Le brossage à sec

Suite à mon dernier article sur le nettoyage des émonctoires ici, j’ai évoqué une technique très utile concernant le nettoyage de la peau: le brossage à sec. Je vous encourage à lire l’article sur les émonctoires avant de lire celui-ci, afin de mieux comprendre le mécanisme de chacun de ces « grands nettoyeurs naturels » et plus particulèrement celui de la peau dont il sera question dans cet article.

Qu’est-ce que le brossage à sec? Comment le pratiquer? Quels sont ses vertus sur notre corps et notre santé? Toutes les réponses à ces questions sont ci-dessous!

IMG_8169.jpg

La peau évacue les déchets de deux manières. Les déchets cristaloïdaux sont évacués par la sueur ( glandes sudoripares) et les déchets colloïdaux sont éliminés par le sebum ( glande sébacées). Aussi il est important que cet émonctoire soit « disponible » afin de fonctionner correctement. Des cellules mortes peuvent rendre l’évacuation des déchets difficile et donner lieu à des problèmes de peau tel que psoriasis, acné, eczéma,…) mais aussi favoriser stockage de graisse sous forme de cellulite. En étant obstrué, et donc pas opérationnel, cet émonctoire va d’autant plus solliciter et encrasser les autres émonctoires qui seront en surcharge de toxines.

Aussi le brossage à sec est une technique qui va grandement contribuer au nettoyage de l’émonctoire de la peau. Cette technique va:

  • éliminer les peaux mortes
  • faciliter le renouvellement cellulaire
  • rendre la peau douce et éclatante
  • tonifier et vivifier
  • diminuer significativement la cellulite
  • stimuler la circulation sanguine
  • stimuler le système lymphatique ( pour drainer et évacuer les toxines)
  • renforcer le système immunitaire

C’est une routine simple et efficace à mettre en place qui à l’avantage d’être peu couteuse, rapide (5 minutes suffisent) et de prouver son efficacité plutôt rapidement ( dès le 1er mois).

Comment et quand se brosser?

Idéalement il faut se brosser le matin et le soir , mais déjà si vous mettez en pratique cette technique le matin ou le soir, ce sera bénéfique.

Le matin va être énergisant, juste avant la douche et le soir paradoxalement procurera un moment de détente avant une douche chaude.

La technique: il en existe plusieurs mais une chose ne change pas il faut toujours partir du bas vers le haut, donc des pieds vers le coeur. Attention à ne pas pratiquer le brossage à sec sur des plaies, varices, ou une peau irritée.

De bas en haut, vous pouvez passer la brosse en mouvements circulaires ou de manière verticale ( à votre convenance, personnellement je pratique le brossage simplement à la verticale au niveau des jambes et des bras). On brossera les jambes de bas en haut , le ventre de manière circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre, les bras toujours de bas en haut, le dos de manière circulaire. Ci-dessous un petit dessin explicatif qui était fournit avec ma brosse.

IMG_8178.jpg

Il est normal d’avoir un léger échauffement de la peau lors du brossage, sans pour autant que cela vous mette en souffrance. En outre, on évitera de brosser les seins.

Après votre brossage une bonne douche suivi d’un massage du corps avec une huile végétale pour hydrater, parferont ce moment de bien-être et sublimeront la peau.

Concernant le choix de la brosse, il vaut mieux la prendre en poils naturels et en bois. La mienne vient de la marque Anaé  et est un mélange de crin de cheval et de fibres d’agave pour les poils et est en bois de hêtre. Il y a une lanière en tissus pour faciliter la prise en main ( il s’agit de la brosse sur la photo du haut). Vous pouvez la trouver sur internet ou en magasins bio. Il en existe beaucoup, mais favorisez la qualité du poil , même s’il parait un peu dru au départ, il s’assouplira à force de massages et vous pourrait garder une brosse en bon état pendant plus longtemps. Pour compléter votre geste de beauté, il existe aussi des brosses plus petites et plus douces  spécialement conçues pour le visage, elles seront utiles notamment en cas d’acné.

Pour avoir une peau rayonnante et qui joue pleinement son rôle d’émonctoire ( ce qui permet de ne pas surcharger les autres), il est donc important d’avoir une activité physique régulière, de boire suffisamment et de se brosser chaque jour. Les résultats seront rapidement visibles et cette routine est facile à mettre en place au quotidien ( si si je vous assure).

Bon brossage 😉

Winter is coming

En naturopathie, on retrouve souvent la notion de cure detox. Il en existe beaucoup comme la cure de raisin par exemple que j’ai présenté ici. Je vais vous parler de l’une d’entre elle que je suis moi-même en ce moment. Il s’agit de la cure de sève de bouleau. 

Cette cure est souvent conseillée au printemps du fait de la récolte de la sève qui se fait à cette période, ( et qui permet d’avoir un jus frais, ce qui est effectivement mieux pour bénéficier de tous les bienfaits de la sève) mais elle est également interessante pour purifier et renforcer l’organisme avant l’hiver.

IMG_5168.jpg

 

Qu’est-ce que la sève de bouleau?

 

Issu d’un arbre, le bouleau blanc, la sève de celui-ci est récoltée au printemps avant que les bourgeons s’ouvrent. Cette sève est très intéressante pour nous, en tant qu’être humain, car elle est riche en silicium organique notamment, ainsi qu’en vitamine C,  phosphore, potassium, calcium, magnesium, zinc et selenium.

 

Les vertus de la sève de bouleau

 

Elle va permettre de drainer et purifier l’organisme, étant diurétique et dépurative. Mais elle sera aussi remineralisante et donc interessante pour nous préserver des maux de l’hiver.  On pourra également l’utiliser en complément d’un traitement, pour lutter contre la goutte, l’arthrose, les rhumatismes ou le rhume.

La sève de bouleau fraiche qui contient du silicium organique va également être utile pour prévenir l’ostéoporose et agir sur les douleurs articulaires. Grâce à la vitamine C et le magnesium elle aura une action tonifiante, antioxydante et limitera la fatigue.

Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, elle aide aussi dans les cures amaigrissantes grâce à son action drainante notamment.

Enfin, cette boisson aura une action purifiante sur la peau ( si des boutons sortent en début de cure, rien d’inquiétant, il s’agit du processus de detoxification) en redonnant de l’éclat au teint.

 

AfterlightImage (7).jpg

 

 

Comment la consommer?

Sur une durée de 3 semaines, en automne et/ou au printemps, on peut consommer la sève de bouleau à raison d’un demi-verre à jeun pour plus d’efficacité, ou la consommer tout au long de la journée diluée dans une bouteille d’eau.

Vous pouvez en trouver en magasin bio, je vous mets le lien d’un producteur fiable de sève de bouleau:

Gayral Reynier

 

Il est aussi possible d’envisager une cure detox après les fêtes de fin d’année 😉

 

Je vous souhaite un bel hiver en forme.

 

Chloé