Le Ledon du Groenland

Cela fait un moment que je n’ai pas parlé d’huile essentielle, alors qu’elles font pourtant pleinement partie de mon quotidien. Aussi je souhaite mettre en lumière aujourd’hui une huile essentielle dont on entend peu parler et qui a pourtant tant à nous offrir. Il s’agit de l’huile essentielle de Ledon du Groenland 🇬🇱, qui est certes un peu plus coûteuse que la plus part des huile essentielles, notamment du fait de sa provenance lointaine ( Canada) et de sa rareté, mais qui a beaucoup à offrir pour notre bien-être.

Le Ledon du Groenland (Ledum groenlandicum) appartient à la famille des ericaceae ( comme le bleuet par exemple). Cette plante qui peut mesurer jusqu’à 1m50, était très appréciée par les peuples amérindiens, qui utilisaient les feuilles sous formes de tisanes ou comme une épice pour agrémenter leurs préparations culinaires. Le Ledon du Groenland est très aromatique et pousse dans les sols humides et riches en matières organiques du Groenland, du nord des Etats-Unis et du Canada, on l’appelle aussi thé du labrador. C’est le rameau fleuri qui est distillé pour obtenir son huile essentielle. Cette huile essentielle contient notamment du limonène sabinène ( un monoterpène)) et du bêta sélinène ( un sesquiterpène). Son huile essentielle peut être utilisée par voie cutanée et/ou par voie orale. Néanmoins avant de passer à ses propriétés, comme toutes les huiles essentielles il y a des contre- indications. Cette huile essentielle est déconseillée aux enfants de moins de 8 ans , ainsi que chez la femme enceinte et allaitante. En outre, privilégiez l’avis d’un thérapeute pour toute utilisation prolongée notamment en interne, sachant qu’on utilise pas les huiles essentielles plus de 3 semaines consécutives. Dernière petite chose, les conseils qui suivent ne se substituent en aucun cas à un avis médical.

Ses propriétés:

L’huile essentielle de Ledon du Groenland est très réputée pour drainer et désintoxiquer le foie, notamment en cas d’intoxication hépatique, d’entérite, de flatulences,… Pour bénéficier de ces propriétés drainantes, prendre 3 gouttes dans une cuillerée de miel le matin pendant 3semaines. Il peut aussi être intéressant de l’utiliser en synergie avec l’huile essentielle de citron et d’estragon par exemple, à raison d’une goutte chacune. Pourquoi pas faire une cure de 21 jours en ce sens là à l’équinoxe d’automne ou de printemps.

Autre propriété très intéressante de cette huile essentielle, surtout dans nos époques actuelles, est qu’elle est considérée comme antidépressive et calmante. En effet, elle est précieuse en application cutanée pour aider à l’endormissement et lutter contre les insomnies, calmer stress et anxiété, ainsi que les spasmes. Pour cet usage dans un peu d’huile végétale, mettre 3 goutes d’huile essentielle de Ledon du Groenland et massez le plexus solaire, la colonne vertébrale, les faces internes des poignets et les voûtes plantaires le soir.

Peu connue en France, on en entend pas assez souvent parler mais cette huile essentielle gagne vraiment à être connue et fait partie pour moi, des essentiels justement à avoir dans sa trousse aroma. Je vous conseille bien sûr de ne pas lésiner sur la qualité, surtout lorsqu’il s’agit d’un usage en interne. Choisissez bien des huiles essentielles pures et naturelles, biologiques, botaniquement et biochimiquement définies, dont la provenance est clairement indiquée. J’utilise pour cette huile essentielle , celle de chez Florihana dont la distillerie est à Caussols dans les Alpes Maritimes, si cela vous intéresse voici leur site très bien fournis: Florihana

Avec cette huile essentielle je vous souhaite légèreté du corps et de l’esprit, calme et optimisme.

À bientôt,

Chloé

6 décembre: l’Aubépine

En cette Saint Nicolas, si chère à mon coeur, nous allons nous attarder sur la belle Aubépine, qui comme le Saint Nicolas,  qui est un protecteur des enfants, symbolise la  protection et la pureté. Elle est notamment connue, pour éloigner la foudre.

 

Sa carte d’identité:

L’Aubépine, Crataegus laevigata, appartient à la famille des Rosacées. Son nom grec vient du grec Kratos, qui signifie force et fait référence à sa robustesse, elle peut vivre plusieurs siècles (500ans) . On la trouve sous les noms d’aubépine épineuse, d’épine blanche ou même d’épine de Mai. Elle est elle aussi  ( comme l’Achillée Millefeuille hier) assez commune, on la retrouve dans les sous-bois, en bord de chemin. Dans son entièreté elle contient notamment des flavonoïdes ( effets hypotensifs, sédatifs et anti-spasmodiques), des acides triterpéniques ( anti-inflammatoire), des procyanidines ( maintient de l’homeostasie), des acides phénol ( protecteurs et antioxydants). Un beau programme en perspective donc, quand à ses propriétés.

 

IMG_4076.jpg

Ses actions:

Elle est reconnue comme étant tonique du coeur et antispasmodique. Elle a une action sédative sur le système nerveux central par conséquent elle est utile aussi pour calmer l’anxiété et les éventuelles insomnies qui y sont liées. Elle aide à rétablir une tension artérielle normale, ainsi qu’à diminuer la tachycardie. Enfin, en diminuant la température, elle prépare au sommeil. Elle a le gros avantage de n’avoir aucune contre-indication particulière et même si ce sont ses fleurs qui sont le plus souvent utilisées, ses feuilles, ses bourgeons et ses fruits le sont aussi, une plante zéro déchet en somme ;).

 

Son utilisation:

Pour ses effets protecteurs et sédatifs, vous pouvez utiliser l’extrait de plantes standardisé ( solution à faire préparer en pharmacie qui permet de maintenir les principes actifs des plantes) à raison d’une cuillère à café par jour.

En infusion, 20 grammes de fleurs pour un litre d’eau bouillante à faire infuser 10minutes. A prendre 2 à 3 fois par jour ( dont une avant le couché en cas d’anxiété et insomnies) en cure de 3 semaines, l’aubépine étant active sur la durée.

Il existe de nombreuses autres possibilités, notamment en association avec d’autres plantes, que je mettrai plus loin dans le calendrier sur la présentation des fameuses autres plantes pour ne pas « spoiler » ;).

 

Cette douce plante est pleine de secrets et de symbole tout en étant un excellent classique de la phytothérapie. D’après une légende de Lorraine, l’odeur de ses fleurs serait resté  des langes de Jésus que Marie avait étendu sur des branches d’aubépine…  il existe plusieurs autres légendes sur le sujet si cela vous intéresse, mais celle-ci est celle qui me parle le plus :).

Bonne Saint- Nicolas et à demain,

 

Chloé