8 décembre: La Gentiane

Je choisis, en ce jour de la fête des lumières, de vous parler de cette plante aux belles fleurs jaunes qui fleurissent en été  ( entre juin et août), et m’évoquent tout de suite une lumière intense. Outre cet aspect visuel, bien sûr la Gentiane possède quantités de vertus et est elle aussi trop peu souvent mise en lumière il me semble. Aussi, en ce jour de la fête des lumières, rendons lui ses lettres de noblesses, avec un gros coup de projecteur, afin qu’elle ne soit plus oubliée.

 

Sa carte d’identité:

La Gentiane, Gentiana Lutea, appartient à la famille des gentianacées. C’est sa racine que l’on utilisera en phytothérapie. On la trouve entre 700 et 2400 m d’altitudes dans des prairies ( la photo ci-dessous a été prise par mes soins à Courchevel en été à environ 2000m d’altitude). Elle aime le soleil et la fraicheur, aussi on comprend pourquoi on la trouve en altitude. Ses fleurs ont une forte odeur et un goût amer, que l’on retrouve dans la liqueur de gentiane.  Elle contient des alcaloïdes, des essences, de la vitamine C, de la pectine et des glucosides amers.

 

IMG_E0892.jpg

Ses actions:

La Gentiane est surtout reconnue pour ses effets stimulants sur le système digestif. Elle facilite la digestion grâce à ses principes amers . Elle a une action tonique sur le foie et la vésicule biliaire. Elle permet de booster les défenses de l’organisme et accompagnera très bien les personnes en convalescence. Après un repas trop copieux ( quelque chose me dit que c’est d’époque), une racine de gentiane à sucer vous fera le plus grand bien.

Elle est en revanche déconseillée en cas d’ulcère gastrique ou duodénal, ainsi qu’en cas de prise d’antidépresseurs (en cas de doute toujours demander l’avis de votre médecin).

Son utilisation: 

En décoction, certes amer, mais qui vous aidera à mieux digérer, 1 cuillère à soupe de racines de gentiane dans de l’eau bouillante, pendant 4 minutes que vous laisserez infuser 5 à 10min. Pour adoucir son goût vous pouvez l’associer avec de la mélisse et de la mauve au moment de l’infusion.

 

Peut-être certains d’entre vous connaissez surtout la Gentiane sous forme de liqueur ( la fameuse Suze entre autres 😉 ).   Cette boisson aux vertus apéritive et digestive grâce aux effets de la racine de Gentiane bien sûr,  est originaire d’Auvergne, évidemment on en abusera surtout pas pour sa santé d’autant que cette boisson est très sucrée ( 200grammes par litre).

 

Très belle fête des lumières à vous et à demain pour une nouvelle plante.

Chloé

Un brin de phyto estival

Cet été j’ai eu la chance de profiter d’un peu de fraicheur en montagne dans les alpes. Outre le bonheur que procure les diverses activités en nature, il était aussi très intéressant de rencontrer et découvrir plusieurs plantes. L’occasion pour moi de faire de jolies photographies et de partager ici quelques indications et vertus thérapeutiques concernants ces plantes que l’on trouve facilement en se promenant en montagne.

J’ai donc fait une petite sélection de plantes ( il y en avait tellement, difficile de se décider, mais ce serait vraiment trop long de tout mettre ici 🙂 ) que l’on trouve dans les alpes en Savoie en été.

 

L’épervière orangée ou Piloselle orangée

 

Cette fleur sauvage fait partie de la famille des Astéracées mesure entre 10 et 30 cm. On la trouve essentiellement dans les régions tempérées de l’Europe à partir de 900m d’altitude et fleuri entre juin et septembre.

Ses propriétés:  Elle est diurétique et favorise l’élimination de l’urée. Elle a également une action cholérétique ( stimule la sécrétion de la bile) et cholagogue  ( facilite l’évacuation de celle-ci). Elle est également expectorante, en stimulant la toux et freinant la production de mucus. Elle est utile contre la rétention d’eau et est également anti-diarrhéique.

On l’a trouve sous différentes formes: infusions, gélules, teintures mères.

 

Conseil naturo: Contre les cystites, se faire des infusions de piloselle.

AfterlightImage.jpg

 

Le Chardon Marie:

 

On le trouve assez facilement en Europe, le Chardon Marie fait partie de la famille des astéracées également. Elle mesure environ 1m.

 

Ses propriétés:  c’est une plante hépato protectrice, elle protège donc le foie et est utile en cas d’hépatite et de cirrhoses. Elle soulage les effets secondaires des chimiothérapies.  Elle diminue le cholestérol et réduit la glycémie. Elle favoriserait la lactation, comme le laisse sous-entendre la légende, qui raconte que le nom de cette plante viendrait du fait que la vierge Marie aurait tachée les feuilles de quelques gouttes de lait tombées en donnant le sein à Jésus.

Elle se consomme en gélule ou teinture mère

 

Conseil naturo:

Pour protéger son foie en cas d’excès alimentaire ( trop de graisses, trop de viandes, trop d’alcool,  par exemple après les fêtes), mais aussi si il y a eu une forte consommation d’antidouleurs, il va être bon de faire une cure de chardon marie.  En extrait de plante standardisées, 2 cuillères à cafés avant les repas du matin et du soir.

IMG_9553 (1).jpg

 

La Gentiane jaune ou Gratte-ciel végétal

Elle se trouve dans les prairies de montagne entre 700 et 2400 m d’altitude, et fait partie de la famille des gentianacées. C’est sa racine qui est utilisée en phytothérapie. Cette plante qui mesure plus d’un mètre( et peut même aller jusque 2 mètres) , nous laisse découvrir ses magnifiques fleurs jaunes en été.

 

Ses propriétés: elle est fébrifuge ( lutte contre la fièvre), elle facilite la digestion. Elle à une action tonique sur le foie et la vésicule biliaire et accroit les défenses de l’organisme. Elle est également recommandée en cas d’anxiété,de découragement.

Contre-indications: en cas d’ulcère gastro-duodénal, ou prise d’antidépresseurs.

Conseil naturo: après un repas trop riche,  mettre une cuillère à soupe de racines de Gentiane  à faire bouillir pendant 4/5 min pour une tasse puis laisser infuser 5min.

IMG_0095.jpg

 

Ceci ne représente qu’un petit échantillon des merveilles botaniques que j’ai pu croiser cet été, j’ai sélectionné ici, les plantes les plus faciles à trouver et à utiliser. Je pense faire d’autres focus sur des plantes en phytothérapie dans de futurs articles.

Portez-vous bien,

Chloé