Pesto aux brocolis

En ce 11 décembre, direction l’un des pays dont les spécialités sont mondialement connus et que la plupart d’entre nous affectionnent beaucoup, j’ai nommé l’Italie! J’aurais pu choisir 1000 recettes pour représenter l’Italie, le choix fût difficile, tant il y a de délices à revisiter et puis j’ai finalement opté pour un plat qui était à l’époque l’unique plat que je savais faire ( enfin en version industrielle j’entend, quelle époque!)et dont je disposais chez moi: le Pesto alla Genovese. Parce que oui, il fût un temps où la cuisine et moi nous n’étions vraiment pas copines, ceux qui me connaissent depuis longtemps le savent, et venir manger chez moi, signifiait déguster des pâtes au pesto, mais on partageait tout de même de très bons moments,la belle époque du partage entre amis même si on ne mangeait pas très bien;). J’ai tout de même garder une chose de ce temps là, il ne faut pas que ce soit trop long, et c’est le cas pour cette recette saine qui est très rapide à réaliser!

Donc ça c’était la version 2009, en 2020,je vous partage une recette très naturo,la plus naturo du calendrier de l’avent je pense, car il s’agit d’une totale réinterprétation en version crue, végétalienne et sans gluten, mais tout aussi délicieuse, si si je vous assure ;).

Le pesto alla Genovèse, servit traditionnellement avec des pâtes comme les trofies, les linguines,…nous vient donc de Gênes, capitale de la Ligurie en Italie, une région que j’aime tout particulièrement avec les magnifiques  » Cinque Terre » à découvrir et la recette traditionnelle contient du basilic, du parmesan,… je pense que vous le connaissez tous. Ici je revisite en tout point cette recette, que j’affectionne.

Gros avantages vous garderez tous les micronutriments intacts car il n’y a aucune cuisson et le brocoli qui est l’aliment phare de cette recette n’embaume pas votre intérieur lors de la cuisson ;). En revanche, ce dernier vous offre son potassium et le plein de vitamines B9, C ET K. Quand à la courgette consommée crue elle aussi et qui lui est associée dans cette recette, elle vous apportera aussi de nombreux micro nutriments notamment du beta-carotène précurseur de la vitamine A.

Bref de toutes façons mangez des légumes bio et crus vous apportera toujours une grande vitalité et bien cuisinés un goût exquis et inimitable dans la cuisine cuite, de quoi se faire du bien. Sans plus tarder, partons à Gênes;).

Tagliatelles de courgettes et pesto aux brocolis

Les ingrédients pour 2 personnes:

  • 2 petits bouquets de brocolis
  • 1 gousse d’ail
  • 4 c à s d’huile d’olive
  • 2 courgettes
  • le jus d’un demi citron
  • 25g de feuilles de persils
  • une poignée de noix de cajou
  • sel, poivre

Après avoir lavé et détaillé les bouquets de brocolis, mettez-les dans un blinder avec la gousse d’ail, l’huile d’olive, le jus de citron, le persil, les noix de cajou ( mais gardez en quelques-unes pour servir ensuite), le sel et le poivre. Mixez le tout afin d’obtenir une belle pâte.

Ensuite détaillez vos courgettes en spaghettis avec un éplucheur à juliennes. Présentez dans une assiette, ajoutez le pesto de brocolis et quelques noix de cajou pour le croquant. C’est prêt, et je pense qu’il vous restera pas mal de pesto de brocoli, à manger en tartines pour se faire plaisir ;).

A très vite,

Chloé

Les graines germées

Je vous entend d’ici… une naturopathe ça mange que des graines, il n’y a pas de notion de plaisir, etc (pour ne pas dire blablabla), …! Eh bien pas du tout, mais effectivement les graines font partie de l’alimentation comme beaucoup d’autres choses et je tenais à écrire cet article pour justement éclaircir le sujet des graines qui peuvent sembler inutiles pour certains ou même être considérées comme un effet de mode. J’espère pouvoir rendre justice à ces chères graines et plus précisément aux graines germées, qui ont pourtant tout pour plaire ;).

Qu’est-ce que les graines germées?

 

Ce sont des graines en cours de germination que vous pouvez faire vous même ( je vous explique comment plus bas dans l’article). Elles sont donc vivantes, et c’est là tout l’intérêt, car elles contiennent de ce fait l’énergie du vivant ce qui  en accroit la qualité nutritive. Elles sont généralement riches en vitamines, minéraux et fibres et pour certaines une vraie source de protéines végétales . Elles se consomment crus, leurs vertus nutritives sont donc intactes et parfaitement assimilables par l’organisme. Elle peuvent même aider à mieux digérer certains aliments grâce à leurs enzymes.

Il en existe de plusieurs sortes, chacune ayant un intérêt nutritif différent. Elles peuvent appartenir à diverses familles: céréales, légumineuses, herbes, légumes,… Elles se consomment facilement puisqu’elles peuvent agrémenter une salade ou un plat, mais aussi se savourer seule, ou parsemer sur des tartines d’avocats ( un délice) ou autres.

 

IMG_8331.jpg

 

 

 

Parmi les graines germées, en voici une petite sélection:

  • L’alfalfa ou luzerne, son nom ( alfalfa) est tiré de l’arabe est signifie »père de toutes les nourritures »… c’est assez parlant, surtout lorsque l’on sait que cette graines germée est idéale pour lutter contre la fatigue. Elle est riche en protéines, en vitamines du groupe B, notamment la B9, mais aussi en vitamine A et D. Elle est donc idéale pour renforcer le système immunitaire et lutter contre le vieillissement des cellules. Son gout est subtil est doux, c’est une valeur sur qui se marie très facilement avec beaucoup d’aliments. La faire tremper 4heures, et rincez avant de commencer sa germination qui dure 6/7 jours.

 

  • Le fenugrec,  riche en protéines, est réputé pour fortifier l’organisme et stimuler l’appétit, mais aussi pour réguler la glycémie  ( intéressant pour les diabétiques en parallèle d’un suivi médical) et le taux de graisse dans le sang. Il facilite aussi la digestion et est recommandée en cas d’anémie. Cette graine est riche en minéraux, et vitamines du groupe B, ainsi qu’en acides aminés essentiels. Son goût est plutôt amer. La faire tremper une nuit la rincez  avant de commencer sa germination qui dure environ 5 jours.

 

  • Les lentilles , sont une source incontestable de protéines ( d’autant plus germées) et de fer, elle sont aussi riches en vitamines A, B1, B2, B3, B6, C ainsi qu’en magnesium, manganese et phosphore. Elles sont donc utiles pour un apport d’énergie complet et recommandées en cas d’anémie. La saveur varie en fonction du type de lentilles, les lentilles corail étant plus douces en goût. Les faire tremper une nuit, les rincer avant de commencer la germination qui dure 2 jours.

 

  • Les haricots mungo ( appelés aussi « pousses de soja » à tort, ce n’en n’est pas), comme les graines précédemment vues, les haricots mungo sont riches en protéines, acides aminées, minéraux et oligoéléments, et donc reminéralisants ( intéressant après une cure détoxifiante entre autre 😉 ).  La saveur du haricot mungo est légère et fraiche. Les faire tremper 4heures puis les rincer avant de commencer sa germination qui dure 2 jours.

 

  • Le quinoa est riche en protéines et en fibres, il accroit la vitalité et l’energie. Très digeste et sans gluten, cette graine apparentée aux céréales est un des aliments les plus nutritifs sans pour autant être calorique. Sa saveur est douce est croquante. Le faire tremper 2 heures avant de commencer la germination qui dure de 1 à 2 jours.

 

  • Le cresson,  est une graine aux vertus détoxiquante, drainante et tonifiante. Elle est riche en vitamines A, B, C, E, en calcium, fer et magnesium. Sa saveur est piquante. Le faire tremper 15minutes avant de commencer sa germination qui dure une dizaine de jours.

 

Ceci n’est qu’une liste  succincte et absolument pas exhaustive de toutes les graines que l’on peut trouver et/ou faire germer. J’aurais pu citer ici les graines de brocoli, de chia, de chou rouge, de millet, d’épeautre, de radis, de trèfle, et bien d’autres encore.

 

IMG_8330.jpg

Pour faire germer vos graines

 

Toutes les graines ne peuvent pas êtres germées notamment  celles de rhubarbe, d’aubergine, de tomate, de poivron et  de soja jaune qui sont toxiques. Il faut de préférence les prendre de qualité biologique et veiller à faire attention à la température de la pièce ou les graines vont germer. En effet, il ne faut pas qu’il fasse trop chaud et/ou humide pour éviter les moisissures, auquel cas les graines seraient impropres à la consommation.

Il est important d’éviter toutes bactéries, donc l’hygiène doit être irréprochable.

Au préalable rincez vos graines sous l’eau puis laissez-les tremper dans un verre d’eau ( voir les temps de repos selon les graines ci-dessus) . Dans un germoir, étalez les graines à plat sur la grille et remplissez le récipient dessous afin que les graines touchent l’eau. Chaque jour humidifiez les graines et changez l’eau du récipient. Au bout de quelques jours ( selon les graines choisis, toutes n’ont pas le même temps de germination), c’est l’heure de la récolte, découpez les graines germées à leur base au ciseaux. Par précaution vous pouvez lavez votre récolte dans un peu d’eau vinaigré afin d’éviter tout risque de contamination par des bactéries.

Il ne reste plus qu’à nettoyer votre germoir pour commencer une nouvelle germination et dégustez votre récolte à votre guise.

Bon appétit!