24 décembre: prendre soin de son foie

Oh le titre rabat joie pour un 24 décembre! Et pourtant je vous assure que je vais tacher d’être la plus cool possible, le but est de passer des bonnes fêtes en se faisant plaisir mais en évitant d’être trop barbouiller le lendemain. Je vous propose même une petite recette inspirée du Moscow Mule mais sans la vodka 🙈 pour peut-être limiter un peu l’alcool, un des principaux ennemie de notre foie avec le sucre.

Il n’est pas question pour moi de vous dire de manger un celeri branche pour Noël 🎄 mais l’idée est plutôt de limiter les dégâts. On sait qu’en cette période, chocolats, gras, alcool, … sont de la partie, mais il est toujours possible d’ajuster et de nettoyer en douceur en suivant afin de ne garder que de bons souvenirs de tout cela.

Déjà pourquoi faire attention à son foie?

Le foie est un organe dont dépendent plusieurs autres organes, aussi si celui-ci est surchargée, c’est le reste du corps qui dysfonctionne. On veillera donc à prendre soin de lui en évitant de le surcharger ( ça c’est du préventif) mais aussi en l’aidant à se nettoyer ( là c’est du curatif, et je pense qu’en ce moment c’est de rigueur).

Tout d’abord le jour J ( soit du réveillon, repas du 25, ou tout autre moment où l’on sait qu’il va y avoir quelques abus), on essaie de limiter l’alcool en buvant un verre d’eau entre deux verres, d’une pour se réhydrater mais aussi pour avoir la sensation d’avoir vu 3 verres alors qu’on en a bu 2. Limitez les alcools trop sucrées ( en général alcools forts 🥃) et favorisez plutôt vin rouge et champagne 🥂( bien que l’abus d’alcool soit dangereux pour la santé) . Au niveau du repas tout aliment vert avec des feuilles est à favoriser donc même avec un plat bien gras ajoutez le legume vert s’il y en a, cela apportera des fibres, de la vitamine K, et vous évitera de prendre autre chose qui serait moins sain. Essayez de se raisonner, et ne pas se jeter sur tout ce que l’on a sous les yeux. Bon je m’arrête là, pour les petits conseils lors du repas de « gala ». En revanche, je vous propose une petite recette inspirée du Moscow mule,ce cocktail russe qui a le vent en poupe que l’on sert dans une shoppe en cuivre mais sans alcool et qui, je trouve, est une boisson qui se prête bien à Noël. Je fais ce choix car cette boisson a des atouts pour le foie puisqu’elle contient du gingembre, du citron vert et de la menthe, 3 plantes excellentes pour aider le foie.

Virgin Moscow Mule

Ingrédients pour 1 litre:

– 15g de gingembre frais ou sec

– 1 litre d’eau de source

– quelques branches de menthe verte fraîche

– 1 citron vert

– 2 c a c de sirop Falernum ( qui contient sucre de canne, citron, gingembre, amande, vanille) sinon remplacez par du sirop de sucre de canne et une gousse de vanille

Faites bouillir un litre d’eau de source et ajoutez y le gingembre. Laissez sur le feu 8 minutes. Retirez du feu ajoutez y le sirop falernum et pressez la moitié du jus de citron vert. Filtrez avec une passoire et servez dans les tasses. Coupez de fines tranches de gingembre et de citron vert que vous mettrez dans la tasse avec quelques feuilles de menthe fraîche. Servez bien frais avec des glaçons 🧊. Tchintchin

Une bonne façon d’éviter l’alcool en buvant l’air de rien une infusion de gingembre au citron 😇 améliorée!

Ce que vous pouvez faire après les festivités:

Vous pouvez en rentrant faire chauffer une bouillotte à placer sur le foie, cela vous soulagera et aidera le foie à se nettoyer et évacuer les toxines. Nous reviendrons très bientôt sur le sujet.

Aubier de tilleul

Le lendemain pour drainer le foie en douceur preparez-vous une décoction d’Aubier de tilleul à boire tout au long de la journée. Pour préparer la décoction, faites bouillir environ 40grammes d’aubier de tilleul dans un litre d’eau pendant 20min. Vous pouvez la boire chaude ou froide, à boire au long de la journée. L’aubier de tilleul va permette de drainer en douceur le foie mais aussi les reins grâce a ses actions dépuratives ( meilleur métabolisme des dechets) et diurétiques (augmentation de la sécrétion urinaire, permettant notamment d’éliminer l’acide urique), sans pour autant causer d’effets secondaires, comme ça peut être le cas avec l’artichaut par exemple. L’aubier de tilleul améliore également le confort digestif, grâce à ses propriétés antispasmodiques. Cette cure peut se faire ponctuellement comme cela ou en cure de 3 semaines si vous voulez faire un petit nettoyage sans contraintes.

Vous pouvez également utiliser des racines de pissenlits, plus forts en goût, faites infuser 7 minutes et buvez en trois tasse dans la journée.

Si vous le pouvez, optez pour un jeûne intermittent ou une journée de jeûne si vous êtes habitué à le faire. En revanche, on évitera le jeûne sec, il faut se réhydrater surtout après la consommation d’alcool. Aussi quoiqu’il en soit, jeûne ou pas, le lendemain on s’hydrate en buvant de l’eau peu minéralisée ( moins de 100g de résidus à sec).

J’espère que ces quelques conseils vous permettrons de passer un agréable moment en ces fêtes de fin d’années sans tracas. Je vous souhaite un très beau réveillon et une merveilleux Noël 🎄 et mon petit doigt me dit qu’une petite surprise se prépare.

Profitez pleinement de ce moment d’amour et de partage ✨

À très vite,

Chloé

Bouillotte aux graines de lin

23 décembre: tartelettes granola/ clémentines

Si il y a quelque chose que j’ai trouvé excellent en cette année 2021, ce sont les clémentines 🍊 que l’on a actuellement à disposition, les Corses pour être plus précise. Aussi j’avais envie de les mettre à l’honneur dans un petit dessert de fête. Plutôt rapide à faire et sans gluten puisque sans aucune farine de blé ou autre j’ai réalisé de petites tartelettes végétaliennes à la clémentine 🍊. Un dessert ou un encas avec le fruit star des 13 desserts de Noël.

Issue de l’hybridation entre l’orange amère et la mandarine 🍊, la clémentine se savour en hiver. Même si quand on parle de clémentines on pense automatiquement à la Corse, elle est pourtant originaire d’Oran en Algérie. Découverte par le père Clément, on comprend mieux pourquoi on l’appelle Clémentine.

Peu calorique, ce petit agrume 🍊 est en revanche riche en vitamine C, idéale pour l’organisme en cette période hivernale. Elle est également riche en bêta carotène, en potassium et contient des flavonoïdes, connues pour aider à réduire le taux de mauvais cholestérol. Les oligo-éléments et minéraux qu’elle contient la rendent reminéralisante. En cas de fringale ou de coup de fatigue, c’est un encas parfait.

Ceci étant je vous propose une recette gourmande la mettant en valeur tout en maîtrisant l’apport en sucre. Il s’agit de tartelette que j’ai réalisé avec un granola de chez La Noix Tigrée, (que vous pouvez aussi réalisé vous même si vous avez les ingrédients). Récemment je vous parlais du Souchet dans ma recette des petit biscuit pour la saint Nicolas ( voir l’article ici), et il se trouve que La Noix Tigrée est spécialisée sur cet ingrédient ( tout est bio il va s’en dire). Le granola que j’utilise est donc composé de souchet, de bananes et d’amandes, de noix de cajou et de pâte de dattes dans additifs. J’ai choisi de créer des petits fonds de tartelettes à partir de ce mélange en y ajoutant juste de la purée d’amande, qui ne contient que des ingrédients de qualité. La pâte étant nourrissante je vous conseille de faire de toutes petites tartelettes, d’environ 5cm de diamètre.

Sans plus tarder voici la recette.

Ingrédients ( pour 6 petites tartelettes):

Pour le fond de tarte:

– 70g de granola La noix Tigrée ( que vous pouvez faire comme indiqué plus haut)

– 1 c à s de purée d’amandes complètes

– 2 c à c de sirop d’érable

Pour l’appareil:

– 200ml de crème de coco

– 1 c à s de fécule de pomme de terre

– 1c à c de curcuma en poudre ( facultatif: c’est pour la couleur jaune)

– 5/6 gouttes d’huile essentielle de vanille bourbon

– 1 c à c de cannelle en poudre

– 2 clémentines 🍊🍊

Faites préchauffer votre four à 180C. Pendant ce temps mixer votre granola avec la purée d’amande et le sirop d’érable. Vous devez obtenir une pâte compacte un peu collante que vous allez travailler en étalant des petits disques d’environ 5cm de diamètre. Ensuite faites des petits bords à la main en relevant un peu les côtés ( c’est très artisanale 😅 mais ça a son charme). Sur un papier sulfurisé ou dans des petites caissettes sur une plaques de cuisson, enfournez pour 8 minutes. Pendant ce temps dans une casserole faites chauffer la crème de coco ajoutez y la fécule de pomme de terre et la poudre de curcuma en remuant énergiquement au fouet. Hors du feu, ajoutez 5/6 gouttes d’huile essentielle de vanille bourbon. Avec une petite cuillère et après avoir sortit les tartelettes du four, mettez votre « crème pâtissière » végétale dans chacune d’elles. Enfin garnissez chaque tarlette et sa crème de deux quartiers de clémentine. Saupoudrez d’un peu de cannelle voire de noix de pecan concassées si vous en avez . C’est prêt, vos petits desserts acidulés sont à conserver au frais en attendant d’être dégusté.

Un dessert pour changer de la bûche aux notes acidulées adoucis par le doux crémeux de la noix de coco et équilibré par la pâte croustillante au granola. Le mot doit être surprenant 🙃.

Dernière chose, si le souchet sous toutes ses formes vous intéresse et que vous souhaitez essayer de nouvelles saveurs de qualité biologiques , vous bénéficiez de 10% de remise sur le site de La noix Tigrée avec le code promotionnel Chloe10Tigre valable une seule fois sur tout le site jusqu’au 31 mars 2022.

Plus qu’un dodo à patienter 😊.

À demain,

Chloé

22 décembre: Energy balls pomme/cannelle

Bientôt les bonne résolutions sportives, alimentaires,… vont faire leur grand retour et pour tenir le coup dans vos éventuelles bonnes résolutions en lien avec cela, je vous propose de faire vous-même vos propres encas afin de maîtriser tous les aliments que vous ingurgitez et de ne pas céder à l’appel des offres industriels hyper marketing.

Souvent on me demande quels encas consommer en randonnée ou avant une course à pieds par exemple.La vérité est que je n’en prenais pas particulièrement, mais récemment une randonnée difficile au niveau du froid en particulier, m’a rappelé qu’avec un peu d’énergie pour se booster n’aurait pas été un luxe. Du coup j’ai pris la résolution de faire mes propres encas selon mes goûts en faisant mes énergy balls ou boules d’énergie.

Pourquoi des energy balls?

On les nommes comme cela car ces petites boules que l’on roule à la main sont le plus souvent composées d’oléagineux qui apportent protéines végétales, minéraux et vitamines et sont très énergétiques. Le gros avantage des energy balls faites maison, est qu’elles sont 100% crues, sans aucun additifs, sans compter qu’il est très facile et rapide de les préparer et à nos goûts . Le plus long peut être le trempage de certains aliments pour pouvoir mieux les mixer, mais j’ai ma petite parade à cela 🙃 que je vous noterai lors de la recette.

J’ai opté pour une recette simple sans fioritures avec des aliments très faciles à trouver et qui contiennent tous ce dont ont a besoin pour avoir les watts. Voici certains ingrédients que vous pourriez envisager d’utiliser pour créer vos energy balls selon vos goûts et/ou disponibilité dans vos placards: dattes, figues, pruneau, bananes, abricots, raisins, pommes, épines vinettes, cranberries, baies de goji, mulberries,… ainsi que noix, noisettes, amandes, noix de coco, graines de tournesol, graines de courge, sesame, flocons d’avoine, miel, cannelle,cacao, spiruline,… les combinaisons sont infinies.

Idéalement on les consommera soit au petit-déjeuner soit avant une épreuve sportive ou en encas à apporter durant un effort d’endurance long comme la randonnée sportive. 2/3 balls suffisent car elles sont très énergétiques.

Je vous propose deux petites recettes aux saveurs de noël 🎄 tout de même pour l’occasion. Par manque de temps j’ai choisi de faire très simple avec deux bases différentes, soit pour les amateurs de dattes, soit pour ceux qui préfèrent la figue. Pour éviter d’avoir à les faire tremper la veille ces deux ingrédients sont facilement trouvable sous forme de pâte que vous trouverez facilement en magasin bio et qui facilite grandement la vie en cuisine. En revanche, je vous conseille de faire tremper les oléagineux quelques heures 4/5 heures ou même la veille, cela sera plus digeste, plus facile à travailler.

Pour une quinzaine de balls:

– une dizaine de dattes ou 50g de pâte de dattes ( idem pour la figue)

– une poignée d’amande décortiquée trempée ( vous pouvez sans trempage aussi ou avec des amandes émondées)

– 2 c à c de poudre de cannelle ou de mélange épicé Noël

– 3 rondelles de pommes 🍎 séchées ou à faire sécher ( voir l’article sur la déshydratation ici: la déshydratation)

– 2 c à c de graines de tournesols

Dans un mixeur puissant, mixez les dattes ou figues avec les pommes et la cannelle ainsi que les amandes. Les graines de tournesol peuvent être mixez aussi ou utilisée à la fin en toping en roulant la boule dessus. Sinon si vous mixez tout il vous suffira de rouler à la main vos balls et de les conservez au frais pour les raffermir.

Ces recettes peuvent aussi se décliner en salées avec des herbes aromatiques. On peut ajoutez des fleurs 🌷 en toping aussi. Créatif et délicieux, vous ne pourrez plus vous en passer, alors maintenant il va falloir aller se dépenser 😉 plus d’excuse!

Gardez la forme!

Chloé

21 decembre: De la couleur dans nos vies

En ce premier jour de l’hiver, il n’est pas question d’être d’humeur morose et de se laisser aller à broyer du noir. C’est pourquoi aujourd’hui j’avais envie de parler du pouvoir des couleurs, de leurs énergies, et comment en tirer le meilleur partie pour avoir une vie plus joyeuse et sereine. Je ne suis pas experte, mais ce sujet m’a toujours interpellé, que ce soit dans la mode, en décoration, dans l’assiette, dans l’art,… il est indéniable que la couleur joue un rôle important dans nos choix au quotidien et peut même aider.

L’œil de Dieu, symbole de protection

La couleur est constituée d’atomes qui ont une vibration depuis la lumière et d’où émane des rayons de couleurs, que l’on voit dans l’arc en ciel 🌈. C’est notre système nerveux qui accueille le message lumineux que l’on voit ainsi comme telle ou telle couleur. Mais nous ne percevons qu’une partie du « message » coloré, notre vibration étant trop basse pour percevoir tout les « codes » qui en émanent.

Souvent lorsqu’on porte un vêtement d’une certaine couleur, on se sent plus ou moins bien et elle peut renvoyer une certaine image que l’on en soit conscient ou non. Notons d’ailleurs qu’ en cette période de fêtes 🎉 , le noir est souvent à l’honneur, smokings, petite robe noire,… la société en a fait une couleur chic, or le noir est pourtant la couleur de la peur, de la dissimulation, du deuil ( ce qui peut devenir positif pour un nouveau départ ensuite),… aussi est-il plus important de se fier à son ressenti profond lorsqu’on porte un vêtement plutôt qu’aux codes dictés par la société ( dans la mesure du possible bien sûr, la tenue de clown 🤡 peut poser problème je vous l’accorde 😅). Néanmoins pour rebondir sur la notion du deuil, je vous partage cette citation:

« La clarté ne nait pas de ce qu’on imagine le clair, mais de ce qu’on prend conscience de l’obscur. »C.G. Jung — L’Âme et la vie

Il existe des thérapies par les couleurs proposées par des chromathérapeutes mais aussi par certains médecins qui par l’utilisation de couleurs visent à harmoniser le corps et l’esprit et aident dans le traitement de certaines affections. Je n’ai pas ces compétences mais nous allons faire un tour d’horizon sur le pouvoir des couleurs notamment en étant au plus proche de la nature.

En effet, la nature nous offre tout un panel de couleurs même en hiver ❄️ et c’est aussi l’une des raisons qui fait que nous nous sentons mieux au grand air. En effet, on retrouve les couleurs froides notamment le bleu ( ciel, lacs,…) , qui apporte de la sérénité et de l’apaisement . Il symbolise le calme, la paix. Selon ses nuances les bienfaits diffèrent, en effet le bleu clair aide à la relaxation, un peu plus soutenu c’est plutôt l’intuition ( bleu lapis-lazuli représente d’ailleurs le 3ème œil). Le vert très présent dans la nature est quand à lui source de concentration, d’apaisement également, de calme et de recentrage. Quand au violet que l’on aperçoit dans le ciel entre chien et loup, il est synonyme d’intuition, de spiritualité, d’élévation.

Les couleurs chaudes sont aussi présentes dans la nature. Que ce soit le jaune, l’orange ou le rouge. Le jaune revitalise, évidemment le soleil ☀️ est source de vitalité, d’énergie. Le orange lui incite à la créativité et à la joie, un soleil couchant est toujours très stimulant. Le rouge lui va de la passion à la colère en passant par le pouvoir et le plaisir, c’est une couleur qui a beaucoup de symboliques de la rose rouge 🌹 au sang 🩸, voilà qui image bien la particularité de cette couleur a dompter.

Le sujet est très vaste, la couleur étant présente et influente dans tous les domaines de notre vie. Tout d’abord nos vêtements, notre décoration et ce que nous mangeons aussi. Je dis souvent qu’il faut du vert à chaque repas, mais si celui-ci est accompagné de jaune, d’orange, de rouge, de violet,… vous aurez alors l’assurance d’avoir une assiette avec un maximum de micro nutriments et ainsi avoir le bon indicateur pour créer une assiette joyeuse qui vous nourrisse le corps et l’esprit.

En cette saison, que l’on qualifie à tort de triste, l’hiver est le temps pour se reposer, pour recharger ses batteries, faire le point mais aussi pour partager de bons moments chaleureux autours de belles tables colorés, faire preuve de créativité, prendre soin de son intérieur pour s’y sentir bien. Ainsi profitez de cette saison pour colorer même par petites touches votre vie et soyez vigilant aux effets que vous procurent chaque couleur, parfois on réalise qu’une couleur que l’on porte ne nous convient pas ou plus.

Je vous souhaite un bel hiver, haut en couleurs et en bonheurs.

Chloé