Le pollen

A l’approche du changement de saison, et notamment avec l’arrivée de la saison automnale très bientôt, il est toujours intéressant de se tourner vers les produits de la ruche 🐝 . Je pense que chacun a déjà au moins une fois dans sa vie pris du miel ne serait-ce que pour adoucir sa gorge ( a ce sujet je vous remets l’article sur le miel de Manuka juste ici) , certains ont déjà dû tester la propolis ou encore la gelée royale 👑, mais avez-vous déjà utilisé le pollen? Ses bienfaits sont nombreux et remarquables et c’est un tout aussi grand plaisir gustatif que le miel, si ce n’est plus, à mon goût. Alors qu’est-ce que le pollen, quels sont ses bienfaits, quand et comment le consommer?

C’est partie!

Le pollen:

Le pollen est produit par les étamines ( éléments reproducteur mâle de la fleur), et représente donc la semence mâle de la fleur. Ces micro grains sont alors transportés par nos chères abeilles 🐝 pour que la reproduction puisse se faire ( la pollinisation). Le pollen transporté par les abeilles est entomophile, contrairement à celui transporté par l’air et qui peut susciter des allergies qui lui est anémophile; le premier destiné à la consommation n’est pas allergisant contrairement au second qui par voix respiratoire peut s’avérer l’être. En cas de doute, car des réactions allergiques peuvent arriver, même si elles sont rares, mettez un ou deux grains de pollen sur la langue pour tester, s’il n’y a pas de réaction, ces que tout va bien et vous pouvez attaquer votre cure :). Mais pourquoi au fait?

Les bienfaits du pollen

Les abeilles s’en nourrissent et elles ont bien raison ( toujours regarder ce que font les abeilles 🐝). C’est un fortifiant, qui renforce le système immunitaire, car très riche en glucides et en protéines mais aussi en acides aminés essentiels ( 20 sur 27) , en magnésium, phosphore, selenium, vitamines ( notamment du groupe B) , fibres,… un vrai cadeau de la nature. Grâce à cette composition de haut niveau le pollen est d’une grande aide pour lutter contre la fatigue physique et intellectuelle, contre les désordres intestinaux, c’est bien sûr un antioxydant, il est bénéfique pour avoir de beaux cheveux et une belle peau, il stimule l’appétit ( idéal en cas de convalescence) et est bien sûr hautement recommandé pour les sportifs. Chaque pollen aura plus ou moins d’effets, par exemple le pollen de cerisier sera particulièrement efficace sur la beauté de la peau et des cheveux en raison du zinc qu’il contient. Quoi qu’il en soit pour faire une cure je vous conseille de choisir du pollen local et bio si possible, mais surtout pas provenant de Chine, ce serait contre-productif. Vous trouverez facilement votre bonheur en magasin biologique.

Vous pouvez faire une cure d’un mois à raison d’une grosse cuillère à soupe par jour que ce soit sous forme de pollen sec en bocal ou frais à garder au congélateur. Sinon vous pouvez en trouver en gélules si vous n’appréciez pas le goût. Personnellement, je l’adore, et le mets dans des salades sucrés/salés, dans des smoothies bowl, des compotes,… car idéalement pour profiter pleinement du potentiel du pollen il faut le consommer avec des fruits. Ça tombe bien en ce moment il y a de bonnes grenades par exemple, je trouve que l’association des deux est divine!

Enfin sachez que vous pouvez aussi le consommer sans faire une cure simplement en vous faisant plaisir au quotidien.

Je vous souhaite une belle fin d’été, pensez à vous équiper au naturel pour vous renforcer et passer un automne 🍂 hiver ❄️ en forme et de bonne humeur.

Belle soirée,

Chloé

Le retour du rhume des foins

A la veille du mois de mars, après ce gros épisode de grippe en janvier et maintenant avec une météo particulièrement printanière pour un mois de février, on pourrait penser être sortis d’affaire au niveau des affections touchant notamment la sphère ORL.

Apparemment, le printemps arrive, le temps s’adoucit, beaucoup apprécient de pouvoir davantage prendre l’air ( même si c’est aussi faisable en hiver quelques soit la météo, cela nécessite peut-être plus de volonté, mais je tiens à rappeler l’importance de s’aérer SURTOUT en hiver et notamment si l’on souffre d’allergies liées aux pollens, cela sera plus confortable  que le printemps ou l’été).

Ce que l’on peut vite oublier dans ce beau tableau, c’est que dès février,  en attendant l’arrivée du printemps et donc du renouveau de la nature, ce sont aussi les grandes valses des pollens dans l’air ( éléments reproducteurs mâles des plantes) qui débutent et qui pour beaucoup de personnes sont synonymes d’allergies.

 

Qu’est-ce que le rhume des foins?

Le rhume des foins aussi appelé rhinite saisonnière est une allergie saisonnière aux pollens ( pollinose) qui peut se déclarer à tout âge et qui provoque entre autre simultanément un écoulement nasal, des éternuements répétitifs , des yeux gonflés, des maux de tête, de la fatigue,…

C’est lorsque que les pollens d’arbres, de plantes ou d’herbes sont en contact  avec les muqueuses nasales, bronchiques ou oculaires que l’allergie va se déclencher. En ce moment ce sont les pollens de cyprès qui ouvrent le bal, ce n’est donc que le début…

Le corps réagit en se protégeant et va alors délivrer des histamines qui conduiront à l’état inflammatoire, la réaction allergique donc.

D242DBA9-0243-4E23-B5FB-6219B0385E7E.jpg

 

 

La naturopathie à la rescousse 

Tout d’abord nous arrivons à la période de l’année la plus propice aux fameux nettoyages de printemps, et cela vaut également pour nous. En effet, il s’agit du fameux nettoyage des émonctoires et notamment le foie qui en étant désengorgé ( entre autre suite aux divers excès de l’hiver, raclettes, tartiflettes, et j’en passe) permettra de renforcer notre système immunitaire et donc mieux vivre cette période d’allergies saisonnières. Je vous remets l’article concernant le nettoyage des émonctoires ici.

Côté alimentation il vaut mieux diminuer les céréales, la friture, le sucre, les laitages et la viande rouge pour ne pas surcharger foie et intestin notamment. En revanche favorisez les endives, le radis noir, le fenouil, l’ail des ours, le pissenlit et biensur une alimentation non transformées biologique de saison.

Des techniques manuelles tel que la réflexologie plantaire peuvent être d’un grand soutient. En effet, certaines zones réflexes tel que les poumons, le foie, les glandes surrénales, et bien d’autres peuvent être stimulés par la réflexologie et améliorer grandement votre confort en cas d’allergies saisonnières. Pour en savoir plus, et/ou pour les personnes qui sont aux alentours d’Avignon je vous invite à consulter le site de Marie-Laure Ripert qui pratique cette technique ancestrale et l’explique très bien sur son site ici

La phytothérapie et la gemmothérapie seront également appropriées en cas d’allergies saisonnières.

En gémmotherapie, qui consiste à utiliser uniquement les bourgeons des plantes; on pensera aux bourgeons de cassis qui possèdent de multiples bienfaits et sera ici très intéressant concernant le terrain allergique.

En phytothérapie, le plantain est entre autre reconnu pour  apaiser les inflammations de la sphère ORL.  Vous pouvez retrouvez un complexe très efficace alliant le plantain en phytothérapie et les bourgeons de cassis en gémmothérapie, alliés à l’amla ( un fruit riche en vitamines C) ici et bénéficier de 20% de remise avec le code CHLOE20.

On pensera également à l’aromathérapie avec l’huile essentielle d’estragon( Artemisia dracunculus ) réputée pour ses vertus anti-allergiques. Une goutte sur un petit morceaux de sucre à laissez fondre dans la bouche, 2 fois par jour.

Pour les contres-indications de l’huile essentielle d’estragon : pas plus de 2 semaines consécutives, pas avant 6ans   par voies orales, pas chez la femme enceinte et allaitante et elle ne sera pas non plus conseillée si vous êtes sous anticoagulants.  

Comme toujours, les compléments alimentaires ( même en phytothérapie et en gemmothérapie) et les huiles essentielles sont toujours fournis avec des conseils d’utilisations ou une posologie à respecter ainsi que des contre-indications auxquels je vous invite à vous référer auprès des laboratoires qui les commercialisent.

En espérant que ces quelques conseils vous soient utiles et vous permettent de vivre de manières plus confortables ces époques d’allergies.

Belle soirée