Courge bleue farcie Blettes/Jackfruit

Même si je sais que pour beaucoup après le 31octobre, l’ambiance est déjà à Noël 🎄, (j’ai d’ailleurs croisé le père Noël en personne hier 😅), il n’en reste pas moins que nous sommes au cœur de l’automne et que la saison des courges est par ailleurs loin d’être terminée par. Mais pour sortir un peu du orange traditionnel et de l’ambiance trop Halloweenesque ( oui ce mot n’existe pas), je vous propose une recette à base de courge mais de couleur bleue. En effet, il s’agit de la courge bleue de Hongrie qu’on trouve sur les étals en ce moment.

La courge bleue de Hongrie 🇭🇺 ( cucurbitae maxima) est une variété ancienne de potiron que l’on nomme de « coureuse », non pas qu’elle fasse de la course à pieds mais elle pousse au sol en s’entendant par de grandes lianes. Cette courge est en général assez grosse ( en comparaison sur la photo ci-dessus vous avez un potimarron bien plus petit dont la saveur est assez proche), et a un goût plutôt sucré et doux. On peut la manger cru, mais je ne l’ai encore jamais expérimenté. La peau est également comestible, une fois bien brossée . Riche en glucides et beta carotène, on lui prête ainsi des effets antioxydants et stimulants sur le système immunitaire, tout comme ses cousines. J’ai décidé de l’associer au jackfruit ( clin d’œil à jack au lanterne 😉) dans cette recette, qui est assez complète et consistante et peut tout à fait se suffire à elle-même tout en étant digeste. Pour la petite présentation du Jackfruit ou fruit du jaquier en français, il s’agit d’un énorme fruit originaire d’Inde et pouvant peser jusque 30kilos. On peut le manger tel quel si on a un fruit frais ( ce n’est pas mon cas, faute d’en trouver, dans cette recette je l’utilise en boîte) sinon en version cuite et salée, en l’écrasant avec une fourchette, il ressemble curieusement à du poulet. Celui-ci en revanche est surtout riche en fibres et sucres lents.

Je vous propose donc cette recette végétalienne et sans gluten, à la fois nourrissante et digeste qui vous fera sûrement plusieurs repas en fonction de la grosseur de votre potiron bleu.

Ingrédients bio ( pour 4 personnes):

– Un potiron bleu

– Une boîte de Jackfruit, ici j’utilise celle de chez Base Organic

– 5/6 feuilles de blettes

– quelques brins de sauge fraîche ou séchée si vous n’en avez pas au jardin

– une gousse d’ail

– une càc d’épices tandoori ( coriandre, cumin, paprika, cannelle, girofle, piment, cardamome)

– huile d’olive

– sel 🧂 ( facultatif pétales de bleuets)

Lavez et/ou brossez la courge. Préchauffez le four à 180C. Ensuite l’étape la plus fastidieuse sera de couper comme un chapeau le haut votre potiron et de le creuser avec une cuillère pour ôter toutes les graines. Je vous conseille d’utiliser un couteau en céramique mais soyez très vigilant car un accident est vite arrivé avec ce genre de couteau. Une fois cette étape effectuée, mettez les feuilles de sauges dans un peu d’eau de source au fond de la courge et enfournez pour 30 minutes à 180C.

En parallèle, rincez et égouttez le Jackfruit que vous écraserez avec une fourchette afin de l’effilocher. Lavez vos blettes et coupez les finement. Ecrasez la gousse d’ail que vous mettrez dans une cocotte avec un fond d’huile d’olive en le faisant revenir quelques minutes. Ajoutez le Jackfruit, les blettes, les épices tandoori, le sel et un fond d’eau de source et laissez cuire à feu doux 20minutes.

Sortez la courge du four après le temps impartie et garnissez l’intérieur avec les blettes et le Jackfruit que vous venez de faire cuire. Ajoutez quelques feuilles de bleuets si vous le souhaitez et s’il vous en reste un brin de sauge décoratif.

Il est temps de passer à table. Bon appétit.

Chloé

Dhansak

Je vous entends d’ici… »dhan… quoi? » :). Si hier nous étions encore en occident, en ce 2 décembre nous partons presque à l’opposé, tout du moins culturellement, puisque nous voici en Inde. Avec la recette du Dhansak revisitée dont le nom signifie en sanskrit « riche en légumes », vous comprenez mon choix sur ce plat, mais dans sa version originale il se cuisine avec du poulet, que je n’utiliserai pas, bien entendu. Ce plat est notamment consommé par les parsis ( descendants directs des Perses résidants en Inde). Néanmoins, dans ma version du Dhansak, je vais remplacer le poulet par un mets particulier, le fruit du Jacquier ou JackFruit qui est originaire d’Inde mais on en trouve aussi au Sri Lanka et au Bangladesh, vous pouvez le trouver en boîtes en magasin bio sous la marque de Base Organic, il y en a peut-être d’autres, mais je vous donne celui que j’utilise. Il s’agit d’un énorme fruit ( il peut peser jusqu’à 30kilos!). Pourquoi j’utilise le Fruit du jacquier en remplacement du poulet? Tout simplement car son aspect fibreux rappelle celui du blanc de poulet mais aussi son goût lorsqu’il est cuisiner chaud et assaisonné ( sinon le fruit frais est comestible et s’apparenterait à la mangue au niveau du goût, je ne peux vous l’affirmer car je n’en n’ai jamais gouté sous cette forme). En revanche, l’argument de la protéine n’y est pas vraiment, mais je rappelle que la protéine représente seulement 15% de nos besoins journalier, donc ça va aller, d’autant que la préparation de ce plat contient des lentilles, source de protéines végétales;). En revanche le fruit du jacquier est riche en sucre lents et en fibres.

Voici donc la principale modification que j’ai effectué sur ce plat dont voici la recette, celle-ci étant vegan et sans gluten donc.

Dhan= riche et sak= légumes, LE DHANSAK

Les ingrédients pour 2/3 personnes:

  • 1 Jackfruit
  • 1 aubergine
  • 1 courgette
  • 1 boîte de tomates concassées
  • 1 gousse d’ail
  • la moitié d’un oignon
  • 1 filet d’huile d’olive pour le fond de la poêle
  • 1 c à c de garam masala ( mélange d’épice indiennes)
  • 1/2 c à c de piment en poudre
  • 1 c à s de coriandre
  • 80g de lentilles belluga ou corail
  • 100g d’épinards frais
  • sel

Dans une assiette écrasez le jackfruit à la fourchette afin de l’émietter, réservez.

Puis poursuivez en faisant cuire vos lentilles dans une casserole d’eau 30 minutes. Après les avoir égouttez écrasez-les avec une fourchette également. Dans un wok, mettez un fond d’huile d’olive avec l’ail écrasé, l’oignon coupé, l’émietté de jackfruit ainsi que le garam masala, faîtes revenir quelques minutes. Puis ajoutez l’aubergine coupée en rondelles, la courgette en petits dés, les tomates concassées, les épinards,et laissez mijoter environ 20 minutes. Ajoutez à la fin la coriandre et salez.

Servez avec un riz basmati semi-complet et profitez du voyage.

Bon appétit,

Chloé