Le séquoia géant

Je crois que c’est l’arbre qui me fascine le plus de part sa splendeur et sa hauteur. En ce 17 décembre des envies d’ailleurs m’animent et en faisant le tour de quelques unes de mes photos, je suis tombée sur celle-ci ( que vous voyez ci-dessous) et j’ai eu envie de parler de cet arbre majestueux qui est le séquoia. Évidemment si je décide d’en parler ici, c’est qu’outre sa beauté majestueuse il a en plus des vertus à nous offrir en gemmothérapie, c’est à dire que ce sont ses jeunes poussent qui vont particulièrement nous intéresser.

Ce conifère des plus majestueux est originaire de la Sierra Nevada à l’est de la Californie. Dans sa symbolique cet arbre représente la force, l’énergie, le triomphe, …autant de mots qui se font ressentir auprès de lui et qui font lien avec sa longévité ( environ 3500ans) et sa taille ( environ 80m).

D’après une légende Indienne il serait le premier arbre de la création, voilà qui peut ouvrir à pas mal de recherches et réflexions à son sujet… Quoi qu’il en soit il nous offre beaucoup grâce à ses bourgeons, et notamment pour les personnes mâtures.

En effet en gemmothérapie, les jeunes pousses de séquoias (Sequoiadendron giganteum) par leurs richesses en minéraux vont aider à fortifier les os 🦴 intéressant en cas d’ostéoporose, de rhumatismes,…Un autre champs d’actions des bourgeons de séquoias, est au niveau endocrinien notamment en cas de fatigue sexuelle chez l’homme, pour l’andropause, en cas de problèmes de la prostate. Le séquoia aide au confort urinaire, il est utile en cas de fibromes utérin. C’est un stimulant général.

En revanche son usage est déconseillé chez la femme enceinte et/ou allaitante, chez l’enfant de moins de 3ans.

Ces informations ne remplacent pas d’éventuels traitements et ne se substituent en aucun cas à la consultation d’un médecin.

Cet arbre de longévité nous offre par ses propriétés de sa force et de sa vigueur au crépuscule de nos vies. Quand à l’énergie qu’il s’en dégage quand on est à son pied, il est évident que quelque chose de puissant est en lui.

J’ai comme une envie de balades en forêt 🌳 aujourd’hui, pas vous?

Chloé

Élixir anti-stress

Je n’étais pas certaines de proposer un article en ce 14 décembre, ma journée d’hier ayant été assez chaotique. Mais bon finalement je trouve le courage et la force surtout d’écrire ici, lieu un peu salvateur pour moi il faut bien le dire. Je vous propose donc aujourd’hui de vous parler d’un mélange de plantes que j’expérimente depuis quelques temps déjà et dont chacune des plantes présentes un réel intérêt sur le stress. L’élixir que j’utilise est notamment à base de bourgeons de plantes , ce qu’on appelle donc la gemmothérapie dont j’avais déjà parler avec le figuier pour l’anxiété. Ce qui est intéressant ici c’est là synergie de plusieurs plantes ( dont le bourgeon de figuier bien sûr ici) associé à la racine de valériane, à la passiflore, aux feuilles de mélisse, aux jeunes pousses d’aubépine, aux bourgeons de tilleul et à l’ortie qui en font un élixir roi pour combattre le stress. Petit tour d’horizon de ces belles plantes dont certaines ont déjà été abordé ici, je profites donc de cette article pour y revenir, ce n’est jamais un luxe 🙂.

L’aubépine, dont j’avais déjà parlé ici aide à rétablir une tension normale, et à une action sédative. La passiflore à retrouver ici elle est remarquable pour aider à la détente du corps et propice à un sommeil de bonne qualité. Quand à la valériane elle aidera à calmer l’hyperactivité cérébrale ( surtout le soir quand on pense à tout ce qu’on doit faire demain etc,…). La mélisse a également une action sédative et facilite la digestion notamment en cas de troubles digestifs d’origines nerveuse ( comme colites, crampes d’estomac,…). Elle est aussi efficace contre les palpitations. Quand au tilleul qu’on ne présente plus je vous laisse retrouver mon article plus complet sur ce dernier ici avec en prime comment faire de la farine de tilleul 😉 et une recette avec. Enfin terminons avec l’ortie qui elle aussi va aider à diminuer l’anxiété, avoir une meilleure attention, réguler le sommeil,.. sa fiche est ici

Farine de tilleul

Ainsi je trouve cette association très complète et cela me permet de remettre en lumière ces plantes plutôt connues sur le devant de la scène, car n’oublions pas que même si la période de Noël est souvent stimulante elle est aussi bien souvent source de stress. Aussi je trouve intéressant de trouver des élixirs de plantes de qualités et bio qui permettent d’obtenir une synergie de qualité que l’on peut prendre avec soi partout. Néanmoins ce genre d’élixir est à éviter chez la femme enceinte ( il y a un peu d’alcool), pensez à demander l’avis d’un médecin ou pharmacien. Plus d’infos sur le site ici

Je vous souhaite une fin d’année relax et détendue pour profiter au mieux de la période.

À demain,

Chloé

Le Mélèze commun

Le mélèze commun ce majestueux conifère 🌲 de la famille des pinaceae a la particularité d’être caducifolié, c’est à dire de perdre ses aiguilles contrairement aux autres conifères d’Europe. Cette particularité en fait un arbre particulièrement fabuleux à contempler au fil des saisons, puisqu’il offre un paysage très différent tout au long de l’année. Ayant la chance de faire assez régulièrement des randonnées sous les mélèzes, j’admire ses variations saisonnières tout au long de l’année avec plaisir. Du vert vif printanier, aux tons dorés et cuivrés de l’automne en passant par le vert foncé rafraîchissant en été pour finalement se dénuder en hiver et ainsi accueillir la neige fraîche sur ses branches, il y a toujours une nouvelle parure à découvrir sur un mélèze. Ce bel arbre se plaît au soleil et dans un sol humide, c’est pourquoi les Alpes du sud sont un lieu où il se plaît beaucoup. Il est orné de petits cônes mâles qui pendent et de petits cônes femelles d’un joli rose qui brunissent une fois à maturité, relativement petits, qui eux sont droits sur les rameaux. On connaît le Mélèze commun sous divers noms, tel que: mélèze d’Europe, pin de Briançon, épinette rouge et même manne de Briançon ( ça en dit long sur les nombreuses vertus de cet arbre).

Le mélèze, Larix Decidua, en plus d’être magnifique à contempler, offre diverses utilisations possibles aux multiples propriétés. En effet comme nous allons le voir ici, il peut être utilisé en phytothérapie, aromathérapie bien sur mais aussi en gemmothérapie et en élixirs floraux.

Aromathérapie :

Grâce à l’huile essentielle extraite de ses aiguilles, le mélèze offre des propriétés expectorantes, anti-inflammatoires, diurétiques, emménagogues et vermifuges. Cette huile essentielle est donc utile en cas de bronchites, d’asthme,… également en cas de cystites, de douleurs musculaires et articulaires, de rhumatismes,..

Pour les douleurs musculaires, articulaires, les rhumatismes, les cystites ajoutez 2 gouttes à une huile végétale de massage. Pour les voies respiratoires utilisez cette huile essentielle en diffusion.

Cette huile essentielle aide également en cas de fatigue nerveuse, de manque de confiance en soi,… vous pouvez ajoutez une goutte à une huile végétale et masser le plexus solaire, l’intérieur des poignets où la voûte plantaire.

Sous forme d’hydrolat, il est à vaporiser sur le visage pour nettoyer la peau, vous bénéficierez de son action antiseptique. Il est utile en cas d’acné, eczéma, psoriasis et sent divinement bon.

On l’utilise par voie cutané et/ou en diffusion, à éviter chez les enfants de moins de 3 ans et chez la femme enceinte. Toujours demander l’avis d’un thérapeute en cas de doute. Toujours à diluer dans une huile végétale pour un usage cutané.

Hydrolat de mélèze

Phytothérapie:

En phytothérapie, on l’utilise principalement sous forme d’extrait de plantes fraîches ( EPF) qu’on obtient par la macération de la plante fraîche dans de l’eau faiblement minéralisée et de l’alcool afin de conserver au mieux les substances actives de la plante.

Cet EPF aide à renforcer l’immunité et à lutter contre la fatigue nerveuse, à raison de 15 gouttes 2 fois par jour avant les repas, sur 3 semaines. Attention, cet EPF ne convient pas aux enfants de moins de 6 ans et aux femmes enceintes. Également, soyez vigilant en cas d’allergie bien sûr. En cas de doutes , demandez toujours l’avis de votre médecin.

Gemmothérapie:

La cueillette des bourgeons s’est terminée début mars, ce sont ces derniers qui sont utilisés en gemmothérapie. On l’utilise alors principalement pour ses bienfaits aux niveaux du système artérielle ( hypertension) , veineux et lymphatique. Grâce à son effet tonique, il est utile aussi contre la fatigue. Comme avec l’extrait de plante fraîche, entre 15 et 20 gouttes avant les repas, deux fois par jour. Ne convient toujours pas aux enfants de moins de 6 ans et aux femmes enceintes.

Élixirs floraux:

Si vous connaissez un peu les fleurs de Bach 🌷, le nom anglais Larch vous parle probablement, il s’agit de l’élixir florale de mélèze qui porte le numéro 19. Les élixirs floraux ont pour but d’aider au niveau psychique et émotionnel, et ont le grand intérêt d’être dépourvu de contres d’indications ( il y en a avec et sans alcool). Larch est recommandé pour les personnes qui ont peur de l’échec, doutent, ont du mal se faire confiance et s’enferment peu à peu dans l’isolement,… Le mélèze est à la fois doux ( ses épines ne piquent pas elles sont d’une grande douceur) et robuste, il est très résistants et ce malgré son changement au fil des saisons, une belle métaphore de notre capacité à affronter diverses situations et apprendre à se faire confiance. D’un point de vue plus subtil et énergétique, le mélèze est aussi appelé l’arbre de lumière 💡 car il laisse passer la lumière du soleil ☀️ à travers son feuillage et symbolise l’immortalité…

Vous pouvez mettre 4 gouttes de fleurs de Bach sous la langue, 2 fois par jour ou 4 gouttes sous la langue pour gagner en confiance en vous. Pour les enfants et les femmes enceintes et allaitantes, choisissez les versions sans alcool bien sûr.

Enfin, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, en cuisine aussi on peut retrouver le mélèze, ici sous forme de vinaigre, mais aussi sous forme de gelée,… tout ces bons produits issues des Hautes-Alpes, que je vous conseille et que j’ai personnellement dégusté et grandement apprécié, de quoi profiter du bon goût du mélèze.

Toutes ces informations n’ont pas de valeurs médicinales et ne remplacent pas un mode de vie sain et équilibré.

Je vous souhaite un bon week-end, en forme, avec confiance et entouré de la beauté et des bienfaits de la nature.

Chloé,

14 décembre: Gemmothérapie et anxiété

La fin d’année est souvent encore plus rythmée que le reste de l’année ( qui est sûrement pas mal non plus) et génère souvent des situations de stress et d’anxiété à plus forte raison ayant souvent comme conséquences, des soucis gastriques et œsophagiens. En plus des diverses méthodes et techniques de gestion du stress que vous trouverez sur mon blog ( j’aborde souvent le sujet, étant moi même concernée, il ne s’agit pas de tout faire, mais de puiser au sein de ces informations ce qui convient personnellement le mieux à chacun) je vous propose de vous tourner vers la gemmothérapie.

Qu’est-ce que la gemmotherapie?

La gemmothérapie fait partie de la phytothérapie, mais elle est basée exclusivement sur l’utilisation des bourgeons des plantes 🌱 qui sont alors macérées dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine. L’intérêt d’utiliser les bourgeons de plantes est qu’ils possèdent des propriétés thérapeutiques supérieures aux autres parties d’une plante.Le bourgeon contient en lui tous les éléments actifs de la plante que ce soit les oligoelements, les minéraux, les hormones, les vitamines,… De plus, les bourgeons ont l’avantage de regrouper les bienfaits thérapeutiques fournis à la fois par la fleur, par le fruit, par l’aubier ,… comme pour le tilleul par exemple qui associera à la fois des propriétés calmantes à des propriétés dépuratives, alors qu’en phytothérapie il faudrait consommer la fleur de tilleul plus l’aubier pour bénéficier des deux propriétés.

Focus sur le bourgeon de figuier

Le bourgeon de figuier ( Ficus carica) offre ainsi tous ce qu’un figuier peut nous offrir comme bienfaits. L’intérêt du bourgeon est qu’il va conserver tout ses composés intacts. Il contient des composés phénoliques, des flavonoïdes, des carotenoïdes ( lycopène, bêta-carotène, lutéine) ainsi que de nombreux oligoéléments, minéraux et vitamines. Il est très utile dans les affections gastriques et œsophagiennes comme je l’ai évoqué plus haut, notamment en cas d’acidité gastrique, d’aérophagie, de colite, de colon irritable,… même d’ulcère digestif. Il a également une action régulatrice sur le système nerveux, et permet ainsi de lutter contre stress, surmenage, angoisses,insomnies et anxiété. L’un emmenant l’autre, le macérât de bourgeons de figuier est d’une grande aide et remarquablement efficace. Pour augmenter son efficacité vous pouvez l’associer au macérât de bourgeons de cassis ou avec l’huile essentielle de camomille romaine ( article sur la camomille romaine ici)

Le macérât de bourgeons de figuier se consomme avec de l’eau idéalement une quinzaine de minutes avant les repas 2 fois par jours à raison de 5 à 15 gouttes, sur une durée de 3 semaines qui peut être renouvelée.

Ces compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation équilibrée et ne sont pas des médicaments. En cas de doutes, prenez conseils auprès de votre médecin. Enfin le macérât de bourgeons de figuier est déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 7ans. Attention en cas d’allergies au latex également et de prises d’anticoagulants qui nécessitent un avis médical.

Même si nous ne sommes pas dans la saison des bourgeons, la gemmothérapie nous rappelle qu’après l’hiver, le printemps et ses bourgeons arrivent pour nous apporter le meilleur de la nature. Si vous cherchez un bon macérât de figuier ( ou autres bourgeons) c’est pas ici: Florihana

« Les arbres dont les bourgeons sourient déjà, demain éclateront de rire. » Jules Renard

Sur cette belle citation, je vous souhaite un doux mardi.

Chloé