Le gluten

A mi-parcours du calendrier de l’avent, en ce lundi 12 décembre, il y a déjà quelques recettes de publiées et vous l’avez sûrement remarqué, quasiment toujours sans gluten. Aussi, il me semble être important de préciser un peu plus pourquoi je fais ce choix le plus possible, sachant que je ne mange pas 100% sans gluten.

Commençons par le début: qu’est-ce que le gluten?

Le gluten est constitué de plusieurs types de protéines présentes dans la plupart des céréales tel que l’orge, le blé, le seigle, l’avoine, mais aussi les differentes variétés de blé comme le froment, l’épeautre, le khorazan,… ainsi que ses dérivés tel que le boulgours, le couscous mais aussi le seitan . Attention aussi au dérivés de l’orge, comme le malt d’orge présent dans la bière et levure de bière, ou les dérivés d’avoine comme les sommités fleuris que l’on retrouve dans certaines infusions pour aider au sommeil par exemple,… En général les ingrédients de ce type sont mentionnés en gras pour alerter sur la présence de gluten, mais même sans cela si vous voyez la mention « peut contenir des traces de gluten » et que vous êtes vraiment intolérant ou allergique, il vaut mieux totalement éviter.

D’ailleurs quel est le problème avec le gluten?

Plusieurs causes peuvent être évoqué quand au difficultés que l’on peut rencontrer avec le gluten, mais la plus probable est lié aux différentes modifications génétiques qui ont été faite sur les céréales, notamment le blé 🌾 qui compte désormais bien plus de chromosomes que celui d’antan et notre capacité adaptative a ses limites, d’autant que le gluten est présent dans énormément d’aliments désormais. Autre facteur possible c’est le mode de vie moderne, beaucoup plus sédentaire, stressant, mais aussi la prise d’antibiotiques plus récurrentes qui peut avoir une incidence sur le microbiote. Tout cela a pour conséquence que de plus en plus de personnes sont soit intolérantes au gluten ( maladie cœliaque dont les symptômes sont variés comme le côlon irritable, ballonnements, fatigue chronique, anxiété,…), allergiques au gluten ( moins fréquent mais avec des manifestations rapidement alarmantes tél que rougeurs, œdèmes,…) ou hypersensibles ( pas de maladie auto-immune mais des désagréments ponctuels avec les mêmes symptômes que ceux cités plus haut).

Le sujet est immense et nécessiterait sûrement un second article ( que je ferai probablement) car en effet chaque céréale a ses propres spécificités le blé étant le plus riche en prolamine ( protéine végétale donc). Personnellement je diminue ma consommation de gluten, mais j’en consomme un petit peu tout de même, n’étant pas intolérante ou allergique, parfois je peux ressentir une sensibilité sur certaines céréales ou à certains moments . Aussi voilà pourquoi je tiens à vous proposer ces alternatives, car si vous êtes concernés ne serait-ce que par l’hypersensibilité c’est toujours sympa de trouver des alternatives dans le casse-tête du sans gluten ( qui va souvent avec sans lactose en plus 🤯), de plus il est de plus en plus fréquent de côtoyer des personnes concernées par cette problématique, il peut alors être utile de savoir ce que pouvez leur proposer quand vous les recevez par exemple ( une grande aide pour les personnes concernées pour qui c’est assez difficile socialement 🙏).

Enfin, je terminerai par le fait de bien être attentif à son corps surtout concernant l’alimentation, il peut être intéressant de tenir un carnet 📒 où vous notez ce que vous manger et comment vous vous sentez. Cela vous apprendra à mieux vous connaître sur vos habitudes et voir peut-être ce qui est bon ou moins bon pour vous. Néanmoins, si vous avez des doutes sur une éventuelle intolérance ou autre, parlez-en à votre médecin afin qu’il vous donne le bon diagnostic et être accompagné. Pour la bonne nouvelle de l’article quand même, c’est que comme vous pouvez le voir si vous lisez les recettes, c’est qu’il existe de nombreuses alternatives alimentaires qui en plus amènent à découvrir de nouvelles saveurs et textures.

Belle semaine,

Chloé

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s