2 décembre: Tea Time

Quoi de plus cocooning que de prendre un bon thé 🍵 chaud dans une jolie tasse seul ou en bonne compagnie avec un temps automnale, voire hivernale à l’extérieur. C’est toujours un moment ultra réconfortant et source de bonheur. Mais qu’en est-il de ses effets sur notre organisme? Quel thé vaut-il mieux consommer? Sur quels points faut-il être vigilant lorsqu’on choisi son thé?

Doux moment en perspective

Commençons par le début, en présentant les 5 grande catégories des thés ( d’autres classement existent, avec les parfumées, les roiboos, etc,..) . Il y a les thés blancs dont la confection se limite au flétrissage et séchage des feuilles fraîches. On l’appelle thé blanc car ses feuilles tirent sur le blanc argenté avec un petit duvet. Il vient de Chine. Ensuite il y a le fameux thé vert 🍵 qui n’est pas oxydé et qui est soit séché à sec ( méthode chinoise) soit à la vapeur ( méthode japonaise, c’est le cas du thé Sencha). Poursuivons avec le thé noir, probablement le plus connu qui lui en revanche est oxydé. Moins commun, le thé jaune est très rare , il est fabriqué à partir de bourgeons légèrement fermentés par un processus qui offrira alors un goût plus doux. Et enfin, il y a le thé bleu, le fameux Oolong qui est peu oxydé ( surtout s’il vient de Chine) il se situe entre le thé noir et le thé vert. Les thés bleus ont ainsi la douceur du thé vert et l’arôme du thé noir, un bel équilibre.

Voilà pour les petites présentations, bien que je ne sois pas une spécialiste du thé , il est toujours intéressant d’avoir quelques repères sur ce que l’on consomme.

Thé vert perles de Jasmin

Il existe diverses légendes autour du thé 🍵, chacun ( comme sur beaucoup de sujet) s’approprie cette découverte, néanmoins on s’accorde à dire que ce serait la boisson la plus ancienne du monde, environ 5000ans! Quoi qu’il en soit, nous concernant, en France, ce serait Louis XIV qui l’utilisait grâce à ses médecins pour mieux digérer… mais diverses controverses ont existé même chez nous, comme quoi ce n’est pas que sur internet au 21ème siècle que l’on trouve tout et son contraire 😉.

Mais est-il bon pour la santé? Le thé vert a des propriétés anti oxydantes . Non oxydé, il conserve la plupart des catéchines, un antioxydant remarquable qui est réputé pour protéger de certaines pathologies chroniques (diabète, ostéoporose). Associé à des plantes comme la menthe🌿, le jasmin 🌸le citron 🍋 ,…) les effets du thé vert sont maximisés, notamment au niveau de la digestion, et du soulagement de douleurs comme les maux de têtes. Mais attention on ne consomme pas de thé lors du repas, toujours à distance de ceux-ci, car le thé empêche la bonne absorption des micronutriments ( le fer notamment, attention en cas d’anémie à ne pas trop en consommer et toujours à distance des repas). Le thé noir lui aide notamment à réguler la glycémie, il fluidifie le sang, il limite le cholestérol et aiderait à la perte de poids en ce sens. Le thé bleu aura ainsi l’équilibre des thés verts et thés noirs. Le thé jaune, aura des bienfaits similaires au thé vert 🍵 mais avec moins de tanins, donc encore plus doux.Quand au thé blanc il a des propriétés anti stress et antioxydantes et a le grand avantage de pouvoir se consommer même le soir pour se détendre car il contient peu de théine . Le thé est en général diurétique, alcalin et stimulant. Ses feuilles apportent certaines vitamines, mais aussi calcium, potassium, manganèse entre autre mais aussi attention ⚠️ du fluor ( voir mon article sur le sujet ici). Il est stimulant grâce aux tanins et à la théine qu’il contient mais ce n’est pas pas un excitant, d’ailleurs il aide en ce sens à se concentrer, quoi de mieux qu’une bonne tasse de thé quand on travaille devant un écran ( j’en bois souvent en écrivant mes articles 😉). Donc en résumer, ce n’est pas un produit miracle mais même si on entend beaucoup de choses autour du thé, mon conseil est de le consommer en dehors des repas, en raison de l’apport de fluor pas plus de 3 tasses par jour, alternez en favorisant plutôt le thé vert, blanc et bleu. Soyez attentif à la provenance de votre thé 🍵 il doit être biologique, car les feuilles de thé sont sensibles à ce qu’il y a dans l’air, privilégiez le thé en vrac plus qualitatif, renseignez-vous sur le mode de production, respectez les températures et temps d’infusion indiqués pour chaque thé 🍵. Il est important de toujours être attentif à ce que l’on consomme et je dirai que pour le thé qui vient souvent de loin, c’est encore plus important, car les normes diffèrent. Je ne dis pas qu’on peut tout contrôler mais les thés en sachets à deux euros en grandes surfaces, on oublie clairement. Le thé est un produit noble, impériale si je puis dire. Si vous aimez le thé 🍵 et souhaitez en apprendre plus sur le sujet ( si vaste et passionnant) je vous invite à aller sur le site de J’adore le thé (ici ) et découvrir des thés remarquables, rares et qualitatifs avec une équipe à l’écoute. En prime si vous voulez vous faire plaisir pour savourer un bon thé au coin du feu 🔥 cet hiver ou pour offrir un thé de qualité à Noël 🎁 🎄 vous bénéficiez de -15% sur tout leur site jusqu’au 31/12/21 avec ce code promotionnel: CLOLENAEJLT

Site ici: J’adore le thé

Je suis loin d’avoir tout dit autour du thé 🍵 mais ce que je sais c’est que je vais pas mal en boire pendant ce calendrier de l’avent 😊. Douce soirée ✨

Rendez-vous demain…

Chloé

Le chanvre

Il y en a un qui a longtemps été oublié et aussi peut-être ( et surtout même) mal vue à tort car mal connu. En effet, le chanvre, cette plante annuelle de la famille des cannabacées ( Cannabis Sativa L. ) refait surface pour notre plus grand bien. Je tiens d’ailleurs immédiatement à clarifier le fait que le chanvre cultivé n’a aucun effet psychoactif, puisque le taux de THC (qui est l’élément psychotrope de cette plante) qu’il contient est inférieur à 0,2%, bien trop peu pour un quelconque effet. Donc n’y voyait surtout aucune incitation à quoi que ce soit d’illégal!

Aujourd’hui je vous propose donc d’en découvrir beaucoup plus sur cette étonnante et bienfaisante plante mais pas seulement d’un point de vue alimentaire. En effet, le chanvre, dont la production a longtemps été taxé, est remarquable pour la fabrication de textile, de papier, … et est même utilisé dans le bâtiment. Bref c’est une ressource exeptionnelle dont on va regarder de plus prêt les bienfaits afin de lui redonner toutes ses lettres de noblesses.

Tout est utile dans le chanvre. A savoir que les graines, très digestes et riches en fibres, sont utilisées dans l’alimentation, celles-ci étant notamment très riches en acides gras insaturés, avec un bon équilibre entre oméga 3 et oméga 6, ainsi qu’en protéines avec tous les acides aminés dont les 9 acides aminés essentiels ( que notre organisme ne produit pas), un super aliment pour les vegan donc, d’autant qu’il est dépourvu de gluten en prime.

Pour le consommer simplement, vous trouverez facilement des graines de chanvres appelées chènevis en magasin biologique, et vous pourrez l’utiliser comme des graines de tournesol, de pépins de courges,… à mettre en finition dans vos salades, plats de légumes,…Je vous recommande aussi l’huile de chanvre, qui est extraite des graines également,et qui grâce à cet équilibre oméga 3 et oméga 6 assaisonnera efficacement vos salades et pourra même être utilisée pour créer de délicieuses sauces maison ( sans cuisson, cette huile ne se fait pas chauffer) pour changer de vos huiles habituelles. Elle peut être associée à d’autres huiles, sachant que si je devais décrire le goût de celle-ci, je dirais qu’elle a une saveur assez herbacée. Enfin, en cosmétique cette huile a des propriétés nourrissantes, apaisantes et anti-rides.

Mais comme je vous le disais plus haut le chanvre est également très utilisé dans le textile. C’est très intéressant car au-delà de la robustesse de ce matériau comme nous allons le voir, c’est également une culture qui ne nuit pas à l’environnement, bien au contraire. Je m’associe ici avec la marque éthique Bhangara pour vous en parler plus en détails.

Le chanvre est utilisé pour dépolluer les sols qui sont chargés de polluants comme les métaux lourds entre autres grâce à une technique que l’on appelle phytomédiation. Il s’agit d’utiliser des végétaux comme le chanvre qui ont la capacité d’éliminer et même dégrader certains polluants naturellement. Le chanvre étant une plante très résistante elle peut pousser facilement n’importe où et a cette capacité d’absorption des métaux, ainsi les sols sont beaucoup plus sains.Pour aller plus loin sur ce sujet, je vous invite à vous rendre ici.

En outre le chanvre est un matériau ultra robuste, dont la fibre est naturellement antimicrobienne et antifongique, autant vous dire que son utilisation dans le textile est une aubaine pour la durabilité.Ce qui n’empêche en rien sa biodégradabilité et sa facilité à être recyclé plusieurs fois. Une plante assurément écologique et économique.

Aussi lorsque Laura de chez Bhangara, qui signifie « tissu de chanvre » en Népalais, m’a contacté pour me présenter leur concept, et après de longs et sympathiques échanges de mails, je me suis laissée tenter sans aucun regrets par un de leur petit sac à dos en chanvre ( modèle Sunsari Sable à retrouver ici) qui m’accompagne très souvent désormais.

L’engagement de Bhangra est d’être totalement transparent sur la confection de leurs sacs et accessoires en chanvre, en respectant la tradition népalaise, malheureusement en déclin.Mais en travaillant main dans la main avec deux ateliers népalais, Bhangara participe à préserver leur savoir-faire et leur mode de vie. La marque travaille d’une part avec un collectif de femmes au Népal qui accueille et forme des jeunes femmes qui en ont besoin, et dont Bhangara nous donne toutes les conditions de travail en détails, et d’autres part avec un petit atelier familial qui a besoin de retrouver sa prospérité d’antan. Pour en savoir plus sur ces artisans et leurs conditions de travail,je vous laisse voir cela plus en profondeurs ici.

Autre point que je souhaite souligner quand à l’éthique de la marque, c’est que l’artisanat peut présenter parfois des petits défauts, et pour éviter tout gaspillage et perte, Bhangara propose #adopteunsac , qui vous donnera l’occasion de découvrir à tarifs réduits quelques produits avec de petits défauts mais qui prouve l’authenticité humaine derrière cela, vous les trouverez ici.

Aussi, je suis d’autant plus ravie, d’inclure cette visibilité sur l’article concernant le chanvre, car je trouve que cela permet de pleinement redorer son blason et s’éloigner au maximum de la mauvaise presse qu’il a pu avoir.

Enfin, en tant qu’amoureuse de la marche, je suis ravie d’utiliser ce sac à dos pour de petites randonnées improvisées dont j’apprécie grandement la qualité et l’histoire derrière. Ce dernier me suffit amplement, il est léger, solide, passe partout et je le trouve bien sûr très joli. Je vous mets quelques images, non pas dans les montagnes de l’Himalaya mais dans les Hautes Alpes.

Si tout cela vous parle, que vous souhaiter découvrir le chanvre, consommer éthique et aider une petite entreprise et ces deux ateliers, Laura vous offre 10% de remise sur tout le site Bhangara grâce au code promotionnel CHLOE10.

Le site: www.bhangara-store.com

En attendant de retourner crapahuter dans les montagnes, je vous souhaite un excellent week-end et vous dit à très vite.

Chloé

La cystite

En plein coeur de l’été et des vacances pour beaucoup, il est l’heure de lâcher prise et de ne plus être sous contrôle, en profitant du soleil, de ses amis, de sa familles, de la nature, …

En général, on est plutôt en forme et tout va bien, mais un ennemi nous guette, surtout nous les femmes, la fameuse cystite qui est bien plus fréquente en cette période.

Cette infection urinaire peut avoir diverses causes, en général elle est liée à la bacterie Escherichia Coli qui remonte dans la vessie, mais dans le doute il est bon de consulter un médecin pour poser le diagnostic et s’assurer que ce ne soit pas plus grave.

La cystite se caractérise par une envie fréquente d’uriner, des brulures en urinant, de faibles urines dans lesquelles il peut y avoir des traces de sang, une pesanteur dans le bas ventre,… en revanche elle ne provoque pas de fièvre.

Pourquoi a-t-on des cystites?

Plusieurs causes ( non exhaustives) existent chez les femmes, notamment pour des raisons anatomiques ( urètre plus court que chez l’homme) . On notera donc  diverses causes liées à l’apparition d’une cystite, tel que: l’augmentation des rapports sexuels, des vêtements trop serrés, des tissus synthétiques irritants, la prise d’antibiotiques déclenchant une résistance aux bactéries, le diabète, il peut aussi s’agir d’une chute d’œstrogène ( après la ménopause), bref tout un tas de causes peuvent exister, certaines personnes seront plus sujettes à ces infections urinaires, notamment celles qui ont déjà été sondé.

IMG_E7965.jpg

Comment s’en prémunir?

Il est important de bien s’hydrater, avec de l’eau je précise, car l’alcool n’hydrate pas et qui plus est, il empire la situation. Il faut notamment éviter le vin blanc et le champagne mais aussi le café, le thé, les aliments acides ( voir mon article sur l’équilibre acido-basique:  L’équilibre acido-basique) , uriner après chaque rapport sexuel, favoriser les sous-vêtements 100% coton biologique, préférer des vêtements amples, éviter les modes protections hygiéniques invasifs tel que les tampons, aller aux toilettes aussi souvent que nécessaire, s’essuyer d’avant en arrière, boire des jus de légumes verts.

Les plantes à la rescousse

Toujours présentent diverses plantes vont permettre d’une part de prévenir l’apparition de la cystite mais aussi de la calmer.

La bruyère et la busserole sont considérées comme des antiseptiques naturels des voies urinaires et sont de ce fait d’une grande aide en cas de cystite.

Recette: Pendant 10jours, en infusion: busserole, bruyère et échinacée à raison de 3 c à c de se mélange, à boire plusieurs fois par jour.

Le cramberry ou canneberge qu’on ne présente plus permet de limiter la prolifération des bactéries pathogènes  tel que E.coli  et de réduire les éventuelles récidives et ce grâce à la proanthocyanidine que celui-ci contient. A boire en jus non sucré et de qualité biologique.

Vous pouvez retrouver la synergie de la bruyère et du cramberry associé à l’hibiscus ( drainant) et au zinc ( équilibre acido-basique) dans un complexe très efficace à faire en cure sur 15 jours chez Natural Nutrition, sous le nom Cyst-élim ( bénéficiez de 20 % de remise en entrant le code CHLOE20).

Les probiotiques

L’intestin est colonisé par des bactéries nécessaires à son équilibre. Comme précisé plus haut, les voies urinaires étant proches, les bactéries se propagent rapidement à celui-ci. Or certaines souches permettent de maintenir un pH optimal et de lutter contre les bactéries pathogènes, c’est le cas de Lactobacillus rhamnosus et Lactobacillus acidophilus, toutes 2 présentes dans le complexe Purbiotik  à faire en cure de 30 jours ( 20% de remise avec le code CHLOE20).

IMG_E8573.jpg

 

Le sujet est vaste et mérite d’être abordé de façon individuelle comme toujours, néanmoins vous avez ici pas mal de pistes naturelles pour soulager ce désagrément. J’insiste néanmoins sur le fait qu’il faille vraiment faire un diagnostic auprès d’un médecin, afin d’écarter tout autre pathologie plus grave.

Je vous souhaite un beau mois d’août, en forme, serein et heureux.

 

Prenez soin de vous,

 

Chloé,

Booster ses défenses immunitaires

Ce mois de janvier qui semble ne plus finir, avec son lot de bonnes surprises ( je ne parle pas des impôts ;)) notamment la belle épidémie de grippe qui se propage un peu partout en ce moment. Où en êtes-vous, vous y avez échappé pour le moment? Vous en sortez juste? Vos enfants l’ont attrapé?…

Si vous y avait échappé, voici ici quelques conseils qui pourront vous aider à passer au travers en principe ( enfin attention tout de même à la contagion si des personnes autour de vous sont infectés). Sinon, n’hésitez surtout pas à aller consulter votre médecin. Il y aura aussi dans cet article des astuces pour prendre soin de soi au naturel en parallèle, vous pouvez donc rester par ici :).

 

Rappel:

La grippe est un virus qui a pour principaux symptômes: une toux sèche, des courbatures, une grande fatigue, des maux de tête et de la fièvre ( liste non exhaustive, sachant qu’il peut aussi y avoir des symptômes digestifs) . Elle est contagieuse et c’est lorsqu’une personne infectée par le virus éternue, tousse ( ou postillone même), que le virus se propage par le biais de la salive. Mais aussi par le contact d’une main non lavée après avoir éternué par exemple, où un objet contaminé… Il est donc difficile de s’en prémunir lorsqu’une personne proche l’a attrapé.

Néanmoins, certaines personnes sont plus exposées à celle-ci que d’autres. C’est le cas des bébés et des enfants, des personnes âgées, des femmes enceintes, des personnes dont le métier nécessite un contact direct avec des personnes malades et des personnes ayant un système immunitaire affaibli.

Quoi qu’il en soit, il y a toujours des solutions naturelles qui existent 🙂

 

 

En voici quelques unes:

  • Côté alimentation, malgré le manque d’appétit qui peut survenir, on veillera à manger des aliments riches en nutriments ( fruits et légumes de saisons, notamment ceux riches en vitamine C, poissons gras, shiitake, …) et éviter laitages, fritures et sucreries qui n’aident pas les défenses immunitaires.

 

  • Des infusions d’échinacée contre les infections respiratoires.

 

  • En préventif une cure d’extrait de pépins de pamplemousse qui est un puissant anti-microbien reconnu et qui permet de soutenir le système immunitaire.

Une cure en hiver est bien sur recommandée. Vous pouvez trouvez l’extrait de pépins de pamplemousse renforcé avec d’autres actifs comme celui de chez Natural Nutrition, qui contient également de la propolis ( protectrice), de l’acérola ( vitamine C naturelle) et du sureau noir (adoucit les gorges irritées).

Vous pouvez le retrouver ici 

 

 

98383A93-581B-4918-B405-0046E6D63B37.jpg

 

  • Côté aromathérapie, c’est bien sur la  célèbre huile essentielle de Ravintsara qui est toujours recommandée, d’autant qu’elle conviendra au plus grand nombre y compris les enfants. En diffusion avec l’huile essentielle de niaouli et d’eucalyptus radié pour assainir la pièce.

Mais aussi en inhalation en cas de sinusite, nez qui coule. En massage 3 goutes sur le plexus solaire ( diluer dans de l’huile végétale de noyau d’abricot par exemple) ainsi que sous la voute plantaire.

Comme toujours avec les huiles essentielles , veillez à faire attention aux contres indications.

 

Vous pouvez retrouver une huile essentielle de Ravintsara de qualité en cliquant ici

 

 

 

 

BBCEE304-50E1-42CD-B038-7C178D71517D.jpg

 

Enfin, je vous invite à lire ou relire mon article sur les maux de l’hiver qui contient des informations complémentaires:

Quelques mots contre les maux d’hiver

 

Dans les grandes lignes, pour éviter la grippe, il est primordial bien sur de bien se laver les mains, etc,.. je ne vais pas vous faire une leçon sur l’hygiène ici. Mais il est important aussi de renforcer son système immunitaire, comme cité dans cet article, en veillant à avoir une alimentation riche en micronutriments mais aussi à continuer de prendre l’air au maximum en évitant de rester confiné chez soi à cause du froid, en pratiquant une activité physique régulière douce en plein air ( telle que la marche ou la course à pied), en veillant à avoir un sommeil réparateur et suffisant.  Des conseils simples mais tellement efficace.

En espérant, que vous passiez au travers du virus de la grippe, je vous souhaite un hiver sans encombre.

Prenez soin de vous!

 

NB: Code promotionnel, chez Natural nutrition pensez à entrer le code promo CHLOE20 pour bénéficier de 20% de remise sur votre commande.

https://natural-nutrition.fr/santé.htmlB