Le couscous

En voilà un que tout le monde connait je pense, et qui en saison automne/hiver est tellement agréable à savourer sous toutes ses formes. Nous partons donc aujourd’hui dans son pays d’origine, l’Algérie.Un peu d’histoire sur ce plat complet et très connu, qui daterait de la période Romaine, et trouverait donc son origine dans le royaume de Numidie qui est l’actuelle Algérie.

Les tribus Berbères maitrisaient la culture du blé, qui entre dans la composition du couscous ( en principe ;))à tel point que le royaume de Numidie fût le grenier à blé de la Rome Antique.

Voilà pour le tableau, sauf que je vais vous proposer aujourd’hui un couscous qui ne contient pas de blé, pas de viande, pas de produit laitier, pas de gluten et qui est léger, délicieux, et rapide, car oui le vrai couscous ne se prépare pas rapidement qu’on se le dise! J’utilise de la semoule de lentilles corail que vous trouverez facilement en magasin biologique, et qui permet un bon apport en protéines végétales. En prime j’y ajoute ce contraste sucré salé avec le kaki riche en carotène au même titre que l’abricot ainsi que de la vitamine C, malheureusement il perdra de ses micronutriments lors de la cuisson mais consommé cuit il a l’avantage d’aider à lutter contre la diarrhée ( et contre la constipation lorsqu’il est cru).

Couscous vegan sans gluten

Les ingrédients pour 2 personnes:

  • 200g de semoule de lentilles corail ( marque Lazzaretti pour le coup c’est local (84))
  • 1/2 oignon
  • 3 carottes de couleurs
  • 1 navet
  • 1 kaki
  • 1 fenouil
  • 3 cm de racine de curcuma frais
  • 1 c à c de coriandre
  • 1 c à c de cumin
  • 1 poignée de raisins secs sultanes
  • sel

Dans de l’eau bouillante salée, laissez gonfler la semoule 5/6 minutes et réservez.

Découpez vos légumes et votre kaki en longueur , le demi-oignon et la racine de curcuma en dés.

Dans une poêle de qualité ( pour éviter les substances nocives que contiennent certains revêtements de poêles comme le PFOA par exemple), mettez un peu d huile d’olive et faite revenir l’oignon, et les légumes quelques minutes puis mettez un fond d’eau et laissez cuire 10/15 minutes à l’étouffer en ajoutant les épices ( curcuma, cumin, coriandre).

Après avoir égrené votre semoule, parsemez de raisins secs, une pincée de sel et un filet d’huile d’olive. Servez bien chaud avec vos légumes et régalez-vous.

Pour un goût subtil au notes de noisettes à la place de l’huile d’olive en assaisonnement ( pas en cuisson), vous pouvez utiliser l’huile de pépins de courge toastée, régalade ;).

Une autre approche du couscous, mais qui n’oubli pas de nous faire voyager aussi. Sinon si vous cherchez un couscous traditionnel, j’ai de bonnes adresses ;).

Belle journée,

Chloé

4 décembre: La bruyère

En ce jour de la Sainte Barbe, où la tradition veut que l’on plante des grains de blé dans une coupelle afin d’apporter la prospérité, je vous propose de parler de la bruyère une plante remarquable et qui symboliserait la chance chez les Celtes. Aussi,  je trouve que le 4 décembre est un jour propice pour parler de celle-ci afin qu’elle vous porte chance mais aussi qu’elle vous accompagne grâce à ses nombreux bienfaits.

 

Sa carte d’identité:

La Bruyère, Calluna vulgaris, appartient à la famille des Ericacées. On la trouve fréquemment dans les Landes, d’ailleurs j’ai photographié ces bruyères là-bas. Elle est en fleurs entre juillet et novembre et est constituée entre autres de tanins et de flavonoides. Ce sont bien ses belles sommités fleuries que l’on utilisera pour bénéficier de ses propriétés.

 

 

IMG_E2936.jpg

 

Ses actions:

Elle contient un antiseptique des voies urinaires. Elle est diurétique, dépurative, anti-inflammatoire et astringente. Aussi, elle est remarquable en cas de cystites ( notamment avec pus) et infections urinaires, c’est la plante par excellence ( avec une autre qui viendra plus loin dans le calendrier 😉 ) liée aux système urinaire. En augmentant les urines elle permet d’éliminer l’urée, l’acide urique et oxalique. Elle est également utile en cas de rhumatismes et peut être utilisée avant un effort sportif  en massage pour tonifier les muscles.

 

Son utilisation:

Bien sûr , elle est excellente en décoction, à raison de 30 à 50 grammes de bruyère pour 1litre d’eau qu’on laissera infuser 15min, à déguster dans la journée.

Elle peut aussi être utilisée en externe, en prenant 50 grammes de fleurs fraîches que vous laissez macérer une quinzaine de jours dans de l’huile d’olive. Idéal comme huile de massage, pour les rhumatismes et tonifier les muscles.

Elle pourra être associée à d’autres plantes, en décoction et en infusion, que nous rencontrerons un peu plus loin dans le calendrier de l’avent.

 

Je pense que ces utilisations (non exhaustives), viennent confirmer les légendes qui prêtent des vertus magique et protectrice sur cette plante merveilleuse.

Belle journée, et bons semis de blé.

A demain,

 

Chloé

Le Matcha

Le Matcha est un thé vert originaire du Japon( bien que sa découverte soit chinoise,je vous laisse découvrir la petite histoire ici ) broyé en fine poudre de manière artisanale.

Il est reconnu pour ses nombreux bienfaits, lorsqu’on le choisi correctement.

Comment bien le choisir?

Premièrement, sa provenance doit être japonaise, et il doit être idéalement issu d’une des villes les plus réputées pour sa production de Matcha: Nishio . Il doit être cultivé à l’ombre et récolté à la main avec une grande attention. En général, les marques communiquent sur cet aspect là, car c’est un gage de qualité.

Bien sûr, il doit être de qualité biologique, consommer des « super aliments » non bio est un non sens. Un des aspect très important à vérifier est la couleur de votre thé Matcha, il ne doit pas être kaki mais avoir une belle couleur verte ressemblant à la couleur de la mousse ( témoin de sa teneur en chlorophylle).

Enfin, un bon Matcha ne doit pas avoir un goût amer prononcé mais un goût herbacé crémeux grâce à la L-Théanine un acide aminé qui permet de réduire le stress et renforcer le système immunitaire.

Un dernier indicateur de la qualité de votre Matcha est le prix. Comme tout produit de qualité, si vous trouvez un Matcha a un tarif dérisoire, il y a de très forte chance que la qualité de celui-ci soit moindre. En général, pour 30 grammes de Matcha, le prix se situe aux alentours de 25/30 euros.

IMG_E1395.jpg

 

Pourquoi consommer du Matcha?

C’est un puissant antioxydant, bien plus que le thé vert classique. Au vu des nombreux micronutriments qu’il apporte, il permet de renforcer le système immunitaire ( humm  le doux Matcha Latte automnale, qui en plus offre un super moment cocooning 😉 ). Il est à la fois relaxant et stimulant, notamment grâce à la L-Théanine et au magnesium qu’il contient, permettant entre autre d’accroitre la concentration. Il permet de booster le métabolisme dans le cadre d’un mode de vie sain et équilibré naturellement.

En outre, étant antioxydant, il a un effet bénéfique sur la peau.

Mais en dehors de toutes ces propriétés, c’est aussi un aliment qui permet de nombreuses recettes bien au-delà du Latte, en pâtisserie, en infusion, dans des jus frais, des glaces…

IMG_E1398.jpg

Je vous mets ci-dessous, ma recette improvisée de muffins vegan Amandes/Matcha peu sucrée:

RECETTE pour 6 muffins vegan:

Ingrédients tous bio:

  • 100G de farine de petit épeautre
  • 2 c à c de Matcha
  • 1 c à c de graines de lin
  • 1 c à s de purée d’amandes complètes
  • 20G de poudre d’amandes
  • 1 sacher de poudre à lever
  • 30G de sucre complet
  • 15cl de lait de coco
  • 1 c à c d’huile de coco
  • 1 pincée de sel
  • quelques amandes pour la déco

Préchauffez votre four à 180C° ( th 6)

Mélangez d’un côté le lait de coco, la purée d’amandes, les graines de lin, l’huile de coco fondue. Puis dans un autre récipient, mélangez la farine, la poudre à lever, le Matcha, le sucre et la poudre d’amandes, ajoutez-y le précédent mélange jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Versez le tout dans de contenant de votre choix et  ajoutez-y quelques amandes dessus.

Enfournez pour 20min et dégustez une fois refroidit.

Je vous recommande vivement le Matcha de la marque Anatae qui répond à tous les gages de qualité que je vous ai cité plus haut et dont la jeune fondatrice Camille a lancé sa marque suite à son voyage de plusieurs mois au Japon et s’inscrit dans une véritable démarche éthique.

Son site internet est très complet sur le sujet Anatae.fret son parcours remarquable.

De plus, elle m’a proposé de vous partager un code promotionnel vous donnant 10% de remise sur son site grâce au code CHLOE10.

Belle découverte et douce soirée.

Chloé

 

 

 

 

 

 

 

Le Fluor

Voilà un petit moment que je souhaite écrire sur le sujet du Fluor. Et pour cause au-delà de mon métier j’ai un vécu particulier avec cet élément chimique (F), mais rassurez-vous je ne compte pas ici faire un cours de Chimie et je ne m’en sentirais pas les compétences d’ailleurs . En revanche, après certaines recherches et ma propre expérience je vous propose de découvrir les vrais effets du Fluor.

 

Qu’est ce que le fluor (F)?

Le fluor ou fluorure de sodium est hydrosoluble et est considéré comme étant l’un des éléments les plus réactifs des éléments chimique ( c’est dire…). Il fait partie du groupe des halogènes dans le tableau périodique, son numéro atomique est le 9, nous en resterons là pour la partie chimique.

Il participe à la formation des os et de l’émail des dents.

 

Quel est le souci alors?

A forte dose ( plus de 2mg par jour pour un adulte et 1/4 mg pour les enfants) celui-ci se révèle toxique. Or du fluor nous n’en manquons pas puisqu’il y en a entre autre dans les dentifrices classiques et dans l’eau du robinet!

Parmi ces effets néfastes, il peut provoquer la fluorose dentaire ( taches sur les dents) ou osseuse ( os fragilisés), est neurotoxique ( risque de maladies dégénératives), il calcifie la glande pinéale ( liée au troisième oeil…donc l’intuition) qui est une glande endocrine.

 

Pour l’éviter:

Il vaut mieux éviter de consommer l’eau du robinet, oui je sais cela sous-entend de se tourner vers l’eau en bouteille, idéalement prenez des gros contenants d’eau de source de 5L ou plus  pour limiter le plastique.

Concernant les dentifrices, il en existe de plus en plus qui ne contiennent ni fluor ni dioxyde de titane ( c’est un sujet d’actualité en ce moment) que l’on trouve plutôt en magasin biologique ( quelques références en pharmacies et parapharmacies comme chez Weleda, mais ne vous faites pas avoir par la mention bio notamment en grande surface, tout ceux que j’ai vu pour le moment contiennent du fluor, aussi vérifiez bien les compositions ), en voici quelques-uns que j’utilise et plutôt facile à trouver :

 

AfterlightImage (6).jpg

 

Pour ma petite story time, j’ai eu pas mal de soucis avec mes dents, et dans mon enfance on m’a supplémenté en fluor ( une petite boîte rose si ça vous parle pour la générations des années 80), le résultat visible, mes dents de lait ne tombaient pas, et les autres dents poussaient… sympa la double rangée de dents. Bref, du coup on m’a arraché quasiment toutes mes dents de lait! Il s’agit là d’un des effets rapidement mis en corrélation avec le fluor, pour le reste, c’est bien plus tard que l’on peut se demander pourquoi on a eu une puberté précoce par exemple, et j’en passe.

Toujours est-il que depuis 2016, je n’utilise plus aucun dentifrice à base de fluor, et devinez quoi, depuis mes dents se portent très bien.

Il s’agit là d’un vécu personnel, nous sommes tous différents, il peut y avoir d’autres effets, certains en auront plus que d’autres, c’est comme tout, en matière de santé nous ne sommes pas égaux. Néanmoins, je reste volontairement en surface sur le sujet du fluor afin que chacun puisse aller faire ses propres recherches et ses propres expériences.

Je vous souhaite une belle soirée, et en vous brossant les dents ce soir, pensez à regarder la composition de votre dentifrice 😉

Chloé