22 décembre: La Mauve

On dit de la Mauve qu’il s’agissait autrefois d’une des plantes médicinales les plus importante. Elle était aussi utilisée en tant que légume. Elle peut être utilisée comme l’épinard et ses jolies fleurs comestibles offrent un goût délicatement sucrée et enchantent les préparations culinaires en apportant une jolie touche colorée.

Elle a bien des secrets à nous dévoiler et nous allons les découvrir tout de suite.

 

Sa carte d’identité:

La Mauve, malva sylvestris, appartient à la famille des malvacées. On la connaît sous les noms de mauve sauvage, grande mauve et mauve sylvestre. Elle est commune, on la trouve dans des champs, des terrains vagues, en bords de routes… et est originaire d’Asie et d’Europe. Elle contient des flavonoïdes et est riche en mucilages, ses fleurs contiennent des anthocyanes ( antioxydants).

En phytothérapie, on utilise surtout ses fleurs et ses feuilles, sa racine peut l’être également, mais en général c’est plutôt la racine de  guimauve qui est utilisée, et qui a des propriétés similaires.

DVJBE8189.jpg

Ses actions: 

La mauve est adoucissante et est bénéfique en cas de bronchite, toux sèche, maux de gorge,…

Elle est connue depuis longtemps pour ses propriétés laxatives, et est utile dans les constipations chroniques. Elle atténue l’inflammation de l’intestin.

Elle a aussi une action calmante sur les peaux sensibles et/ou irritées notamment chez les bébés ( en externe bien sûr). Elle calme les irritations du visage ( couperose) également. Elle est aussi utile en cas d’aphtes, à prendre en bain de bouche.

Son utilisation: 

Une infusion de fleurs de mauve, à raison de 15 grammes de fleurs pour un litre d’eau à faire infuser 10 minutes.

En cuisine dans des buddha bowl, n’hésitais pas à ajouter des jolies fleurs de mauve, d’une part pour l’esthétisme qu’elle apporteront à vos plats et d’autres part pour leur petits goût sucrée.

En externe, vous pouvez utiliser la mauve en décoction en faisant bouillir les fleurs 2 minutes, puis infuser 10 minutes. A utiliser en gargarisme, en bain de bouche, en bain de siège à appliquer à l’aide d’une compresse sur la peau.

 

L’avantage de cette belle et douce plante c’est qu’elle peut être utilisée par tous, sa seule contre-indication étant la diarrhée. Hyppocrate la conseillait déjà à l’époque. La mauve traverse les époques sans perdre son excellente réputation et heureusement car elle est vraiment exceptionnelle, et pourrait bien vous être utile.

Bon dimanche,

 

Chloé

 

5 décembre 2017

La cinquième case s’ouvre sur la mystique huile essentielle de Myrrhe ( commiphora molmol) qui était utilisée par les Egyptiens pour embaumer les morts.

La myrrhe désigne la résine du balsamier ( appelé arbre à myrrhe) , un arbuste du désert.

 

IMG_5305.jpg

 

La myrrhe

Elle est originaire d’Afrique de l’est ( Somalie, Yemen, Ethiopie) et fait partie de la famille des Burséracées. Son huile est composée principalement de Sesquiterpènes , elle contient aussi des Cétones et des Aldéhydes.

 

C’est une régulatrice endocrinienne ( elle aura notamment un effet anaphrodisiaque) et immunitaire, elle est anti-inflammatoire, anti-infectieuse, cicatrisante.

Elle est utile en cas de gingivite, aphte, herpès buccale, stomatite, en bain de bouche ( 2 gouttes d’huile essentielle de Myrrhe avec de l’eau ). En cas d‘hyperthyroïdie, diluer 1 goutte d’huile essentielle dans une huile végétale et masser le cou. En cas de diarrhées infectieuses, 2 gouttes dans un peu d’huile végétale et masser l’abdomen. Pour freiner une libido exacerber, diluer dans une huile végétale et masser le bas du dos, ainsi qu’en olfactif.

Pour les cicatrisations difficiles, les coups de soleil, diluer 2 gouttes dans de l’huile végétale et masser la zone concernée.

Cette huile essentielle est réputée comme étant une huile spirituelle, excellente en diffusion lors d’une méditation. Elle est réconfortante pour l’âme et l’esprit.

 

Précautions d’emploi:

Cette huile essentielle est à éviter chez les enfants de moins de 6ans, durant la grossesse et l’allaitement. Attention à son action hormon-like, en cas de pathologie hormonale, demander l’avis d’un thérapeute de santé. Les huiles essentielles sont très puissantes et efficaces, l’aromathérapie n’étant pas une « médecine douce », elles peuvent se révéler toxiques en cas de surdosage. Prudence donc. 

Belle journée, nous sommes à j-19