Le brossage à sec ( visage)

Il y a quelques temps déjà, je vous avais présenté le brossage à sec ou brossage lymphatique, avec ses bienfaits sur le corps et la méthodologie pour le faire, je vous remets l’article en question en lien direct ici .

En effet ce grand émonctoire qui est la peau nécessite la plus grande attention comme précisé dans l’article en question mais aussi dans celui concernant les émonctoires, que vous retrouverez ici, et qui permet quand à lui de présenter nos 5 grands émonctoires avec leurs fonctions respectives et comment en prendre soin.

Pour compléter ces deux articles essentiels, je vous propose aujourd’hui de nous intéresser au visage, qui concerne également l’émonctoire de la peau, mais étant plus petit et fragile que le reste du corps a quelques spécificités concernant le brossage .

Les bienfaits du brossage à sec sur le visage, seront vite identifiables, notamment avec un teint plus lumineux, une peau avec un côté plus « glowy » ( je sais que ce terme est vendeur, mais ça résume bien l’effet obtenu et assez rapidement), une peau plus lisse, et biensûr un nettoyage plus en profondeur, intéressant pour les peaux à tendance acneique.

La peau du visage étant plus sensible, il sera nécessaire d’utiliser une brosse plus douce, de préférence en poils naturels. Comme pour le corps j’utilise la brosse de chez Anae, dont j’apprécie la qualité, mais dans un plus petit format ( voir photo), avec un poil plus doux et mieux adapté pour nettoyer la surface plus petite du visage. Si votre peau est sensible, brossez-vous sans mettre trop de pression, très légèrement.

La technique

On partira toujours du bas du visage, comme dans le brossage du corps ( on commence du bas du corps, vers le haut). Par des petits mouvements circulaires, remontez depuis le menton vers les tempes, puis du nez vers l’extérieur du visage et enfin du bas du front vers le haut. Des petites rougeurs sont normales, et témoignent de l’action sur la circulation sanguine, elle ne perdurent pas, sauf si vous y êtes aller trop fort. Le brossage ne doit pas durer trop longtemps, 2 minutes suffisent.

Après cela, procédez à votre routine visage habituel ( hydrolat, eau purifiée, huile végétale,…) et veillez à bien vous hydrater tant de l’intérieur que de l’extérieur.

Vous constaterez rapidement les effets positifs du brossage à sec, et même si au début une routine de plus à mettre en place, très vite vous aurez du mal à vous en passer :).

C’est le printemps, moment des grands nettoyages, un moment idéal pour s’y mettre, et faire rayonner la peau.

Belle soirée,

Chloé

Bowl de blettes

Récemment j’ai partagé sur Instagram une photo avec de belles feuilles de blettes très colorées, très jolies à voir, mais aussi très faciles à cuisiner. Les blettes, longtemps délaissées, sont depuis quelques années à nouveaux sur le devant de la scène, et offrent une possibilités de recettes innombrables ( ce n’est d’ailleurs pas la première fois que j’en parle ici, et pour cause je suis une grande fan). Mais tant qu’à faire je voulais profiter de cet article pour parler des bénéfices qu’apporte ce légume et en maximiser les effets grâce à une recette totalement crue qui permet ainsi de garder les nutriments intacts et les belles couleurs annonciatrices des beaux jours. Je vous propose une recette savoureuse, vegan,sans gluten, sans aucune huile, le tout permettant de profiter pleinement des saveurs dégagées par chacun des aliments sans que cela soit dénaturé par l’ajout d’une huile.

Avant cela, je vous propose le petit focus sur la blette tout de même, car il s’agit d’un légume dont les bienfaits sont nombreux et méritent d’être connus.

La blette

Elle appartient à la famille des Amaranthacées ( comme la betterave)et est aussi appelée bette ou poirée, elle est originaire du bassin méditeranéen. Elle se décline en plusieurs couleurs: orange, jaune, rose, blanc,rouge. Elle est faible en calories ( 21 calories au 100g) mais riche en vitamines A et C, en potassium et en magnesium. Sa richesse en fibres facilite bien sûr le transit intestinal, elle est aussi diurétique et son apport en polyphenols protège nos cellules des radicaux libres. Elle contient un acide aminé, le glutamine, qui aide à la récupération musculaire et aide le corps à se régénérer. Bref elle a tout bon et en plus, colorée elle donne vraiment des notes de printemps dans nos assiettes!

C’est partie pour la recette crue de la blette, car oui j’ai toujours partagé des recettes cuites sur celle-ci, mais pour garder tout ses précieux bienfaits intacts, il vaut mieux privilégier le cru. Faites-moi confiance sur cette recette intuitive, le goût est là, le plat est nourrissant et vous aurez la forme.

Bowl de blettes

Les ingrédients pour 2 personnes:

  • 6 belles branches de blettes colorées
  • 1 avocat mûr
  • 1/2 racine de curcuma fraiche
  • 1 pincée de sel de guérande
  • 1 petite poignée d’épines vinettes (facultatif, c’est pour la note acidulée)
  • 3 tiges d’ail des incas
  • 1 c à s de jus de citron au gingembre ( sinon juste du jus de citron)

Et c’est tout 😉

Après avoir lavé vos blettes, coupez les côtes en petits dés et les feuilles en fines lanières. Placez les dans un récipients où vous ajouterez une pincée de sel de guérande. Et là, l’étape importante, c’est de bien malaxer à la main les blettes et le sel. Essorez bien le tout et videz le surplus d’eau et de sel qui s’en dégagent. Réservez.

Après avoir ôté la peau et le noyau de votre avocat, coupez le en petits dés et ajoutez le à vos blettes en le mélangeant délicatement à la main avec le reste.

Rapez par dessus votre racine de curcuma et ajoutez-y les tiges d’ail des incas finement ciselées. Terminez par la cuillère à soupe de jus de citron au gingembre et régalez-vous.

Chaque ingrédient apporte juste ce qu’il faut en goût pour que chacun soit reconnaissable au palais sans qu’il soit masqué par un autre aliment, un délice. Assurément ma recette qui annonce le printemps 2021.

Bon appétit

Chloé

La capucine

Il parait qu’en langage des fleurs, la capucine s’offre pour déclarer un amour ardent, nous sommes en février, voilà peut-être une bonne idée pour déclarer votre flamme à l’élu de votre coeur dans les prochains jours… 😉

Pour ma part je vais aborder le sujet de la capucine d’un point de vu culinaire principalement, mais je vais en profiter pour vous partager ses nombreux bienfaits également que l’on retrouve dans ses fleurs et ses feuilles principalement qui sont également comestibles d’ailleurs. Tout est bon dans la capucine en somme :).

Capucine tubéreuse

La capucine tubéreuse Tropaeolum Tuberosum est originaire des Andes, principalement du Pérou, et d’ailleurs je trouve qu’elle ressemble à l’oca du Pérou dont je vous repartage une recette simple et originale issue de mon dernier calendrier de l’avent « Autour du monde » ici .

Je m’éparpille, donc pour revenir à la capucine tubéreuse, ses feuilles se consomment en salades ou comme des épinards cuits, ses fleurs jaunes orangées viendront égayer n’importe quel plat ( pour ma part je n’ai encore jamais expérimenté ces deux parties de la plante en cuisine).En revanche, j’ai découvert il y a peu son bulbe qui est un légume ancien, aussi appellé « Mashua » ou « Maswallo » et qui est délicieux. Sous cette forme, la capucine se consomme crue ou cuite, dans le cas où elle est dégustée crue, son goût est piquant et poivrée alors qu’une fois cuite, plutôt à la vapeur, son goût est beaucoup plus doux et se rapproche du marron avec une note sucrée subtile.

C’est donc un légume qui se mariera très bien avec des légumes verts comme le céleri par exemple et le fenouil. Je trouve ce mélange très équilibré d’un point de vue diététique biensûr mais surtout d’un point de vu gustatif, le tout assaisonné d’un peu de sel, de poivre, de galanga, éventuellement d’un filet d’huile d’olive, et cela suffit à se régaler. Elle remplace très bien la pomme de terre en apportant moins de calories, et a un apport intéressant en vitamine C si consommée crue évidemment.

Elle se cultive plutôt facilement, si cela vous tente, néanmoins je ne m’y suis pas encore aventuré, mais je dois avouer que je suis tentée, surtout que la bonne période arrive 🙂 et que la capucine est remarquable pour chasser naturellement les pucerons, une plante qui s’inscrira complètement en permaculture!

En outre, les incas l’utilisaient comme plante médicinale, aujourd’hui on l’utilise notamment pour ses propriétés antifongiques et antimicrobiennes, aidant ainsi l’organisme à mieux résister aux infections, à prendre sous forme d’infusions.

Enfin, la légende dit tout de même que l’un des effets du légume racine est anaphrodisiaque, (mais sans étude valable sur le sujet), donc peut-etre à ne pas déguster en amoureux pour la saint Valentin ou tout autres célébrations romantiques, ne sait-on jamais ;). En revanche, il parait que la fleur elle serait aphrodisiaque, je ne m’avancerai ni sur l’un ni sur l’autre, mais je vous laisse expérimenter cela par vous-même éventuellement :).

Sur ce je m’en vais danser la capucine en cuisine.

Belle soirée,

Chloé

Le Gratte Langue

Il y a en Ayurveda une grande connaissance du corps et de l’esprit, dont le but principal est que ceux-ci soient en harmonie. Concernant le corps, l’ayurveda offre de nombreux outils simples et naturels pour le nettoyer et avoir ainsi une hygiène des plus complète. Il y a quelques temps je vous avez parlé du Jala Neti qui concerne l’hygiène du nez, retrouvez l’article ici si vous ne l’avez pas lu et que le sujet vous intéresse : Jala Neti

Aujourd’hui je vous propose de nous intéresser à la langue. Certes nous nous brossons les dents ( de préférence avec un dentifrice sans fluor, article sur le sujet ici), mais la langue nécessite elle aussi un soin tout particulier et j’irai même plus loin, elle permet d’éliminer un grand nombre de toxines, qui une fois ôtées, nous allons le voir, nous offre de nombreux bénéfices.

Présentation et utilisation:

Le Gratte langue est un instrument très basique ( voir photo), que vous pouvez trouvez en plastique, en acier, en silicone ou en cuivre. J’ai personnellement opté pour un gratte langue en cuivre afin en prime de bénéficier des propriétés naturellement anti-bactériennes du cuivre. Il a pour objectif de nettoyer la langue de sa couche blanche qui contient de nombreuses bactéries et peut notamment être responsable d’une mauvaise haleine.

Gratte langue

Il est recommandé de l’utiliser chaque matin après le réveil afin d’éliminer les toxines accumulées la nuit dans la bouche. Idéalement avant la première utilisation, je vous conseille de le stériliser dans de l’eau bouillante 5 minutes. Ensuite pour son utilisation il suffit de tirer la langue :p et partir du fond de celle-ci en revenant doucement vers l’avant plusieurs fois avec votre gratte langue. Une fois votre langue nettoyée, rincez-vous la bouche, nettoyez votre gratte langue et séchez-le bien, surtout s’il est en cuivre, pour qu’il soit prêt à l’utilisation pour le lendemain matin. Il va sans dire que cet outils est tout à fait personnel comme une brosse à dents et ne se prête pas.

Les bienfaits du Gratte langue:

Il permet donc d’éliminer les toxines et bactéries présentes sur la langue, d’éviter une mauvaise haleine qui serait due aux éventuels dépôts sur la langue, il peut y avoir d’autres causes, mais cela aura le mérite de vous donner davantage d’indications sur la source de ce problème éventuel, c’est aussi cela l’intérêt de prendre soin de soi, c’est qu’on identifie au mieux les désordres intérieurs et on se responsabilise. Il permet d’améliorer la digestion, car n’oublions pas que l’appareil digestif commence dans la bouche ;).

Autre bénéfice du grattage de langue, et pas des moindres si vous êtes fin gourmet, c’est l’amélioration des capacités gustatives!

Aussi pour récapituler les différents nettoyages quotidiens moins habituels diront nous, à apporter au corps que j’ai déjà abordé ici, nous avons:

  • Le brossage à sec du plus grand émonctoire, la peau, le lien de l’article est ici: Le brossage à sec
  • Le nettoyage du nez, Jala Neti à retrouver ici: Jala Neti

D’un point de vue corporel, ces quelques (nouvelles) habitudes vous embelliront et surtout embelliront grandement votre vie, tant le confort ressentit est indéniable. Peut-être une des nouveautés à mettre en place pour 2021, après tout nous ne sommes qu’en janvier et il n’est jamais trop tard pour commencer à mettre en place une bonne habitude;).

A très vite,

Chloé