25 décembre: La tisane des 4 fleurs

 

IMG_E3308.jpg

Petit bonus de Noël, car je ne pouvais pas m’arrêter comme cela concernant le calendrier de l’avent, aussi si vous avez été attentif sur chacune des plantes présentées, j’ai parlé de la tisane des 4 fleurs ou tisane pectorale à plusieurs reprises. En effet, certaines plantes de mon calendrier de l’avent 2019 entrent dans la composition de cette tisane efficace contre les inflammations des voies respiratoires. On le sait en réalité cette tisane comporte 7 fleurs, mais sera tout aussi efficace avec 4. Sans plus tarder voici sa composition.

 

IMG_E3838.jpg

 

Sa composition:

 

La composition de la tisane des 4 fleurs comprend à parts égales un mélange de fleurs séchées, qui notamment grâce au mussilage qu’elles contiennent  auront une action adoucissante et calmante. C’est la tisane de  saison pour calmer la toux et favoriser l’expectoration des mucosités. Chacune des plantes utilisée possède bien sûr ces propriétés, mais le mélange de celles-ci, les rendent encore plus efficaces.

Ce mélange contient essentiellement les 4 fleurs qui sont: le coquelicot, la mauve,  le bouillon-blanc et la violette. La violette qui ne faisait pas partie des fleurs présentées dans ce calendrier de l’avent, est notamment connue pour être utilisée en infusion associée à une eau de vie qui serait redoutable contre la bronchite. Elle favorise l’expectoration et calme l’irritation, mais elle est également sudorifique et permet de faire diminuer la fièvre en favorisant la transpiration.

Néanmoins, même si la tisane des 4 fleurs est très complète vous pouvez la renforcer avec les 3 plantes suivantes:

  • le tussilage ( à utiliser ponctuellement en cure seulement si besoin)
  • le pied-de-chat ( moins facile à trouver)
  • la guimauve ( propriétés assez semblable à la mauve)

 

IMG_3885 (1).jpg

 

La préparation

A parts égales, mettez les fleurs séchées citées et laissez infuser le mélange une dizaine de minutes. 2 à 3 tasses par jour vous feront le plus grand bien.

 

IMG_4004.JPG

 

Cette tisane douce et réconfortante vous aidera à passer un hiver plus doux en cas d’affection des voies respiratoires. Je vous souhaite de passer une saison d’hiver en forme, et de finir l’année brillamment avant de se retrouver pour une nouvelle décennie riches en promesses et projets… A suivre…

Pour l’heure, très Joyeux Noël et très belle soirée.

A très vite,

 

Chloé

22 décembre: La Mauve

On dit de la Mauve qu’il s’agissait autrefois d’une des plantes médicinales les plus importante. Elle était aussi utilisée en tant que légume. Elle peut être utilisée comme l’épinard et ses jolies fleurs comestibles offrent un goût délicatement sucrée et enchantent les préparations culinaires en apportant une jolie touche colorée.

Elle a bien des secrets à nous dévoiler et nous allons les découvrir tout de suite.

 

Sa carte d’identité:

La Mauve, malva sylvestris, appartient à la famille des malvacées. On la connaît sous les noms de mauve sauvage, grande mauve et mauve sylvestre. Elle est commune, on la trouve dans des champs, des terrains vagues, en bords de routes… et est originaire d’Asie et d’Europe. Elle contient des flavonoïdes et est riche en mucilages, ses fleurs contiennent des anthocyanes ( antioxydants).

En phytothérapie, on utilise surtout ses fleurs et ses feuilles, sa racine peut l’être également, mais en général c’est plutôt la racine de  guimauve qui est utilisée, et qui a des propriétés similaires.

DVJBE8189.jpg

Ses actions: 

La mauve est adoucissante et est bénéfique en cas de bronchite, toux sèche, maux de gorge,…

Elle est connue depuis longtemps pour ses propriétés laxatives, et est utile dans les constipations chroniques. Elle atténue l’inflammation de l’intestin.

Elle a aussi une action calmante sur les peaux sensibles et/ou irritées notamment chez les bébés ( en externe bien sûr). Elle calme les irritations du visage ( couperose) également. Elle est aussi utile en cas d’aphtes, à prendre en bain de bouche.

Son utilisation: 

Une infusion de fleurs de mauve, à raison de 15 grammes de fleurs pour un litre d’eau à faire infuser 10 minutes.

En cuisine dans des buddha bowl, n’hésitais pas à ajouter des jolies fleurs de mauve, d’une part pour l’esthétisme qu’elle apporteront à vos plats et d’autres part pour leur petits goût sucrée.

En externe, vous pouvez utiliser la mauve en décoction en faisant bouillir les fleurs 2 minutes, puis infuser 10 minutes. A utiliser en gargarisme, en bain de bouche, en bain de siège à appliquer à l’aide d’une compresse sur la peau.

 

L’avantage de cette belle et douce plante c’est qu’elle peut être utilisée par tous, sa seule contre-indication étant la diarrhée. Hyppocrate la conseillait déjà à l’époque. La mauve traverse les époques sans perdre son excellente réputation et heureusement car elle est vraiment exceptionnelle, et pourrait bien vous être utile.

Bon dimanche,

 

Chloé

 

Salade de chou chinois/mandarine

Une recette ultra simple, rapide, saine, crudivore, vegan et gourmande à réaliser aujourd’hui.

 

Je vous propose une recette sucrée/salée autour de trois végétaux de saison: le chou chinois, la mandarine et la pomme.

Le chou chinois se consomme cru ou cuit ( où il aura d’autres propriétés interessante) et est très faible en calories ( environ 12calories au 100g). C’est un antioxydant ( protège les cellules du corps des radicaux libres), en médecine chinoise il est utilisé pour lutter contre les inflammations du poumon et de la vessie .  Il est riche en calcium biodisponible ( plus facilement assimilable par l’organisme) , en potassium et en vitamines ( notamment  A et C). Son goût légèrement piquant se marie  parfaitement à des saveurs un peu sucrées, d’où l’association que je vous propose aujourd’hui, avec une vinaigrette à la mandarine qui apportera une noté acidulée et des pommes pour rajouter du croquant à cette préparation.

 

Qui plus est  la mandarine apporte aussi sont lot de vitamines  ( C et B) idéale en ce moment. Elle est également riche en fibres et anti-oxydants, le tout pour une cinquantaine de calories. Quand à la pomme ( avec la peau et bien-sur tout est biologique) elle est riche en pectine qui pourrait aider à diminuer le cholestérol.

Une recette ultra vitaminée qui est plus que la bienvenue en cette saison, comme quoi la nature fait bien les choses.

 

AfterlightImage (8).jpg

Pour 5/6 personnes, il vous faudra:

  • Un chou chinois
  • 2 mandarines
  • 2 pommes
  • un cm de racine de curcuma
  • une cuillère à café de moutarde à l’ancienne
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 5/6 noix
  • sel, poivre
  • quelques fleurs comestibles ( ici de la mauve et de la bleuet)

 

Après avoir laver votre chou chinois, coupez le en fines lanières.  En parallèle, découpez les pommes en dés.

Pour la sauce, pressez les clémentines et mettez les dans un récipient où vous ajouterez en mélangeant l’huile d’olive, la moutarde, le sel et le poivre.

Après avoir assaisonné les lanières de chou et les dés de pommes avec la sauce mandarine, ajoutez les cerneaux de noix,  râpez un peu de curcuma et ajoutez quelques fleurs comestibles.

Une recette saine, haute en saveurs et en couleurs apportés notamment par les fleurs. D’ailleurs, concernant la fleur de bleuet elle a ( entre autre) des propriétés diurétiques, quand à la mauve elle est légèrement laxative et améliore la digestion.

Bon appétit,

 

 

 

Quelques mots contre les maux d’hiver

La saison des petits maux est là, le retour vers l’intérieur aussi avec la chute du thermomètre. Aussi je voulais vous parler de quelque solutions simples et naturelles pour la période qui ne remplace en aucun cas un avis médical qui reste indispensable lorsque vous ressentez divers symptômes.

Biensûr, l’idéal est de n’avoir besoin que du préventif, mais la météo de la semaine passée ayant été totalement imprévisible (entre 30 et 7 degrés sur la même journée), nous avons du jongler entre climatisation et chauffage… sans parler de la tenue vestimentaire plus que compliquée à choisir le matin. Bref, il a bien fallu composer avec et quelques maux hivernaux se sont également invités pour certains. Ne nous apitoyons pas sur notre sort, voici des solutions naturelles qui aideront à retrouver rapidement la forme. Que ce soit en aromathérapie ou en phytothérapie, il y a du choix pour pallier à ces petits maux, en revanche si ceux-ci sont plus importants ( forte fièvre, ou cela fait plus de 48heures que vous n’avez strictement aucune amélioration, je vous invite à consulter un médecin rapidement, cela peut être plus grave).

 

Côté aromathérapie 

Il existe une multitude d’huiles essentielles que vous pouvez utiliser contre les maux de l’hiver. Actuellement, j’utilise principalement 4 huiles essentielles qui sont remarquablement efficaces.

  • La fameuse star de l’hiver, un basique de l’aromathérapie à avoir absolument, l’huile essentielle de Ravintsara: une incontournable, d’autant qu’elle convient également aux enfants. Elle est antivirale, stimule le système immunitaire, décongestionnante , antibactérienne. Elle a de nombreuses autres propriétés mais  c’est celles-ci qui nous intéresseront pour notre sujet actuel. Pour ma part je l’utilise en diffusion (pas de risque pour les enfants) associée à du niaouli dont je parlerai ci-dessous, afin d’assainir l’air et (tenter) de mieux respirer. Il est aussi possible de mettre 1 goutte de chacune de ces deux huiles dans une cuillère de miel, à prendre 2 à 3 fois par jour. Enfin, vous pouvez diluer 3 gouttes d’huile essentielle de ravintsara dans de l’huile végétale et masser le thorax pour dégager les voies respiratoires, idéale le soir pour bien dormir. Vous pouvez aussi masser  ( ou vous faire masser ;)) la plante des pieds et la colonne vertébrale.

 

  • La seconde huile essentielle incontournable contre les maux d’hiver, est celle de Niaouli. Elle aussi est un basique de l’aromathérapie et possède de nombreuses propriétés. Elle est antivirale, antimicrobienne, fongicide, expectorante entre autre. Elle pourra être associée avec le Ravintsara comme proposé ci-dessus ou utilisée seule.

 

  • Elle est surement moins connu, j’utilise l’huile essentielle de manuka sauvage. Elle à des points commun avec l’huile essentielle de tea tree, en encore plus puissante grâce à sa teneur  en tricétones ( si elle est de qualité évidemment je vous conseille celle-ci à retrouver ici ). Elle aussi aura des vertus antibactérienne, antivirale, assainissante et sera idéale pour renforcer les défenses naturelles. Elle peut être utilisé de la même manière que les deux autres huiles essentielles mais pas chez les enfants ni les femmes enceintes ( concernant ces dernières l’avis du médecin est toujours indispensable avant d’utiliser des huiles essentielles).

 

  • Enfin, je recommande d’avoir une boite ( ou flacon, mais je trouve les capsules très pratiques et le dosage est parfait) d’avance d’huile essentielle d’Origan chez soi à prendre en ingestion. Une cure de cinq jours, en prévention, en début d’automne pour renforcer le système immunitaire ( ce que je n’ai pas fait bien entendu). Sinon si le mal est déjà là, à prendre dès les premiers symptômes ( ce que j’ai fait donc). C’est très efficace et rapidement. Pas chez les femmes enceintes, ni les enfants. De plus elle est dermocaustique.

Voilà donc une très bonne trousse aroma hivernal à prévoir.

 

 

AfterlightImage.jpg

 

Côté phyto

J’ai associé quatre plantes aux multiples bienfaits, tant pour leurs goûts que pour leurs propriétés intéressantes pour les voies respiratoires à déguster en infusion, un délice.  Les voici:

  • La Guimauve: j’utilise la racine, elle est adoucissante et antitussive.

 

  • La Mauve: j’utilise la jolie fleur violette, elle calme la toux sèche  et apaise la gorge en cas d’irritation.

 

  • Le thym: il stimule le système immunitaire, calme la gorge irritée, est expectorant, un allié de taille en cas de sinusite, bronchite, grippe,…

 

  • La camomille: elle apaise et est efficace contre les maux de gorge.

 

Cette tisane 2 fois par jour en dehors des repas sera très réconfortante, vous pouvez y ajouter une cuillère de miel surtout si vous avez la gorge très irritée.

 

AfterlightImage (1).jpg

 

Côté ayurvéda 

Il existe une recette issu de la médecine ayurvédique qui permet de renforcer les défenses immunitaires et possède des vertus antioxydantes et anti-inflammatoire exceptionnelles.

Il s’agit du lait d’or qui est à base de curcuma , de poivre noir, de gingembre et de cannelle de Ceylan et qui est à mettre dans du lait ( végétal de préférence) mais qui peut être agrémenté en plus avec d’autres saveurs ( vanille, cacao, …) pour plus de gourmandise. Il est essentiel de mélanger le curcuma dans un corps gras ( le lait) et non de l’eau. Vous pouvez le faire vous-même ou acheter la préparation en poudre en magasin biologique. Il suffit de mélanger l’équivalent d’une cuillère à café rase de ces ingrédients dans une tasse avec votre lait végétal et de le réchauffer. Une tasse chaque jour vous assurera énergie et réconfort, pour une belle saison hivernale en pleine forme.

 

Bonne dégustation!

 

AfterlightImage (3).jpg

Voilà quelques pistes pour prendre soin de vous par des méthodes naturelles que vous pouvez facilement mettre en place. Il en existe bien d’autres, la naturopathie nous offrant cette chance d’être très riche.