Töltött Karalàbé

Lundi 7 décembre nous partons en Hongrie découvrir un plat typique, le Töltött Karalàbé. Derrière ce nom peu familier, se cache simplement la traduction hongroise de ce qui se trouve derrière ce plat: littéralement, le chou farci!En effet le légume principal de ce plat savoureux est le chou-rave, qui est excellent tant par son goût que par ses nombreux bienfaits et qui est très présent dans la cuisine de l’Europe de l’est.

Le chou-rave a l’avantage d’être tout aussi savoureux cru que cuit et offre de nombreuses recettes possibles. Il est très riche en fibres et stimule ainsi le transit intestinal. Il apporte de la vitamine C ainsi que de la vitamine B9 et est également un bon apport en potassium dont vous profiterez mieux en le consommant cru comme toujours.

Concernant notre recette du jour, je la revisite à la façon vegan et elle est aussi sans gluten, afin de convenir à un maximum de personnes.

Les ingrédients pour 2 personnes:

  • 2 chou-rave ( pas trop gros, l’un des miens l’était)
  • 1/2 oignon
  • 1 branche de céleri
  • 1 carotte
  • 1 feuille de laurier
  • 1 c à s d’huile d’olive
  • 70 g de lentilles belluga
  • 70 g de quinoa
  • sel, poivre

Dans une casserole d’eau faites bouillir vos chou-rave après quoi vous ôterez leur peau une fois qu’ils auront refroidi.Creuser les chou-rave et conservez les de coté. S’il y a des fanes gardez-les aussi.En parallèle, faites cuire dans l’eau avec la feuille de laurier 20minutes vos lentilles belluga et votre quinoa. Réservez.

Dans une poêle faites revenir l’oignon dans l’huile d’olive puis ajoutez la chair de l’intérieur du chou-rave, une fois attendri ajoutez un fond d’eau avec votre carotte coupée en dés, la branche de céleri finement coupée et laissez chauffer 15minutes.

Mélangez une partie des légumes avec une partie du quinoa et des lentilles belluga, assaisonnez les avec l’huile d’olive, le sel et le poivre, puis remplissez vos chou-rave. Ce qu’il vous reste en légumes, quinoa et lentilles peut-être servi à coté, avec la présentation que vous voulez, et vous pouvez ajoutez les fanes également.

Ce repas est très complet et rassasiant, les saveurs sont légères et savoureuses avec ce petit goût de noisette qu’apporte le chou-rave. L’apport en protéines est intéressant grâce aux lentilles et au quinoa qui associés au chou-rave permettent une meilleure absorption du fer.

Maintenant que vous avez un peu de vocabulaire Hongrois, à vos fourneaux ;).

Belle semaine,

Chloé

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s