Rouleaux d’automne

En ce 12 décembre, partons en Asie redécouvrir celui que vous aurez probablement reconnu, le rouleau de printemps aussi appelé goi cuôn, bo cuôn ou bi cuôn selon la farce qu’il contient, dans son pays d’origine le Vietnam. « Gòi » signifie salade et « cuôn » rouleau en Vietnamien, que nous traduisons je ne sais pour quelle raison « rouleaux de printemps », mais je vous l’accorde il se décline à l’infini un peu partout dans le monde, notamment en Chine et au Japon, mais ce calendrier est aussi là pour rendre ses lettres de noblesses à chaque pays. Autre chose, en principe dans le rouleau de printemps Vietnamien on retrouve de la viande, bien évidemment pas dans ceux que je vais vous proposer. J’ai un peu choisi la facilité en vous proposant cette recette vietnamienne, j’aurai pu choisir plus complexe, moins connu,… mais j’avais plusieurs bonnes raisons de vous proposer celle-ci. La première est anti-gaspillage, en effet le jour où j’ai fait la « Pumpkin pie » ( retrouvez-là ici), il me restait du potimarron que je voulais donc réutiliser dans une autre recette ( je ne poste pas dans l’ordre mais en général j’enchaine 2 à 3 recettes et toutes ne sortirons pas dans le calendrier) et ce même jour ( j’avais bien bossé 😉 ) j’avais également fait mon pesto de brocolis en grande quantité, que vous avez découvert hier dans le calendrier( sinon retrouvez-le ici) que je souhaitez intégrer donc dans cette version du rouleau de printemps. La deuxième raison est que je trouve cette spécialité tellement simple et conviviale, que je trouvais intéressant de la revisiter avec des légumes d’automne, l’automne étant ma plus grande inspiration et ainsi peut-être donner des idées ludiques de recettes à faire en famille en ces périodes de fêtes ( sachant que j’avais déjà fait un article sur les rouleaux de printemps très colorés au printemps, dont le lien est ici et ou vous retrouverez plus de détails, c’était d’ailleurs lors du précédent confinement, cela fait bizarre de le relire…). Donc avec tout cela, nous voici au Vietnam avec des légumes d’automne, un assaisonnement non pas au soja ( jamais!) mais à l’huile de pépins de courge toastées, c’est divin :).

Les ingrédients pour 8 rouleaux d’automne:

  • 8 feuilles de riz
  • 100g de riz semi-complet
  • 2 avocats
  • 1 carotte ( ou 2 si elles sont petites)
  • 1 betterave chiogga
  • le pesto de brocolis dont la recette est ici
  • 50 g de potimarron cuit à la vapeur
  • sel aux herbes
  • quelques feuilles de céleri branche
  • huile de pépins de courge toastées
Rouleaux d’automne

Dans un premier temps faites cuire à la vapeur 20min votre potimarron coupez en tranches ( chose que j’avais déjà faite donc, puisque je récupère le reste de la tarte au potimarron) et votre riz dans une casserole d’eau. Pendant ce temps préparez vos légumes, coupez en lamelles vos avocats, passez la betterave à la mandoline pour en faire de fines tranches, rapez votre carotte, préparez vos feuilles de céleri ciselées ainsi que le pesto de brocolis. Quand tout ce beau monde est en place, sortez une feuille de riz, mettez là dans un fond d’eau tiède dans une assiette et trempez là quelques secondes afin qu’elle soit imbibée d’eau et donc manipulable. Sur une surface propre et plate disposez votre feuille de riz humide, et là au choix pour l’ordre, mais j’aime bien commencez par ce qui est joli visuellement, car une fois replié c’est ce que l’on verra de vos rouleaux. Donc au centre de votre feuille de riz alternez les tranches de potimarron et d’avocat, puis mettez la betterave, un peu de celeri, le pesto de brocolis, éventuellement un peu de riz ( préalablement assaisonné avec l’huile de pépins de courge) si vous le souhaitez et qu’il y a la place, puis repliez de chaque côté délicatement en refermant votre rouleau. Servez avec du riz assaisonné avec l’huile de pépins de courge toastées, et un peu de sel aux herbes. Ainsi de suite avec les autres feuilles de riz. Régalez-vous 😉

Cette recette est délicieusement surprenante, les saveurs se marient parfaitement entres elles, tout en étant un plat léger il permet d’être rassasiant.

A demain pour une recette moins légère il me semble 😉

Chloé

Crumble chou romanesco et potimarron

A quelques jours de Noël, voilà une recette qui pourrait faire un bel accompagnement de fête, à la fois sain et gourmand.

Il s’agit d’une version revisité du crumble que l’on est plus souvent habitué à manger dans sa version sucrée.

Deux légumes de saison sont à l’honneur dans ce plat, le chou romanesco et le potimarron.

Le chou romanesco, outre sont esthétisme indéniable, est une variété ancienne de chou. Comme tous les choux, c’est un aliment très riche d’un point de vue nutritionnel pour très peu de calories ( environ 25calories aux 100grammes), il favorise la formation des globules rouges et apporte notamment des vitamines (B6, B9,C) , du sélénium et du magnésium. A mi-chemin entre le brocoli et le chou-fleur, il se démarque par un subtil goût de noisette.

Le potimarron que l’on a déjà vu ici  contient peu de calories également et viendra équilibrer le goût de ce crumble avec sa saveur légèrement sucrée.

J’utilise un mélange de farine de khorazan ( aussi appelé kamut) et de flocons de quinoa afin de rendre le croustillant plus digeste.

Cette recette contient aussi de la crème de chanvre ( oui il y en avait déjà avant-hier au menu, mais sous une autre forme 😉 ), qui est parfaite en remplacement de la crème fraiche et apporte des oméga 3. Et pour le crumble, j’utilise de la purée de cacahuètes à la place du beurre, qui se travaille très bien  et apporte davantage de protéines et de fibres, du gras certes mais dont une bonne partie est insaturés,  et donne un goût divin.

La recette est vegan mais contient du gluten puisque j’utilise de la farine de khorazan ( qui est un blé ancien), si vous souhaitez la réaliser sans gluten vous pouvez mettre de la farine de sarrasin en remplacement.

AfterlightImage (30).jpg

Pour 4 personnes, ils vous faudra:

  • 1 chou romanesco
  • 1 potimmaron ( environ 800G)
  • 20cl de crème de chanvre
  • 50g de farine de khorazan
  • 30g de flocons de quinoa
  • 1 cuillère à cafe d’arrow-root
  • 1 cuillère à soupe de purée de cacahuète
  • sel, poivre

 

Faites préchauffer votre four à 180°C.

Après avoir coupé et épluché votre potimarron, coupez le en gros dés et faites le cuire à la vapeur 20min. Lavez votre chou romanesco et coupez les petits bouquets pointus puis ajoutez le pour les 10 dernières minutes à la cuisson vapeur du potimarron.

Disposez les dans un grand plat à gratin puis ajoutez-y la crème de chanvre mélangée au préalable avec l’arrow-root, le sel, le poivre.

Dans un mixeur, mélangez farine de khorazan, flocons de quinoa,et purée de cacahuète, puis disposez sur les légumes.

Enfournez pour 45min à 180°C ( thermostat 6).

Bon appétit,

Cake au Potimarron

Comment passer l’automne/hiver sans recette à bases de potimarron ? Avec son goût léger de châtaigne ( d’où son nom qui rappel le marron), il réchauffe la saison et peut se consommer de diverses façons. Peu calorique ( environ 30 calories au 100g) et riche en fibres,  il n’en est pas moins intéressant au niveau des oligoéléments et des minéraux  qu’il contient (du phosphore, du calcium, du magnésium, du potassium, …).

Il est également riche en vitamine C et en provitamine A (le carotène, pour la santé de la peau et des yeux).

Dans cette recette, j’utilise la subtilité sucré du potimarron pour justement l’incorporer dans une recette plus sucrée que salée, afin de changer des préparations salées. Pour diminuer l’index glycémique et changer du sucre de coco, j’utiliserai du sirop d’agave dans cette préparation. Ce cake est sans gluten et vegan.

AfterlightImage (12).jpg

Il vous faudra donc:

  • 1 Potimarron
  • 3 cuillères à soupe de purée d’amandes
  • 175g de farine de riz
  • 1 sachet de poudre à lever sans gluten
  • 40g de sirop d’agave
  • Une poignée de noisettes concassées
  • 1 pincée de Cannelle en poudre
  • (Facultatif, vous pouvez y ajouter 3 ou 4 gouttes d’huile essentielle d’orange douce)

Même si la peau du potimarron est comestible, je vous conseille pour cette recette de l’éplucher. Enlevez les graines et coupez le en cubes. Faîtes cuire le potimarron à la vapeur entre 20 et 25 min et écrasez le en purée.

Dans un récipient, mélangez la farine de riz, la poudre à lever, les noisettes et la cannelle. Ajoutez-y la purée de potimarron, la purée d’amandes et le sirop d’agave. Versez la page dans un moule à cake et enfournez pour 45min à 180C° ( thermostat 6).

Ce cake peut se déguster tel quel mais vous pouvez aussi l’associer à du salé ( fromage ou faux mage à base de noix de cajou, …) à votre guise, c’est un mets surprenant qui offre de nombreuses possibilités.

Bon appétit,