Lessive maison

Je vais proposer un nouveau type d’articles sur mon site visant toujours à améliorer le bien-être et la santé de l’humain avec notamment des « do it yourself » naturels. La naturopathie étant holistique, nous tenons aussi compte de ce qui nous entoure, de ce que nous portons ou mettons sur notre peau, de ce qui est présent dans notre quotidien en fin de compte. Je vous propose aujourd’hui  de nous intéresser à la lessive.

 

La lessive que l’ont trouve dans les supermarchés et qui a pour but de laver notre linge, est malheureusement très mauvaise pour notre peau, notre corps mais aussi pour la planète.

Elles contiennent des tensioactifs issus de la pétrochimie, très difficiles à dégrader ainsi que des phosphates. Mais aussi des conservateurs et des parfums qui s’avèrent être allergisant et irritant pour la peau et sont également des perturbateurs endocriniens.

Aussi, il est intéressant de savoir ce que noue mettons sur notre peau au quotidien, d’où ma proposition de cette recette de lessive naturelle.

 

Les ingrédients qu’il vous faudra pour votre lessive:

IMG_E4497.jpg

Pour 2litres de lessive:

  • 80 grammes de Copeaux de savon de Marseille
  • 5 cuillères à soupe de Bicarbonate de Soude qui neutralise les odeurs et détache
  • 5 cuillères à soupe de Cristaux de Soude qui nettoie, dégraisse et est anticalcaire
  • facultatif: 15 à 20 gouttes d’huile essentielle bio d’Ylang Ylang ( à éviter chez l’enfant de moins de 3 ans)

Dans une grande casserole, faire fondre le savon de Marseille dans 2 litre d’eau chaude pour faire dissoudre le savon, puis ajoutez le bicarbonate de soude et les cristaux de soude. Mixez ce mélange dans un robot type thermomix.

Récupérez ce mélange et versez le dans un grand saladier, qu’il faudra couvrir pour éviter le dépôt de poussières et laissez reposer 24h.

Le lendemain ajoutez-y une vingtaine de goutes d’huile essentielle d’Ylang Ylang en mélangeant et transvasez le tout dans un grand bocal ou dans un ancien bidon de lessive propre.

L’huile essentielle d’Ylang-Ylang en plus de sa senteur suave divine est réputée pour être relaxante entre autre.

IMG_E4498.jpg

 

Cette lessive naturelle sera à la fois écologique et économique sera respectueuse de la peau, du corps et des vêtements.

Si vous voulez adoucir le linge, ajoutez deux cuillères à soupe de vinaigre blanc ( vous ne le sentirez pas) dans le compartiment réservé à l’adoucissant et ajoutez-y 2 gouttes d’huile essentielle d’Ylang-Ylang si vous le souhaitez pour parfumer. Qui plus est il aura une action anti-tartre pour votre machine.

Vous pouvez conservez votre lessive 2mois.

 

Votre prochaine lessive sera surement un plaisir à faire avec la satisfaction d’avoir élaborer votre propre mélange pour nettoyer votre linge et d’en connaitre tout les composants.

Belle soirée,

AfterlightImage (2).jpg

Publicités

Love cake vegan proteiné

Qu’on s’y intéresse ou pas, que l’on soit seul ou accompagné, difficile d’échapper à la Saint Valentin! Quel que soit votre situation amoureuse, je ne vais pas ici faire le jeu du commerce mais plutôt partager une recette à faire avec amour pour soi, ou pour partager avec sa moitié, entre amis, en famille,…

Pour le clin d’oeil à la Saint Valentin, j’ai choisi de le faire en forme de coeur, et avec des fruits rouges et de la rose, ces deux couleurs étant souvent représentées pour cette fête. Néanmoins,  cette recette est surtout interessante car elle est riche en protéines, donc idéale après le sport ( sans arrières pensées …), pour diminuer la quantité de glucides contenue dans la farine ( puisqu’on diminue celle-ci) , parfaite pour un régime alimentaire végétarien ou végétalien.

Avant d’entrer dans le vif du sujet concernant la recette, je souhaitais parler de la fête de la Saint Valentin, souvent blâmée de part son aspect très commerciale ou oubliant les personnes qui ne sont pas en couples. Comme pour beaucoup de choses ( pour ne pas dire toutes), ce sont nos pensées, projections, souvenirs, moeurs, …. qui donnent un sens à tout ce que nous vivons. Aussi pourquoi ne pas profiter de cette fête pour partager de l’amour avec les gens qui nous entourent en leur donnant une plus grande attention,  mais aussi pour se donner de l’amour à soi-même. Même s’il est bien de tenir ces attentions tout au long de l’année, la vie quotidienne nous fait parfois vite oublier l’essentiel, aussi il est bon de se fixer une date comme celle-ci mais il peut y en avoir d’autres, où nous accordons plus de temps au partage de l’amour avec les autres mais aussi avec soi-même. Pour soi, on peut par exemple se faire une séance de méditation autour du sentiment de l’amour et pour partager avec une personne ( ou seul aussi)  je vous propose donc ce beau et bon gâteau protéiné à offrir ou à s’offrir.

Les protéines que j’utilise ici sont un mélange de protéine de courge, de protéine de chanvre, de protéine de tournesol, de farine de riz et de graines de lin, le tout réduit en poudre. Ce mélange apporte 25g de protéines pour 50g qui est la quantité que j’utiliserai dans cette recette. Vous pouvez retrouver cette poudre protéiné certifiée biologique, et qui est sans gluten, sans lactose, sans soja, sans sucres ajoutés, sans édulcorants et végan ici: Absolute protéin

Autre spécificité, je remplace ici les matières grasses traditionnelles ( beurre, margarine, huile) par de l’avocat bio riche en acide oléique (mono-insaturé), il apporte également des fibres. Une bonne alternative aux matières grasse classiques, d’autant que c’est encore la saison jusqu’en avril.

 

 

AfterlightImage (6).jpg

Sans plus tarder voici la recette du Love cake , il vous faudra :

  • 2 petits avocats bio et le jus d’un demi citron bio
  • 50g de poudre végétale Absolute protein 
  • 50g de purée de pommes bio sans sucres ajoutés
  • 150g de farine de petit épeautre bio
  • 100g de fruits rouges bio surgelés
  • 1 sachet de poudre à lever bio
  • 1 cuillère à soupe de graines de chia
  • 10 cl de lait de riz bio
  • 60g de sucre de coco
  • 10 cl d’extrait naturel d’eau de rose
  • 1 noisette d’huile de coco pour le moule

Tout d’abord faites tremper dans un bol d’eau vos graines de chia pendant 15min.

Préchauffez votre four à 180 C°.

Dans un saladier mélangez les 2 avocats avec le jus de citron.

Ajoutez-y la purée de pommes, les graines de chia, le sucre de coco, l’extrait d’eau de rose, le lait de riz, la poudre végétale, la farine de petit épeautre et la poudre à lever.  Quand la pâte est homogène, ajoutez les fruits congelés en les mélangeant délicatement au reste de la préparation.

Versez le contenu de  votre pâte dans le moule de votre choix, ici un coeur en l’occurence, préalablement huilé avec l’huile de coco.

Enfournez pour 25min à 180 C°.

Après cuisson, attendez que le gâteau refroidisse pour le démouler.

Je vous souhaite une bonne dégustation entouré des gens que vous aimez.

Belle soirée de Saint Valentin.

 

Rappel: pour la poudre Absolut Protein, bénéficiez de 20% de remise avec le code CHLOE20

En route vers 2019

L’heure est aux bonnes résolutions et mieux vaut les prendre avant l’arrivée de la nouvelle année, afin de pouvoir s’y préparer et prévoir la mise en place de vos nouvelles habitudes.

Car oui quelques soient les résolutions personnelles que vous prenez, elles reposent principalement sur l’abandon d’anciens schémas qu’il faudra remplacer par de nouvelles habitudes. Or, changer une habitude, voire un automatisme parfois même, est très difficile au départ, il faut compter trois semaines pour pouvoir vraiment s’y faire et que cela devienne moins difficile.

Ceci étant, l’une des premières choses que je vous propose dans cet article c’est de changer votre angle de vue sur la résolution. Cette dernière n’a pas pour but d’être une contrainte mais bien de vous permettre de devenir une meilleure version de vous même, envers vous et envers les autres.

IMG_8744.jpg

Ma proposition est donc de vous donner des pistes pour trouver ce qui vous ai peut-être le moins inconfortable au départ pour pouvoir le mettre à l’oeuvre et de ce fait réussir à tenir sa ou ses résolutions pour 2019.

Premièrement, une résolution vise à se faire du bien à soi même ( même si votre résolution est altruiste, elle vise une retombée personnelle comme améliorer son karma, être une bonne personne,…), ce qui est quelque chose de positif auquel chacun aspire et qui demande paradoxalement une certaine discipline.

Pour prendre soin de soi, il est important de ne pas viser trop haut d’un coup, sous peine de se démotiver rapidement. Je vais prendre l’exemple de la cigarette, l’ayant déjà vécu personnellement  il y a quelques années. On dit souvent qu’il faut arrêter d’un coup et ne pas diminuer sa consommation de tabac. C’est à moitié vrai, car en général lorsqu’on prévoit d’arrêter de fumer ( hors cas de maladie, je ne parle ici que de volonté personnelle d’améliorer sa vie), on commence naturellement à diminuer sa consommation, en essayant de prendre conscience de ce geste que l’on souhaite arrêter un jour.

Cet exemple, nous montre que d’une part il faut une réelle motivation, on ne prend pas une résolution pour quelqu’un, c’est bien quelque chose de personnel et qui par ricochet améliorera la vie de notre entourage, et d’autre part, qu’il faut être honnête avec soi-même: « Suis-je capable, d’arrêter seul où ai-je besoin d’un accompagnement? Est-ce qu’à l’aube de cette année, je suis vraiment prêt pour arrêter, ou est-ce une année charnière pour diminuer considérablement ma consommation en vue d’un arrêt d’ici quelques mois?… »

L’honnêteté envers soi est primordiale pour réussir à tenir sa résolution, et la réussite des objectifs que l’on s’est fixé est stimulante, d’où l’intérêt de se mettre des choses réalisables pour nous et des échéances raisonnables ( perdre 10 kilos en un mois, n’en n’est pas une par exemple… plutôt en un an en évitant le régime drastique et en revoyant son hygiène de vie globalement).

Je tenais à faire cet article afin de partager avec vous quelques exemples de résolutions stimulantes, réalisables et bienveillantes.

Liste non exhaustive de résolutions pour 2019:

Pour se recentrer et revenir à l’essentiel de soi:

  • avec l’écriture : pour commencer écrire 3 pages par jour comme conseiller dans l’excellent livre de Julia Cameron  » Libérez votre créativité » ou en suivant des ateliers d’écritures, il y en a un peu partout.

 

  • avec la méditation: vous pouvez utiliser une application comme 7Mind  , être accompagné avec une méditation guidée ( j’en propose), ou/et vous exercer seul à la méditation ( exercice pas simple au début, je vous l’accorde mais pourquoi pas dans un second temps).

 

  • avec le yoga: si vous ne vous sentez pas prêt pour attaquer une année complète de yoga au départ, par manque de temps ou par peur que cela ne vous convienne pas, offrez-vous une retraite de yoga, je vous conseille les retraites de Tina Fleur, adaptés à tous les niveaux dont la prochaine disponible aura lieu en mars ( plus d’info ici: https://www.billetweb.fr/retraite-sepanouir-et-avancer-ensemble)

 

Pour prendre soin de son corps en douceur:

  • avec la marche: une marche dans un endroit plutôt naturel,  d’au moins 45min, 3 fois par semaine apporte entre autre tonicité, meilleur transit intestinal, une meilleure circulation sanguine, évacuation du stress, amélioration du sommeil,…

 

  • en revoyant son alimentation: pas question de régime hypocalorique ici, mais plutôt de manger en conscience, en se faisant plaisir, en cuisinant des aliments variés et de qualité. Mieux vaut manger en moins grande quantité des produits de très bonnes qualité, plutôt que des grosses quantités de produits bas de gamme… lorsqu’un aliment est riche en nutriments et micronutriments on ressent la satiété, alors que lorsqu’il n’y a que du sucre ajouté, de la friture, etc… effectivement, on a vite faim, car ce ne sont pas des aliments nourrissants, ils sont seulement caloriques ( exemple: entre manger des frites après lesquelles on a vite faim, et des pâtes qui contiennent des sucres lents et sont donc plus rassasiantes, il vaut mieux les pâtes).

 

  • en pratiquant quelques exercices qui musclent en profondeur: comme le pilate et même le yoga , qui apportent souplesse et musculature avec des exercices non violents.

 

Pour prendre soin de la nature et de soi:

  • en consommant des produits issu de l’agriculture biologique: les pesticides et résidus de pesticides étant néfastes pour l’environnement et pour nous même. Pour commencer votre transition vers le tout biologique, commencez par les fruits et légumes qui en étant biologiques, apportent plus de goût et de nutriments, puisque bien souvent leurs peaux est comestible, il suffit juste de les brosser au préalable.

 

  • en consommant de saison: en plus d’être en harmonie avec la nature, les produits de saison sont bien souvent moins chère et, la nature étant très bien faites, apportent bien souvent ce dont on a besoin au bon moment ( exemple: la vitamine C du kiwi et des courges, indispensable en hiver pour renforcer le système immunitaire).

 

  • en prenant conscience de nos addictions quelles qu’elles soient: en cherchant à diminuer dans un premier temps en vu d’un arrêt complet. Selon vos addictions, vous pouvez être accompagné ( c’est même recommandé) par un psychologue, un hypnothérapeute, un naturopathe,… ce premier pas de la prise de conscience et du passage à l’action pour essayer étant déjà très important.

 

Il ne s’agit là que de quelques exemples de résolutions envisageables, qui en fin de compte peuvent toutes être regroupées , puisque le bien-être de l’humain constitue un tout et qu’avec une approche holistique, l’équilibre se créer.

Je vous souhaite le meilleur en cette fin 2018, une belle préparation de vos résolutions pour 2019. Bon bout d’an, qu’il soit teinté de joies et d’amour.

Tarte aux légumes sans pâte

Afin de limiter l’apport de céréales et de glucides et convenir au mieux aux personnes intolérantes au gluten, je vous propose une tarte à réaliser sans farine.

Je continue dans la lignée des choux, la base de cette tarte étant le chou-fleur, aliment de saison regorgeant de bienfaits pour la santé.

En effet, le chou fleur peu calorique, apporte vitamine C, vitamines B6 et B9, sélénium et magnesium.

Cette pâte contient également de la poudre d’amande avec les vertus  qu’on lui connait, notamment : riche en oméga 3, en magnesium, en protéines végétales.

Rien qu’à eux deux ces deux aliments sont très nutritifs et apportent rapidement la satiété. Or il ne s’agit que de la pâte, cette tarte est très complète et peut se suffire à elle-même .

Cette recette est sans gluten, sans lactose et végétarienne, mais elle n’est pas vegan, car elle contient un oeuf, l’option vegan est possible mais ne l’ayant pas testé je ne m’avancerai pas sur le sujet.

 

IMG_0977.jpg

Pour réaliser cette tarte, il vous faudra les ingrédients biologiques suivants:

-Pour la pâte:

  • 1 chou fleur
  • 50 g d’amandes réduites en poudre
  • 1 oeuf
  • sel, poivre

-Pour la garniture:

  • 1 fenouil
  • 2 carottes
  • 1 panais
  • 1 feuille de chou kale
  • 1 conserve de tomates concassées
  • 10g de poudre d’amande supplémentaire
  • 1 feuille de laurier sauce
  • sel poivre
  • 1 filet d’huile d’olive

 

Après avoir découpé votre chou fleur en bouquet et l’avoir lavé, mixez le. Ensuite faites le chauffer dans de l’eau 12 min puis ôtez le maximum d’eau de celui-ci en le pressant. Une fois que vous avez bien égoutté  le chou fleur, mélangez le avec la poudre d’amandes, l’oeuf, une pincé de sel et de poivre.

Pour la garniture, faites chauffer à la vapeur,  les carottes, le fenouil, le panais, le chou kale, préalablement lavés et coupés ( pour le chou kale faites de fines lanières),  avec la feuille de laurier sauce 15min. Egouttez les.

Etalez la pâte de chou fleur, puis présentez-là dans un plat à tarte recouvert de papier sulfurisé. Nappez la pâte avec les tomates concassés, puis disposez les légumes dessus. Saupoudrez de poudre d’amandes et arrosez d’un filer d’huile d’olive. Enfournez pour 30 min à 180 °C.

Une explosion de saveurs vous attends. Bon appétit!

Petits Bonhommes Nocciolata Bianca et Cramberries

En ce 6 décembre, je me devais de faire un petit clin d’oeil à la Saint Nicolas avec une des figures traditionnellement utilisée pour l’occasion: le bonhomme en pain d’épices. J’ai gardé le bonhomme mais pas le pain d’épices pour cette recette.

Vous connaissez surement la célèbre pâte à tartiner au chocolat et à la noisette, la Nocciolata de Rigoni di Asiago. Il se trouve qu’ils ont lancé une version uniquement à la noisette, et c’est précisément celle que je vais utiliser pour cette recette en guise de matière grasse.

AfterlightImage (14)

La « Nocciolata Bianca » contient 30% de noisettes, mais elle contient également du sucre et de l’inuline ( un glucide présent dans la chicorée, le topinambour,…qui n’élève pas la glycémie et à un effet prébiotique), ce qui fait que je n’en rajouterai pas dans cette recette. Elle contient aussi du lait écrémé en poudre, qui adoucit le goût de la noisette, ce qui signifie que cette recette ne sera pas vegan.

L’interêt nutritionnel de cette pâte à tartiner est qu’elle contient peu d’acides gras saturés et à un taux de protéines intéressant ( 13g au 100g), pour un taux de sucre qui reste raisonnable pour une pâte à tartiner. Mais surtout que le gout de noisette est a la fois doux et intense et se marie parfaitement aux cramberries ( canneberges) qui sont antioxydantes et peu caloriques.

Concernant la farine, j’utilise dans cette recette de la farine de bananes vertes qui comportent également de nombreux atouts.

Elle apporte du potassium et des fibres. Grâce à son pouvoir épaississant, il n’y a pas besoin d’autant de quantité qu’une farine classique ( réduire les quantités de 25%,  si vous voulez la substituer à une autre farine dans une de vos recettes), elle a un index glycémique faible qui permet de réguler la satiété. En prime, elle est sans gluten et offre un petit goût très subtil.

 

Cette recette sera donc encore une fois gourmande,  tout en limitant le sentiment de culpabilité.

AfterlightImage (13).jpg

 

Pour 6 petits bonhommes ( d’environ 15/20g) , il vous faudra:

  • 100g de farine de bananes vertes
  • 1 oeuf
  • 80g de Nocciolata Bianca
  • 30g de Cramberries
  • 10cl de lait de riz
  • 1 sachet de poudre à lever

Dans un bol, mélangez la nocciolata avec la farine, la poudre à lever. Puis ajoutez l’oeuf, le lait, le riz, puis les cramberries.

Mettez la pate ( qui est assez compacte) dans les moules de votre choix, puis enfournez pour 20min à 180°C ( thermostat 6).

Je vous souhaite une bonne dégustation et une belle Saint Nicolas.

 

Parlons bien, parlons Bio

Je m’attaque aujourd’hui à un sujet, qui est parfois controversé et anime souvent certaines de mes discussions: l’agriculture biologique.

Je vais ici parler essentiellement d’alimentation, et me concentrer sur les produits frais non transformés, qui sont toujours la meilleure façons de s’alimenter. Le but de cet article est d’y voir plus clair sur les bienfaits de l’agriculture biologique sur la santé, en s’intéressant notamment à ce qu’est l’agriculture biologique et aux différents labels qui existent, certains étant plus qualitatifs que d’autres. Quoi qu’il en soit je ne laisserai aucun suspens quand à ma position sur la question, je conseille toujours de manger bio quelque soit le label, car il est évident que ce sera toujours mieux que de l’agriculture conventionnelle.

 

AfterlightImage (4).jpg

 

Qu’est ce que l’agriculture biologique?

Il s’agit d’un mode de production visant à la fois à être respectueux de l’environnement, de l’humain mais aussi des animaux et qui s’oppose à l’agriculture industrielle.

Ce respect environnementale et humain repose sur la limitation de l’utilisation des substances d’origines chimiques, par exemple en remplaçant l’engrais chimique par du compost et l’utilisation de produits naturels ( cuivre, argiles,…) ou prédateurs pour repousser les parasites.

Pour le bien-être des animaux, l’élevage en plein air est privilégié et ceux-ci sont nourrit avec des aliments biologiques et ne sont pas bourrés d’antibiotiques.

 

Pour s’y retrouver et certifier la qualité biologique d’un aliment il existe différents labels.

 

Les logos et labels

Afin d’assurer au consommateur le respect du cahier des charges de l’agriculture biologique et de la règlementation européenne, plusieurs logos/labels existent. En général, un agriculteur doit avoir passé une période entre 2 et  3ans en agriculture biologique avant de pouvoir avoir droit au label. Suite à cela, c’est un organisme agrée et reconnu par l’INAO (l’institut national de l’origine et de la qualité) qui pourra donner la certification qui sera valable un an.

 

Unknown.png

Le logo européen (Eurofeuille) est obligatoire sur les produits alimentaires emballés. Il donne obligatoirement une indication sur le lieu de production des matières premières qui composent le produit tel que: « Agriculture UE », « Agriculture non UE », « Agriculture UE/non UE ».

images.png Le logo « Agriculture biologique » est facultatif et garantit qu’un aliment contient au moins 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique ( pour les produits transformés, sinon c’est 100%), le respect de la réglementation en vigueur française et européenne.

D’autres labels peuvent venir en plus de ces deux ( à l’exception de Nature et Progrès dont on va parler plus loin, qui exige un cahier des charges plus stricte que la norme européenne ) afin de renforcer la traçabilité et la qualité d’un produit déjà certifié bio.

 

Unknown-1.pngNature et Progrès garantie des produits issus de fermes 100% bio, limite la taille des élevages, exige une alimentation 100% biologique pour les animaux en limitant au maximum les traitements allopathiques. Ils prennent aussi en compte la limitation des emballages, des consommations d’énergie, le respect de la saisonnalité,la taille de l’entreprise,… Ce logo est gage de qualité et s’inscrit dans une démarche complète: biologique, écologique, équitable, durable.

Unknown.jpegDemeter certifie quand à elle l’agriculture biodynamique. C’est à dire qu’en plus du cahier des charges européen, elle vise à favoriser l’écosystème déjà existant par un cahier des charges bien précis en matière de culture et d’élevage.

 

Unknown-1.jpegCe label un peu plus récent vient renforcer le cahier des charges de la bio en y intégrant la non-mixité des fermes , une alimentation animale 100% bio, la notion de proximité afin de favoriser les produits locaux. Ici aussi il y aura une démarche biologique, écologique, éthique et sociale.

 

Les labels sont donc gages de qualité et vous assure une vrai démarche bio.

 

Concernant les produits importés, s’ils sont européens, les contrôles sont fiables et garantissent de faibles taux de résidus ( inférieur à 5%). Sinon, la qualité des contrôles different d’un pays à l’autre même si dans la majorité des cas ils sont plutôt correcte. Néanmoins, dans une démarche biologique il est toujours préférable de consommer des produits le plus local possible.

 

IMG_0363.jpg

Pourquoi manger bio?

Vous le savez si vous me lisez depuis un moment ou si vous vous intéressé à la nutrition et/ou à la naturopathie en général, l’alimentation est le pilier de la santé.

Nous sommes dans une époque où manger sainement est compliqué à cause des nombreux pesticides dangereux pour la santé car ils sont cancérigènes, neurotoxiques et perturbent le système endocrinien. Pour s’assurer de consommer des produits sains dans tous les sens du terme ( un céleri plein de pesticide ne l’est pas), il est donc nécessaire de se tourner vers l’agriculture biologique, où même mieux, si on peut cultiver soit même ses fruits et légumes.

De plus beaucoup de nutriments et vitamines ( notamment la vitamines C) se trouvent dans la peau des fruits et légumes, en consommant bio vous pouvez consommer toutes les parties de vos fruits et légumes sans risque.

En outre, au-delà de la santé, manger bio et local participe à une économie plus responsable qui limite la surconsommation. Le tarif parfois un peu plus élevé des produits bio, permet de se responsabiliser, de limiter le gaspillage, de manger en conscience et de consommer de saison. Il y a souvent plus d’éthique social et environnemental également.

Et aussi gustativement parlant , il y a plus de saveurs et donc de plaisir ;).