Douceur d’automne

Récemment j’ai publié une photo d’un plat automnal qui a suscité pas mal d’intérêt et dont certaines m’ont demandé la recette. Aussi chose promise, chose due, la voici, sachant, que je privilégie au maximum les publications sur mon site, c’est à dire ici, pour des raisons qui me sont propres, je diminue ma présence sur les réseaux. Pour les personnes intéressées par mon contenue, je vous encourage à vous abonner à ma newsletter ici, qui vous informera simplement de l’arrivée d’un nouvel article lorsque j’en publie un. Ceci étant dit, passons aux choses sérieuses, la délicieuse recette d’automne vegan et sans gluten, qui résonne comme une ode à cette si belle saison et parfume l’intérieur d’une douce odeur de sous-bois, tout en nous mettant du baume au coeur en ces temps inédits.

Pour cette recette que je nomme simplement « Douceur d’automne », il vous faudra pour 2/3 personnes (je mets 3 car, le plat est consistant et nous avons eu des restes :)):

  • 1 belle courge, ou 2 ou 3 petites courges
  • 200g de quinoa
  • 20cl de lait de coco
  • 30g de chanterelles fraiches ou séchées à réhydrater
  • 3/4 belles feuilles de choux kale
  • une pincée de sel, un tour de moulin à poivre
  • 1 feuilles de laurier
  • 1 c à c d’huile de coco

Dans une premier temps, découpez un chapeau à votre courge et creusez-la, en ôtant les pépins et en gardant la partie de chair que vous pouvez remettre à l’intérieur découpé en petits dés. Badigeonnez d’huile de coco toute la courge et mettez la dans un plat avec un fond d’eau allant au four ( préchauffé avant), pendant 25 minutes à 180C°. En parallèle, faites chauffer votre quinoa 20min dans une eau salée dans laquelle vous aurez ajouté au préalable une feuille de laurier.

Pour les chanterelles si elles sont séchées, il faudra penser à les avoir réhydratées 1H30 avant dans de l’eau tiède.Si elles sont fraiches cette étape n’est biensur pas nécessaire et vous pouvez directement les utiliser après rinçage. Quoi qu’il en soit on les coupera dans la longueur et on les mettra dans une poêle huilée avec de l’huile de coco. Quand au chou kale après l’avoir rincé et finement coupé vous l’ajouterez aux chanterelles dans la poêle en les faisant revenir dans l’huile quelques minutes, avant d’y ajouter le lait de coco. Laissez chauffez une dizaine de minutes à couvert et à feu doux.

Une fois le quinoa prêt filtrez l’eau restante si nécessaire et mélangez le avec les chanterelles et le chou kale au lait de coco, salez, poivrez et transvasez le contenu dans votre courge.

Puis découpez la courge pour servir, si c’est une grande, ou si ce sont des petites chacun garde la sienne, les 2 options sont possibles, je vous mets ci-dessous la photo de la courge partagée pour donner une idée de la présentation.

Très douce soirée et un bon appétit.

Chloé

Autour du chou kale

J’aime partager certains aliments que j’utilise régulièrement et qui possèdent de nombreuses vertus pour notre organisme. Il est aussi important de faire un focus sur des aliments de saison, surtout lorsque, comme en ce moment, les étals ne sont pas des plus fournit. En revanche il y a une famille de légumes qui est largement représentée en hiver, il s’agit bien sûr des choux. Je vous propose aujourd’hui de nous arrêter sur un des membres de cette grande famille qui arrive en fin de cursus en mars, aussi est-ce le moment de profiter de ses bienfaits et de partager avec vous une recette toute simple pour des apéritifs plus « green » ;).

Le chou kale 

Bien que très à la mode ces dernières années, le chou kale, n’est absolument pas une découverte récente, il serait connu depuis très longtemps mais oublié. Il a été remis sur le devant de la scène grâce à des stars américaines ( merci à elles) qui s’interessent au bien-etre en général.  Voilà donc une dizaine d’années, que cet aliment dévoile au grand public tous ses secrets et qu’il est surtout beaucoup plus facile de se le procurer désormais.

Pour être en adéquation avec la saison du kale, on le consommera entre le mois d’octobre et le mois de mars, une belle partie de l’année tout de même.

Enfin, parlons de ses nombreuses vertus, puisqu’il est tout de même qualifié de super aliment! Déjà commençons par parler de sa charge calorique qui est extrêmement faible puisque le kale ne contient que 50 calories pour 100 grammes. Il est malgré cela très riche en vitamines, notamment en provitamine A bonne pour l’acuité visuelle et le système immunitaire, en vitamine C antioxydante qui aide à l’absorption du fer non hémique, et en vitamine K bonne pour la coagulation du sang et que l’on retrouve dans les légumes verts en général.

Il est également très riche en calcium reminéralisant , en potassium qui permet notamment un bon équilibre acido-basique ( voir mon article à ce sujet ici) et lutéine qui est un pigment naturel bon pour la vue. Il est bien sûr riche en fibres. Cet aliment est un véritable soutient pour le système immunitaire et ça tombe bien, la nature étant toujours bien faites, il est présent à la bonne saison pour soutenir nos défenses naturelles.

Il se mange aussi bien cuit que cru, je vous propose ici une recette cru très rapide à réaliser et savoureuse c’est promis ;).

IMG_5790.jpg

 

Petite recette pour un apéritif green 

Pour cette recette il vous faudra:

  • une botte de kale, pour être clair, j’ai utilisé ici environ 6 grandes feuilles de kale
  • une cuillère à soupe d’huile d’olive
  • une cuillère à soupe de jus de citron
  • 40 grammes de pignons
  • la moitié d’un petit bouquet de persil frais
  • une pincée de sel ( au céleri ou légumes si vous avez, mais ce n’est pas fondamental)
  • un peu de poivre à votre guise

Une fois le chou kale et le persil lavés, ils vous suffit de tout mixer dans un blinder. Vous obtenez une pâte que vous pouvez utiliser pour faire des tartines, toasts, … mais qui peut aussi servir d’assaisonnement dans un plat de spaghettis par exemple.

 

Je vous souhaite un très bon appétit et à bientôt pour de nouvelles recettes simples, saines et savoureuses ;).

Chloé

 

Butternut au quinoa et chou kale

Rappelons-nous que nous sommes toujours en automne le 17 décembre et que la famille des courges est encore largement disponibles sur les étals.

C’est pourquoi aujourd’hui j’avais envie de mettre le butternut à l’honneur avec cette recette complète, puisqu’elle apporte tous les macronutriments nécessaires ( glucides, lipides, protéines).

Le butternut à un petit goût de noisette d’où son nom. Il est faible en calories et est une bonne source de vitamine A qui est utile dans la lutte contre les infections entre autres.

Grâce au béta-carotene qu’il contient il est antioxydant  et permet notamment de limiter le stress oxydatif.

Ici je l’accompagne de quinoa qui est riche en protéines végétales. Il contient des acides aminés essentiels et apporte fer et zinc. C’est une bonne alternative végétale pour limiter les apports de protéines animales.

Cette recette peut convenir au plus grand nombre puisqu’elle est vegan et sans gluten et très simple à réaliser.
AfterlightImage (25).jpg

Pour 2 personnes, il vous faudra:

  • 1 butternut
  • 100g de quinoa
  • 1 branches de chou kale
  • 1 demi gousse d’ail
  • 3/4 noisettes
  • 1 filé d’huile d’olive
  • sel, poivre

Préchauffez votre four à 180°C.

Après avoir lavé ou brosser le butternut, coupez le en 2 dans le sens de la longueur, et coupez le bout. Evidez les pépins avec une cuillère.

Puis placez les deux parties sur une plaque et mettez les au four pour 40min.

Pendant ce temps, faites cuire votre quinoa dans de l’eau salé ( vous pouvez ajouter une feuille de laurier sauce à l’eau de cuisson) 20min.

Prenez votre branche de chou kale, dont vous ôterez la tige et récupérez la feuille que vous découperez en fines lanières. Mélangez les dans un récipient contenant un fond d’huile d’olive, pour les ramollir.

Une fois le butternut cuit, mettez un peu d’ail au creux de chaque moitié et remplissez le de quinoa. Dessus disposez votre chou kale cru, concassez des morceaux de noisettes par dessus. Salez et poivrez, et arrosez d’un filet d’huile d’olive.

Voilà un plat complet et très digeste. Bon appétit!

Tarte aux légumes sans pâte

Afin de limiter l’apport de céréales et de glucides et convenir au mieux aux personnes intolérantes au gluten, je vous propose une tarte à réaliser sans farine.

Je continue dans la lignée des choux, la base de cette tarte étant le chou-fleur, aliment de saison regorgeant de bienfaits pour la santé.

En effet, le chou fleur peu calorique, apporte vitamine C, vitamines B6 et B9, sélénium et magnesium.

Cette pâte contient également de la poudre d’amande avec les vertus  qu’on lui connait, notamment : riche en oméga 3, en magnesium, en protéines végétales.

Rien qu’à eux deux ces deux aliments sont très nutritifs et apportent rapidement la satiété. Or il ne s’agit que de la pâte, cette tarte est très complète et peut se suffire à elle-même .

Cette recette est sans gluten, sans lactose et végétarienne, mais elle n’est pas vegan, car elle contient un oeuf, l’option vegan est possible mais ne l’ayant pas testé je ne m’avancerai pas sur le sujet.

 

IMG_0977.jpg

Pour réaliser cette tarte, il vous faudra les ingrédients biologiques suivants:

-Pour la pâte:

  • 1 chou fleur
  • 50 g d’amandes réduites en poudre
  • 1 oeuf
  • sel, poivre

-Pour la garniture:

  • 1 fenouil
  • 2 carottes
  • 1 panais
  • 1 feuille de chou kale
  • 1 conserve de tomates concassées
  • 10g de poudre d’amande supplémentaire
  • 1 feuille de laurier sauce
  • sel poivre
  • 1 filet d’huile d’olive

 

Après avoir découpé votre chou fleur en bouquet et l’avoir lavé, mixez le. Ensuite faites le chauffer dans de l’eau 12 min puis ôtez le maximum d’eau de celui-ci en le pressant. Une fois que vous avez bien égoutté  le chou fleur, mélangez le avec la poudre d’amandes, l’oeuf, une pincé de sel et de poivre.

Pour la garniture, faites chauffer à la vapeur,  les carottes, le fenouil, le panais, le chou kale, préalablement lavés et coupés ( pour le chou kale faites de fines lanières),  avec la feuille de laurier sauce 15min. Egouttez les.

Etalez la pâte de chou fleur, puis présentez-là dans un plat à tarte recouvert de papier sulfurisé. Nappez la pâte avec les tomates concassés, puis disposez les légumes dessus. Saupoudrez de poudre d’amandes et arrosez d’un filer d’huile d’olive. Enfournez pour 30 min à 180 °C.

Une explosion de saveurs vous attends. Bon appétit!