4 decembre: Blé de l’espérance

En ce 4 décembre, j’ai fais quelques recherches sur l’histoire de Sainte Barbe, et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est assez édifiant et porteur d’espoir bien que barbare, je vous encourage à aller la lire, puisque je ne développerai pas ce sujet ici. En revanche, je vais parler de la tradition du blé 🌾 de l’espérance très présente en Provence, qui consistait à semer le 4 décembre le blé de la récolte précédente qui laissait présager une belle récolte pour l’année suivante. Aujourd’hui cette tradition est que chaque famille sème dans 3 coupelles du blé, des lentilles,… qui doivent être robustes et bien verts pour Noël 🎄 d’ailleurs il décorera la table des 13 desserts de noël 🎄 après jusqu’à l’épiphanie il sera placé dans la crèche d’après la tradition.

Alors à cette occasion j’avais envie de vous parler d’un blé 🌾 ancien, qui revient sur le devant de la scène pour notre plus grand bonheur. Il s’agit du Khorasan, que vous trouverez souvent sous la marque Kamut, gage de qualité. Il serait originaire d’Egypte où on lui prêtait mille vertus, après un bref succès aux États-Unis après la seconde guerre mondiale, c’est dans les années 80 qu’un biochimiste canadien développera la culture du blé khorasan sous la marque Kamut visant à protéger les semences de toute manipulation génétique et obligatoirement en culture biologique. A l’origine les cultures se faisaient exclusivement dans le Montana, mais grâce à la ténacité d’un agriculteur déterminé en Provence , nous avons désormais d’excellents blés khorasan chez nous qui respectent parfaitement la charte qualité initiale, voire qui la supplante ;).

Venons-en à ce qui nous intéresse pourquoi est-ce mieux que le blé puisqu’il contient tout de même du gluten?

Tout d’abord même s’il contient du gluten, celui-ci est mieux tolérer par les personnes qui y sont sensibles ( attention ⚠️ pas en cas de maladie cœliaque avérée , ça reste du gluten), ensuite ses qualités nutritionnelles sont remarquables en comparaison au blé. En effet, il est riche en protéines aux alentours des17g pour 100g, et apporte sélénium, magnésium et phosphore en quantité intéressante, son index glycémique est plus faible que celui du blé. Enfin, son petit goût de noisettes est exquis, d’ailleurs sa cuisson laisse une odeur légèrement sucrée je trouve, très agréable.

Et pour preuve, quoi de mieux qu’une petite recette d’hiver à base de blé khorasan en cette Sainte Barbe? En voici une inspirée du risotto mais sans riz 🍚 Si vous souhaitez la faire pour ce soir en revanche, dès le matin il faudra mettre le blé khorasan à tremper pendant au moins 12h 🕛 car il est assez long à cuire.

Blé khorasan

Ingrédient pour 2 personnes:

– 200g de blé khorasan

– 3/4 carottes de couleurs

– la moitié d’un céleri rave

– 5/6 belles feuilles d’épinard

– 2 gousses d’ail

– 1 filet d’huile d’olive

– 20cl de crème d’amandes

Faites tremper le blé khorazan pendant 12h. Préchauffez votre four à 180C.

Puis rincez le blé khorazan et portez à ébullition dans 3fois son volume d’eau salée; laissez cuire 50minutes à feu doux. En parallèle dans une cocotte céramique type roaster, faite revenir l’ail haché dans un filet d’huile d’olive, et ajoutez y les carottes couleurs 🥕 coupées en lamelles, les feuilles d’épinards grossissent coupées et le céleri rave grossièrement coupé. Puis ajoutez le blé khorazan cuit, la crème d’amande, une pincée de sel et 20cl d’eau, enfournez pour 20minutes à 180C. Et bon appétit 😋

Blé Khorazan façon risotto

Je vous souhaite une belle et douce Sainte Barbe, qui cette année tombe à la nouvelle lune 🌑 et s’accompagne d’une éclipse solaire et éclipse lunaire! A plus forte raison pensez à faire pousser votre blé 🌾 et gardons toujours l’espoir ✨.

A demain,

Chloé

Recette de l’Inde au Pérou

Force et douceur caractérisent cette recette à base de gingembre confit et de mangue. Deux produits qui viennent de deux lieux très éloignés et qui pourtant s’associent ici à merveille et invitent au voyage de nos papilles.

Je vous propose la recette d’un cake protéiné riche en micronutriments  notamment en magnesium, manganèse, phosphore et vitamine B3. Biensur la recette ne contient que des protéines végétales (et sans soja comme toute mes recettes) puisqu’elle est vegan et tous les ingrédients utilisés sont issus de l’agriculture biologique.

Les 3 ingrédients qui font de ce cake un aliment aussi nutritif et riche en protéines sont :

  • la purée d’amande complète ( 21,8 g de protéines au 100g soit la quantité exacte pour cette recette), très énergétique
  • la farine de khorazan ( Kamut) (12g de protéines au 100g, soit 16,8g pour les 140 grammes nécessaires ici) qui est également riche en fibres
  • le mélange en poudre Absolute protein Bio,composé de protéine de courge, de chanvre, de tournesol, de lin et de farine de riz uniquement et qui contient tous les acides aminés essentiels ( tryptophane, thréonine, phénylanine, isoleucine, leucine, valine, lysine, méhionine). Ce mélange apporte 50,8g de protéines au 100g ( soit 15,2 g de protéines ici pour les 30g nécessaire).

Cette recette gourmande à souhait, aux saveurs exotiques sera tout à fait recommandé en cas d’activité physique intense, aux végétariens/végétaliens, mais aussi aux personnes âgées qui manquent souvent de protéines. Ce sera un encas très nutritif pour le gouter des enfants aussi. Mais attention ça reste très énergétique, donc avec parcimonie :).

TWISE9014

Tous les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique:

  • 140g de farine complète de khorazan ( Kamut)
  • 30g d’Absolute protein Natural Nutrition (courge, chanvre, tournesol, lin, riz) ici
  • 1 sachet de sucre vanillé bio Nature aliments
  • 80g de sucre complet
  • 1 c à c de graines de chia
  • 1 c à c d’arrow-root Celnat ici
  • 100g de mangues bio surgelés Picard ici
  • 2/3 morceaux de gingembre confits râpés
  • 20cl de lait de chanvre bio
  • 50ml d’extrait naturel de citron bio
  • 100g de purée d’amande complète ici
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1 pincée de poudre de noix de coco
  • 1 noisette d’huile de coco pour le moule

AfterlightImage (8).jpg

Préchauffer votre four à 180C°.

Dans un récipient mélangez la purée d’amande complète, le sucre complet, le sucre vanillé, le lait de chanvre.

Ajoutez en mélangeant, les graines de chia, l’extrait naturel de citron, puis la farine de khorazan, l’arrow-root, la poudre à lever, les mangues surgelés et le gingembre confit.

Huilez avec l’huile de coco votre moule à cake, versez la préparation puis saupoudrez avec une pincée de poudre de noix de coco.

Enfournez pour 45min à 180C°.

Voilà de quoi bien courir ce dimanche par exemple 😉

Belle soirée,

Note: Pour l’Absolute Protein Bio, bénéficiez de 20% de remise avec mon code CHLOE20 ici

Crumble chou romanesco et potimarron

A quelques jours de Noël, voilà une recette qui pourrait faire un bel accompagnement de fête, à la fois sain et gourmand.

Il s’agit d’une version revisité du crumble que l’on est plus souvent habitué à manger dans sa version sucrée.

Deux légumes de saison sont à l’honneur dans ce plat, le chou romanesco et le potimarron.

Le chou romanesco, outre sont esthétisme indéniable, est une variété ancienne de chou. Comme tous les choux, c’est un aliment très riche d’un point de vue nutritionnel pour très peu de calories ( environ 25calories aux 100grammes), il favorise la formation des globules rouges et apporte notamment des vitamines (B6, B9,C) , du sélénium et du magnésium. A mi-chemin entre le brocoli et le chou-fleur, il se démarque par un subtil goût de noisette.

Le potimarron que l’on a déjà vu ici  contient peu de calories également et viendra équilibrer le goût de ce crumble avec sa saveur légèrement sucrée.

J’utilise un mélange de farine de khorazan ( aussi appelé kamut) et de flocons de quinoa afin de rendre le croustillant plus digeste.

Cette recette contient aussi de la crème de chanvre ( oui il y en avait déjà avant-hier au menu, mais sous une autre forme 😉 ), qui est parfaite en remplacement de la crème fraiche et apporte des oméga 3. Et pour le crumble, j’utilise de la purée de cacahuètes à la place du beurre, qui se travaille très bien  et apporte davantage de protéines et de fibres, du gras certes mais dont une bonne partie est insaturés,  et donne un goût divin.

La recette est vegan mais contient du gluten puisque j’utilise de la farine de khorazan ( qui est un blé ancien), si vous souhaitez la réaliser sans gluten vous pouvez mettre de la farine de sarrasin en remplacement.

AfterlightImage (30).jpg

Pour 4 personnes, ils vous faudra:

  • 1 chou romanesco
  • 1 potimmaron ( environ 800G)
  • 20cl de crème de chanvre
  • 50g de farine de khorazan
  • 30g de flocons de quinoa
  • 1 cuillère à cafe d’arrow-root
  • 1 cuillère à soupe de purée de cacahuète
  • sel, poivre

 

Faites préchauffer votre four à 180°C.

Après avoir coupé et épluché votre potimarron, coupez le en gros dés et faites le cuire à la vapeur 20min. Lavez votre chou romanesco et coupez les petits bouquets pointus puis ajoutez le pour les 10 dernières minutes à la cuisson vapeur du potimarron.

Disposez les dans un grand plat à gratin puis ajoutez-y la crème de chanvre mélangée au préalable avec l’arrow-root, le sel, le poivre.

Dans un mixeur, mélangez farine de khorazan, flocons de quinoa,et purée de cacahuète, puis disposez sur les légumes.

Enfournez pour 45min à 180°C ( thermostat 6).

Bon appétit,