Menu Autour du combava

Il y a peu j’ai eu l’agréable surprise de recevoir des combavas de la part de mes voisins. Ce fruit que j’avais déjà vu mais jamais gouté, m’a tout de suite donné l’envie d’en savoir plus et d’expérimenter diverses recettes. Les recettes que j’ai crée autour du combava s’étant révélées savoureuses, je vous propose aujourd’hui, un menu végétalien autour du combava après avoir fait plus ample connaissance avec ce petit agrume délicieux.

Le combava ( Citrus hystrix) ou combawa appartient à la famille des Rutacées et est donc un petit agrume au goût puissant, proche de la citronnelle et du gingembre, donc ça parfume bien! D’aspect, il ressemble a un petit citron vert froissé. Il est originaire d’Indonésie et se consomme actuellement en octobre et novembre. Encore une fois, on ne le répétera jamais assez, la nature est bien faite, puisque celui-ci renforce les défenses immunitaires grâce à sa richesse en vitamine C, idéal juste avant de rentrer dans l’hiver et aider à en prévenir les petits maux. Il a ainsi des propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes mais aussi sédatives et je dois dire que sur ce dernier point, j’ai personnellement ressentie cet effet en le cuisinant grâce a son odeur si forte et agréable ainsi qu’en le dégustant.

Sans plus tarder, voici le menu autour du combava qui comprend un jus, un plat et un gâteau. Ces 3 recettes sont vegan et plutôt simple à réaliser, mais un pur moment de douceur.

Le jus antioxydant réconfortant

Pour ce jus douceur, il vous faudra pour 2 verres:

  • 1 belle betterave crue
  • 1 combava ( on mettra seulement les zestes)
  • une belle poignée de jeunes pousses d’épinards
  • 1cm d’une racine de gingembre
  • 4cl de lait de coco ( ecomil)

Dans un extracteur de jus mettez tout vos ingrédients sauf le lait de coco. Une fois le jus préparé et servis dans des verres ajoutez 2 cl de lait de coco dans chaque verre et mélangez-le au jus avec un petit fouet électrique. C’est prêt, régalez vous!

Une fois ce jus cru plein de mincronutriments dégusté, poursuivons avec le plat.

Poêlé combava/coco:

Pour ce plat très simple mais riche en saveur, il vous faudra pour deux personnes:

  • 2/3 carottes de couleurs selon la taille, j’ai choisi volontairement des violettes mais libre à vous
  • 1 beau fenouil
  • Zestes de combava ( optionnel arroser avec le jus à la fin, mais attention le combava est fort en goût)
  • 1 c à c d »huile de coco
  • 10cl de lait de coco
  • 1cm de racine de curcuma
  • 1cm de racine de gingembre

Découpez vos légumes en lamelles et votre gingembre et votre curcuma en petits dés. Dans une poêle, huilée à l’huile de coco ( qui résiste le mieux à la chaleur, et qui mettra un petit gout subtil fort agréable) ajoutez vos légumes ainsi que le gingembre et le curcuma, faites revenir rapidement puis ajoutez le lait de coco et couvrez, la cuisson doit être à feu doux sur une dizaine de minutes. Ajoutez à la fin vos zestes de combava et servez. Vous pouvez une fois dans l’assiette rajouter du jus de combava, si vous voulez un goût puissant. Un plat aux saveurs sucrés et acidulés.

Enfin, le dessert gourmand arrive! Il s’agit d’un gâteau végan au combava. Celui-ci est un délice, si si vraiment, bien que peu sucré et très digeste. Voici ma recette:

Gateau coco/combava:

Il vous faudra:

  • 1 combava jus+ zeste
  • 40cl de lait de coco
  • 50 gramme de sucre de coco
  • 20 gramme de noix de coco paillettes
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 30 gramme de graines de chia
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 150 gramme de farine de petit épeautre
  • 50 gramme de farine de lupin

Dans un saladier, mélangez le lait de coco, les graines de chia, le jus de combava ainsi que les zestes, l’huile d’olive. Incorporez le sucre de coco, les paillettes de noix de coco, les 2 types de farine, la poudre à lever. Mélangez, jusqu’à obtenir un mélange homogène. Dans un moule huilé, versez le contenu du saladier et enfournez pour 40minutes, à 180C°, parfum d’ambiance dans la maison en prime ;).

Le dénominateur commun de ces recettes est biensûr le combava mais aussi la noix de coco, notamment le lait de coco, qui vient adoucir le côté épicé et acidulé du combava. Je vous souhaite un très bon appétit.

Chloé

La Grenade

C’est de saison! Je n’avais pas prévu d’écrire cet article aujourd’hui mais sur un sujet tout autre qui lui n’a pas de saison, donc, par ordre de priorité et parce que mes papilles s’en souviennent encore, j’intervertis les deux articles et vient vous parler de la délicieuse grenade et ses vertus, avec bien sûr une recette la mettant en scène. Je le précise déjà, la recette est simple, rapide, vegan, sans gluten et 100% crue, de quoi faire le plein de nutriments.

La grenade qui apporte immédiatement de la couleur à nos assiettes est faible en calories mais riche en vitamine C et vitamine K, ainsi qu’en potassium. Elle est un excellent antioxydant grâce aux punicilagines ( un polyphenol) et acide punicique ( acide linoléique)qu’elle contient. Elle est aussi anti-inflammatoire, antibactérienne et antifongique… on comprend pourquoi c’est un fruit d’automne/hiver, la nature faisant toujours très bien les choses.

Aussi pour jouir pleinement de ces nutriments et profiter de ce que cette fin d’été met pleinement à notre disposition, je vous propose de l’inclure dans une recette sucrée/salée totalement crue afin de garder intactes tous les bienfaits de chaque aliments et déguster une assiette qui mets en joie et donne la pêche!

Recette de jouvence 😉

Il vous faudra pour une assiette ( choisir des produits de qualité biologique):

  • Une belle grenade
  • Une courgette
  • Une tomate
  • Quelques feuilles de basilic frais
  • Un filet d’huile d’olive
  • 1/4 de citron
  • Poivre
  • Poudre d’hysope ( facultatif)

Tout est très simple, sauf peut-être l’ouverture de la grenade qui peut être un peu fastidieux. Pour l’ouvrir au plus simple ( il existe surement d’autres techniques), il faut découper le haut avec un couteau pour ensuite la compartimenter en plusieurs « fromages », avant de détailler chaque baie. Je conseille vivement de porter un tablier ou un vieux tee shirt, car ça tâche ( c’est du vécu, vous vous en doutez 😉 ).

Pour la courgette, il faut simplement en faire des tagliatelles avec une mandoline ou un économe. Ensuite couper votre tomate, mélangez le tout avec un filet d’huile d’olive, le jus du quart de citron, parsemez de basilic frais ( éventuellement un peu d’hysope en plus) et un coup de moulin à poivre pour finir. C’est frais, nourrissant, revitalisant et gourmand.

Une recette rapide à faire et à transporter qui peut tout à fait se consommer au bureau, en pic-nic,… et qui évitera les coups de pompes de l’après-midi. Profitez-en la grenade est à son début de saison, et elle nous accompagne pour quelques mois, si vous n’étiez pas habitué à en consommer, j’ai envie de dire qu’elle vous sera d’un grand soutient pour traverser cet automne 2020, on se comprend…

Il n’y a pas de petit pas pour commencer à prendre soin de soi, chaque acte en ce sens compte.

Je vous souhaite une très bonne soirée,

Le Matcha

Le Matcha est un thé vert originaire du Japon( bien que sa découverte soit chinoise,je vous laisse découvrir la petite histoire ici ) broyé en fine poudre de manière artisanale.

Il est reconnu pour ses nombreux bienfaits, lorsqu’on le choisi correctement.

Comment bien le choisir?

Premièrement, sa provenance doit être japonaise, et il doit être idéalement issu d’une des villes les plus réputées pour sa production de Matcha: Nishio . Il doit être cultivé à l’ombre et récolté à la main avec une grande attention. En général, les marques communiquent sur cet aspect là, car c’est un gage de qualité.

Bien sûr, il doit être de qualité biologique, consommer des « super aliments » non bio est un non sens. Un des aspect très important à vérifier est la couleur de votre thé Matcha, il ne doit pas être kaki mais avoir une belle couleur verte ressemblant à la couleur de la mousse ( témoin de sa teneur en chlorophylle).

Enfin, un bon Matcha ne doit pas avoir un goût amer prononcé mais un goût herbacé crémeux grâce à la L-Théanine un acide aminé qui permet de réduire le stress et renforcer le système immunitaire.

Un dernier indicateur de la qualité de votre Matcha est le prix. Comme tout produit de qualité, si vous trouvez un Matcha a un tarif dérisoire, il y a de très forte chance que la qualité de celui-ci soit moindre. En général, pour 30 grammes de Matcha, le prix se situe aux alentours de 25/30 euros.

IMG_E1395.jpg

 

Pourquoi consommer du Matcha?

C’est un puissant antioxydant, bien plus que le thé vert classique. Au vu des nombreux micronutriments qu’il apporte, il permet de renforcer le système immunitaire ( humm  le doux Matcha Latte automnale, qui en plus offre un super moment cocooning 😉 ). Il est à la fois relaxant et stimulant, notamment grâce à la L-Théanine et au magnesium qu’il contient, permettant entre autre d’accroitre la concentration. Il permet de booster le métabolisme dans le cadre d’un mode de vie sain et équilibré naturellement.

En outre, étant antioxydant, il a un effet bénéfique sur la peau.

Mais en dehors de toutes ces propriétés, c’est aussi un aliment qui permet de nombreuses recettes bien au-delà du Latte, en pâtisserie, en infusion, dans des jus frais, des glaces…

IMG_E1398.jpg

Je vous mets ci-dessous, ma recette improvisée de muffins vegan Amandes/Matcha peu sucrée:

RECETTE pour 6 muffins vegan:

Ingrédients tous bio:

  • 100G de farine de petit épeautre
  • 2 c à c de Matcha
  • 1 c à c de graines de lin
  • 1 c à s de purée d’amandes complètes
  • 20G de poudre d’amandes
  • 1 sacher de poudre à lever
  • 30G de sucre complet
  • 15cl de lait de coco
  • 1 c à c d’huile de coco
  • 1 pincée de sel
  • quelques amandes pour la déco

Préchauffez votre four à 180C° ( th 6)

Mélangez d’un côté le lait de coco, la purée d’amandes, les graines de lin, l’huile de coco fondue. Puis dans un autre récipient, mélangez la farine, la poudre à lever, le Matcha, le sucre et la poudre d’amandes, ajoutez-y le précédent mélange jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Versez le tout dans de contenant de votre choix et  ajoutez-y quelques amandes dessus.

Enfournez pour 20min et dégustez une fois refroidit.

Je vous recommande vivement le Matcha de la marque Anatae qui répond à tous les gages de qualité que je vous ai cité plus haut et dont la jeune fondatrice Camille a lancé sa marque suite à son voyage de plusieurs mois au Japon et s’inscrit dans une véritable démarche éthique.

Son site internet est très complet sur le sujet Anatae.fret son parcours remarquable.

De plus, elle m’a proposé de vous partager un code promotionnel vous donnant 10% de remise sur son site grâce au code CHLOE10.

Belle découverte et douce soirée.

Chloé

 

 

 

 

 

 

 

Buddha bowl anti-oxydant

En ce jour de la sainte Barbe, je ne vais pas vous proposer une recette à base de blé, mais sachez que vous pouvez tout à fait remplacer le sarrasin ( que j’utilise dans cette recette) par du blé cuit, la principale différence étant qu’il y aura du gluten et moins de protéines avec le blé.

Donc pour en revenir à ma recette, je vous propose aujourd’hui un plat complet, vegan, sans gluten, rassasiant et simple à réaliser. C’est un buddha bowl ( en somme, c’est une association de produits végétariens que l’on nomme comme tel car servi dans un bol qui fait référence au ventre rond de Bouddha), il  vous apportera protéines, glucides, fibres, lipides, tout en restant très digeste.

Le produit phare de ce Buddha Bowl est la grenade, un fruit qu’on peut appeler super fruit et dont c’est la saison. C’est un des fruits les plus antioxydants qu’il existe ( rien qu’en cela l’argumentation est faite, elle permettrait d’ailleurs de diminuer le taux de mauvais cholestérol),  elle est également anti-inflammatoire , elle aide à digérer ( en dehors des repas) notamment après des repas trop copieux. Elle est très riche en vitamine C. Bref, en ce moment c’est le fruit à consommer, d’où ma proposition de recette aujourd’hui.

J’ai ajouté du sarrasin  qui est une graine riche en protéines, avec un index glycémique modéré, sans gluten et qui est riche en magnésium. Les pois chiches quand à eux, sont également une excellente source de protéines végétales et de fibres et possèdent un faible index glycémique ( concernant l’index glycémique, j’avais écrit un article sur le sujet à retrouver ici) . Que ce soit le sarrasin ou les pois chiches , les deux sont très rassasiants et sont tout à fait indiqués tant pour des sportifs que pour des personnes qui souhaitent limiter les fringales.

La touche de verdure est apportée par le cresson riche en vitamine K et en calcium.

Enfin les noisettes, sont riche en acide gras monoinsaturés, en  protéines et sont également antioxydantes.

 

Vous l’aurez compris cette recette possède un combo nutritionnel assez exceptionnel, de quoi avoir la pêche.

 

AfterlightImage (9).jpg

Pour 4/5 personnes, il vous faudra:

 

  • 250g de sarrasin décortiqué
  • 2 grenades
  • 250g de pois chiches
  • 60 g de noisettes
  • 125g de cresson
  • Assaisonnez d’une cuillère à soupe d’huile de sésame toasté par bol individuel
  • sel, poivre

Faites tremper la veille les pois chiches sec dans de l’eau froide. Le lendemain, faites les cuire dans de l’eau portée à ébullition 45min. Faîtes chauffer le sarrasin dans de l’eau salée, portée à ébullition, pendant 25min, puis égouttez-le. En parallèle préparer les grenades en les coupants en 4 ( comme la photo ci-dessous), puis égrenez-les. Rincez le cresson;

Dans des bols individuels, mélangez-tout les ingrédients en ajoutant l’assaisonnement, ainsi que les noisettes. Régalez-vous!

AfterlightImage (11).jpg

Belle journée!