Le Mélèze commun

Le mélèze commun ce majestueux conifère 🌲 de la famille des pinaceae a la particularité d’être caducifolié, c’est à dire de perdre ses aiguilles contrairement aux autres conifères d’Europe. Cette particularité en fait un arbre particulièrement fabuleux à contempler au fil des saisons, puisqu’il offre un paysage très différent tout au long de l’année. Ayant la chance de faire assez régulièrement des randonnées sous les mélèzes, j’admire ses variations saisonnières tout au long de l’année avec plaisir. Du vert vif printanier, aux tons dorés et cuivrés de l’automne en passant par le vert foncé rafraîchissant en été pour finalement se dénuder en hiver et ainsi accueillir la neige fraîche sur ses branches, il y a toujours une nouvelle parure à découvrir sur un mélèze. Ce bel arbre se plaît au soleil et dans un sol humide, c’est pourquoi les Alpes du sud sont un lieu où il se plaît beaucoup. Il est orné de petits cônes mâles qui pendent et de petits cônes femelles d’un joli rose qui brunissent une fois à maturité, relativement petits, qui eux sont droits sur les rameaux. On connaît le Mélèze commun sous divers noms, tel que: mélèze d’Europe, pin de Briançon, épinette rouge et même manne de Briançon ( ça en dit long sur les nombreuses vertus de cet arbre).

Le mélèze, Larix Decidua, en plus d’être magnifique à contempler, offre diverses utilisations possibles aux multiples propriétés. En effet comme nous allons le voir ici, il peut être utilisé en phytothérapie, aromathérapie bien sur mais aussi en gemmothérapie et en élixirs floraux.

Aromathérapie :

Grâce à l’huile essentielle extraite de ses aiguilles, le mélèze offre des propriétés expectorantes, anti-inflammatoires, diurétiques, emménagogues et vermifuges. Cette huile essentielle est donc utile en cas de bronchites, d’asthme,… également en cas de cystites, de douleurs musculaires et articulaires, de rhumatismes,..

Pour les douleurs musculaires, articulaires, les rhumatismes, les cystites ajoutez 2 gouttes à une huile végétale de massage. Pour les voies respiratoires utilisez cette huile essentielle en diffusion.

Cette huile essentielle aide également en cas de fatigue nerveuse, de manque de confiance en soi,… vous pouvez ajoutez une goutte à une huile végétale et masser le plexus solaire, l’intérieur des poignets où la voûte plantaire.

Sous forme d’hydrolat, il est à vaporiser sur le visage pour nettoyer la peau, vous bénéficierez de son action antiseptique. Il est utile en cas d’acné, eczéma, psoriasis et sent divinement bon.

On l’utilise par voie cutané et/ou en diffusion, à éviter chez les enfants de moins de 3 ans et chez la femme enceinte. Toujours demander l’avis d’un thérapeute en cas de doute. Toujours à diluer dans une huile végétale pour un usage cutané.

Hydrolat de mélèze

Phytothérapie:

En phytothérapie, on l’utilise principalement sous forme d’extrait de plantes fraîches ( EPF) qu’on obtient par la macération de la plante fraîche dans de l’eau faiblement minéralisée et de l’alcool afin de conserver au mieux les substances actives de la plante.

Cet EPF aide à renforcer l’immunité et à lutter contre la fatigue nerveuse, à raison de 15 gouttes 2 fois par jour avant les repas, sur 3 semaines. Attention, cet EPF ne convient pas aux enfants de moins de 6 ans et aux femmes enceintes. Également, soyez vigilant en cas d’allergie bien sûr. En cas de doutes , demandez toujours l’avis de votre médecin.

Gemmothérapie:

La cueillette des bourgeons s’est terminée début mars, ce sont ces derniers qui sont utilisés en gemmothérapie. On l’utilise alors principalement pour ses bienfaits aux niveaux du système artérielle ( hypertension) , veineux et lymphatique. Grâce à son effet tonique, il est utile aussi contre la fatigue. Comme avec l’extrait de plante fraîche, entre 15 et 20 gouttes avant les repas, deux fois par jour. Ne convient toujours pas aux enfants de moins de 6 ans et aux femmes enceintes.

Élixirs floraux:

Si vous connaissez un peu les fleurs de Bach 🌷, le nom anglais Larch vous parle probablement, il s’agit de l’élixir florale de mélèze qui porte le numéro 19. Les élixirs floraux ont pour but d’aider au niveau psychique et émotionnel, et ont le grand intérêt d’être dépourvu de contres d’indications ( il y en a avec et sans alcool). Larch est recommandé pour les personnes qui ont peur de l’échec, doutent, ont du mal se faire confiance et s’enferment peu à peu dans l’isolement,… Le mélèze est à la fois doux ( ses épines ne piquent pas elles sont d’une grande douceur) et robuste, il est très résistants et ce malgré son changement au fil des saisons, une belle métaphore de notre capacité à affronter diverses situations et apprendre à se faire confiance. D’un point de vue plus subtil et énergétique, le mélèze est aussi appelé l’arbre de lumière 💡 car il laisse passer la lumière du soleil ☀️ à travers son feuillage et symbolise l’immortalité…

Vous pouvez mettre 4 gouttes de fleurs de Bach sous la langue, 2 fois par jour ou 4 gouttes sous la langue pour gagner en confiance en vous. Pour les enfants et les femmes enceintes et allaitantes, choisissez les versions sans alcool bien sûr.

Enfin, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, en cuisine aussi on peut retrouver le mélèze, ici sous forme de vinaigre, mais aussi sous forme de gelée,… tout ces bons produits issues des Hautes-Alpes, que je vous conseille et que j’ai personnellement dégusté et grandement apprécié, de quoi profiter du bon goût du mélèze.

Toutes ces informations n’ont pas de valeurs médicinales et ne remplacent pas un mode de vie sain et équilibré.

Je vous souhaite un bon week-end, en forme, avec confiance et entouré de la beauté et des bienfaits de la nature.

Chloé,

14 décembre: Gemmothérapie et anxiété

La fin d’année est souvent encore plus rythmée que le reste de l’année ( qui est sûrement pas mal non plus) et génère souvent des situations de stress et d’anxiété à plus forte raison ayant souvent comme conséquences, des soucis gastriques et œsophagiens. En plus des diverses méthodes et techniques de gestion du stress que vous trouverez sur mon blog ( j’aborde souvent le sujet, étant moi même concernée, il ne s’agit pas de tout faire, mais de puiser au sein de ces informations ce qui convient personnellement le mieux à chacun) je vous propose de vous tourner vers la gemmothérapie.

Qu’est-ce que la gemmotherapie?

La gemmothérapie fait partie de la phytothérapie, mais elle est basée exclusivement sur l’utilisation des bourgeons des plantes 🌱 qui sont alors macérées dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine. L’intérêt d’utiliser les bourgeons de plantes est qu’ils possèdent des propriétés thérapeutiques supérieures aux autres parties d’une plante.Le bourgeon contient en lui tous les éléments actifs de la plante que ce soit les oligoelements, les minéraux, les hormones, les vitamines,… De plus, les bourgeons ont l’avantage de regrouper les bienfaits thérapeutiques fournis à la fois par la fleur, par le fruit, par l’aubier ,… comme pour le tilleul par exemple qui associera à la fois des propriétés calmantes à des propriétés dépuratives, alors qu’en phytothérapie il faudrait consommer la fleur de tilleul plus l’aubier pour bénéficier des deux propriétés.

Focus sur le bourgeon de figuier

Le bourgeon de figuier ( Ficus carica) offre ainsi tous ce qu’un figuier peut nous offrir comme bienfaits. L’intérêt du bourgeon est qu’il va conserver tout ses composés intacts. Il contient des composés phénoliques, des flavonoïdes, des carotenoïdes ( lycopène, bêta-carotène, lutéine) ainsi que de nombreux oligoéléments, minéraux et vitamines. Il est très utile dans les affections gastriques et œsophagiennes comme je l’ai évoqué plus haut, notamment en cas d’acidité gastrique, d’aérophagie, de colite, de colon irritable,… même d’ulcère digestif. Il a également une action régulatrice sur le système nerveux, et permet ainsi de lutter contre stress, surmenage, angoisses,insomnies et anxiété. L’un emmenant l’autre, le macérât de bourgeons de figuier est d’une grande aide et remarquablement efficace. Pour augmenter son efficacité vous pouvez l’associer au macérât de bourgeons de cassis ou avec l’huile essentielle de camomille romaine ( article sur la camomille romaine ici)

Le macérât de bourgeons de figuier se consomme avec de l’eau idéalement une quinzaine de minutes avant les repas 2 fois par jours à raison de 5 à 15 gouttes, sur une durée de 3 semaines qui peut être renouvelée.

Ces compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation équilibrée et ne sont pas des médicaments. En cas de doutes, prenez conseils auprès de votre médecin. Enfin le macérât de bourgeons de figuier est déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 7ans. Attention en cas d’allergies au latex également et de prises d’anticoagulants qui nécessitent un avis médical.

Même si nous ne sommes pas dans la saison des bourgeons, la gemmothérapie nous rappelle qu’après l’hiver, le printemps et ses bourgeons arrivent pour nous apporter le meilleur de la nature. Si vous cherchez un bon macérât de figuier ( ou autres bourgeons) c’est pas ici: Florihana

« Les arbres dont les bourgeons sourient déjà, demain éclateront de rire. » Jules Renard

Sur cette belle citation, je vous souhaite un doux mardi.

Chloé

Le retour du rhume des foins

A la veille du mois de mars, après ce gros épisode de grippe en janvier et maintenant avec une météo particulièrement printanière pour un mois de février, on pourrait penser être sortis d’affaire au niveau des affections touchant notamment la sphère ORL.

Apparemment, le printemps arrive, le temps s’adoucit, beaucoup apprécient de pouvoir davantage prendre l’air ( même si c’est aussi faisable en hiver quelques soit la météo, cela nécessite peut-être plus de volonté, mais je tiens à rappeler l’importance de s’aérer SURTOUT en hiver et notamment si l’on souffre d’allergies liées aux pollens, cela sera plus confortable  que le printemps ou l’été).

Ce que l’on peut vite oublier dans ce beau tableau, c’est que dès février,  en attendant l’arrivée du printemps et donc du renouveau de la nature, ce sont aussi les grandes valses des pollens dans l’air ( éléments reproducteurs mâles des plantes) qui débutent et qui pour beaucoup de personnes sont synonymes d’allergies.

 

Qu’est-ce que le rhume des foins?

Le rhume des foins aussi appelé rhinite saisonnière est une allergie saisonnière aux pollens ( pollinose) qui peut se déclarer à tout âge et qui provoque entre autre simultanément un écoulement nasal, des éternuements répétitifs , des yeux gonflés, des maux de tête, de la fatigue,…

C’est lorsque que les pollens d’arbres, de plantes ou d’herbes sont en contact  avec les muqueuses nasales, bronchiques ou oculaires que l’allergie va se déclencher. En ce moment ce sont les pollens de cyprès qui ouvrent le bal, ce n’est donc que le début…

Le corps réagit en se protégeant et va alors délivrer des histamines qui conduiront à l’état inflammatoire, la réaction allergique donc.

D242DBA9-0243-4E23-B5FB-6219B0385E7E.jpg

 

 

La naturopathie à la rescousse 

Tout d’abord nous arrivons à la période de l’année la plus propice aux fameux nettoyages de printemps, et cela vaut également pour nous. En effet, il s’agit du fameux nettoyage des émonctoires et notamment le foie qui en étant désengorgé ( entre autre suite aux divers excès de l’hiver, raclettes, tartiflettes, et j’en passe) permettra de renforcer notre système immunitaire et donc mieux vivre cette période d’allergies saisonnières. Je vous remets l’article concernant le nettoyage des émonctoires ici.

Côté alimentation il vaut mieux diminuer les céréales, la friture, le sucre, les laitages et la viande rouge pour ne pas surcharger foie et intestin notamment. En revanche favorisez les endives, le radis noir, le fenouil, l’ail des ours, le pissenlit et biensur une alimentation non transformées biologique de saison.

Des techniques manuelles tel que la réflexologie plantaire peuvent être d’un grand soutient. En effet, certaines zones réflexes tel que les poumons, le foie, les glandes surrénales, et bien d’autres peuvent être stimulés par la réflexologie et améliorer grandement votre confort en cas d’allergies saisonnières. Pour en savoir plus, et/ou pour les personnes qui sont aux alentours d’Avignon je vous invite à consulter le site de Marie-Laure Ripert qui pratique cette technique ancestrale et l’explique très bien sur son site ici

La phytothérapie et la gemmothérapie seront également appropriées en cas d’allergies saisonnières.

En gémmotherapie, qui consiste à utiliser uniquement les bourgeons des plantes; on pensera aux bourgeons de cassis qui possèdent de multiples bienfaits et sera ici très intéressant concernant le terrain allergique.

En phytothérapie, le plantain est entre autre reconnu pour  apaiser les inflammations de la sphère ORL.  Vous pouvez retrouvez un complexe très efficace alliant le plantain en phytothérapie et les bourgeons de cassis en gémmothérapie, alliés à l’amla ( un fruit riche en vitamines C) ici et bénéficier de 20% de remise avec le code CHLOE20.

On pensera également à l’aromathérapie avec l’huile essentielle d’estragon( Artemisia dracunculus ) réputée pour ses vertus anti-allergiques. Une goutte sur un petit morceaux de sucre à laissez fondre dans la bouche, 2 fois par jour.

Pour les contres-indications de l’huile essentielle d’estragon : pas plus de 2 semaines consécutives, pas avant 6ans   par voies orales, pas chez la femme enceinte et allaitante et elle ne sera pas non plus conseillée si vous êtes sous anticoagulants.  

Comme toujours, les compléments alimentaires ( même en phytothérapie et en gemmothérapie) et les huiles essentielles sont toujours fournis avec des conseils d’utilisations ou une posologie à respecter ainsi que des contre-indications auxquels je vous invite à vous référer auprès des laboratoires qui les commercialisent.

En espérant que ces quelques conseils vous soient utiles et vous permettent de vivre de manières plus confortables ces époques d’allergies.

Belle soirée