Le café vert

Parce qu’il n’y a pas que le café torréfié et le thé comme boisson énergisante non sucrée, je tenais à parler du café, oui mais vert. Certains, le connaissent probablement pour aider à la perte de poids, certes, mais cela est bien réducteur quand aux nombreux bienfaits qu’offrent ce café non torréfié. IMG_1080.jpg

Comme vous pouvez le voir sur la photo, le café est à l’origine vert ( vert gris), et non marron comme on a l’habitude de le voir. C’est la torréfaction qui provoque ce changement de couleur, du fait de la haute température nécessaire dans ce processus, et qui a pour but d’exacerber les arômes du café. Evidemment, qui dit haute température, dit perte d’une partie des principes actifs, tel que la caféine. Ainsi le café vert est donc plus stimulant, et permet de brûler un peu plus de calories,  voilà pourquoi il aide à la perte de poids ( perte de poids modérée et dans le cadre d’une bonne hygiène de vie, ne nous emballons pas 😉 ). Grâce à cela, il est également plus efficace, que le café torréfié pour rester éveillé et mieux se concentrer. Donc on évitera vraiment le café vert en fin de journée, à plus forte raison! Il contient également des polyphénols ( acides chlorogéniques, caféiques, quiniques) dont on sait qu’ils sont antioxydants et donc protecteurs et aussi anti-inflammatoires.

 

Le café vert est également riche en cafestol et en kahweol,  deux substances qui lui confèrent des effets protecteurs pour le foie, notamment en prévention de la stéatose du foie, souvent connu sous le nom de foie gras, qui est liée à l’alimentation moderne trop riche en sucres. Ce n’est bien sûr absolument pas un médicament, mais en prévention sous forme de cure il vous aidera à détoxifier le foie

 

Comment le consommer?

Je ne vais pas vous mentir, le goût n’est pas terrible et très amer, ceci étant tous les goûts étant dans la nature, ça peut plaire à certains :).

En cure de 10 jours, vous pouvez faire macérer 10grammes de café vert dans 10cl d’eau de source froide ( attention à votre eau du robinet, sauf si vous êtes bien équipé pour la filtrer) pendant une nuit. Consommer la boisson le matin à jeun.

 

IMG_1079.jpg

Voilà une cure un peu moins agréable au goût que certaines, mais qui vous donnera du tonus et de la concentration pour la journée.

Belle soirée,

 

Chloé

21 décembre: Le Pissenlit

En ce dernier samedi avant Noël et en prévision des (petits) abus qui vont bien souvent avec, je trouvais judicieux de parler du commun pissenlit. Cette fleur si habituelle possède de grandes vertus et pourrait être bien utile notamment en période de fêtes. En outre, elle est le symbole de l’affrontement des défis de la vie, celle-ci s’adaptant très bien de partout, et est aussi associé au soleil, en raison de son jaune éclatant. Voilà un beau clin d’oeil en ce premier jour d’hiver.

 

Sa carte d’identité:

 

Le pissenlit, taraxacum officinale, appartient à la famille des astéracées. Il est aussi appelé dent-de-lion ( on retrouve cette connotation dans la traduction anglaise « dandelion »), salade-de-taupe, florin-d’or ou encore couronne-de-moine. Plutôt inspirant donc le pissenlit, sachant que son nom donnerait une indication sur sa vertu diurétique ( pisse au lit). Sa racine contient de l’inuline, du potassium et du fructose. Le pissenlit contient aussi des lactones sesquiterpéniques (d’où son amertume), des stérols, des flavonoïdes, et contient de la  provitamine A, de la vitamine C, de la vitamine B9, ainsi que du calcium et des protéines. En phytothérapie, on utilise principalement la racine, mais les fleurs et les feuilles sont également propres à la consommation.

IMG_1106.jpg

 

Ses actions: 

Le pissenlit est un dépuratif ( permet d’éliminer les toxines de l’organisme). Il est salidiurétique, c’est à dire qu’il permet d’augmenter l’élimination par l’urine du sodium et du potassium, très utile en cas de rétention d’eau ( son nom en dit long, et c’est un excellent moyen mémo-technique quand à sa vertu diurétique 😉 ) . Il a également des propriétés cholérétique, il augmente la sécrétion de la bile par le foie et favorise l’évacuation de la bile vers l’intestin. En décoction, il peut doubler la sécrétion biliaire! Il prévient les calculs biliaires.

Grâce à ses actions d’élimination, le pissenlit permet naturellement de donner meilleur teint, rappelons-le tout est lié.

Son utilisation:

La racine est la partie la plus efficace, mais les feuilles ont tout de même des effets similaires et sont donc les bienvenue en salade et peuvent aussi être cuites, comme l’épinard.

En décoction, mettez 20 grammes de racines de pissenlit pour un litre d’eau et faîtes bouillir 5 minutes. Laissez infuser 10 minutes. Idéalement avant le repas, mais après c’est bien aussi. 2 à 3  fois par jour.

Vous pouvez aussi utilisez le pissenlit en teinture mère ou en extrait de plante standardisée.

 

Voilà encore une « mauvaise herbe », comme l’ortie qui cache très bien son jeu. En plus d’offrir de jolis parterre de prairies, le pissenlit égaie nos assiettes avec ses fleurs et nous offre un nettoyage naturel simple et efficace.

 

Belle journée (ensoleillée je l’espère),

A demain,

 

Chloé

Repartir du bon pied

Pour ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, j’ai illustré mes voeux de début d’année avec une photo de course à pied dont la légende était précisément ce titre:  » Repartir du bon pied ».

En effet, suite aux fêtes et à leurs lots d’excès et pas seulement alimentaires,  la période des fêtes implique d’être beaucoup plus occupé par « l’extérieur » que par nous même. Généralement, c’est le moment où viennent s’ajouter aux abus de nourriture plus énergétique, plus grasse, plus sucrée, plus lourde, et d’alcool, une diminution de l’activité physique que ce soit par manque de temps ( la période étant beaucoup plus chargé en général tant au niveau du travail, mais aussi d’un point de vue organisationnel avec la famille par exemple), ou par manque de motivation dû notamment au froid et aussi aux excès ( on se sent plus lourd, on a moins d’énergie…c’est un cercle vicieux).

Voilà entre autre pourquoi, dans la lignée de l’article  sur les résolutions ( à retrouver ici)je vous propose aujourd’hui avec cet article d’instaurer un cercle vertueux au delà d’une simple detox comme on en entend souvent parler.

XOGDE6482.jpg

 

En pratique:

Je vais tout de même commencer par le début à savoir le foie qui est l’émonctoire le plus sollicité ( je vous invite à lire l’article sur les émonctoires ici si cela ne vous parle pas). Car c’est précisément lui qui a été mis a rude épreuve ces derniers temps ( ça peut même continuer avec les galettes qui perdurent sur janvier, et on le sait chaque mois a son lot de bonnes excuses, en février la chandeleur, en mars/avril les chocolats avec Pâques …).

Le foie fait partie du système digestif, c’est lui qui est chargé de stocker et de transformer les nutriments mais aussi de détoxifier le corps et de synthétiser la bile. En cela, il est l’organe clef d’une bonne santé puisque si le foie ne fonctionne pas correctement de nombreuses pathologies plus ou moins grave peuvent en découler.

Il est donc  fort probable qu’en ces périodes ce dernier soit engorgé et engendre divers troubles digestifs, ainsi que de la fatigue. Pour y remédier et retrouver forme et tonus, bien sur les conseils que je vous ai partagé dans l’article sur les émonctoires restent toujours valables et utiles, néanmoins la naturopathie étant très riche je vous partage ici d’autres astuces propre à la saison d’hiver, à mettre en place ponctuellement et d’autres qui peuvent être adapté après des excès ( ce qui ne doit en revanche pas les encourager 🙂 ).

AfterlightImage (5).jpg

Côté alimentation, le mois de janvier est bien plus riche qu’on peux le penser. En effet, la richesse du choix des légumes qu’il nous offre est tout à fait adapté à un nettoyage post fêtes, mais aussi très riche en micronutriments indispensables pour un hiver en forme. Je pense notamment au radis sous toutes ses formes et notamment : le radis noir pour  drainer le foie et augmenter la sécrétion biliaire ( élimination des toxines), contre la constipation et les ballonnements grâce à sa teneur en fibres, il apporte également de la vitamine B9 ( fonctionnement du système immunitaire) qui aide à réduire la fatigue, le radis red meat ( celui sur la photo, très joli et coloré en prime ) qui favorise une bonne digestion et a également une action biliaire,  il est aussi riche en vitamine C et en fibres.

 

C’est aussi la saison de la mâche qui est très peu caloriques mais  riche en vitamines, notamment B9 et C, elle est légèrement laxative grâce aux fibres qu’elle contient. Biensur, c’est un légume vert, elle contient donc de la chlorophylle qui permet de détoxifier le corps.

 

La betterave quel que soit sa couleur  , ici c’est la jaune en photo, apporte vitamines et minéraux notamment magnesium et potassium ce dernier aidant à abaisser la tension artérielle. Elle est également riche en fibres et nettoyante du foie.

 

Voilà donc une belle assiette de saison idéale pour nettoyer en douceur et garder du tonus.

Je vous propose également une recette de jus de légumes pour drainer, et que vous pouvez boire en remplacement d’un repas une fois par semaine pour reposer le système digestif.

Pour un verre de 20ml, il vous faudra une betterave rouge cru, quelque feuilles d’épinards, 1cm de racine de curcuma, 1cm de racine de gingembre, 1 branche de céleri, 2 carottes.

 

Côté complément alimentaire:

C’est biensûr le moment de faire une petite cure drainante, mais attention, si vous êtes déjà très fatigué, on commencera plutôt par réajuster son alimentation, refaire sa flore intestinale, se reposer,… c’est peut-etre aussi le moment de faire un bilan de santé auprès de votre médecin.

Sinon vous pouvez opter en phytothérapie, pour une cure d’artichaut, de radis noir, de bardane ou de romarin.

Il existe des cures à faire sur 10 jours qui regroupent plusieurs plantes, comme la solution buvable Draitox Bio ( à retrouver ici, 20% avec le code CHLOE20) qui contient du Romarin ( drainage hépato-billiaire), du pissenlit, du carvi et du gingembre ( digestion), de la coriandre ( élimination des toxines), de la bardane ( peau nette), de l’artichaut, du radis noir,et du cassis.

Côté exercice:

Il fait froid, et c’est justement un gros avantage pour éliminer plus facilement. Une marche rapide de 30min en plein vent ( les personnes aux alentours d’Avignon me comprendront ;)), sollicitera d’avantage d’énergie ( dépense de calories plus élevé), vous renforcerez votre système immunitaire et serez moins sujets aux maux de l’hiver, renforcerez votre coeur, profiterez de prendre un peu de vitamine D au passage, éviterez la déprime hivernale, serez fière de vous et apprécierez de rentrer au chaud chez vous. En hiver, les exercices plus doux sont recommandés, n’hésitez pas à faire des séances de respirations avec les pranayamas pour ceux qui connaissent qui permettent de nettoyer aussi.

 

Nous sommes donc avec les conditions météorologiques idéales pour repartir du bon pied sur cette nouvelle année. La nature nous offre toujours ce qu’il faut au bon moment, c’est simplement à nous de changer notre angle de vue.

Prenez soin de vous,

 

Petite cure d’automne

Chaque saison possède ses spécificités et est propice à une forme de renouveau sur tous les plans. Le passage à l’équinoxe d’automne qui aura lieu ce dimanche 23 septembre, invite à ralentir la cadence, se recentrer sur soi-même et préparer doucement mais surement  le corps à affronter l’hiver qui arrivera d’ici 3mois.

L’automne dernier j’avais fais un article sur la cure de sève de bouleau, qui bien qu’elle soit surtout préconisée avant le printemps ( période où la récolte se fait et permet donc d’avoir de la sève fraiche) peut aussi se faire à l’entrée de l’automne ( vous pouvez retrouver le lien de l’article ici). 

Aujourd’hui je vous propose de faire une cure très douce, facile à suivre et peu couteuse. Il s’agit de la cure d’Aubier de Tilleul.

IMG_9201.JPG

 

L’aubier de tilleul

Tout le monde connait au moins de nom le tilleul, qui est une des infusions ( avec la verveine) les plus couramment utilisées. Ici, il sera question d’une utilisation  différente et surtout concernera une autre partie de l’arbre de tilleul.

Dans l’arbre de tilleul on peut consommer les fleurs pour leurs propriétés sédatives ( la fameuse infusion pour se détendre le soir) mais aussi l’aubier.

L’aubier correspond à la deuxième écorce du tilleul, il se trouve en dessous de l’écorce et est plus tendre que celle-ci.

A la différence des fleurs ( qui restent très intéressantes aussi), l’aubier sera utilisé pour ses propriétés drainantes.

En naturopathie, vous le savez probablement si vous suivez mes articles ou d’autres naturopathes, il est important de nettoyer ses émonctoires ( article à retrouver ici), afin d’avoir une bonne énergie vitale. Les deux saisons idéales pour réaliser ces nettoyages sont le printemps et l’automne, d’où l’arrivée de cet article aujourd’hui!

Un des gros avantages de l’aubier de tilleul est qu’il va drainer en douceur notamment le foie et les reins grâce a ses actions dépuratives ( meilleur métabolisme des dechets) et diurétiques (augmentation de la sécrétion urinaire, permettant notamment d’éliminer l’acide urique), sans pour autant causer d’effets secondaires, comme ça peut être le cas avec l’artichaut par exemple.  Un autre avantage de l’aubier de tilleul est qu’il est antispasmodique et permet un confort digestif.

 

L’aubier de tilleul étant doux, il peut aussi être utilisé dans d’autres périodes pour lutter contre les excès alimentaires, la goutte, les coliques néphrétiques. 

IMG_0502.jpg

Comment le consommer?

Il peut se consommer en ampoules que vous retrouverez en magasin bio, ou bien en copeaux pour en faire des décoctions, ce que je préfère conseiller car permet de s’hydrater.

Recette pour faire la décoction d’aubier de tilleul: Faites bouillir environ 40grammes d’aubier de tilleul dans un litre d’eau pendant 20min. Vous pouvez la boire chaude ou froide, à boire au long de la journée sur 10 jours pour une cure que vous pourrez renouveler si besoin est.

 

Les copeaux se trouvent très facilement en magasins bio ou herboristeries.

 

Ceci est une première étape, si vous souhaitez un accompagnement personnalisé et complet afin de passer un hiver en forme et en évitant les tracas saisonniers, vous pouvez prendre rendez-vous ici.

 

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bel automne et de prendre soin de vous.

Chloé