Petite cure d’automne

Chaque saison possède ses spécificités et est propice à une forme de renouveau sur tous les plans. Le passage à l’équinoxe d’automne qui aura lieu ce dimanche 23 septembre, invite à ralentir la cadence, se recentrer sur soi-même et préparer doucement mais surement  le corps à affronter l’hiver qui arrivera d’ici 3mois.

L’automne dernier j’avais fais un article sur la cure de sève de bouleau, qui bien qu’elle soit surtout préconisée avant le printemps ( période où la récolte se fait et permet donc d’avoir de la sève fraiche) peut aussi se faire à l’entrée de l’automne ( vous pouvez retrouver le lien de l’article ici). 

Aujourd’hui je vous propose de faire une cure très douce, facile à suivre et peu couteuse. Il s’agit de la cure d’Aubier de Tilleul.

IMG_9201.JPG

 

L’aubier de tilleul

Tout le monde connait au moins de nom le tilleul, qui est une des infusions ( avec la verveine) les plus couramment utilisées. Ici, il sera question d’une utilisation  différente et surtout concernera une autre partie de l’arbre de tilleul.

Dans l’arbre de tilleul on peut consommer les fleurs pour leurs propriétés sédatives ( la fameuse infusion pour se détendre le soir) mais aussi l’aubier.

L’aubier correspond à la deuxième écorce du tilleul, il se trouve en dessous de l’écorce et est plus tendre que celle-ci.

A la différence des fleurs ( qui restent très intéressantes aussi), l’aubier sera utilisé pour ses propriétés drainantes.

En naturopathie, vous le savez probablement si vous suivez mes articles ou d’autres naturopathes, il est important de nettoyer ses émonctoires ( article à retrouver ici), afin d’avoir une bonne énergie vitale. Les deux saisons idéales pour réaliser ces nettoyages sont le printemps et l’automne, d’où l’arrivée de cet article aujourd’hui!

Un des gros avantages de l’aubier de tilleul est qu’il va drainer en douceur notamment le foie et les reins grâce a ses actions dépuratives ( meilleur métabolisme des dechets) et diurétiques (augmentation de la sécrétion urinaire, permettant notamment d’éliminer l’acide urique), sans pour autant causer d’effets secondaires, comme ça peut être le cas avec l’artichaut par exemple.  Un autre avantage de l’aubier de tilleul est qu’il est antispasmodique et permet un confort digestif.

 

L’aubier de tilleul étant doux, il peut aussi être utilisé dans d’autres périodes pour lutter contre les excès alimentaires, la goutte, les coliques néphrétiques. 

IMG_0502.jpg

Comment le consommer?

Il peut se consommer en ampoules que vous retrouverez en magasin bio, ou bien en copeaux pour en faire des décoctions, ce que je préfère conseiller car permet de s’hydrater.

Recette pour faire la décoction d’aubier de tilleul: Faites bouillir environ 40grammes d’aubier de tilleul dans un litre d’eau pendant 20min. Vous pouvez la boire chaude ou froide, à boire au long de la journée sur 10 jours pour une cure que vous pourrez renouveler si besoin est.

 

Les copeaux se trouvent très facilement en magasins bio ou herboristeries.

 

Ceci est une première étape, si vous souhaitez un accompagnement personnalisé et complet afin de passer un hiver en forme et en évitant les tracas saisonniers, vous pouvez prendre rendez-vous ici.

 

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bel automne et de prendre soin de vous.

Chloé

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Petite cure d’automne »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s