoureux et légers, si vous ne connaissez pas le souchet, je vous encourage à le découvrir, surtout si vous cherchez des alternatives sans gluten. Accompagnés, d’une mandarine 🍊 comme le veut la tradition, le goûté de la Saint Nicolas s’annonce parfait 👌 😌

Belle journée,

À demain,

Chloé

Risalamande

Nous y sommes! Ce soir c’est le Réveillon de Noël et à cette occasion je vous propose un tour dans le pays réputé être le plus heureux du monde: le Danemark! Avec le fameux style de vie à la cool qu’on appelle Hygge, les danois ont de nombreuses recettes à déguster dans de belles ambiances comme ils savent si bien les créer. Je me suis penchée sur une recette traditionnelle servit à Noël là-bas qui est le risalamande ( riz à l’amande), une sorte de riz au lait haut de gamme que je revisite biensûr en remplaçant le lait de vache par du lait d’amande, douceur assurée. La particularité de ce dessert de Noël est que dans la préparation une amande entière doit être glissée à l’intérieur et que celui qui tombe dessus à la chance de recevoir un cadeau, et ce coup-ci c’est moi qui l’ai eu 😉 ( j’attend mon présent d’ailleurs ;)). Un dessert facile, pas trop lourd et convivial à proposer pour les fêtes, le tout dans une ambiance chaleureuse. Ma version est donc végétalienne et ce dessert ne contient pas de gluten quelque soit la version proposée.

Risalamande

Ingrédients pour 4 belles coupes de Risalamande:

  • 70g de riz rond
  • 50cl de lait d’amande sans sucres ajoutés
  • Une gousse de vanille
  • 80g d’amandes concassées
  • 3 c à s de sucre de coco
  • 20cl de crème d’amande
  • quelques cerises griottes surgelées
  • du coulis de cerise

Faites chauffer le riz à la casserole dans un fond d’eau avec le lait d’amande, la gousse de vanille et 2 c à s de sucre de coco. Laissez cuire à feu doux une vingtaine de minutes en remuant.

A côté de cela concassez grossièrement les amandes dans un blender, sauf une qui sera à mettre dans la préparation comme une fève.

Versez la crème d’amande, la dernière cuillère à soupe de sucre de coco ( vous pouvez aussi ajouter 2/3 gouttes d’huile essentielle de vanille) dans un récipient et avec un batteur montez ce mélange en une mousse. Dans un saladier mélangez le riz avec la mousse d’amande, l’amande entière et les amandes concassées et réservez au frais. Au dernier moment, vous pourrez faire votre présentation individuelle et ajouter une à deux cerises griottes ainsi que le coulis de cerise.

Un excellent dessert de Noël, qui avec cette amande cachée révèle toujours les grands enfants qui sommeillent en chacun de nous, et c’est aussi cela que l’on recherche dans l’esprit de Noël. Je vous souhaite de très belles fêtes, remplies de joies et d’amour.

A très vite

Chloé

Porkkanalaatikko

En ce premier jour d’hiver, quoi de mieux que de savourer un bon plat de Finlande, le Porkkanalaatikko, qui signifie « Boîte de carottes ». Et pour cause derrière ce plat savoureux se cache un excellent moyen de faire aimer les carottes au plus grand nombre d’entre nous, petits et grands. Ce plat est un accompagnement souvent servit pendant la période des fêtes de Noël en Finlande. C’est une sorte de porridge gratinée qui ne contient pas de fromage, et nécessite très peu d’ingrédients, ce qui il me semble à son importance, surtout quand les placards sont presque vides ou que l’on a pas envie de passer autant de temps ( si ce n’est plus) à trouver les ingrédients qu’à les cuisiner. Il contient initialement des oeufs que j’ai remplacé par des graines de lin moulu additionnées d’un petit peu d’eau et le résultat est plus qu’excellent, et n’altère en rien le côté gratiné qui est attendu, il en va de même pour le riz que je remplace par du quinoa en flocons pour un apport en protéines végétales. Sans plus tarder, partons nous rapprocher du Père Noël avec ce mets à la fois nourrissant et pas trop lourd ( tout dépend de vos accompagnements évidemment).

Porkkanalaatikko

Les ingrédients pour 2 personnes:

  • 100g de flocons de quinoa
  • 40cl de lait d’amande
  • 6 belles carottes
  • 2 c à c de graines de lin moulues au préalable dans 3 c à s d’eau
  • sel, poivre

Après avoir épluché et coupé en 2 les carottes, faites les cuire dans de l’eau bouillante 20minutes, après quoi vous les rapperez. En parallèle faites bouillir de l’eau dans une casserole dans laquelle vous ajouterez votre quinoa, n’en mettez pas trop, le but est que le quinoa absorbe un maximum l’eau, donc juste 30cl devrait suffire pour 100g. Une fois l’eau absorbée, ajoutez le lait d’amande en mélangeant et que vous obteniez un porridge.

Mélangez les graines de lin moulues à l’eau que vous ajouterez à votre quinoa ainsi que les carottes, le sel et le poivre et mélangez le tout. Mettez ce mélange dans un plat à gratin et enfournez pour 35 minutes à 200C°. Le rendue doit ressembler à un gratin. Dégustez ce plat aussi surprenant que délicieux qui par sa richesse en carottes permettra de passer les fêtes dans la plus grande joie ( elles sont réputées pour rendre plus aimable non?;)), tout en ayant une super mine ;).

Très belle semaine de Noël.

Chloé