2018 à plein poumons

Tout d’abord je vous souhaite une belle et douce année 2018, qu’elle soit porteuse de lumière, d’amour, de prospérité et de bonheur.

En ce début d’année, je vais vous épargner un énième article sur la detox après les fêtes ( je réserve ça pour plus tard ;)) . Néanmoins, on va rester sur la vague des bonnes résolutions, et parler d’un sujet auquel j’ai moi-même était confronté il y a quelques années (en 2011 précisément ), il s’agit de l’arrêt du tabac. C’est une résolution souvent prise en début d’année, mais qui peut s’avérer difficile à tenir ( je parle en connaissance de cause…).  Je vous propose quelques clefs totalement naturelles pour vous accompagner sereinement dans l’arrêt du tabac.

 

 

IMG_5955 (1).jpg

 

En premier lieu

La chose la plus importante pour arrêter le tabac est d’en avoir vraiment envie. Cela parait anodin, mais cette décision, compliquée à prendre, doit être motivée par nous-même avant tout et non par un tiers à qui l’on veut faire plaisir sans que nous en ayons l’envie profonde ou sous la contrainte ( conjoint, parents,…).

Quelques pistes pour vous conforter dans ce choix: retrouver le goût des aliments, mieux respirer, retrouver un teint lumineux, ne pas sentir mauvais ( si si les odeurs de tabac, on ne vous le dit pas, mais c’est pas terrible!), faire des économies, prendre soin de sa santé évidemment, et encore bien d’autres.

 

Côté phytothérapie 

Les plantes pourront être d’un grand soutient à différents niveaux.

Tout d’abord le millepertuis aidera pour se sevrer du tabac, tout en ayant une action anti-dépressive, les premiers jours pouvant êtres difficiles de par le manque de nicotine mais aussi à cause des habitudes qu’il faudra changer ( la cigarette après le repas, le soir, en cas de stress,…). En revanche avec le millepertuis, il faudra faire attention au risque de photosensibilisation ( donc pas d’exposition au soleil) et de certaines interactions possibles avec la prises de certains médicaments et contraceptifs.

Pour lutter contre la dépendance, le Kudzu ( aussi appelé Pueraria Montana) sera tout à fait approprié grâce à son action sur les neurotransmetteurs. Cette plante est réputée pour limiter la sensation de manque et équilibrer les fonctions nerveuses. (Vous pouvez le retrouver associé à de la spiruline bio ici et bénéficier de 20% de remise avec le code CHLOE20 sur ce site).

 

Côté nutrition 

Une des principales peurs dans l’arrêt du tabac peut être la prise de poids. Pour pallier à cette prise de poids, évidemment, il ne faudra pas compenser la sensation de manque par de la nourriture et aussi peut être revoir son alimentation ( c’est une bonne occasion), sachant que l’un des gros avantages de l’arrêt du tabac est de retrouver les saveurs et par conséquent diminuer les assaisonnements peut-être envisagé.

Dans les grandes lignes ( mais un accompagnement personnalisé en naturopathie, peut être d’une grande aide pour faire un point précis sur vos habitudes alimentaires et les modifier de manière à ce que ce ne soit pas trop difficile, le but n’étant en aucun cas de mettre en place un régime hypocalorique ), on diminuera les laitages, les produits avec un fort index glycémique, les excitants, la friture, les protéines d’origines animales ( notamment la viande rouge) et on veillera à ne pas augmenter les portions pour pallier au manque.

 

Côté micronutrition 

La cigarette diminue le taux de vitamine C dans le sang, il est donc intéressant de se supplémenter de celle-ci. Pour éviter la fatigue, l’irritabilité ou même l’insomnie, on peut également se supplémenter en magnesium.

 

Enfin

S’aérer, marcher, courir, faire du sport,… Le tout en respirant pleinement et en constatant que l’on respire mieux, sera bien-sûr l’une des grandes récompenses de l’arrêt du tabac. L’exercice physique sera également d’un grand soutient dans cette nouvelle vie sans tabac, et permettra en plus d’éviter une éventuelle prise de poids. Qui plus est, grâce à l’exercice physique vous aurez un meilleur moral et serez en pleine forme. L’arrêt du tabac permet vraiment de s’enrichir au sens propre comme au figuré ;).

Si vous pensez à arrêter de fumer mais n’y arrivez pas seul, l’accompagnement en naturopathie peut vous y aider.

 

Belle soirée,

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « 2018 à plein poumons »

  1. Ping : Un grand ennemi! – Opio pana

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s