Salade asperges/fraises

En mai, mange de bonnes asperges 🌱 et de belles fraises 🍓!

C’est leur saison, et vue les températures de ce mois de mai c’est un bonheur d’avoir ces végétaux frais gorgés d’eau à notre disposition, dont la récolte est particulièrement excellentes je trouve cette année.

Salade d’asperges et de fraises

Commençons par présenter ces deux végétaux qui vont si bien ensemble.

La fameuse Asparagur officinalis qui appartient à la famille des Aspargacées est un légume de printemps dont on peut profiter en avril, mai et juin. Elle peut être blanche, verte ou violette, cette dernière ayant un goût un peu plus fruité. On veillera à toujours la consommer cuite.

Riche en minéraux tel que le zinc, le manganèse, le calcium, le potassium elle apporte aussi des vitamines notamment A, C, E et de la vitamine B9. Peu calorique, elle est diurétique et dépurative, elle est un drainant rénal, hépatique et bronchique. Néanmoins, attention car elle contient des substances azotées nommées purines qui génèrent de l’acide urique. De ce fait, elle est à éviter en cas de goutte, d’arthrose, de cystite, d’insuffisance rénale,…

J’associe l’asperge avec le fruit que la plupart des enfants adorent: la fraise 🍓 fragaria vesca qui appartient à la famille des rosacées. Fruit du printemps qui peut, selon les variétés, durée jusqu’en automne, la fraise est riche en vitamine C ( 50mg au 100g! de quoi avoir du peps! C’est sûrement un des secrets de l’énergie des enfants :)) en vitamin B9 et apporte calcium, potassium et est très riche en fibres ( légèrement laxative) . Elle est également diurétique et en phytothérapie ses racines et ses feuilles sont utilisées pour lutter contre les calculs rénaux et la goutte, intéressant pour contrebalancer l’asperge. La fraise est riche en fer, peu calorique et est un fruit qui peut convenir notamment au diabétiques. En revanche attention en cas de sensibilité à l’histamine, qu’elle libère, qui peut provoquer de l’urticaire, sinon tout va bien. Saviez-vous qu’en usage externe elle est réputée pour donner un bel éclat au teint ( petite recette maison à faire ☺️).

Voici donc ma petite recette fraîcheur du moment avec ces deux cadeaux printaniers!

Recette pour 2 personnes:

  • 250g de fraises 🍓 bio
  • 500g d’asperges bio 🌱
  • 1 poignée d’amandes émondées 🌰
  • 1 poignée de menthe fraîche bio🪴
  • 1 poignée de pignons
  • 1 c à s d’huile d’olives
  • 1/2 citron bio 🍋
  • ( bonus facultatif, des fleurs de capucine 🌺 )

Portées une casserole d’eau salée à ébullition et ajoutez-y les asperges lavées dont vous aurez préalablement coupez les parties dures à l’économe. Laissez-les cuire pendant 10 minutes et passez les de suite sous l’eau froide après. Pendant la cuisson de ces dernière lavez et coupez vos fraises 🍓 en fines tranches. Dans un saladier associez vos fraises et vos asperges, ajoutez l’huile d’olive, le jus de citron, la menthe ciselée les amandes et les pignons. Un peu de poivre si besoin, mais il n’est pas forcément utile de saler. La touche finale est la capucine du jardin si vous en avez. Je les avez semés l’année dernière et j’ai eu la joie de les retrouver cette année, bien que mon jardin ai déménagé 😆. Pour plus d’infos sur la capucine c’est ici: https://clolenaearth.com/2021/02/10/la-capucine/

Je vous souhaite une bonne dégustation si vous tentez cette petite recette et une belle soirée.

Chloé

Fan de fanes

La carotte, ce légume que l’on consomme toute l’année, un incontournable riche en bétacarotène qui nous donne un si beau teint, probablement le légume le plus apprécié même chez les enfants grâce à son petit goût sucré qui permet de l’incorporer à tout un tas de recettes. Mais l’autre gros avantage de la carotte, c’est qu’elle contient une partie verte, le dessus de l’iceberg et pas des moindres, puisqu’il s’agit de ses fanes que je vous invite vivement à ne pas jeter. Et pour cause, les fanes regorgent de vitamines et minéraux et permettent d’élaborer de délicieuses recettes. Néanmoins, pour les consommer je vous conseille de les choisir impérativement de qualité biologique, on évitera ainsi toute contre productivité pour notre vitalité, et je rappelle par la même occasion, qu’idéalement tout vos produits frais devraient être bio, surtout par les temps qui courent… sachant que lorsque l’on consomme de saison et local il n’y a que très peu d’incidence sur le prix, quand à la carotte, il n’y a pas trop d’excuse, je crois que c’est le légume le plus accessible.

Les fanes de carottes sont riches en vitamines A (vision, peau, cicatrisation,…) ,C (défenses de l’organisme, métabolisme des acides aminés,…) et K (coagulation du sang,…).Elles sont également riches en minéraux tel que le magnesium (Mg)( fonctions nerveuses et musculaires, lutte contre stress,…), le potassium (K) ( métabolisme des glucides,maintient du rythme cardiaque, contraction musculaire,…) , le calcium (Ca) ( solidité os et dents, métabolisme du fer,…)

Contrairement aux idées reçues elles ne sont pas toxiques et se révèlent même être délicieuses, ce qui me pousse à vous proposer une recette que j’affectionne particulièrement, qui est très simple et rapide, qui ne nécessite aucune cuisson, est totalement végétalienne, sans gluten et contient seulement 4 ingrédients. Il s’agit d’une pâte de fanes style « pesto » que vous pouvez ajouter à une belle assiette de légumes, comme une sauce, à incorporer dans des rouleaux de printemps, à tartiner en apéritif sur du pain des fleurs par exemple, ou même pour garnir des lamelles de courgettes,… Bref, de multiples possibilités pour cette recette anti-gaspillage. Sans plus tarder la recette:

Ingrédients:

  • Un bouquet de fanes de carottes fraiches bio
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • Une poignée de noix de cajou
  • Une gousse d’ail sans le bulbe

Otez le bulbe de votre gousse d’ail, toujours mieux pour la digestion. Détachez les fanes de votre botte de carottes et mettez les dans un blender, avec l’ail, l’huile d’olive et les noix de cajou. Mixez afin d’obtenir une pâte assez homogène. Si vous le souhaitez, il est possible d’y ajouter des pignons, je le précise car j’avais prévu de le faire, voilà pourquoi vous voyez un bocal de pignons sur la photo, mais n’arrivant pas à ouvrir celui-ci, j’ai capitulé, et au final sans regret puisque c’était tout à fait délicieux même sans ;). Le plus important est de bien choisir sa botte de carottes avec de belles fanes vertes et fraiches pour éviter l’amertume et bénéficier au mieux des micronutriments.

Je vous souhaite une bonne dégustation et une belle soirée.

Chloé

Douceur d’automne

Récemment j’ai publié une photo d’un plat automnal qui a suscité pas mal d’intérêt et dont certaines m’ont demandé la recette. Aussi chose promise, chose due, la voici, sachant, que je privilégie au maximum les publications sur mon site, c’est à dire ici, pour des raisons qui me sont propres, je diminue ma présence sur les réseaux. Pour les personnes intéressées par mon contenue, je vous encourage à vous abonner à ma newsletter ici, qui vous informera simplement de l’arrivée d’un nouvel article lorsque j’en publie un. Ceci étant dit, passons aux choses sérieuses, la délicieuse recette d’automne vegan et sans gluten, qui résonne comme une ode à cette si belle saison et parfume l’intérieur d’une douce odeur de sous-bois, tout en nous mettant du baume au coeur en ces temps inédits.

Pour cette recette que je nomme simplement « Douceur d’automne », il vous faudra pour 2/3 personnes (je mets 3 car, le plat est consistant et nous avons eu des restes :)):

  • 1 belle courge, ou 2 ou 3 petites courges
  • 200g de quinoa
  • 20cl de lait de coco
  • 30g de chanterelles fraiches ou séchées à réhydrater
  • 3/4 belles feuilles de choux kale
  • une pincée de sel, un tour de moulin à poivre
  • 1 feuilles de laurier
  • 1 c à c d’huile de coco

Dans une premier temps, découpez un chapeau à votre courge et creusez-la, en ôtant les pépins et en gardant la partie de chair que vous pouvez remettre à l’intérieur découpé en petits dés. Badigeonnez d’huile de coco toute la courge et mettez la dans un plat avec un fond d’eau allant au four ( préchauffé avant), pendant 25 minutes à 180C°. En parallèle, faites chauffer votre quinoa 20min dans une eau salée dans laquelle vous aurez ajouté au préalable une feuille de laurier.

Pour les chanterelles si elles sont séchées, il faudra penser à les avoir réhydratées 1H30 avant dans de l’eau tiède.Si elles sont fraiches cette étape n’est biensur pas nécessaire et vous pouvez directement les utiliser après rinçage. Quoi qu’il en soit on les coupera dans la longueur et on les mettra dans une poêle huilée avec de l’huile de coco. Quand au chou kale après l’avoir rincé et finement coupé vous l’ajouterez aux chanterelles dans la poêle en les faisant revenir dans l’huile quelques minutes, avant d’y ajouter le lait de coco. Laissez chauffez une dizaine de minutes à couvert et à feu doux.

Une fois le quinoa prêt filtrez l’eau restante si nécessaire et mélangez le avec les chanterelles et le chou kale au lait de coco, salez, poivrez et transvasez le contenu dans votre courge.

Puis découpez la courge pour servir, si c’est une grande, ou si ce sont des petites chacun garde la sienne, les 2 options sont possibles, je vous mets ci-dessous la photo de la courge partagée pour donner une idée de la présentation.

Très douce soirée et un bon appétit.

Chloé

Lessive maison

Je vais proposer un nouveau type d’articles sur mon site visant toujours à améliorer le bien-être et la santé de l’humain avec notamment des « do it yourself » naturels. La naturopathie étant holistique, nous tenons aussi compte de ce qui nous entoure, de ce que nous portons ou mettons sur notre peau, de ce qui est présent dans notre quotidien en fin de compte. Je vous propose aujourd’hui  de nous intéresser à la lessive.

 

La lessive que l’ont trouve dans les supermarchés et qui a pour but de laver notre linge, est malheureusement très mauvaise pour notre peau, notre corps mais aussi pour la planète.

Elles contiennent des tensioactifs issus de la pétrochimie, très difficiles à dégrader ainsi que des phosphates. Mais aussi des conservateurs et des parfums qui s’avèrent être allergisant et irritant pour la peau et sont également des perturbateurs endocriniens.

Aussi, il est intéressant de savoir ce que noue mettons sur notre peau au quotidien, d’où ma proposition de cette recette de lessive naturelle.

 

Les ingrédients qu’il vous faudra pour votre lessive:

IMG_E4497.jpg

Pour 2litres de lessive:

  • 80 grammes de Copeaux de savon de Marseille
  • 5 cuillères à soupe de Bicarbonate de Soude qui neutralise les odeurs et détache
  • 5 cuillères à soupe de Cristaux de Soude qui nettoie, dégraisse et est anticalcaire
  • facultatif: 15 à 20 gouttes d’huile essentielle bio d’Ylang Ylang ( à éviter chez l’enfant de moins de 3 ans)

Dans une grande casserole, faire fondre le savon de Marseille dans 2 litre d’eau chaude pour faire dissoudre le savon, puis ajoutez le bicarbonate de soude et les cristaux de soude. Mixez ce mélange dans un robot type thermomix.

Récupérez ce mélange et versez le dans un grand saladier, qu’il faudra couvrir pour éviter le dépôt de poussières et laissez reposer 24h.

Le lendemain ajoutez-y une vingtaine de goutes d’huile essentielle d’Ylang Ylang en mélangeant et transvasez le tout dans un grand bocal ou dans un ancien bidon de lessive propre.

L’huile essentielle d’Ylang-Ylang en plus de sa senteur suave divine est réputée pour être relaxante entre autre.

IMG_E4498.jpg

 

Cette lessive naturelle sera à la fois écologique et économique sera respectueuse de la peau, du corps et des vêtements.

Si vous voulez adoucir le linge, ajoutez deux cuillères à soupe de vinaigre blanc ( vous ne le sentirez pas) dans le compartiment réservé à l’adoucissant et ajoutez-y 2 gouttes d’huile essentielle d’Ylang-Ylang si vous le souhaitez pour parfumer. Qui plus est il aura une action anti-tartre pour votre machine.

Vous pouvez conservez votre lessive 2mois.

 

Votre prochaine lessive sera surement un plaisir à faire avec la satisfaction d’avoir élaborer votre propre mélange pour nettoyer votre linge et d’en connaitre tout les composants.

Belle soirée,

AfterlightImage (2).jpg