Élixir anti-stress

Je n’étais pas certaines de proposer un article en ce 14 décembre, ma journée d’hier ayant été assez chaotique. Mais bon finalement je trouve le courage et la force surtout d’écrire ici, lieu un peu salvateur pour moi il faut bien le dire. Je vous propose donc aujourd’hui de vous parler d’un mélange de plantes que j’expérimente depuis quelques temps déjà et dont chacune des plantes présentes un réel intérêt sur le stress. L’élixir que j’utilise est notamment à base de bourgeons de plantes , ce qu’on appelle donc la gemmothérapie dont j’avais déjà parler avec le figuier pour l’anxiété. Ce qui est intéressant ici c’est là synergie de plusieurs plantes ( dont le bourgeon de figuier bien sûr ici) associé à la racine de valériane, à la passiflore, aux feuilles de mélisse, aux jeunes pousses d’aubépine, aux bourgeons de tilleul et à l’ortie qui en font un élixir roi pour combattre le stress. Petit tour d’horizon de ces belles plantes dont certaines ont déjà été abordé ici, je profites donc de cette article pour y revenir, ce n’est jamais un luxe 🙂.

L’aubépine, dont j’avais déjà parlé ici aide à rétablir une tension normale, et à une action sédative. La passiflore à retrouver ici elle est remarquable pour aider à la détente du corps et propice à un sommeil de bonne qualité. Quand à la valériane elle aidera à calmer l’hyperactivité cérébrale ( surtout le soir quand on pense à tout ce qu’on doit faire demain etc,…). La mélisse a également une action sédative et facilite la digestion notamment en cas de troubles digestifs d’origines nerveuse ( comme colites, crampes d’estomac,…). Elle est aussi efficace contre les palpitations. Quand au tilleul qu’on ne présente plus je vous laisse retrouver mon article plus complet sur ce dernier ici avec en prime comment faire de la farine de tilleul 😉 et une recette avec. Enfin terminons avec l’ortie qui elle aussi va aider à diminuer l’anxiété, avoir une meilleure attention, réguler le sommeil,.. sa fiche est ici

Farine de tilleul

Ainsi je trouve cette association très complète et cela me permet de remettre en lumière ces plantes plutôt connues sur le devant de la scène, car n’oublions pas que même si la période de Noël est souvent stimulante elle est aussi bien souvent source de stress. Aussi je trouve intéressant de trouver des élixirs de plantes de qualités et bio qui permettent d’obtenir une synergie de qualité que l’on peut prendre avec soi partout. Néanmoins ce genre d’élixir est à éviter chez la femme enceinte ( il y a un peu d’alcool), pensez à demander l’avis d’un médecin ou pharmacien. Plus d’infos sur le site ici

Je vous souhaite une fin d’année relax et détendue pour profiter au mieux de la période.

À demain,

Chloé

6 décembre: l’Aubépine

En cette Saint Nicolas, si chère à mon coeur, nous allons nous attarder sur la belle Aubépine, qui comme le Saint Nicolas,  qui est un protecteur des enfants, symbolise la  protection et la pureté. Elle est notamment connue, pour éloigner la foudre.

 

Sa carte d’identité:

L’Aubépine, Crataegus laevigata, appartient à la famille des Rosacées. Son nom grec vient du grec Kratos, qui signifie force et fait référence à sa robustesse, elle peut vivre plusieurs siècles (500ans) . On la trouve sous les noms d’aubépine épineuse, d’épine blanche ou même d’épine de Mai. Elle est elle aussi  ( comme l’Achillée Millefeuille hier) assez commune, on la retrouve dans les sous-bois, en bord de chemin. Dans son entièreté elle contient notamment des flavonoïdes ( effets hypotensifs, sédatifs et anti-spasmodiques), des acides triterpéniques ( anti-inflammatoire), des procyanidines ( maintient de l’homeostasie), des acides phénol ( protecteurs et antioxydants). Un beau programme en perspective donc, quand à ses propriétés.

 

IMG_4076.jpg

Ses actions:

Elle est reconnue comme étant tonique du coeur et antispasmodique. Elle a une action sédative sur le système nerveux central par conséquent elle est utile aussi pour calmer l’anxiété et les éventuelles insomnies qui y sont liées. Elle aide à rétablir une tension artérielle normale, ainsi qu’à diminuer la tachycardie. Enfin, en diminuant la température, elle prépare au sommeil. Elle a le gros avantage de n’avoir aucune contre-indication particulière et même si ce sont ses fleurs qui sont le plus souvent utilisées, ses feuilles, ses bourgeons et ses fruits le sont aussi, une plante zéro déchet en somme ;).

 

Son utilisation:

Pour ses effets protecteurs et sédatifs, vous pouvez utiliser l’extrait de plantes standardisé ( solution à faire préparer en pharmacie qui permet de maintenir les principes actifs des plantes) à raison d’une cuillère à café par jour.

En infusion, 20 grammes de fleurs pour un litre d’eau bouillante à faire infuser 10minutes. A prendre 2 à 3 fois par jour ( dont une avant le couché en cas d’anxiété et insomnies) en cure de 3 semaines, l’aubépine étant active sur la durée.

Il existe de nombreuses autres possibilités, notamment en association avec d’autres plantes, que je mettrai plus loin dans le calendrier sur la présentation des fameuses autres plantes pour ne pas « spoiler » ;).

 

Cette douce plante est pleine de secrets et de symbole tout en étant un excellent classique de la phytothérapie. D’après une légende de Lorraine, l’odeur de ses fleurs serait resté  des langes de Jésus que Marie avait étendu sur des branches d’aubépine…  il existe plusieurs autres légendes sur le sujet si cela vous intéresse, mais celle-ci est celle qui me parle le plus :).

Bonne Saint- Nicolas et à demain,

 

Chloé