2 décembre: Tea Time

Quoi de plus cocooning que de prendre un bon thé 🍵 chaud dans une jolie tasse seul ou en bonne compagnie avec un temps automnale, voire hivernale à l’extérieur. C’est toujours un moment ultra réconfortant et source de bonheur. Mais qu’en est-il de ses effets sur notre organisme? Quel thé vaut-il mieux consommer? Sur quels points faut-il être vigilant lorsqu’on choisi son thé?

Doux moment en perspective

Commençons par le début, en présentant les 5 grande catégories des thés ( d’autres classement existent, avec les parfumées, les roiboos, etc,..) . Il y a les thés blancs dont la confection se limite au flétrissage et séchage des feuilles fraîches. On l’appelle thé blanc car ses feuilles tirent sur le blanc argenté avec un petit duvet. Il vient de Chine. Ensuite il y a le fameux thé vert 🍵 qui n’est pas oxydé et qui est soit séché à sec ( méthode chinoise) soit à la vapeur ( méthode japonaise, c’est le cas du thé Sencha). Poursuivons avec le thé noir, probablement le plus connu qui lui en revanche est oxydé. Moins commun, le thé jaune est très rare , il est fabriqué à partir de bourgeons légèrement fermentés par un processus qui offrira alors un goût plus doux. Et enfin, il y a le thé bleu, le fameux Oolong qui est peu oxydé ( surtout s’il vient de Chine) il se situe entre le thé noir et le thé vert. Les thés bleus ont ainsi la douceur du thé vert et l’arôme du thé noir, un bel équilibre.

Voilà pour les petites présentations, bien que je ne sois pas une spécialiste du thé , il est toujours intéressant d’avoir quelques repères sur ce que l’on consomme.

Thé vert perles de Jasmin

Il existe diverses légendes autour du thé 🍵, chacun ( comme sur beaucoup de sujet) s’approprie cette découverte, néanmoins on s’accorde à dire que ce serait la boisson la plus ancienne du monde, environ 5000ans! Quoi qu’il en soit, nous concernant, en France, ce serait Louis XIV qui l’utilisait grâce à ses médecins pour mieux digérer… mais diverses controverses ont existé même chez nous, comme quoi ce n’est pas que sur internet au 21ème siècle que l’on trouve tout et son contraire 😉.

Mais est-il bon pour la santé? Le thé vert a des propriétés anti oxydantes . Non oxydé, il conserve la plupart des catéchines, un antioxydant remarquable qui est réputé pour protéger de certaines pathologies chroniques (diabète, ostéoporose). Associé à des plantes comme la menthe🌿, le jasmin 🌸le citron 🍋 ,…) les effets du thé vert sont maximisés, notamment au niveau de la digestion, et du soulagement de douleurs comme les maux de têtes. Mais attention on ne consomme pas de thé lors du repas, toujours à distance de ceux-ci, car le thé empêche la bonne absorption des micronutriments ( le fer notamment, attention en cas d’anémie à ne pas trop en consommer et toujours à distance des repas). Le thé noir lui aide notamment à réguler la glycémie, il fluidifie le sang, il limite le cholestérol et aiderait à la perte de poids en ce sens. Le thé bleu aura ainsi l’équilibre des thés verts et thés noirs. Le thé jaune, aura des bienfaits similaires au thé vert 🍵 mais avec moins de tanins, donc encore plus doux.Quand au thé blanc il a des propriétés anti stress et antioxydantes et a le grand avantage de pouvoir se consommer même le soir pour se détendre car il contient peu de théine . Le thé est en général diurétique, alcalin et stimulant. Ses feuilles apportent certaines vitamines, mais aussi calcium, potassium, manganèse entre autre mais aussi attention ⚠️ du fluor ( voir mon article sur le sujet ici). Il est stimulant grâce aux tanins et à la théine qu’il contient mais ce n’est pas pas un excitant, d’ailleurs il aide en ce sens à se concentrer, quoi de mieux qu’une bonne tasse de thé quand on travaille devant un écran ( j’en bois souvent en écrivant mes articles 😉). Donc en résumer, ce n’est pas un produit miracle mais même si on entend beaucoup de choses autour du thé, mon conseil est de le consommer en dehors des repas, en raison de l’apport de fluor pas plus de 3 tasses par jour, alternez en favorisant plutôt le thé vert, blanc et bleu. Soyez attentif à la provenance de votre thé 🍵 il doit être biologique, car les feuilles de thé sont sensibles à ce qu’il y a dans l’air, privilégiez le thé en vrac plus qualitatif, renseignez-vous sur le mode de production, respectez les températures et temps d’infusion indiqués pour chaque thé 🍵. Il est important de toujours être attentif à ce que l’on consomme et je dirai que pour le thé qui vient souvent de loin, c’est encore plus important, car les normes diffèrent. Je ne dis pas qu’on peut tout contrôler mais les thés en sachets à deux euros en grandes surfaces, on oublie clairement. Le thé est un produit noble, impériale si je puis dire. Si vous aimez le thé 🍵 et souhaitez en apprendre plus sur le sujet ( si vaste et passionnant) je vous invite à aller sur le site de J’adore le thé (ici ) et découvrir des thés remarquables, rares et qualitatifs avec une équipe à l’écoute. En prime si vous voulez vous faire plaisir pour savourer un bon thé au coin du feu 🔥 cet hiver ou pour offrir un thé de qualité à Noël 🎁 🎄 vous bénéficiez de -15% sur tout leur site jusqu’au 31/12/21 avec ce code promotionnel: CLOLENAEJLT

Site ici: J’adore le thé

Je suis loin d’avoir tout dit autour du thé 🍵 mais ce que je sais c’est que je vais pas mal en boire pendant ce calendrier de l’avent 😊. Douce soirée ✨

Rendez-vous demain…

Chloé

Menu Autour du combava

Il y a peu j’ai eu l’agréable surprise de recevoir des combavas de la part de mes voisins. Ce fruit que j’avais déjà vu mais jamais gouté, m’a tout de suite donné l’envie d’en savoir plus et d’expérimenter diverses recettes. Les recettes que j’ai crée autour du combava s’étant révélées savoureuses, je vous propose aujourd’hui, un menu végétalien autour du combava après avoir fait plus ample connaissance avec ce petit agrume délicieux.

Le combava ( Citrus hystrix) ou combawa appartient à la famille des Rutacées et est donc un petit agrume au goût puissant, proche de la citronnelle et du gingembre, donc ça parfume bien! D’aspect, il ressemble a un petit citron vert froissé. Il est originaire d’Indonésie et se consomme actuellement en octobre et novembre. Encore une fois, on ne le répétera jamais assez, la nature est bien faite, puisque celui-ci renforce les défenses immunitaires grâce à sa richesse en vitamine C, idéal juste avant de rentrer dans l’hiver et aider à en prévenir les petits maux. Il a ainsi des propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes mais aussi sédatives et je dois dire que sur ce dernier point, j’ai personnellement ressentie cet effet en le cuisinant grâce a son odeur si forte et agréable ainsi qu’en le dégustant.

Sans plus tarder, voici le menu autour du combava qui comprend un jus, un plat et un gâteau. Ces 3 recettes sont vegan et plutôt simple à réaliser, mais un pur moment de douceur.

Le jus antioxydant réconfortant

Pour ce jus douceur, il vous faudra pour 2 verres:

  • 1 belle betterave crue
  • 1 combava ( on mettra seulement les zestes)
  • une belle poignée de jeunes pousses d’épinards
  • 1cm d’une racine de gingembre
  • 4cl de lait de coco ( ecomil)

Dans un extracteur de jus mettez tout vos ingrédients sauf le lait de coco. Une fois le jus préparé et servis dans des verres ajoutez 2 cl de lait de coco dans chaque verre et mélangez-le au jus avec un petit fouet électrique. C’est prêt, régalez vous!

Une fois ce jus cru plein de mincronutriments dégusté, poursuivons avec le plat.

Poêlé combava/coco:

Pour ce plat très simple mais riche en saveur, il vous faudra pour deux personnes:

  • 2/3 carottes de couleurs selon la taille, j’ai choisi volontairement des violettes mais libre à vous
  • 1 beau fenouil
  • Zestes de combava ( optionnel arroser avec le jus à la fin, mais attention le combava est fort en goût)
  • 1 c à c d »huile de coco
  • 10cl de lait de coco
  • 1cm de racine de curcuma
  • 1cm de racine de gingembre

Découpez vos légumes en lamelles et votre gingembre et votre curcuma en petits dés. Dans une poêle, huilée à l’huile de coco ( qui résiste le mieux à la chaleur, et qui mettra un petit gout subtil fort agréable) ajoutez vos légumes ainsi que le gingembre et le curcuma, faites revenir rapidement puis ajoutez le lait de coco et couvrez, la cuisson doit être à feu doux sur une dizaine de minutes. Ajoutez à la fin vos zestes de combava et servez. Vous pouvez une fois dans l’assiette rajouter du jus de combava, si vous voulez un goût puissant. Un plat aux saveurs sucrés et acidulés.

Enfin, le dessert gourmand arrive! Il s’agit d’un gâteau végan au combava. Celui-ci est un délice, si si vraiment, bien que peu sucré et très digeste. Voici ma recette:

Gateau coco/combava:

Il vous faudra:

  • 1 combava jus+ zeste
  • 40cl de lait de coco
  • 50 gramme de sucre de coco
  • 20 gramme de noix de coco paillettes
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 30 gramme de graines de chia
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 150 gramme de farine de petit épeautre
  • 50 gramme de farine de lupin

Dans un saladier, mélangez le lait de coco, les graines de chia, le jus de combava ainsi que les zestes, l’huile d’olive. Incorporez le sucre de coco, les paillettes de noix de coco, les 2 types de farine, la poudre à lever. Mélangez, jusqu’à obtenir un mélange homogène. Dans un moule huilé, versez le contenu du saladier et enfournez pour 40minutes, à 180C°, parfum d’ambiance dans la maison en prime ;).

Le dénominateur commun de ces recettes est biensûr le combava mais aussi la noix de coco, notamment le lait de coco, qui vient adoucir le côté épicé et acidulé du combava. Je vous souhaite un très bon appétit.

Chloé

La Grenade

C’est de saison! Je n’avais pas prévu d’écrire cet article aujourd’hui mais sur un sujet tout autre qui lui n’a pas de saison, donc, par ordre de priorité et parce que mes papilles s’en souviennent encore, j’intervertis les deux articles et vient vous parler de la délicieuse grenade et ses vertus, avec bien sûr une recette la mettant en scène. Je le précise déjà, la recette est simple, rapide, vegan, sans gluten et 100% crue, de quoi faire le plein de nutriments.

La grenade qui apporte immédiatement de la couleur à nos assiettes est faible en calories mais riche en vitamine C et vitamine K, ainsi qu’en potassium. Elle est un excellent antioxydant grâce aux punicilagines ( un polyphenol) et acide punicique ( acide linoléique)qu’elle contient. Elle est aussi anti-inflammatoire, antibactérienne et antifongique… on comprend pourquoi c’est un fruit d’automne/hiver, la nature faisant toujours très bien les choses.

Aussi pour jouir pleinement de ces nutriments et profiter de ce que cette fin d’été met pleinement à notre disposition, je vous propose de l’inclure dans une recette sucrée/salée totalement crue afin de garder intactes tous les bienfaits de chaque aliments et déguster une assiette qui mets en joie et donne la pêche!

Recette de jouvence 😉

Il vous faudra pour une assiette ( choisir des produits de qualité biologique):

  • Une belle grenade
  • Une courgette
  • Une tomate
  • Quelques feuilles de basilic frais
  • Un filet d’huile d’olive
  • 1/4 de citron
  • Poivre
  • Poudre d’hysope ( facultatif)

Tout est très simple, sauf peut-être l’ouverture de la grenade qui peut être un peu fastidieux. Pour l’ouvrir au plus simple ( il existe surement d’autres techniques), il faut découper le haut avec un couteau pour ensuite la compartimenter en plusieurs « fromages », avant de détailler chaque baie. Je conseille vivement de porter un tablier ou un vieux tee shirt, car ça tâche ( c’est du vécu, vous vous en doutez 😉 ).

Pour la courgette, il faut simplement en faire des tagliatelles avec une mandoline ou un économe. Ensuite couper votre tomate, mélangez le tout avec un filet d’huile d’olive, le jus du quart de citron, parsemez de basilic frais ( éventuellement un peu d’hysope en plus) et un coup de moulin à poivre pour finir. C’est frais, nourrissant, revitalisant et gourmand.

Une recette rapide à faire et à transporter qui peut tout à fait se consommer au bureau, en pic-nic,… et qui évitera les coups de pompes de l’après-midi. Profitez-en la grenade est à son début de saison, et elle nous accompagne pour quelques mois, si vous n’étiez pas habitué à en consommer, j’ai envie de dire qu’elle vous sera d’un grand soutient pour traverser cet automne 2020, on se comprend…

Il n’y a pas de petit pas pour commencer à prendre soin de soi, chaque acte en ce sens compte.

Je vous souhaite une très bonne soirée,

Le Matcha

Le Matcha est un thé vert originaire du Japon( bien que sa découverte soit chinoise,je vous laisse découvrir la petite histoire ici ) broyé en fine poudre de manière artisanale.

Il est reconnu pour ses nombreux bienfaits, lorsqu’on le choisi correctement.

Comment bien le choisir?

Premièrement, sa provenance doit être japonaise, et il doit être idéalement issu d’une des villes les plus réputées pour sa production de Matcha: Nishio . Il doit être cultivé à l’ombre et récolté à la main avec une grande attention. En général, les marques communiquent sur cet aspect là, car c’est un gage de qualité.

Bien sûr, il doit être de qualité biologique, consommer des « super aliments » non bio est un non sens. Un des aspect très important à vérifier est la couleur de votre thé Matcha, il ne doit pas être kaki mais avoir une belle couleur verte ressemblant à la couleur de la mousse ( témoin de sa teneur en chlorophylle).

Enfin, un bon Matcha ne doit pas avoir un goût amer prononcé mais un goût herbacé crémeux grâce à la L-Théanine un acide aminé qui permet de réduire le stress et renforcer le système immunitaire.

Un dernier indicateur de la qualité de votre Matcha est le prix. Comme tout produit de qualité, si vous trouvez un Matcha a un tarif dérisoire, il y a de très forte chance que la qualité de celui-ci soit moindre. En général, pour 30 grammes de Matcha, le prix se situe aux alentours de 25/30 euros.

IMG_E1395.jpg

 

Pourquoi consommer du Matcha?

C’est un puissant antioxydant, bien plus que le thé vert classique. Au vu des nombreux micronutriments qu’il apporte, il permet de renforcer le système immunitaire ( humm  le doux Matcha Latte automnale, qui en plus offre un super moment cocooning 😉 ). Il est à la fois relaxant et stimulant, notamment grâce à la L-Théanine et au magnesium qu’il contient, permettant entre autre d’accroitre la concentration. Il permet de booster le métabolisme dans le cadre d’un mode de vie sain et équilibré naturellement.

En outre, étant antioxydant, il a un effet bénéfique sur la peau.

Mais en dehors de toutes ces propriétés, c’est aussi un aliment qui permet de nombreuses recettes bien au-delà du Latte, en pâtisserie, en infusion, dans des jus frais, des glaces…

IMG_E1398.jpg

Je vous mets ci-dessous, ma recette improvisée de muffins vegan Amandes/Matcha peu sucrée:

RECETTE pour 6 muffins vegan:

Ingrédients tous bio:

  • 100G de farine de petit épeautre
  • 2 c à c de Matcha
  • 1 c à c de graines de lin
  • 1 c à s de purée d’amandes complètes
  • 20G de poudre d’amandes
  • 1 sacher de poudre à lever
  • 30G de sucre complet
  • 15cl de lait de coco
  • 1 c à c d’huile de coco
  • 1 pincée de sel
  • quelques amandes pour la déco

Préchauffez votre four à 180C° ( th 6)

Mélangez d’un côté le lait de coco, la purée d’amandes, les graines de lin, l’huile de coco fondue. Puis dans un autre récipient, mélangez la farine, la poudre à lever, le Matcha, le sucre et la poudre d’amandes, ajoutez-y le précédent mélange jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Versez le tout dans de contenant de votre choix et  ajoutez-y quelques amandes dessus.

Enfournez pour 20min et dégustez une fois refroidit.

Je vous recommande vivement le Matcha de la marque Anatae qui répond à tous les gages de qualité que je vous ai cité plus haut et dont la jeune fondatrice Camille a lancé sa marque suite à son voyage de plusieurs mois au Japon et s’inscrit dans une véritable démarche éthique.

Son site internet est très complet sur le sujet Anatae.fret son parcours remarquable.

De plus, elle m’a proposé de vous partager un code promotionnel vous donnant 10% de remise sur son site grâce au code CHLOE10.

Belle découverte et douce soirée.

Chloé