10 décembre 2017

Déjà la dixième case du calendrier qui s’ouvre sur l’huile essentielle de Pamplemousse ( citrus x paradisi macfayden) qui nous offre justement un petit air de Paradis en diffusion :).

 

IMG_5349.jpg

 

Le pamplemousse

Il vient principalement d’Amérique du nord et centrale. Il fait parti de la famille des rutacées et ce sont ses zestes qui sont distillés. Son huile essentielle est principalement composée de monoterpènes (limonène), elle contient également de l’alpha pinène et du mircène.

Cette HE stimule la digestion,elle est drainante hépatique, amincissante, drainante et antiseptique atmosphérique.

3 gouttes dans de l’huile végétale de noyau d’abricot en massage dans le sens des aiguilles d’une montre sur l’abdomen pour faciliter la digestion. Egalement possible d’ajouter une goutte d’huile essentielle de pamplemousse dans une cuillère de miel que l’on mettra dans une tisane de romarin à prendre après un repas trop riche ( bientôt les fêtes…;) ).

En diffusion, pour une odeur fraiche, acidulée et assainissante qui favorisera la relaxation et qui aura un effet coupe faim ( possible en olfaction également mais attention peut avoir l’effet inverse en cas de troubles du comportement alimentaire).

Pour une action anticellulite, on pourra mélanger à part égale dans 100 gouttes d’huile végétale de callophyle , de l’huile essentielle de pamplemousse, d’eucalyptus citronné, de cèdre de l’atlas et d’immortelle à raison de 5 gouttes de chaque. A appliquer en massage sur les zones adipeuses matin et soir.

 

Astuce beauté: 

Pour les peaux grasses, diluer 1 goutte dans votre crème hydratante ou masque.

 

Précautions d’emploi:

L’huile essentielle de Pamplemousse est déconseillée aux femmes enceintes et allaitante ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans ( sauf en diffusion). Comme tous les agrumes elle peut être dermocaustique à l’état pure donc toujours la diluer. Elle est photosensibilisante, donc pas d’exposition au soleil si on l’utilise par voie cutanée.

Les huiles essentielles sont très puissantes et efficaces, l’aromathérapie n’étant pas une « médecine douce », elles peuvent se révéler toxiques en cas de surdosage. Prudence donc.

Bon dimanche, nous sommes déjà à j-15

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s