No stress

Le mois de juin, le mois de l’été, des longues journées ensoleillées,… mais aussi le mois des examens, de la préparation de ces deux mois « off » où il va falloir tout réorganiser avant le renouveau de septembre. Bref le cycle classique qui rend ce beau mois de juin un peu stressant voire très stressant selon les situations. De ce fait je trouvais intéressant d’aborder ce sujet en cette période et de partager quelques techniques afin de limiter les sources de stress et d’y faire face le plus sereinement possible. Pour ceux qui me connaissent un peu en tant que stressée, je vous assure que je vais beaucoup mieux  grâce à ces astuces ;).

 

Qu’est ce que le stress?

Le stress n’est pas une maladie mais une réaction normale de l’organisme qui permet de mobiliser très rapidement les réserves de celui-ci afin de pouvoir s’adapter rapidement à une situation. Cependant, il peut aussi nuire à l’action et donc être néfaste.

Nous avons besoin d’un niveau minimal de stress au quotidien afin d’avancer, de relever des défis stimulants et accessibles,… dans ce cas c’est une énergie positive et essentielle qui est appelée Eustress. 

En revanche, et c’est de celui-ci dont il sera question bien évidemment, il y a un stress qui est négatif. Ce stress négatif mène à l’épuisement et à une diminution des performances, il est appelé Distress ou stress dépassé.

Je vous propose donc quelques techniques ou astuces, simples et rapides à mettre en place afin de limiter ce mauvais stress et rester concentrer sur ses objectifs quels qu’il soient.

Sur le court terme, en urgence:

Plusieurs solutions existent dans différents domaines.

En Aromathérapie: au niveau des huiles essentielles, l’orange douce est efficace contre l’anxiété, l’Ylang-Ylang est apaisant, le laurier noble calme le trac et favorise la confiance en soi.

En Lithotérapie: Certaines pierres ont des vertus qui peuvent aider à gérer des situations difficiles ou stressantes. La Cornaline est recommandée pour les examens, la calcédoine bleue quand à elle est réputée pour être  la pierre anti-stress par excellence et facilite la communication (utile en cas d’oral par exemple).

En Phytothérapie: Concernant les plantes, l’escholtzia aussi appelé le pavot de Californie est un sédatif et un anxiolytique naturel, il y a aussi le rhodiola qui favorise la résistance au stress tout en améliorant la mémoire. En cas de troubles du sommeil, la passiflore est idéale.

IMG_1885.JPG

Sur le long terme:

Evidemment, en plus de ces aides en urgence pour lutter contre le stress , il est important d’avoir une hygiène de vie propice. La première chose étant un sommeil de qualité ( pas facile je sais bien) en limitant bien sur les écrans à lumière bleu le soir ( tv, téléphone, ordinateur,…. pas facile non plus de résister à ces sollicitations ;)) . Autant que possible il vaut mieux avoir des heures de coucher et de réveils régulières. Si vraiment l’endormissement est difficile je vous conseille de prendre un complexe de plantes à base de passiflore, d’aubépine et d’escholtzia ( on en trouve en magasins bio assez facilement).

Outre le sommeil, l’exercice physique est très important car il va permettre d’oxygéner le cerveau et de fabriquer des hormones du bonheur, les endorphines. L’alimentation est également primordiale pour combattre le stress entre autre en privilégiant une alimentation riches en oméga-3 ( poissons gras, noix,…) qui jouent un rôle essentiel aux niveau cérébral notamment. Les fruits et légumes de saisons riches en vitamines et minéraux sont a privilégier.Les vitamines du groupe B sont également recommandées pour lutter contre le stress et aider à mémoriser.

IMG_6163

 

Evidemment, des techniques tel que le yoga, la méditation ou la sophrologie sont précieuses pour se recentrer et gérer le stress, et s’inscrivent dans un équilibre de vie.

 

IMG_2655

Enfin, une dernière chose à ne pas négliger, même si on a une hygiène de vie exemplaire, est d’avoir une organisation et de s’y tenir en évitant le plus possible « les voleurs de temps ». 

« Les voleurs de temps » sont des choses que nous n’avons pas prévue dans notre journée, qui vont venir d’une part encombrer notre cerveau mais aussi probablement nous empêcher de mener à bien tout ce que nous avions prévue. Cela peut-être indépendant de notre volonté ( quelqu’un qui a besoin de nous, un souci technique par exemple) mais cela peut aussi venir directement de nous-même par manque de motivation, peur,etc,… on va s’éparpiller et ne pas avoir le temps de mener à bien nos missions. L’astuce pour pallier à cela c’est de ne planifier sa journée qu’a 60% ainsi il restera du temps pour les imprévus et également pour flâner ou se reposer si l’on en ressent le besoin.

 

Le sujet du stress est infini, il y aurait encore beaucoup à dire, c’est quelques ajustements, techniques et astuces sont donc loin d’être exhaustifs mais constituent déjà une bonne base, et nécessitent de la rigueur. Je vous souhaite une fin juin paisible et sereine.

Prenez soin de vous 🙂

Chloé

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s